Jérusalem, maternité : les musulmanes refusent d’être dans les mêmes chambres que les juives


Jérusalem, maternité : les musulmanes refusent d’être dans les mêmes chambres que les juives

Capture d’écran au Knesset (Parlement d’Israël) – Professeur Drorit Hochner

Nouvelles de la Maternité de l’hôpital Mount Scopus à Jérusalem. Les Musulmanes refusent d’être dans les mêmes chambres que les  Juives.

Le 13 avril 2016, par kalel

http://conservativepapers.com/news/2016/04/13/muslim-women-ask-not-to-be-in-the-same-room-with-jews/

 

Le professeur Drorit Hochner, directrice de la maternité de l’hôpital Hadassah Mount Scopus à Jérusalem a surpris les gauchistes et autres Arabes qui ont participé à une séance orageuse de la Knesset le matin du mercredi 13 avril au sujet de la séparation des femmes juives et arabes dans les salles de maternité. « Des femmes arabes, après avoir accouché, exigent carrément de ne pas se trouver dans les mêmes chambres que les femmes juives » a annoncé le Dr. Hochner.

(Une petite remarque : Ces musulmanes oublient bien vite qu’elles se font accoucher dans un hôpital juif par des médecins juifs…)

Le Dr. Hochner a en outre révélé que certaines femmes arabes ont peur de se trouver dans la même pièce que des femmes juives et disent aux docteurs : « Peut-être qu’elles vont me tuer pendant la nuit ».

« Nous vivons dans une réalité politique problématique et les professionnels de la médecine traitent de façon absolument égale les Juifs et les Arabes. Quand il ne s’agit pas d’un traitement médical, comme dans les salles de maternité, nous faisons de notre mieux pour satisfaire à toutes les demandes » a ajouté le Dr. Hochner.

Cette révélation est d’une signification particulière à la lumière du tapage médiatique de la semaine dernière, quand Betzalel Smotrich (d’une maison juive) avait dit que des chambres séparées seraient une option après avoir fait des remarques sur les parties bruyantes par les Arabes après une naissance. Après que sa femme eut donc demandé de ne pas être avec des femmes arabes, Betzalel Smotrich a dit que de nombreuses femmes juives, sa femme comprise, « préfèreraient ne pas être au lit non loin d’une femme qui venait juste de donner naissance à un bébé qui pourrait devenir l’assassin de son enfant dans vingt ans ». En réponse, Naftali Bennett, Ministre de l’Éducation et dirigeant du même parti politique que Mr. Smotrich, a condamné les dires de ce dernier et rejeté l’idée de « haine des Arabes ».

Dans cette même session du Knesset, le Dr. Hochner a exposé à quel point les attaques racistes sont dénuées de fond en donnant un autre exemple sur la fait que des nouvelles mamans sont autorisées à exiger d’être séparées. « Nous séparons les femmes « haredi » (branche ultra-orthodoxe) des femmes laïques durant les week-ends. Les femmes haredi sont regroupées car, ainsi, il n’y a personne au téléphone durant le sabbat » a-t-elle expliqué.

Et d’ajouter : « On ne peut pas qualifier cela de discrimination. Il est bien évident que nous ne laisserions pas une femme arabe dans un couloir s’il ne restait qu’un seul lit dans une chambre occupée par une femme juive ».

Le Dr. Hochner s’est vue interrompre par des membres du Knesset, Yael German et Aida Touma-Sliman, l’accusant de discrimination. Ce à quoi elle a répondu : « Nous ne demandons pas à chaque mère où elle veut être, mais, bien évidemment, nous tenons compte de tous les cas. Séparer des femmes haredi des femmes laïques est du racisme ? De la discrimination ? » faisant en outre observer que cela ne tenait pas debout.

Alors que cette affaire a gagné l’attention du public, un sondage a révélé que 69 % du public israëlien préfèrerait se trouver dans des chambres séparées des femmes juives (le texte ne le précise pas mais sans doute s’agit-il des juives ultra-orthodoxes) et arabes.

Source sur ce site.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jack

Résistance républicaine Etats-Unis “Those who surrender freedom for security will not have, nor do they deserve, either one.” « Ceux qui sacrifient la liberté pour la sécurité n'obtiendront, ni ne méritent, ni l'une ni l'autre » Benjamin Franklin


5 thoughts on “Jérusalem, maternité : les musulmanes refusent d’être dans les mêmes chambres que les juives

  1. Alain de CatalogneAlain de Catalogne

    C’est ce qu’on disait hier, que viennent elles faire là: virer moi ça et allez vous faire soigner par vos imans !!!! ils ont des recettes eux !!! OU LEUR FAIRE SIGNER UN PAPIER SINON DEHORS JUSQU’A LA FRONTIERE !!!

  2. AvatarPUGNACITÉ

    Soit,que ces femmes aspirant à une forme d’apartheid et mettant à l’index,en l’occurrence les Juives,mais plus largement les non musulmanes se contentent de médecins musulmans et accouchent chez elles ,à leur domicile et dans l.un des 57 pays compatibles politico religieusement.

  3. AvatarChristian Jour

    On les aide, on leur rend service car chez eux ils n’on pas d’hôpitaux et ce qu’ils ont c’est de la merde et en échange ils vous crachent dessus. L’islam c’est de la saloperie diabolique et les adorateurs de cette secte maléfique devraient être chasser de tout pays Chrétien ou Juif ou Bouddhiste, point barre.

  4. AvatarXtemps

    Les Juifs sont encore trop gentil, qu’ils les jettent dehors à coup de pied au cul, qu’ils aillent se faire soigner avec leurs urines de chameaux et leurs imams illettrés.
    Que tous les noms musulmans du monde entier les rejettent, tu est musulman, la haine dehors!.

  5. AvatarSuzanne94

    qu’elles retournent dans leur pays d’origine pour y accoucher, les juifs sont trop gentils!!!!!!Ces arabes sont des gens invivables, ils ne s’intègrent nulle part, tout leur est du!!!!!!

Comments are closed.