Toronto : campagne contre l’islamophobie sur fond de revendications communautaristes musulmanes !


Toronto : campagne contre l’islamophobie sur fond de revendications communautaristes musulmanes !

La ville de Toronto au Canada a décidé de prendre le taureau de l’islamophobie par les cornes avant que la bête ne fasse son entrée dans l’arène. Une campagne de prévention a été financée par la municipalité. L’objectif : garantir une intégration des réfugiés syriens arrivés il y a six mois, et plus globalement, préserver l’identité multiculturelle de la ville.

Toronto a établi un partenariat avec une agence spécialisée dans l’établissement des immigrants pour combattre ce que la municipalité croit être une montée du sentiment anti-musulman à Toronto.

La ville et le Conseil des organismes de service aux immigrants de l’Ontario (OCASI) ont lancé une campagne publicitaire mardi 14 juin.

On y voit un homme de type européen vu de profil dire à une femme portant un hijab de retourner d’où elle vient.

toronto-islamophobie

Un sentiment anti-musulman minoritaire mais diffus.

Cette campagne de lutte contre le racisme, la xénophobie et l’islamophobie s’inscrit dans une démarche d’endiguement et de prévention de la montée du rejet de l’Autre, dans une société canadienne qui a ouvert ses portes aux réfugiés syriens.

La directrice exécutive du Conseil des organismes de service aux immigrants de l’Ontario, Debbie Douglas, a souligné en effet avoir constaté une hausse des sentiments anti-musulmans depuis que les réfugiés ont commencé à arriver en grand nombre de Syrie en décembre 2015.

Joe Mihevc, un conseiller de la municipalité de Toronto qui a participé à l’élaboration de cette campagne, a dit avoir personnellement constaté ce sentiment anti-musulman dans son travail alors qu’il apportait son soutien à une famille syrienne.

«J’ai eu des gens qui nous ont insultés au téléphone en nous disant qu’ils ne voteraient jamais pour nous de nouveau», a-t-il dit. «C’est une minorité, mais bien présente.»

«Il est important pour les Torontois de tous horizons de prendre en charge non seulement l’accueil des réfugiés, mais aussi d’examiner les hypothèses et les stéréotypes qu’ils pourraient eux-mêmes avoir sur les musulmans, les communautés racialisées, les réfugiés en général, et les réfugiés du Moyen-Orient et en Afrique en particulier», a par ailleurs déclaré Debbie Douglas dans un communiqué.

«Le racisme fait mal à nos collectivités à bien des égards», poursuit dans le même sens Amira Elghawaby, directeur des communications du Conseil national des musulmans canadiens, partenaire de la campagne de sensibilisation auprès du public.

«Il est réconfortant de voir plusieurs organismes nationaux et provinciaux clé se réunir pour encourager les Torontois à s’unir contre la discrimination. Nous avons tous la responsabilité de nous prononcer contre toutes les formes de racisme, y compris l’islamophobie. Nous devons travailler ensemble pour nous assurer que nos villes soient accueillantes pour tous».

Une campagne anti-raciste elle-même raciste ?

«Toronto est l’une des villes les plus diversifiées dans le monde, cette diversité contribue à notre force», n’a pas hésité a déclaré pour sa part le conseiller Joe Mihevc.

NDLR. Le paradoxe est qu’au moment où commence cette campagne, des videos de musulmans appelant au communautarisme strict se multiplient sur la toile ! Ne manquez pas celle-ci, une minute qui dit tout, qui démontre tout… et qui justifie que les patriotes qui la font circuler soient en colère.  

La campagne qui se déroulera jusqu’au 10 juillet 2016 et dont le coût s’élève à 80 000 dollars a été critiquée par certains chroniqueurs dans la presse canadienne.

Tarek Fatah, dans le Toronto Sun, en fait partie. «Ce qui m’a choqué est de savoir comment ce type de manipulation a pu trouver un tel écho auprès de la Ville de Toronto».

Tarek Fatah dénonce les préjugés de la campagne et de l’affiche qui font passer tout homme blanc pour un «raciste» et alimente «la victimisation des musulmans et des islamistes qui haïssent l’Occident», parlant à ce sujet «d’islamofascisme».

