Les musulmans ont peur des répercussions après les attentats mais ne font rien pour que l’islam change…


Les musulmans ont peur des répercussions après les attentats mais ne font rien pour que l’islam change…

International Business Times: « les musulmans craignent les répercussions après l’attentat de Bruxelles ». 

Le 22 mars par Robert Spencer 

Nous sommes confrontés à l’habituel « choc en retour », celui qui suit toujours une attaque djihadiste ou un attentat djihadiste déjoué. Il tente de détourner l’attention quant à la violence du djihad et de présenter les musulmans comme des victimes, leur religion étant injustement diabolisée. On entend que ce n’est pas parce qu’une pomme est pourrie dans la corbeille que toutes les autres le sont. La véritable question n’est pas les meurtres de masse dus au djihad, mais la réponse donnée par l’extrême droite: « les Arabes musulmans, ils remettent ça, soyez sur vos gardes »

La question n’a jamais vraiment été abordée mais les grands médias continuent à épiloguer sur le sujet. Dans ce cas précis, on esquive le problème comme toujours dans les affaires lugubres de « retour de bâton » qui donnent la chair de poule, et le fait que les djihadistes peuvent se réclamer des textes islamiques et ne s’en privent pas, pour justifier leurs actions et recruter chez les musulmans pacifiques. On ne mentionne pas que des religieux musulmans ont été impliqués dans des activités terroristes djihadistes et ont exhorté de leurs chaires [minbar], des musulmans à commettre des actes terroristes. 

Si les musulmans craignent vraiment le « retour de bâton » et la « diabolisation de l’Islam »  ils devraient être les premiers à s’élever contre ces religieux, et devraient s’atteler ouvertement et franchement à réformer ces enseignements. Les mosquées et les écoles islamiques devraient définir un ordre du jour remettant en question une étude de l’islam qui justifie la haine et la violence. Mais les articles qui paraissent après ce genre d’attaques n’abordent jamais le sujet, ils sont toujours orientés sur la façon dont les musulmans craignent des représailles. Alors que les statistiques du FBI montrent que les agressions antisémites sont beaucoup plus fréquentes que les attaques contre des musulmans innocents. Pourtant, vous ne verrez jamais des articles traitant de ce sujet.

« Les musulmans craignent une réaction violente après l’attentat de Bruxelles : le sentiment anti-migrant est souvent une réponse de l’extrême droite face au terrorisme« , par Michael Kaplan, International Business Times, 22 mars 2016 (merci à Daniel Greenfield):

Selon le Vocativ reported Tuesday, les attentats de Bruxelles de mardi surviennent alors que les partis nationalistes d’extrême droite gagnent du terrain, ces derniers ayant dénoncé la porosité des frontières de l’Europe. Les musulmans d’Europe craignent que ces attaques terroristes meurtrières, débouchent sur une recrudescence du sentiment anti-musulman et un regain de violence [contre la communauté musulmane].

Un musulman européen aurait tweeté: « Ça recommence, arabes musulmans, préparez-vous« . Une image sur tweeter montre un jeune syrien qui brandit une pancarte s’excusant pour les attaques.

Comme ses pays frontaliers (Pays-Bas, France, Allemagne) la Belgique comprend une très importante communauté musulmane. La grande majorité d’entre eux est considérée comme modérée, opposée à de telles violences dans son pays et à l’étranger. Mais la radicalisation est devenue un problème croissant dans les communautés musulmanes en Europe. Des centaines de belges sont partis pour la Syrie et l’Irak rejoindre les combattants de l’état islamique, également nommé EI. 

Après les attentats de Paris du 13 novembre dernier, qui ont fait 130 victimes, les  partis d’extrême droite ont évoqué les attentats pour pointer la menace de l’émigration sur l’Union Européenne. Alors que d’autres ont soulevé les problèmes de sécurité liés aux centaines de milliers de Syriens et de migrants (venus de l’extérieur de l’Europe) qui sont entrés dans le continent au cours des derniers mois, les communautés musulmanes européennes ont été l’objet de la plus grande surveillance.

Le premier ministre de Hongrie Victor Orban, à la suite des attentats de Paris, a déclaré que « les gouvernements des pays qui ont approuvé l’immigration, en provenance des zones de conflit, n’ont pas fait tout ce qui aurait dû être fait pour la sécurité des Européens« . 

Les tensions sont susceptibles de s’intensifier suite aux attentats meurtriers de Bruxelles, qui visaient une station de métro et l’aéroport.

Les associations musulmanes en Europe se précipitent généralement pour condamner les attaques terroristes, craignant le retour de manivelle. Beaucoup se désolidarisent des terroristes et cherchent à rassurer leurs compatriotes en affirmant que l’islam est une religion de paix.

Un musulman a écrit sur Twitter suite aux attaques du mardi 22 mars: « moi, musulman, je condamne ces attaques terroristes. Nous les musulmans sommes les principales victimes du terrorisme dans le monde« . 

