La Turquie encore condamnée par la CEDH pour violation des droits d’une minorité religieuse


La Turquie encore condamnée par la CEDH pour violation des droits d’une minorité religieuse

On se souvient de la minorité religieuse turque que constituent les Alévis, généralement considérés comme des musulmans, quoiqu’ils aient été influencés par de nombreuses autres croyances qui les éloignent considérablement du sunnisme. Sur ce point, on peut voir les articles suivants et les commentaires toujours lumineux de Lavéritétriomphera :

http://resistancerepublicaine.eu/2016/04/09/des-alevis-gagnent-contre-erdogan-ils-refusent-lenseignement-obligatoire-de-lislam-dans-les-ecoles/

http://resistancerepublicaine.eu/2016/04/25/turquie-350-villageois-alevis-envahis-par-27000-syriens/

Le 26 avril 2016, la Cour européenne des droits de l’homme, une nouvelle fois, a condamné la Turquie, considérée comme européenne pour l’application de la Convention européenne des droits de l’homme, pour violation des droits des Alévis, discriminés au profit des Sunnites.

http://actu.orange.fr/france/nucleaire-62-des-francais-souhaitent-un-arret-progressif-144052/cedh-la-turquie-condamnee-pour-discrimation-religieuse-des-alevis-CNT000000nItTx.html

La décision (qui n’a pas encore été publiée) pose la question de la laïcité de la Turquie et de la tolérance religieuse au sein de ce pays.

Qui croit encore que la Turquie d’Erdogan a quelque chose à voir avec celle d’Ataturk, qui, symboliquement, transforma Sainte Sophie en musée : peut-être cette Turquie aurait-elle pu avoir quelque chose d’européen, mais celle d’aujourd’hui, sûrement pas.

Chaque condamnation de la Cour européenne des droits de l’homme nous le confirme.

Cette nouvelle condamnation de la Turquie, ajoutée aux pressions incroyables d’Erdogan, ne peut qu’inciter à s’en méfier davantage encore.

L’Allemagne censure Mozart pour plaire à Erdogan en réécrivant l’opéra !!!

 

L’étonnante indulgence de l’UE vis-à-vis de la dérive « nationale-islamiste » d’Erdogan par Alexandre Del Valle

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


2 thoughts on “La Turquie encore condamnée par la CEDH pour violation des droits d’une minorité religieuse

  1. AvatarChristian jour

    Mais la turquie s’en fou des droits de l’homme. erdogan viole tout se qu’il peut et il en a rien à foutre d’être condamné.

Comments are closed.