Turquie : 508 ans de prison pour un enseignant pédophile


Turquie : 508 ans de prison pour un enseignant pédophile

La Turquie est officiellement un pays laïque.
Cependant, que penser d’une peine de 508 ans, serait-ce pour des crimes graves ?
Une peine excédant aussi manifestement l’espérance de vie humaine présente un caractère totalement irrationnel.
Est-ce l’influence de la shari’a, c’est-à-dire du droit musulman ?
Les media qui rapportent l’information ne se posent pas la question, même les plus fréquentables d’entre eux…
http://www.valeursactuelles.com/monde/turquie-508-ans-de-prison-pour-un-enseignant-pedophile-61246

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


6 thoughts on “Turquie : 508 ans de prison pour un enseignant pédophile

  1. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

    Moi je me dis, qu’il aura obligatoirement une remise de peine !

    Cet humour de mauvais aloi passé, c’est effectivement incohérent !

    Maintenant la justice américaine est pas mal non plus, ses peines d’additionnant à dépasser les cent ans (en plus de la peine de mort à l’excès, pour les terroristes OK, les meurtres d’enfants IDEN), les amendes astronomiques et sans proportionnalité avec la cause !

    Je me dis cependant que nous devrions en prendre un peu, idem sur certaines méthodes d’incarcération qui font bien regretter aux condamnés leurs fautes !

  2. AvatarNico57

    Je n’ai jamais compris pourquoi les gens s’en font pour des pedo alors qu’il suffit de deux balles ou d’un peu de corde pour régler le problème de manière définitive et qu’on ne me fasse pas le coup de l’humanisme quand on voit le taux de récidive faut pas flamber je défie quiconque d’avoir un meilleur taux que je ne l’aurai avec autant d’économie 🙂

  3. EVAEVA

    Mahomet étant un pédophile, il aurait suffi que ce musulman épouse sa victime pour échapper à toute sanction, ou bien qu’il abuse une enfant non-musulmane.
    Maintenant s’il a abusé plusieurs enfants, dont des garçons, les choses se compliquent en effet…

  4. AvatarDorylée

    En droit français, le cumul des peines ne vaut que pour les contraventions. Pour les délit et les crimes, on ne retient que la peine la plus sévère. Viennent ensuite les remises de peines, automatiques, exceptionnelles, etc. qui permettent par exemple à un violeur condamné à 15 ans une première fois de pouvoir récidiver trois ans plus tard. Pour ce qui est du pédophile, s’ils décidaient de l’écraser avec un camion, ça ne m’empêcherait pas de prendre l’apéro.

    1. AvatarMaxime

      Ce qui me semblait intéressant dans cette information, c’est la différence d’approche entre le droit français et le turc, le nôtre condamnant un individu considéré de façon humaniste, en envisageant les conséquences de la peine sur son existence, avec l’objectif de sa réinsertion, tandis qu’une peine de 508 ans est déconnectée du sujet qui la subit, lorsqu’il ne peut espérer vivre tout au plus qu’un demi-siècle encore. C’est la différence de mentalité qui attirait mon attention. Mais il paraît que les Etats-Unis font pareil selon Jean-Paul Saint-Marc (commentaire sur la même page), ce que j’ignorais…

Comments are closed.