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera.

Source : http://www.jihadwatch.org/2016/03/international-business-times-muslims-fear-backlash-after-brussels-attack

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


12 thoughts on “Les musulmans ont peur des répercussions après les attentats mais ne font rien pour que l’islam change…

  1. AvatarAlain alias " le para "

    Je préconise la loi du talion  » oeil pour oeil , dent pour dent  » . Et en plus à partir de maintenant pour un chrétien tué il faudrait éliminer dix islamos à titre d’exemple . Ces dégénérés ne comprennent que la force , pas les sentiments .

  2. AvatarDUVAL Maxime

    Victimisation et désinformation, « Marchemos la mano en la mano » pour employer une phrase restée célèbre.

    Pour revenir à la mosquée de Madrid (en réponse aux attentats de Bruxelles et Paris),
    sauvagement attaquée par des quasi-néo-nazis (suivant la presse), quasiment incendiée au vu des reportages photo le laissant suggérer, voici trouvé au hasard de blogs consultés ce qu’il en était vraiment de cet acte « abominable ».

    Des feux de bengale tenus à la main et banderole d’indignation, en regard à à l’église St-Pierre de Calais incendiée depuis et bien entendu à l’horrible massacre de Lahore au Pakistan, quel contraste. On voit sur la vidéo ces jeunes identitaires monter leur action à la suite d’images sur la panique de Bruxelles.

    Appréciations de la, ou du rédacteur au sujet des clichés parus dans la presse, je cite :

    « Notez l’exploitation des photos par ceux qui font passer LEUR info…

    …Voici la vérité vraie, que vous ne verrez nulle part ailleurs, sauf ici, chez Zentropa :

    https://www.youtube.com/watch?v=uo41Ag8lJ0o

    …Vous voyez que tout dépend de l’endroit d’où l’on prend la photo, quand on est les media ».

    1. Christine TasinChristine Tasin

      merci Maxime pour ce complément plus qu’intéressant en effet surtout quand on met le reste en parallèle…

  3. Avatardurandurand

    Les pauvres muzz ils sont aussi victimes du terrorisme , et puis quoi encore la marmotte met le chocolat dans le papier , Et bien oui ils commencent à baliser ces exogènes , cela fait énormément de victimes innocentes depuis plusieurs mois , ils sentent qu’ils vont se prendre le retour du bâton en pleine gueule , qu’ils ne sont plus en odeur de « sainteté » avec la montée du patriotisme et de plus que les gouvernements qui les soutiens sont de plus en plus critiqués ouvertement devant se suicide invasif immigratoire totalement débridé , alors oui les allogènes commencés à trembler préparer vos valoches pour un départ immédiat dans vos bleds sans espoir de retour .

  4. Avatarel9

    Raz le bol d’entendre les musulmans se plaindre de la stigmatisation, ils n’ont qu’à changer leurs comportements,ce sont les musulmans qui se stigmatisent eux-mêmes

  5. AvatarLouvois

    « Les associations musulmanes en Europe se précipitent généralement pour condamner les attaques terroristes, craignant le retour de manivelle. »

    Bien sur qu’ils condamnent !
    Ils pensent que ce n’est pas le moment de faire des vagues : Le fruit est presque mûr, il est prêt à tomber…

  6. Avatarveverre

    en même temps ils ne manifestent pas beaucoup leur indignation,ils ont peur pour eux c’est tout.ils ont raison d’avoir peur.

  7. AvatarMichel Blanc

    Ils condamnent peut-être les actes terroristes, mais ils continuent d’aller prier à la mosquée, voile, halal etc…
    C’est dans leur intérêt de ne pas faire de vagues, il ne faut pas rêver, ils ne s’intégreront jamais même ceux qui sont en France depuis plusieurs générations! et bien souvent ils sont français! pour l’état civil, mais pas dans l’âme! s’ils aimaient la France, ils ne se comporteraient pas de la sorte!
    Ils veulent imposer leur religion, coutumes et le reste! voilà le respect et reconnaissance qu’ils ont envers les pays d’accueil! l’europe est foutue, les pays d’autres continents idem!
    Personne pour stopper l’islamisation!
    pourquoi se géneraient-ils!!!

  8. AvatarRoland l'Alsacien.

    bonsoir ma chère Christine,
    mon texte est a nouveau a la poubelle que ce passe t’il ?
    il y a des terroristes de poubelle maintenant ou quoi ? pour rire ma chère Baronne .
    Bises tout plein Roland L’Alsacien ;

    1. Christine TasinChristine Tasin

      je vais regarder tu sais que le site jette pas mal tout seul.. il se peut aussi que les excès de langage dont tu es coutumier nous aient obligés à mettre un commentaire à la corbeille des fois je prends le temps de reprendre pour corriger un mot mais des fois je vire tout je ne sais en quelle langue il faut dire qu’il faut éviter les procès et donc ne pas écrire n(importe quoi

Comments are closed.