Suisse : des écoliers musulmans « dispensés » de serrer la main aux femmes


Suisse : des écoliers musulmans « dispensés » de serrer la main aux femmes

Encore une petite lâcheté et ce sera fini de la Suisse.

Suisse alémanique. Deux étudiants musulmans ont obtenu l’autorisation de leur établissement de ne pas serrer la main des femmes, car leur religion le leur interdit.

La décision a provoqué la stupéfaction en Suisse. Dans une école secondaire de Bâle-Campagne, deux étudiants musulmans ont reçu l’autorisation de ne pas serrer la main des femmes. Les deux écoliers avaient indiqué avoir des problèmes avec cette coutume. Selon la Tribune de Genève, ils ont justifié que dans leur religion, il est interdit de toucher une femme, à moins qu’elle ne soit la sienne ou un membre de sa famille.

Selon la présidente des écoles de Therwil, citée par le journal suisse, « c’est difficile lorsque quelqu’un ne veut pas adopter notre mode de vie ». Selon elle, le canton, au courant de cette situation, ne lui aurait accordé aucun soutien. Les autorités scolaires de la commune ont déjà protesté contre cette décision, la jugeant« discriminatoire envers les femmes et en rupture complète avec les traditions de la Suisse ».

« Nous ne sommes pas en Arabie Saoudite »

Les protestataires ont aussi reçu le soutien de Saïda Keller-Messahli, présidente du Forum pour un islam progressiste. Elle a affirmé que la Suisse n’était « pas l’Arabie Saoudite’ et qu’il ne fallait « pas céder aux exigences des extrémistes, cela revient à ouvrir la porte à toutes les exigences de l’islam politique ». Et de préciser que cette attitude trouve sa justification dans un hadith, c’est à dire des paroles et des gestes attribués à Mahomet, et non dans le Coran.

http://www.valeursactuelles.com/monde/suisse-des-ecoliers-musulmans-dispenses-de-serrer-la-main-aux-femmes-60667

Note de Christine Tasin

Qui espère encore que le fameux système suisse soit capable de protéger contre le politiquement correct et le remplacement de population ?

On notera le paradoxe consistant à donner la parole à une militante pour l’installation de l’islam « dit progressiste » (ce qui est un non-sens) qui, comme Dounia  Bouzar en France, n’a d’autre rôle que de faire passer la pilule de l’islamisation en prétendant être moins extrémiste que les autres… Le coran et les haddiths de Mahomet sont tout aussi sacrés l’un que l’autre, et si les musulmans ne sont pas obligés de faire toutes les obligations qu’elles contiennent en terre non musulmane, ils doivent faire le maximum pour que la terre où ils se trouvent devienne une terre musulmane…  Ce que demandant les prétendus extrémistes c’est ce que doivent demander tous les musulmans… n’en déplaise à  Saïda Keller-Messahli.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




8 thoughts on “Suisse : des écoliers musulmans « dispensés » de serrer la main aux femmes

  1. AvatarJ

    Je ne comprends pas que les Suisses ne protestent pas. Il faut arrêter d’accepter toutes leurs exigences arriérées. On voit bien que le problème vient d’eu, ils ne veulent pas s’intégrer. Ils repartent dans les pays musulmans, c’est tout.

  2. AvatarRoland l'Alsacien.

    Solution ! Re migration dans leurs pays d’origine suite rejet de notre culture qui est du Racisme point barre .Expulsion immédiate voilà ce qu’il faut faire à ces haineux …

  3. AvatarPhilippe Mangé

    D’une part la Suisse, qui a pourtant interdit les minarets, se laisse corrompre et d’autre part la consternation générale gagne du terrain ! Quand va-t-on enfin interdire ce coran criminogène ?

  4. AvatarLouvois

    Ne vous faîtes pas d’illusion, la Suisse suit le même chemin que la France …
    Malheureusement.

  5. Avatarrobertr

    le problème Suisse ,c’est qu’ils ont de plus en plus d’élues de gauche.
    les gens qui refusent de serrée la main à une femme , qu’ils le fassent dans leurs pays, me gène ! mais dans nos pays cella me révulse au plus haut point, je ne comprend pas leurs problèmes avec les femmes .

Comments are closed.