Les établissements catholiques peuvent refuser les élèves voilées, c’est la loi


Les établissements catholiques peuvent refuser les élèves voilées, c’est la loi

Je ne suis pas étonné que des tentatives existent pour créer des établissements d’enseignement privé musulmans et que des fonds puissent être levés à cette fin (180 000 € dans l’affaire qui s’était passée dans le Nord et que je commentais il y a peu ; je ne sais pas quelle était la somme en jeu pour la Chapelle Saint Mesmin).

Depuis la loi de 2004 sur les signes religieux ostensibles à l’école primaire et dans l’enseignement secondaire, le voile ne peut plus être porté dans les établissements publics.
Des parents musulmans souhaitant que leurs filles le portent quand même se sont tournés vers l’enseignement privé.

Certaines écoles catholiques accueillent même 90% de musulmans selon 20minutes.fr… (qui n’évoque le voile que dans le tout dernier paragraphe de l’article… tiens donc) :
http://www.20minutes.fr/societe/1351609-20140414-pourquoi-musulmans-choisissent-ecole-catholique-enfants

Cependant, le tribunal de grande instance de Tarbes a rendu le 23 décembre 2014 un jugement intéressant à ce propos, car il montre que certains établissements d’enseignement privé prévoient dans leur règlement intérieur une clause qui reprend les dispositions de la loi du 15 mars 2004 applicable dans les établissements publics.
Ils expriment ainsi leur souci de garantir de la même manière une laïcité au sein de l’établissement et d’éviter les conflits communautaires de la même manière.

Le tribunal a jugé que la clause interdisant tout signe ostensible est valable. Les parents qui veulent que leurs enfants portent le voile islamique ou tout autre signe religieux ne peuvent donc pas la contester, dès lors que le signe est ostensible.
La croix, discrète, demeurait donc permise selon le règlement.
A juste titre, le tribunal décide qu’il n’y a là aucune discrimination, seulement une restriction admissible à la liberté d’expression d’une appartenance religieuse.

Le règlement considérait aussi que la kippa était un signe religieux ostensible. Je ne crois pas que la question se soit déjà posée devant les juridictions. A ma connaissance, les litiges en la matière n’ont concerné que le voile islamique. Il n’y a jamais eu, selon mes recherches, de litige à propos de la kippa. D’ailleurs, quitte à passer pour un ingénu ou un reclus, je n’ai jamais croisé personne portant une kippa de ma vie ! Je ne peux pas dire la même chose des voilées et barbus.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


18 thoughts on “Les établissements catholiques peuvent refuser les élèves voilées, c’est la loi

  1. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Merci Maxime.

    Cette histoire de kippa , c’est comme cette histoire de « grandes croix » que ces abrutis nous sortent …

    C’est la manière de noyer le poisson islamique : seul l’islam pose un problème (énorme) à la laïcité en France.

    Le reste c’est du flanc !

    1. AvatarMaxime

      Bonjour Antiislam,
      l’école en question avait pris cette précaution pour éviter un procès pour discrimination.
      Je me demande si les écoles privées qui prévoient ce genre de clause dans leur règlement sont minoritaires. Il faut quand même être « gonflé » pour aller la contester en justice…

      1. AvatarJC. P.

        attention : je n’a i pas trouvé de trace mais il me semble bien que la musulmane entorchonnée de Tarbes (institution catholique très réputée PRADEAU / LA SEDE) a fait appel de la décision de 1ere instance. Sauf erreur de ma part. Quoiqu’il en soit il s’agit quand même d’une provocation de sa part. Qu’elle envoie ses gniards dans une autre institution privée et non chrétienne.

        1. MaximeMaxime Post author

          Merci pour la précision. Pour l’instant, je n’ai pas trouvé de décision en appel.

  2. AvatarLaurence Jean

    Malheureusement, il m’arrive lorsque je vais rendre visite à mes parents de croiser des hommes portant la kippa. En dans la mesure où ces mêmes hommes, parlent fort, vous regardent avec mépris et attendent, le vendredi soir que vous appuyez pour eux sur le bouton déclencheur d’ouverture de la porte cochère, je vois la kippa d’un assez mauvais oeil. certes je devrais faire de même avec le turban sikh, mais comme les sikh sont assez peu nombreux à Paris et très calmes en général, cela me gêne moins. cela étant porter une telle masse de cheveux doit être fort gënant à la longue et lourd pour la nuque.
    je m’en vais donc vous raconter une petite histoire qui m’est arrivée il y a quelques années et qui vient illustrer mon propos:
    Un dimanche donc je me rends en voiture chez mes parents pour le déjeuner dominical, accompagnée de mes quatre bambins.. Le 17 ème arrondissement de Paris est comme d’habitude bondé et il m’est impossible de trouver une place sous les fenêtres des grands-parents. je pousse donc quelques rues plus loin où je sais que je pourrais sans doute me garer sur les places des pétrolettes du sushi-shop fermé le dimanche. Effectivement une jolie place m’y attend derrière deux somptueux 4X4 déjà installés. Je me gare donc et fait sortir les enfants, quand un type assez bedonnant, kippa sur la tête s’approche et avec un accent pied noir à couper au couteau m’informe que je n’ai pas le droit de me garer là. Il y a un restaurant casher un peu plus loin et il garde les places, qui n’appartiennent pas au restaurant, pour d’éventuels clients. Je ne me démonte pas et lui fait remarquer que les places sont au sushi-shop, fermé et que donc comme ses clients j’ai le droit de m’y mettre et pour enfoncer le clou j’ai appelé mes filles par leurs prénoms respectifs, qui sont des prénoms bibliques et donné du  » mon fils » à leur frère. La t^te du gars valait son pesant de cacahuètes et la voiture a été très bien surveillée….
    Par ailleurs mon oncle juif ne mettait la kippa qu’à la synagogue et encore!
    Le communautarisme quelqu’il soit me gonfle. pas de voile, pas de kippa et pas de turban….

