Il refuse de parler ? Il faut d’urgence recourir à la torture !


Il refuse de parler ? Il faut d’urgence recourir à la torture !

C’est fini le monde des bisounours, des conventions de Genève et compagnie.

On est en guerre avec des monstres qui ont perdu toute humanité (si tant est qu’ils en aient jamais eu une…), qui font une guerre dont le moins que l’on puisse dire est qu’elle n’est pas conventionnelle, et on devrait accepter d’autres attentats, d’autres morts, horribles, pour respecter les droits de l’homme ?

Les droits de l’homme, ça s’applique aux hommes. Pas aux monstres.

Vous croyez qu’ils ont eu le choix, les militaires français qui devaient, pour sauver des vies en Algérie, savoir où était la charge d’explosifs ou quelle famille le FLN avait prévu d’égorger dans les heures qui suivaient ?

Grâce leur soit rendue. Je sais que d’aucuns ont eu leurs nuits peuplées de cauchemar devant ce qu’ils avaient vu (les horreurs du FLN, c’est à faire des cauchemars une vie durant) et ce qu’ils avaient dû faire pour en éviter d’autres.

Et tous ces donneurs de leçons qui, à partir des années 2000, ont voulu criminaliser la France, ses généraux  et ses soldats ont été et demeurent des complices des terroristes musulmans, ceux de 1957 en Algérie, ceux de Paris et de Bruxelles en 2015 et 2016.

Seule la torture a pu faire parler et donc sauver des vies. Des vies d’innocents.

Seule la torture a une chance de faire parler des fanatiques qui n’ont pas peur de la mort mais qui ne sont pas spécialement entraînés à supporter la souffrance.

Alors qu’attendent les Italiens pour faire parler cet Algérien arrêté en Italie et qui,impliqué dans les attentats de Paris et de Bruxelles, refuse de répondre aux juges ?

http://www.20minutes.fr/monde/1814615-20160328-attentats-paris-bruxelles-algerien-arrete-refuse-repondre-juge-italien

Ne pas utiliser la torture pour faire parler ceux qui sont entre les mains de la police c’est de la complicité de terroristes. Qu’on se le dise, messieurs Valls et Cazeneuve.

Rien, absolument rien, ne doit être laissé de côté. Et les prisons françaises sont pleines d’islamos qui ont plein de choses à nous dire, n’est-ce pas ?

En complément, lire l’excellent commentaire de REM INGTON ci-dessous.

 




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


29 thoughts on “Il refuse de parler ? Il faut d’urgence recourir à la torture !

  1. Fauchon

    Ce qui me choque le plus, c’est que la famille reste probablement sur le territoire français. Foutez-moi ça dehors, ailleurs, ils auraient une balle dans la tête !!

  2. marco13

    Trés bien la formule que vous avez trouvé Christine, « les droits de l’homme ça s’adresse aux hommes pas aux monstres ».

    Donc, pas d’états d’âme avec ces barbares.

    J’aime pas les américains mais on n’a qu’a s’inspirer de leurs méthodes pour faire parler les plus récalcitrants comme ils l’ont faits à Guantanamo, abou-graîb, kaboul,…
    Puisqu’on veut tellement les imiter, ces ricains, pour une fois ayons un peu de courage et mouillons nous, c’est pour la bonne cause messieurs Flamby, Cazevide et consorts!

  3. Alain alias " le para "

    Je suis tout à fait favorable à la torture , seul moyen de faire parler un salopard et je pense qu’il faudra y recourir dans quelque temps . Je m’en prendrais aussi à la famille , histoire de faire un exemple . Je suis bien évidemment volontaire pour faire cracher tous ces muzzs . Affaire à suivre .

  4. veverre

    une seule chose pour les faire parler c’est maman,ils les remercie a longueur de temps,maman par ci,maman par la,même a 30 ans.

  5. hathoriti

    Bien d’accord avec vous, Christine ! Droits de l’homme oui, pour les victimes, mais pas pour les monstres ! Puisqu’ils aiment tellement faire souffrir, qu’ils jouissent de la terreur et de la douleur de leurs victimes, il faut leur faire goûter la même chose ! Puisque nous sommes chrétiens…partageons !

