Vous voulez rire ? J’ai rencontré les zozos des mouvements « 14 juillet » ou « nuit debout »…


Vous voulez rire ?  J’ai rencontré les zozos des mouvements « 14 juillet » ou « nuit debout »…

Pour avoir approché ce mouvement du 14 juillet après mon passage sur les Champs-Élysées…..et en avoir suivi un groupe dans leur déambulation dans Paris, j’ai compris qui ils étaient, et surtout tout ce qu’il n’étaient pas.

Ils étaient partis pour la plupart de l’Assemblée Nationale pour terminer vers St Augustin…..je peux dire que c’était effectivement une bande de charlots incapable de se coordonner ni même de se mettre d’accord sur quoi que que ce soit.

C’était risible de les voir s’invectiver pour aller vers ici ou plutôt vers là…enfin vous savez….vers là où il faut aller tous ensemble alors que tout un chacun réfute le principe même de l’autorité ou le fait que l’un d’entre eux puisse vouloir donner des directives…..tout en essayant de convaincre les passants et autres observateurs ahuris du spectacle de se joindre à eux.

Parce que faut pas oublier l’objectif du mouvement : c’était de faire un coup d’état pacifique, pour lequel initialement ils s’étaient donné rendez-vous le 14 juillet à 10 h …..Place de la Concorde ( véridique ) lieu à partir duquel, avec l’aide de la police et de l’armée au service du peuple en démocratie…tout ce petit monde d’ahuris escomptait se rendre vers les lieux symbolique du pouvoir pour rendre le pouvoir au peuple !
Rien que ça

Ils se sont fait ramasser par les CRS pour certains vers St Augustin….d’autres sont allés vers les Invalides où ils ont fini la journée.

Pour beaucoup ils avaient la dégaine des fumeurs de joint gaucho-écolos.

En fait, ces gens n’ont plus aucune culture en matière de technique de résistance passive ou de désobéissance civile…ils font n’importe quoi, disent n’importe quoi et prennent leurs rêves pour des réalités.

On comprend mieux les effets dévastateurs sur les esprits et l’intelligence de certains des slogans de mai 68 tel le fameux « l’utopie d’aujourd’hui sera la réalité de demain »

Invitation à se soustraire de toute obligation à se confronter au réel avant que d’émettre le moindre jugement, de prendre acte des réalités pour ausculter ce qui dans sa réflexion pourrait relever de l’absurde, de l’ineptie.

Ces gens là sont des adeptes du saut dans le grand vide….sans élastique pour les retenir de chuter …Indéfiniment.

Il est certains que les barbus islamistes en rigolent dans leur barbe…et doivent leur dire tout bas…merci… pour contribuer à la décomposition de l’autorité morale et politique du pays.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




9 thoughts on “Vous voulez rire ? J’ai rencontré les zozos des mouvements « 14 juillet » ou « nuit debout »…

  1. Avatarassureur92

    Effectivement, ces connards de gauchos attardés sont les complices de la collusion avec les islamistes !

    1. Avatarzenoviev

      Je ne suis pas sure que c’est une complicité. Je pense qu’i y a une similitude entre le mécanisme d’action de la doctrine communiste et le doctrine islamiste.
      Un jour (ça fait des années) une personne de Maghreb, m’a expliqué que Mohamed a été socialiste et m’a prouvé A+B. A l’époque ça m’a sidéré mais aujourd’hui ça m’explique beaucoup des choses!

  2. Avatarhathoriti

    Bien sûr que ce sont des attardés ! Ce sont eux qui formeront avec d’autres décérébrés le « gros des forces de la socialie » quand ça va péter !

  3. Avatarlucides50

    Que fait la police pendant ces manifestations ? ? ?
    J’oubliais !! arrêter puis mettre en garde à vue un homme de plus 70 ans participant à une manifestation pacifiste, silencieuse, est plus facile que de maitriser une bande de jeunes bobos gauchos casseurs.
    Attendons le jugement du Général pour comparer les sanctions.

  4. BeateBeate

    Cest intéressant. Vous avez confirmé l’impression que me faisaient ces manifestants. Merci, Claude.

  5. AvatarPierre978

    J’observe depuis un certain temps ce mouvement. Pour le moment rien de concret n’en sort, mais il ne faut pas les sous estimer pour autant. Si on regarde d’un peu plus prêt la situation générale du pays, beaucoup de corporations professionnelles sont en colère. Même si ce mouvement n’est pas coordonné, ne comprends rien à ceux qui les manipules, rien n’est impossible et cela peut par je ne c’est quel artifice ou évènement, débouché sur une confrontation violente pourquoi pas. Mai 68 j’étais trop petit pour comprendre mais cela a commencé par les étudiants, les gens ot suivis et cela c’est terminé par une guérilla urbaine pendant 1 mois. Il est vrai que c’était une autre époque, une autre mentalité etc…. mais mon sentiment penche plus de votre côté à tous dans vos commentaires, simplement je donne un avis parmi tant d’autres sans appriori, attendre, observer cela ne coûte rien. Apres tout, nous pouvons toujours rêver d’un coup d’état !!!!!

  6. Avatarmarco13

    Rien qu’à les voir comme ça on voit que c’est des anarcho coco.
    ca pue à plein nez.

    Quand on les voit s’extasier devant Varoufakis, l’ex ministre des finances grec, on a tout compris…

    Perdez pas votre temps avec des charlots pareils!

  7. Avatarxrayzoulou

    La description, très réelle de Ces bobos gôchos-écolos-socialopathes mâtinés peut-être de quelques ump ! Ce sont les rejetons de ces 68ards : dégénérés comme leurs géniteurs, avec une cervelle de méduse ! Ah zut, il paraît qu’elles n’en ont pas !……
    En plus pour beaucoup, la drogue plus l’éducation en ont fait des cas d’école à étudier (peut-on les sauver ?) Je les plaints, ce sont des paumés peut-être irrécupérables. Prions pour eux, c’est tout ce que l’on peut faire à notre niveau !

  8. AvatarJeanne Maillotte

    Nuit Debout Mouvement spontané ? Convergence de toutes les luttes ?
    Tu parles. Manifestement sauf celles des français. Les patriotes ne sont vraiment pas les bienvenus.
    Il est vrai je n’y suis allée qu’une fois, jeudi dernier, de 17h à 19h30 avec Jo. Écoeurant. Je vais y retourner un soir pour me faire une meilleure idée.

Comments are closed.