Au Royaume-Uni, des professeurs ne veulent plus enseigner aux élèves les «valeurs britanniques»


Au Royaume-Uni, des professeurs ne veulent plus enseigner aux élèves les «valeurs britanniques»

La dhimmitude, en Angleterre aussi :

Les enseignants exigent que les écoles cessent de promouvoir les «valeurs fondamentales britanniques» afin d’éviter tout sentiment d’infériorité que pourraient éprouver les enfants d’origine étrangère.

Le NUT (National Union of Teachers), principal syndicat d’enseignants britanniques, dénonce les orientations actuelles qui encouragent «la suprématie culturelle» aux dépens des «droits de l’homme». Selon une directive du gouvernement qui vise à lutter contre l’extrémisme, les écoliers doivent suivre un enseignement qui aborde la citoyenneté britannique et qui promeut la tolérance religieuse.

Cependant pour les dirigeants syndicaux, l’enseignement de ces thématiques est humiliant dans un pays où les écoles multiculturelles sont légions. Pour marquer leur opposition contre cette directive gouvernementale, les délégués du mouvement syndical ont adopté une motion lors de la conférence annuelle de leur organisation à Brighton (sud de Londres) dimanche 28 mars. 

La motion adoptée affirme que les migrants apportent une «énorme contribution économique, politique et sociale dans le pays et que les services publics et les entreprises seraient «face à de graves difficultés» sans eux. «Nous devons lutter pour rejeter cette notion de valeurs britanniques, et se battre pour les notions de valeurs humaines et de droits de l’homme. Nous devons nous être unis avec les communautés pour faire tomber les barrières, faire tomber les frontières, et dire non à l’islamophobie, non à l’antisémitisme, non au fascisme et à toute forme de racisme» a déclaré Christopher Denson, un représentant du NUT de Coventry. 

Le syndicat a accepté de «recueillir et rassembler» du matériel didactique sur les migrants et les réfugiés afin de les utiliser dans les salles de classe et de produire. Un guide destiné à l’accueil des enfants réfugiés dans les écoles sera également produit par le NUT. 

https://francais.rt.com/international/18164-enseignants-britanniques-valeurs-cours

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




8 thoughts on “Au Royaume-Uni, des professeurs ne veulent plus enseigner aux élèves les «valeurs britanniques»

  1. AvatarJ

    Ah oui ! Allez dire cela aux habitants de Luton, enfin, au rares Britanniques qui habitent encore à Luton. Ils sont aussi atteints que nous. Londres est surnommé « Londonistan ». Il faut vraiment que TOUS les peuples d’Europe et du Monde se réveillent et se réunissent CONTRE l’islam et ces politiciens pourris qui nous entraînent dans le chaos.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Le combat premier est, me semble-t-il, contre cette néo-Gauche multi-culti qui est une véritable infection dans toute l’Europe …

      En France ça bouge un peu en ce sens:le mensuel « Causeur » de ce mois fait état d’une réunion de militants de Gauche tendance « Gauche républicaine » désireux de sortir de l’enfer vers lequel nous dirige la Gauche actuelle.

      Pour cela il faut pulvériser les tabous qui font, chez les élites, de l’islam, de l’immigration etc, etc, de véritables vaches sacrées …

  2. duranduranddurandurand

    Combien de peuples européens aussi cons que les Français ? Anglais , Espagnols ,Grecs , Italiens ,Belges ,Hollandais , et j’en oubli certainement .

  3. Laurent CLaurent C

    Enseignement à nos têtes blondes:

    -papa c’est quoi la tolérance ?
    -c’est l’ouverture aux autres cultures qui sont fermées aux nôtres !

  4. 55

    « -papa c’est quoi la tolérance ?
    -c’est l’ouverture aux autres cultures qui sont fermées aux nôtres ! »

    Bravo Laurent C !

    C’est l’exacte réalité de notre monde qui se barre en co….

  5. AvatarJ

    Ils sont bien atteints, et la vermine s’est bien installée : http://www.breitbart.com/london/2014/06/15/get-rid-of-the-white-kids-say-pakistani-parents/
    Alors que D. Cameron a demandé à ce qu’on enseigne les valeurs britanniques à chaque élève du Royaume Uni, une enseignante de Birmingham, de l’Ecole Anderton Park Primary School, école composée majoritairement de musulmans, a vu arriver un petit nombre d’écoliers blancs et chrétiens. Des parents, d’origine pakistanaise, ont alors demandé à cette enseignante de se débarrasser des élèves blancs.
    Pendant combien de temps encore allons-nous, Européens, supporter ces barbares sauvages sans gêne ?

Comments are closed.