Viviers : 80 % des intervenants persécutés par la justice française !


Viviers : 80 % des intervenants persécutés par la justice française !

Dans un contexte où le jeune Boris Le Lay, réfugié au Japon, se voit condamné par la justice française à 2 ans de prison fermes (!), où le fondateur de Riposte laïque Pierre Cassen, comme s’il représentait un danger pour la sécurité des Français, se voit perquisitionné à son domicile et confisqué ordinateur et téléphone, il était intéressant de regarder la tribune, fort bien fournie, qu’Alain Barnier, élu municipal et président du RBM de Viviers, avait réuni, samedi dernier, en compagnie de son ami Jean-Pierre Sartre.

En effet, sur ses cinq invités, quatre d’entre eux avaient eu, ou bien ont toujours, des démêlés avec la justice française. Qui sont ces dangereux « gibiers de potence » ? Qu’ont-il fait pour avoir suscité l’attention des magistrats et des policiers ? Ont-ils utilisé leur force physique pour agresser ou « dépouiller » une personne plus faible qu’eux ? Ont-ils menacé grossièrement leur voisin ? Ont-ils mis le feu à des voitures ? Ont-ils refusé de payer leurs impôts ? Rien de tout cela, tous ceux qui les connaissent parlent d’eux comme des Français sans histoire, ayant toujours respecté les autres, et obéi aux lois de leur pays. Alors ?

Le premier qui prit la parole, Sébastien Jallamion, expliqua les circonstances qui lui ont valu, dans un premier temps, d’être suspendu deux ans par sa hiérarchie, avant de subir une lourde condamnation judiciaire. Dans une interview à Riposte Laïque, puis sur TV-Liberté, le policier avait expliqué comment il avait été dénoncé par une collègue – musulmane – pour avoir dénoncé, sur une page facebook, la barbarie de l’Etat islamique.

Le deuxième intervenant, Francis Gruzelle, expliqua comment, en 1999, alors journaliste au Dauphiné, il s’était retrouvé devant les tribunaux pour avoir pris la défense des forces de l’ordre, et avoir pointé du doigt les racailles islamisées qui les agressaient. Condamné en première instance à cinq mille francs d’amende, il sera relaxé en appel.

En 2012, pour avoir écrit des choses qui n’avaient pas plu au juge Courroye, notre ami sera, lui aussi, victime d’une perquisition, et subira 48 heures de garde à vue, avec confiscation de ses ordinateurs. A ce jour, ceux-ci ne lui ont pas été restitués.

Christine Tasin et Pierre Cassen, autres intervenants, n’abordèrent pas ces sujets dans leurs interventions. Et pourtant, ils en auraient eu à dire !

La présidente de Résistance républicaine aurait pu expliquer qu’elle en était à 5 plaintes en cours contre elle, en sus des trois procès déjà plaidés, et qu’elle en avait gagné un en première instance (grâce au regretté Joseph Scipilliti), un en appel, et qu’elle allait en cassation pour le troisième. Ses crimes ? Dans le premier cas, le procureur de Lyon avait déposé plainte contre Christine, coupable d’avoir écrit un article repris par un lecteur, qui l’avait fait suivre à la Chambre de commerce de Lyon. Au tribunal ! Dans le deuxième cas, elle avait, à Belfort, suite à une altercation très vive avec des musulmans énervés, le jour de l’Aid, répliqué à leurs menaces que « l’islam est une saloperie ». Condamnée en première instance, avec une réquisition du procureur Chevrier demandant de la prison contre elle, elle avait été relaxée en appel. Dans le troisième procès, suite à un article-fiction sur Boulevard Voltaire, et une plainte de la LDH, elle a été condamnée par la 17e chambre, puis en appel, et, avec Dominique Jamet, directeur de publication de BV, ira en cassation.

Quant à Pierre Cassen, en cinq années à la tête de Riposte Laïque, il avait subi une condamnation très lourde, avec son ami Pascal Hilout, né Mahomet, suite à deux éditos signés de Cyrano. Ils avaient eu six associations dites antiracistes contre eux, et avaient été condamnés, au total, à plus de 22.000 euros d’amende et de dommages et intérêts. Au total, avec les frais de justice, cette affaire était revenue à 30.000 euros.