  6. MaximeMaxime

    Il reste du chemin à parcourir. La convention européenne des droits de l’homme nous interdit même d’expulser des délinquants étrangers vers leur pays d’origine s’ils y encourent un risque de torture :
    http://revdh.org/2010/11/18/interdiction-de-la-torture-art-3-cedh-renvoi-vers-le-maroc-dun-homme-condamne-en-france-pour-terrorisme-et-engagement-gouvernemental-de-non-expulsion/
    Villeneuve critiquait vertement cette convention et je suis d’accord avec lui pour plusieurs raisons et notamment celle-ci.

  7. REM INGTON

    Mes Amis, vous souvenez vous du Général AUSSARESSES ? Grâce à Wiki, que je remercie encore une fois, voici un petit extrait de ce que j’ai trouvé sur lui.
    Aussaresses affirme que le gouvernement Guy Mollet, sous la présidence de René Coty a insisté pour que l’armée française en Algérie « liquide le FLN aussi vite que possible ». La question courait en France pour savoir si la torture était, ou non, utilisée en Algérie. Quelques années plus tard, des photos parurent dans la presse montrant que c’était le cas. Depuis ce jour, les historiens se posent la question de savoir si le gouvernement avait soutenu cette pratique. Aussaresses soutient que c’est le cas, y compris les exécutions sommaires de milliers de personnes, des heures de tortures de prisonniers, et des répressions violentes de manifestations.
    CES SALOPERIES DE POLITICARDS DE MERDE, SONT TOUS ET TOUTES DES ÉMULES DE PONCE PILATE !!!!!! JE LES DÉTESTE !!!!
    Alors, la fin justifiant les moyens, oui, ces monstres qui nous massacrent en quasiment toute impunité, doivent dire ce qu’ils savent.
    J’espérait pouvoir insérer la photo de la célèbre « gégène », mais je ne peux ou ne sais pas comment faire.
    Je vais terminer par un autre rappel : Le Réseau Jeanson, Les porteurs de valises
    Le rôle principal du réseau consistait à agir en tant que cinquième colonne en collectant et en transportant des fonds et des faux-papiers pour les agents du FLN opérant dans la métropole, d’où leur surnom de « porteurs de valises ». La plupart de ses membres proviennent du monde médiatico-intellectuel, rassemblant chrétiens de gauche, trotskistes, syndicalistes ou communistes dissidents1.

    Le réseau est démantelé en février 1960 et son procès s’ouvre le 5 septembre 1960. Six Algériens et dix-huit Français sont inculpés. Ils seront défendus par vingt-six avocats dont, le plus en vue, Roland Dumas qui s’efforcera de faire durer la procédure et de ridiculiser le tribunal. Cette stratégie s’avèrera payante auprès de l’opinion publique. Quinze des inculpés sont condamnés le 1er octobre à dix ans de prison, maximum de la peine ; trois sont condamnés à cinq ans, trois ans et huit mois. Neuf sont acquittés.

    Des intellectuels de gauche, avec le Manifeste des 121, apportent leur soutien aux porteurs de valises, dans un contexte où la position de l’État français est de moins en moins claire.

    Jeanson s’est toujours défendu d’avoir trahi la France, au contraire. Il justifie son attitude par la fidélité aux idéaux sur lesquels doit s’appuyer cette même communauté française2. En fuite à l’étranger, il est jugé par contumace en octobre 1960. Lors de ce procès, il est reconnu coupable de haute trahison et condamné à 10 ans de réclusion criminelle. Il est amnistié en 19663.

    Figures
    Le célèbre activiste anticolonialiste communiste Henri Curiel assassiné en 1978, en faisait partie.
    Je n’ai pas « fait la guerre d’Algérie » puisque j’ai été incorporé le 05/05/1964, mais j’avais des Amis un peu plus âgés que moi qui y sont allés et en sont revenus morts, coupés en morceaux !!!!! Ce furent les premiers morts d’ Avignon ! ALORS DU MOT PITIÉ, JE N’EN CONNAIS PLUS LA SIGNIFICATION !!! J’ai tous les défauts de la terre et en plus, je suis rancunier !!!! À BON ENTENDEUR ……..
    REM

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Rem pour ce fort long et passionnant commentaire qui rappelle des choses essentielles, j’ajoute un petit mot dans l’article pour inciter les lecteurs à aller lire votre commentaire un peu trop long pour que je l’ajoute ainsi à l’article.