    1. AvatarMaxime

      Je ne suis pas parisien, ceci explique peut-être cela 😉
      Les Juifs, dans ma ville, ont peur. Très peur. Ce pourquoi sans doute ils ne portent pas la kippa publiquement. J’ai des amis juifs, ce que j’ai découvert par hasard ! Ils sont extrêmement discrets sur leur foi. Il y a quelques années, ils trouvaient du casher dans le commerce couramment ; désormais, ce n’est plus le cas car il semble que beaucoup aient quitté la France.

    1. Avatarroaide

      VOUS NE COMPRENEZ RIEN IL FAUT VOUS SECOUER!!!!
      avec les cathos on vit dans le monde des Bisounours tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil!!!

  3. AvatarChristian jour

    Je sais Patriote, et ça me pique les c… à moi aussi mais c’est sans doute pour gangrener le système. Pour mieux nous détruire de l’intérieur.

    1. Avatarjeannine wietrich

      MARRE DE CES GENS LA , SI LA FRANCE ET NOTRE MANIERE DE VIVRE NE LEUR CONVIENT PAS QU ILS REPARTENT CHEZ EUX , ((((( ON NE LES RETIENT PAS ))))) : POINT BARRE !!!

  4. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Rassemblement de l’UOIF aujourd’hui, si j’ai bien entendu, avec pour invité principal : Tarik Ramadan ! Titre annoncé de son discours : « Le voile, cette obsession française »…

    1. AvatarMaxime

      Il y a de quoi être « obsédé ». Il y a beaucoup plus de voilées aujourd’hui qu’il y en avait ne serait-ce qu’il y a 5 ans. Cela se voit dans le paysage de la France. Ceux qui vivent dans des zones déjà islamisées ne le voient pas autant, mais pour ceux qui vivent dans des zones intermédiaires, c’est clair. Et quand on voit ce qui se passe dans le monde musulman, il est normal d’avoir des inquiétudes.

      1. AvatarLeberre

        Oui, il y en a beaucoup plus qu’il y a cinq ans, et cela a changé de nature pour les » voilées ». Ce n’est plus le grand foulard arrangé autour de la tête et du cou , dégageant les oreilles, voile qui exhibait parfois des couleurs vives avec des petites épingles de strass, c’est maintenant un voile noirâtre, marronnasse, ou aubergine, qui tombe jusqu’à la taille. C’est cela dans mon quartier depuis 3 ans et quelques. Sans compter les voilées jusqu’aux pieds, de noir, dont on ne voit que la moitié du front, la moitié des joues, pas un cheveu, avec un autre voile foncé superposé. Même dans une zone déjà « islamisée » c’est patent, et ça saute aux yeux de tous depuis 2015.Mimétisme? oui.Mais ça ne laisse pas d’accentuer les inquiétudes sur les majorités silencieuses susceptibles d’adopter le même uniforme, que ce soit sur le plan de la pensée ou sur le plan des actes…

      2. Avatarroaide

        de toute manière elles font ça pour nous provoquer!!!réagissez et allez déverser des morceaux de cochon dans les rayons Hallal des supermarchés moi c’est ce que je fais à chaque fois que vais en grande surface!!!!! croyez moi ça me fait beaucoup de bien et je vous invite à en faire autant !!!comme ça ils ne peuvent pas y toucher !!!!

        VIVE LA FRANCE SANS CES POURRITURES

  5. AvatarJC. P.

    Maxime : J’ai quitté le région parisienne en grande partie à cause de l’insécurité et de l’invasion islamo /musulmane, que nous subissons. Je me suis installé en PAYS BASQUE, et je vois tous les jours un peu plus d’entorchonnées, ou que j’aille. Les BASQUES DE SOUCHE, me traitent d’extrémiste, et ne voient pas du tout ce qui les attend, à eux, à nous aussi;

    Quelques jours après les attentats de janvier 2015, j’ai mème vue une bâchée totale, avec son barbu, à Bayonne (ils ont un quartier dédié). J’ai appelé la POLICE NATIONALE : ils se sont foutus de ma gueule. L’OPJ m’a carrément pris pour un débile. Je ne suis pas prêt de l’oublier

  6. aa

    En Belgique, c’est à partir du mois de mars 2.015 que plein de voilées ont
    fait leur apparition dans ma région, auparavant il y en avait, mais beaucoup
    moins. Nous nous sommes demandé  » mais d’où sortent elles subitement ?
    Obéissent elles à leur mari, ou à l’imam ?  » Et c’est de plus en plus flagrant,
    habillées en foncé pour les plus vieilles, jamais de couleurs vives pour les plus jeunes, mais gris, marron enfin ces couleurs tristounettes. Quand je
    vois nos jeunes filles habillées avec des couleurs gaies, ça me rend heureuse
    c’est joli. Ca me fait sourire. C’est gai.

Comments are closed.