A ce jour, bien que le fondateur de Riposte laïque n’exerce plus aucune responsabilité, le Parquet de Paris, sur instruction du gouvernement, espère démontrer qu’il est l’auteur du tweet jugé injurieux par Anne Hidalgo, et qu’il demeure le vrai responsable de Riposte Laïque, d’où le vol d’Etat de ses outils, qui lui ont occasionné un préjudice de 1000 euros, sans parler du viol de son intimité.

Voilà quatre exemples, espacés dans le temps, qui nous montrent que dans la France des Droits de l’Homme, on persécute de plus en plus les patriotes pour leurs idées. Rappelons juste qu’en France, il y a, selon les chiffres du Premier ministre en personne, 20.000 classés S. N’oublions pas que 150 de nos compatriotes ont laissé leur vie, en 2015, à cause de ceux que Sébastien, Christine et Pierre ont le tort de pointer du doigt.

Et songeons au nombre d’heures utilisées par l’Etat français pour persécuter ces patriotes, qui ne sont pas mises au service de la France pour protéger au mieux la sécurité de nos concitoyens.

Par ailleurs, lors de cette réunion, Alain Barnier et ses invités n’ont pas parlé que de leur sort. Ils ont évoqué, avec Francis Gruzelle, la dramatique situation des apiculteurs. A cause de pesticides interdits par l’Union européenne, mais autorisés par différents ministres de l’Agriculture, dont Le Foll, des millions d’abeilles sont mortes, et la France doit importer les trois quarts de ses besoins en miel !

Christine évoqua le droit, voire le devoir, d’être islamophobe, et en expliqua les raisons.

Pierre détailla les vraies mesures d’urgence à prendre contre l’islamisation de notre pays pour éviter efficacement les inévitables attentats qui vont venir.

L’autre invité, Alain Guillon (le seul des intervenants à ne pas avoir été persécuté pour délit d’opinion), détailla la dérive de l’Union européenne, et appela au retour du souverainisme.

Quant à Alain Barnier, il montra la réalité du Tafta, dont les négociations se déroulent dans le dos des peuples.

Un pot de l’amitié permit de poursuivre de passionnants échanges autour d’un verre, avant qu’une soirée dansante ne conclue cette fort belle initiative.

En tout cas, avec 80 % d’invités persécutés par la justice française, le président de Viviers Bleu Marine aura sans doute battu un record dont tout le monde se passerait volontiers, mais qui confirme la dérive liberticide de notre pays.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




24 thoughts on “Viviers : 80 % des intervenants persécutés par la justice française !

  1. Avatargege34

    C’est bien connu qu’en France les lanceurs d’alerte, et autres patriotes qui disent la vérité sont attaqués par la bien-pensance. La France, pays des droits de l’homme, ou plutôt pays ou il faut fermer sa gueule si on veut vivre en paix, ou comme des moutons. Bravo a Christine, a Pierre, a Boris et a tous ceux et celles qui « osent parler » le pas politiquement correcte. RESISTANCE.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      tout à fait d’accord, je n’aurais pas quant à moi utilisé cette référence qui me dérange mais l’auteur qui par ailleurs n’a aucun respect pour le lay se situe dans un contexte où pour des paroles dites 2 ans de prison et en face pour caillassage, utilisation de kalash etc juste rappel à la loi..;

    2. BeateBeate

      Pas d’accord, pour lui mettre l’étiquette de « Nazi », ce qu’il n’est absolument pas. Certains mettent cette étiquette sur tous les opposants à l’islamisation; Christine Tasin, aussi, a eu droit à cette étiquette de Nazi.

      J’écoute les analyses de Boris Le Lay et je trouve qu’il est lucide et pertinent sur de nombreux sujets. Même si je ne suis pas en accord avec tout ce qu’il dit, je suis solidaire de Boris Le Lay parce que face au Grand Remplacement nous devons TOUS être solidaires, peu importe les divergences d’opinions.
      http://www.le-non.fr/
      Renaud Camus ne cesse de le répéter; pour dire NON au Grand Remplacement nous devons TOUS rester unis, donc unis même avec Boris Le Lay. Nos ennemis sont les remplacistes.

      1. Christine TasinChristine Tasin

        pas d’accord Beate on n’a rien à voir avec un Le Lay qui hait la FRance et n’est pas clair c’est lemoins que l’on puisse dire sur les juifs et ce n’est pas parce que Renaud Camus dit quelque chose que je suis d’accord avec lui sur tout

        1. BeateBeate

          Boris Le Lay aime la Bretagne et les bretons. Son amour pour la Bretagne ne veut pas dire qu’il haisse la France.
          Boris Le Lay ne hait pas la Frnace, il hait la République.
          La République est un systéme politique, ce n’est pas la France.
          Je ne suis pas d’accord avec toutes ses opinions, particulièrement celles concernant la communauté juive. Pour moi, ses arguments sont corrects seulement pour une certaine élite juive, pas pour l’ensemble de la communauté juive. Mais il reste pertinent sur de nombreux autres sujets.