  8. claude t.a.l

    la « lutte antiterroriste  » est  » menée  » par ce gouvernement comme une campagne de com’.
    il suffit de d’écouter les déclarations de bercard nazeneuve à chaque arrestation :
     » un coup terrible porté à dache « ,  » nous avons évité de justesse un attentat « ,  » un des cerveaux a été identifié « ,  » c’est formidable, il va y avoir le procès que les familles attendent « , etc….
    tout juste si les caméras de télé ne sont pas là avant l’arrivée des policiers chez les suspects .
    nous ne devrions rien apprendre si ce n’est par un entrefilet dans la presse :
     » le cadavre d’un individu a été retrouvé, il semble qu’il était impliqué dans…, la police enquête  »
     » le corps de ….., qui était recherché a été repêché dans la Mer du Nord, les causes de sa mort ne sont pas connues « , etc….
    ….après qu’ils aient parlé, bien sûr !

  9. Dany

    Si on peut croire ce que va dire le terroriste sous la torture, alors oui, je suis pour…mais ce sont tous des menteurs, et il risque d’envoyer la police sur de fausses pistes, pour faire perdre du temps et s’en amuser…
    L’abattage immédiat, ça oui ! même l’égorgement halal…pour faire comme chez eux! ils veulent nous imposer leurs coutumes? Allez !! on y va !!

  10. Alexcendre 62

    Ne rêvons pas personne ne tortura plus dans ce pays du moins en l’état actuel des choses , notre société n’a plus les couilles pour ça , lorsque je vois que l’on fait des vidéos pour le coté qui subit on a tout compris sur le dérèglement de nos boussoles et de ceux qui devraient nous indiquer le chemin .De Villier vient encore de nous dire que nous sommes au niveau de juin 1940 ! résultat aucune réaction les veaux sont occupés a allumer des bougies tout va bien .

  11. Xtemps

    Il n’y à jamais eu de bisounours, mais rien d’autres que des criminels aux pouvoirs.
    Les droits de l’homme n’ont jamais été appliqué, même cet organisme est infesté de corrompus pour en arriver là, qui ne font même pas respecter le plus simple des appareils que représente le référendum en démocratie, comme droit des peuples de s’exprimer, et même regardent sans rien faire.
    Seul les dictature supportent mal que le peuple puisse s’exprimer, le référendum les écorchent.
    Et donc la première règle d’un état fasciste, c’est de ne jamais laisser le peuple s’exprimer par référendum, qui pourraient les contre dire.
    Notre devoir à nous les résistants est d’être vigilant avec les fascistes et de faire la résistance contre eux et surtout de les écarter du pouvoir.
    Nuremberg pour ces gens là.

  12. Nagau06

    Pendant la guerre d’algérie, ma mère était à une fête..uniquement composée d’européens…il y a eu une descente de paras qui les ont menacés avec des armes s’ils n’arrêtaient pas..ma tante blondinette aux yeux verts a quant à elle eu droit à un ramassage (toujours par l’armée française) et avec d’autres civils français, ils ont été parqués à l’arrière d’un camion ouvert. Ensuite ils les ont baladé dans toute la ville où un peuple en haine leur lançait des caillasses, leur crachait dessus, etc…. Ma tante a cru voir sa dernière heure…et tout ça fait pas l’armée française…qui a dû probablement recevoir des ordres…donc quand on est capable de tels actes sans état d’âme pour des civils innocents;…on peut se montrer dissuasif pour des monstres…

  13. Sylvie

    Cet individu devrait être remis en toute logique au FSB qui saurait le faire parler et lui tirer les vers du nez… Il rejoindrait ces 4 meurtriers que les Russes ont capturé dernièrement… Une bonne gégène lui ferait du bien…

  14. celtillos

    il faut arrêter avec l’humanisme et les droits de l’homme, ca c’est bon pour le citoyen normal respectant les lois de la république, pour les barbares abrutis dégénérés cela ne peut pas, ne doit pas s’appliquer, oui avec ces monstres la torture est normale, légale, licite et même devrait être appliquée systématiquement suivit d’une balle dans ce qui leur sert de cervelle et on file le cadavre a bouffer aux cochons qu’il finisse en lisier.
    mesure a accompagner de suppression de toutes allocations a toute la famille et renvoi au pays d’accueil manu militari.