Source

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Tommy Fransen

Pas de reddition face à l'ennemi !


16 thoughts on “Toronto : campagne contre l’islamophobie sur fond de revendications communautaristes musulmanes !

  1. Avatarkancau11

    Comment des pays civilisés peuvent-ils tolérer que des ordures pareilles puissent s’exprimer en débitant des saloperies racistes d’une telle ampleur.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      surtout quand on sait que les mêmes autorités feraient un foin d’enfer si un e campagne de patriotes en colère appelait à boycotter tous les commerces musulmans, en France on serait condamnés pour discrimination, cela n’empêche pas chacun de boycotter dans sa vie mais on ne peut pas faire une campagne

  2. AvatarJ

    Mais oui, vilains blancs. Laissez-vous tuer par les gentils musulmans. Quelle honte de refuser de vous laisser poignarder, égorger, éviscérer au nom de leur allah et son coran merdique. C’est pas bien de repousser les envahisseurs qui veulent détruire votre culture et votre mode de vie. C’est pas bien de refuser une doctrine qui rabaisse la femme au même niveau qu’un chameau et qui prône la suprématie de l’homme. Tss !
    … Sérieusement, les Canadiens. Réveillez-vous avant que votre beau pays ne soit totalement foutu.

    1. AvatarJehan MOREL

      La description de George Orwell s’applique parfaitement à la masse des veaux émasculés , réputés » de droite » qui aux prochaines election feront succéder au lamentable »capitaine de pédal », le non moins lamentable Ben Alain, grand Mufti de Boredaux!
      La voici: » Un peuple qui élit des corrompus,des renégats, des imposteurs,des voleurs, des traîtres n’est pas victime! Il est complice, « 

  3. AvatarChristian jour

    Ben oui moi aussi en France j’ai été choqué de voir comment se type de manipulation a pu trouver un tel écho auprès de certain Français. Comment certain Français de souche accepte de vendre son pays aux musulmans qui promettent de nous égorger tous. Si vous faite rentrer ces salopards chez vous c’est la mort de votre ville et de votre pays. L’islam est un cancer qui va vous ronger et finir par vous tuer. L’islam est meurtrier.

  4. AvatarBUTTERWORTH CHRISTIAN

    IL FAUT LEUR ENVOYER LA VIDEO LES VIDEOS DE WELCOME TO SWEDEN ANGRY FOREIGNER COMMENTAIRES ILLUSTRES SI VOUS AVEZ DES CONTACTS AU CANADA OU CONNAISSANCES VOIR L ETAT DE LA SUEDE MEMES RESULTATS PARTOUT AVEC LES MUSULMANS MEME EN NOUVELLE GUINEE GUERRE AVEC LES PAPOUS ET WHY POUTINE WANT SWEDEN HILARANT

  5. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Il y en a plus qu’assez de ces campagnes !

    Nous sommes soumis, en ce moment, dans le métro parisien, à une campagne dite « antiraciste » extrêmement agressive.

    C’est au niveau, désormais, de la propagande hitlérienne et stalinienne.

    Et on sait quels atroces mensonges elles dissimulaient chacune.

  6. AvatarXtemps

    Nous n’avons pas à donner la liberté à ceux qui nous la suppriment et nous menacent.
    C’est bizarre que nous entendons jamais les autres communautés, c’est toujours les mêmes que nous entendons

  7. AvatarMarcello

    L’abruti de la vidéo, quand tu veux acheter une voiture trouves un musulman…..
    On peut continuer comme cela avec tout: téléphone, télé, avion etc,etc.
    Eux qui ne sont pas foutus de fabriquer un vélo, seront toujours obligés d’acheter des produits occidentaux, bande d’imbéciles.

  8. AvatarLesage

    Même pas le fil à couper le beurre! Marcello.
    Toronto sera bientôt régie par la sharia! accueillez les à bras ouverts, et tendez vos cous! ils feront le reste!
    Ils sont cons ces canadiens! rassurez-vous, ils ne sont pas les seuls!
    ce type de la vidéo doit déambuler dans Toronto sans être inquiété pour le moins du monde! alors qu’il devrait être renvoyé dans son bled, ils attendent qu’il y ait des attentats et égorgements peut-être pour réagir!!!

Comments are closed.