          Moi aussi,ce n’est pas parce que Renaud Camus dit quelque chose que je suis d’accord, mais sur ce point il a raison. Face à l’islamisation et au Grand Remplacement, nous devons tous nous unir, rester solidaires. C’est vital.

          1. Christine TasinChristine Tasin

            c’est faux chère Beate notre ami Maxime Duval a récemment relevé notamment un article de haine absolue contre la France

        2. AvatarSamuel D'Assenc

          Il est dommage que vous teniez un tel discours. Vous avez souvent reproché au Bloc Identitaire, au Réseau-Identités, à Adsav leur régionalisme et malgré tout, RR a mené des actions conjointes avec tous ces mouvements.
          Comme l’a dit Pierre en octobre dernier au colloque de Synthèse nationale, l’heure est à l’unité de tous les patriotes. Boris Le Lay dénonce le changement de culture et de civilisation, il appartient indéniablement au camp des patriotes. D’ailleurs, malgré certains articles hostiles au jacobinisme, il considère être dans le même bateau que vous puisqu’il a dénoncé votre condamnation lorsque vous aviez déclaré « L’Islam est une saloperie ».

          1. Christine TasinChristine Tasin

            nous avons des divergences politiques avec les identitaires ou adsav cela ne nous empêche pas de lutter ensemble contre l’islam, Le Lay tient des discours sur les juifs qui font que je ne peux le considérer comme un patriote

          2. AvatarSamuel D'Assenc

            Ce que vous dîtes, Christine Tasin, n’a pas de sens. Être un patriote, c’est défendre une nation. Rien à voir avec le jugement porté sur une communauté quelconque. Barrès et Drumont étaient bien plus virulents envers les Juifs que ne l’est aujourd’hui Le Lay. Ils étaient, du moins à mes yeux, des patriotes. Après, peut-être préférez-vous Jaurès ? Ce dernier a eu lui même des propos assez violents avant de rallier le camp des dreyfusards, les « discours » de Boris Le Lay sont modérés en comparaison. Notons que Le Lay a plusieurs fois fait l’éloge d’Eric Zemmour.

          3. Christine TasinChristine Tasin

            un patriote défend sa nation et ses concitoyens, nos concitoyens juifs sont à défendre comme les autres, celui qui trie et met à part des concitoyens qui respectent ô combien nos lois et notre mode de vie, les juifs, n’est pas un patriote

        3. AvatarTorpillator

          Bonjour Christine Tasin
          Boris Le Lay refuse le Grand Remplacement, c’est donc un allié précieux contre la folie migratoire en cours (essentiellement islamique) qui anéantira la France notre unique patrie sans toute la puissance des résistants ! …
          Doit-on rappeler que la charia n’a rien à envier au pire des nazismes ? … Boris Le Lay est donc parfaitement anti-nazi comme tous les patriotes et surtout anti-remplaciste et c’est le principal. Je suis plutôt d’accord avec Beate.

      2. Avatarchris83

        Oui Beate je suis d’accord avec vous. Boris Le Lay n’a rien d’un nazi, même s’il est « autonomiste » pour des raisons personnelles cela ne veut pas dire qu’il abonde dans la pensée du « mal incarné ». Bon, ceci étant, peut-on accepter une telle sentence de 2 ans de prison pour un manque de liberté de parole? alors que des criminels sont en liberté? Il est vrai que la parole peut « tuer »… nous le constatons tous les jours face aux terroristes!

  2. AvatarChristian Jour

    Quelle justice, pour les Français il n’y à plus du tout de justice, plus de liberté, tout simplement parce que la justice est vendu aux envahisseurs comme en 40, par peur et par lâcheté. Parce que notre justice depuis 4 ans est la justice des migrants et de tout les musulmans de France et d’Europe. Ces musulmans qui revendiquent la charia, le viol, le vol, le meurtre et d’autres saloperies en tout genre pour la gloire de leur Dieu et de leur prophète débile et qui fait bander nos gouvernements de vendu..
    Dénoncé ses salopards c’est s’exposé à des sanctions.
    Heureusement il y a des gens courageux qui n’hésite pas à dire tout haut et fort se qu’ils pensent de se système pourris. Merci à eux.