    1. Henri de Montfort

      Comment pourrait-on être inhumain avec un inhumain? S’il est inhumain c’est un animal qui relève seulement de la sté protectrice des animaux ( non domestiques)

  15. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Je suis en absolu désaccord avec vous Christine sur ce point et avec ceux des autres patriotes qui abondent dans votre sens.

    La torture avilit l’homme. Oui, certains appelés, en Algérie, ont été commandés par leur supérieur pour trancher des oreilles…. Pensez-vous que la conscience de ces hommes soit en paix, encore aujourd’hui ? Certains sont devenus des épaves : alcoolisme, dépression, etc… Victimes collatérales en somme d’actes ignominieux.

    Rien ne justifie une telle barbarie !

    Il y a eu l’exemple de Guintanamo – avec ses excès – et à quoi cela a t-il servi ? Est-ce que les tortures ont empêché d’autres fanatiques de commettre d’autres attentats ?

    Par contre, je serais impitoyable avec les familles des terroristes. Renvoi immédiat dans le pays d’origine, quel que soit le nombre de membres de cette famille. Et surtout suppression, ainsi que je l’ai lu, de toutes les allocations et subsides divers…

    Et, je vais sans doute l’apprendre à certains ici : les éclopés apprentis dhiadisstes qui nous reviennent de Syrie, touchent les indemnités pour handicapés ! Ca dépasse notre entendement ! Tout est à revoir dans cet Etat de m…

    1. Alexcendre 62

      Oui Olivia la torture n’est pas une belle chose et je ne prétends pas faire sa promotion mais voila la guerre est une escalade et il arrive que vous soyez confronté aux horreurs de ceux d’en face et petit a petit votre référentiel se déplace .Un jour vous apprenez qu’une bombe a été déposée dans un espace public où il y a de nombreuses personnes don des enfants , trois suspectes sont arrêtés mais ils refuse de dire où est la bombe . Le temps passe et entre les rafales d’insultes de ces gens vous comprenez que l’explosion approche alors ma chère Olivia on fait quoi ? Vous avez parlez de l’ Algérie , en Algérie ce type de situation c’est présenté de nombre fois , j’ai eu la chance de ne jamais en connaitre j’en remercie Dieu ,mais si l’occasion c’était présentée il y a une forte chance que j’aurais pensé avant toutes autres considérations aux enfants de l’école ou aux malades de l’ Hôpital et les salopards en face de moi auraient fini par me dire où est la Bombe . Actuellement pour gérer mes insomnies et calmer mes angoisses je penserais tout simplement aux enfants que j’ai sauvé sans aucun autre trouble de conscience .je rappelle que lorsque la France a envoyé le contingent en Algérie les appelés que nous étions nous étions des gamins de vingt ans a peine sortis du jupon de leur mère , trois mois plus tard nous avions les premiers contactes avec un ennemi sans limite dans horreur aussi bien sur les vivants que sur les morts , je vous laisse imaginer la métamorphose des esprits de ces jeunes après quelques mois de crapahut dans ce pays de merde . Je n’en dirais pas plus sauf que mes camarades tombés la bas a choisir ils auraient préférer vivre avec une oreille en moins mais eux il n’ont pas eu a choisir . Amicalement .

