Le communiste a de commun avec le musulman qu’il n’a pas de patrie, il n’a que l’idéologie


Le communiste a de commun avec le musulman qu’il n’a pas de patrie, il n’a que l’idéologie

Le communiste a de commun avec le musulman qu’il n’a pas de patrie ; il n’a que l’idéologie.

En France où l’on jouit d’une certaine liberté les gourdasses se bâchent au nom de la liberté alors que dans les pays musulmans, les femmes meurent pour avoir tenté de s’en défaire. Les cocos sont si cons qu’ils vénèrent et regrettent la grande URSS où ils n’auraient jamais survécu ni à la police politique ni au goulag. Avec 100 millions de morts à leur actif, je ne comprends pas que cette idéologie soit encore autorisée en France et que l’on discute avec ces traîtres.

Tous les saboteurs de la guerre d’Indochine et d’Algérie auraient dû être passés par les armes !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




9 thoughts on “Le communiste a de commun avec le musulman qu’il n’a pas de patrie, il n’a que l’idéologie

  1. Nestor Mackno

    Le communisme dont tu parles est le communisme autoritaire . C’est à dire la négation du communisme qui est libertaire . Le PCF pour ne parler que de lui est issu de la doctrine marxiste-léniniste qui n’est autre que du capitalisme étatique . Pour être clair c’est de la merde . La doctrine, je n’aime pas ce terme, du communisme c’est l’anarchisme et contrairement à ce que l’on croit ou ce que l’on veut nous faire croire, l’anarchisme n’est pas le désordre mais un ordre différent basé sur l’organisation des peuples oeuvrant dans leurs propres intérêts et non pour la crapulerie patronale et étatique . Pour ceux qui ne sont pas d’accord, voyezcomment fonctionne ce monde .

  2. Villeneuve

    Complètement débile ! Notre cible c’est l’islam ! Quant au communisme il a l’avantage d’être matérialiste et de renvoyer les religions en enfer! Je ne prends même pas la peine d’essayer de vous faire comprendre « l’idéologie communiste » parce que manifestement vous n’êtes pas en capacité de comprendre tant vous êtes dominé par la simplification et la caricature.

  3. jehan Morel

    En tout cas , en Chine, soit-disant communiste , mais avant tout ethno-nationaliste , les Muzz du Xinjiang ( et d’ailleurs) sont traités comme il se doit!
    Ce qui n’est pas le cas de notre patrie en perdition où on leur doit tous les égards, et où ls occupent une place grandissante dans ce qui nous sert de gouvernement!

  4. DANIEL POLLETTDANIEL POLLETT

    Tout à fait d’accord avec Dorylée. Le communisme, quelles que soit ses variantes, a ceci de commun avec l’islam, quelles que soient ses variantes aussi, de fabriquer des abrutis capables de tout au nom de leurs idéologies, lesquelles prétendent transformer le monde entier à leur façon et en faisant disparaître les nations. Des centaines de millions de morts sont à leur actif en plus que de la ruine de tout ce qu’ils envahissent.

  5. Rudolph

    Bien entendu ces deux idéologies possèdent de nombreux points de convergence; elles servent ou ont servi de refuge à un lourd ressentiment contre la civilisation; elles désignent des victimes émissaires à la vindicte : le juif, le kouffar, le bourgeois, l’ennemi du peuple ;etc.

    Pour l’instant, il est aussi vrai que le principal danger vient surtout de l’islam; la lutte des classes n’est plus très cotée à la bourse des valeurs.

  6. Renoir

    Passer par les armes tous les saboteurs de la guerre d’Algérie ? Il paraît qu’à un interlocuteur qui lui disait: « Mort aux cons! », De Gaulle avait répondu « Vaste programme! »
    Or ce même De Gaulle n’a-t-il pas trahi en Algérie ? (son « Vive l’Algérie française » transformée en un simulacre de référendum pour l’indépendance)
    Qui a permis les massacres des Pieds-Noirs et surtout des harkis restés en Algérie juste après l’indépendance ? Qui a laissé Boumedienne s’emparer de toutes les ressources du pétrole et du gaz ?
    Ce type a du sang sur les mains, beaucoup de sang même.
    Il est vrai qu’on ne peut plus le fusiller. mais du moins peut-on rappeler sa traîtrise algérienne. Ceux qui se réclament du « gaullisme » au nom de la Résistance ne peuvent pas oublier ce côté sombre du personnage politique.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      on ne l’occulte pas, Renoir, mais il ne faut pas que la face sombre occulte la face positive. On doit beaucoupà De Gaulle pendant la seconde guerre mondiale, et notamment d’avoir échappé au partage de la France entre Staline et Roosevelt… C’est un héros, il incarne la Résistance, il ne faut pas le faire descendre de ce socle à cause de l’Algérie

Comments are closed.