    1. Avatarjeannine wietrich

      OUI TOUT CE QUE VOUS DITES EST BIEN VRAI , PLUS DE JUSTICE , NI LIBERTE , C EST UNE HONTE !!!!!

  3. AvatarXtemps

    La séparation des pouvoirs par Montesquieu n’existe plus depuis un bon bout de temps et donc c’est la tyrannie d’un état totalitaire, ce que nous appelons un état Fasciste, tout et rien que pour lui même et rien pour les peuples où les peuples leurs sont esclaves.
    Je serai musulmans, je me poserai quand même des questions sur ces comportements et avec méfiance, pourquoi ces pouvoirs insultent leurs propres peuples, laissent agresser et Islamiser, ne protègent absolument pas leurs peuples, avec une justice qui s’acharne, comme bien d’autres choses, cela cache quoi tout çà?.
    Car les musulmans eux sont loin de chez eux et comme les occidentaux ont des antécédents avec les anciens combattants musulmans, je me méfierais, car tout cela est anormal et n’est pas digne de la part des représentants des pays Occidentaux.
    Tous les honneurs sont pour la résistance contre l’état Fasciste aux pouvoirs, car les peuples ont le droit de se méfier de leurs pouvoirs, de réclamer des comptes et des réparations, voir des condamnations en justice, par une justice impartial.

  4. AvatarMaxime

    Diffamation, injure, incitation à la haine raciale, discrédit jeté sur la justice, outrages… les qualifications pénales ne manquent pas qui peuvent menacer ceux qui tiennent des discours politiques.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      superbe recherche, je confisque pour ce soir ! ça fait froid dans le dos par certains côtés…

  5. Avatarhathoriti

    Chère Christine, je vous approuve d’admirer nos compatriotes juifs comme BHL qui dit que « tout ce qui est français, franchouillard, le biniou, etc…, NOUS est odieux »; ou encore Attali…ou Peillon qui a écrit « il faut détruire le catholicisme pour que vive la république », ou le gros Julien Dray (ç’ui qui collectionne les rollex) ou Moscovici, ou…bref ! Je suis d’accord avec Beate, Boris Le Lay n’est pas nazi ! Faut pas pousser ! Il prend la défense de Zemmour, de Finkelkraut, de W. Goldanel et je suis sûre que, en tant que breton, il doit aimer Astérix et son « père » Goscinny ! Dommage, votre hargne contre Le Lay ! Il avertit, il lutte contre l’islam et, ainsi que le dit Beate, il hait la république (il n’est pas le seul !) et il aime la France ! Unissons-nous TOUS, contre l’islam et ceux qui le promeuvent !

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Chère Hathoriti j’aimerais que vous ne me fassiez pas dire ce que je n’ai pas dit, je n’admire pas Bhl ou Attali je les dénonce régulièrement mais je me fous qu’ils soient juifs ou hindous.Cela me dérange que l’on mette sur leur nom l’étiquette juif et que l’on puisse sous-entendre que leur judéité serait responsable de ce qu’ils sont. C’est inacceptable. J’admire mes compatriotes quand ils aiment la France – ce qui est le cas de l’immense majorité des juifs- qu’ils soient juifs, chrétiens ou athées. Et je ne supporte pas l’antisémitisme. Le Lay n’est pas clair là-dessus, je prends de la distance avec lui, même si un Faurisson se battait contre l’islam je ne le considérerais pas comme un allié mais comme un répugnant personnage de toutes manières. Quant à Le lay il déteste la France il l’a dit et écrit à de multiples occasions. La messe est dite je ne veux pas de ce personnage sur notre site. Point barre.

  6. Avatarhathoriti

    Christine, nous n’allons pas nous battre, ni nous disputer ! Crénom ! Tout est affaire d’opinions, voire de sentiments et…je vous apprécie trop pour être fâchée ! Hé bé ! Si on m’avait dit,il y a qques années, que j’apprécierais vraiment, une personne de gauche !!!! Continuons le combat, contre l’islam !
    Je vous embrasse !

    1. Christine TasinChristine Tasin

      moi aussi je vous embrasse, tout vole en éclats mais on trouve la substantifique moëlle de chaque patriote, indépendamment des divergences

Comments are closed.