      1. Olivia BlancheOlivia Blanche

        Merci Alexandre 62 pour votre réponse à mon msg contre la torture. Je comprends vos arguments ; j’avais naturellement lu ceux exposés par Christine : l’urgence de faire parler pour éviter la mort à des innocents…
        Mais, il m’apparaîtra toujours inconcevable qu’un être humain prenne plaisir à faire souffrir ses semblables, ou même un animal… Je ne suis certes pas un ange et je peux être violente si l’on m’agresse. Toutefois, que des individus, comme ce fut le cas de la Gestapo, s’acharnent sur un autre, me révulse au-delà de l’explicable… Les tortionnaires n’agissent pas pour défendre une cause, par idéal, ils assouvissent leurs plus bas instincts – et peuvent devenir votre bourreau demain. Permettre que des gens infligent la torture nous met en danger dans le futur. Il n’y a que trop d’individus capables de torturer. Quand on apprend ce qui s’est passé en Syrie – se passe encore – on est pétri d’effroi. L’empathie pour la douleur des autres ne se commande pas. La torture est contraire à mon éthique, quelles que soient les circonstances. Toutefois, je pense que la modernité, l’évolution des recherches scientifiques, ouvrent le champ des possibles pour arriver à faire parler quelqu’un contre son gré. Une piqure et on doit pouvoir venir à bout de la volonté du prévenu. A ce propos, si quelqu’un est au courant des avancées de la science en ce domaine, merci de nous le faire savoir.

  16. kovac

    Avec eux pas besoin de se fatiguer acheter de la<charcuterie ou faites venir un éleveur porcin avec un ou deux cochons ces brave betes vont bien vous aider!

  17. durandurand

    On ne pleure pas ses Morts, on les venge ! par Marc NOÉ
    « On ne pleure pas ses Morts, on les venge !… » C’est un principe courant chez les Paras et Légionnaires. Et c’est du moins la réaction normale qu’un État normal devrait avoir face aux attentats que la France et la Belgique viennent de connaitre.
    Au lieu de cela, et par-delà les discours de Tartarin tenus aussi bien par ceux qui croient gouverner en France comme en Belgique, les populations européennes sont abreuvées de discours lénifiants et émollients.
    Et on voit le résultat : même si on comprend évidemment la douleur des victimes et de leurs proches, il est consternant de voir des foules se livrer à des démonstrations de sensiblerie et de pleurnicherie déplacées. Pire que des moutons menés à l’abattoir. On allume des bougies, on dessine des petits cœurs sur l’asphalte, on dépose des fleurs, on se fait des câlins éplorés… les saloperies de l’État islamique doivent être pétées de rire !
    Dans tous les propos officiels, il n’est question que d’intention d’arrêter les terroristes, même plus qualifiés d’islamistes ou de djihadistes, et de les déférer devant un Tribunal.
    Mais pour quoi faire ?… pour les juger… après des interrogatoires « gentils » où ils n’auront même pas la moindre peur ni douleur physique et pendant lesquels ils seront appelés « Monsieur, vous… », en attendant l’heure du prochain repas réglementaire que de serviles « avocats de la défense » s’évertueront à faire respecter… au nom d’une prétendue déontologie professionnelle.
    Alors, NON !… Il est plus que temps d’arrêter ce genre de « connerie ». Il faut en finir avec ce faux humanisme qui consiste à reconnaitre des droits à ceux qui ont bafoué les nôtres : à nos yeux, ils n’en ont plus aucun.
    Aucun ?… si ce n’est celui de vider leur sac et de « parler », de « cracher le morceau »… quelle que soit la manière dont on les fera « parler ». Car en l’occurrence, il ne s’agit pas de préserver les droits et l’intégrité physique de l’islamiste arrêté, mais bien d’obtenir les renseignements nécessaires pour tenter d’éviter de nouveaux attentats. Et j’écris cela en pensant naturellement au salopard d’abdeslam, actuellement « entre les mains » bien molles de la justice belge.
    Ce type-là demande maintenant son extradition vers la France car il sait que, de toute façon, il n’y risquera pas grand-chose. Et de plus, la procédure lui permet ainsi de gagner un peu de temps. Alors, pourquoi s’en priverait-il ?… puisque nos lois, et ceux qui les ont votées, sont assez stupides pour le lui permettre.
    Dans un État normal où la priorité serait donnée à la protection des populations, ce salopard serait passé « à la moulinette » et finirait par cracher les noms et les informations tellement vite qu’on aurait du mal à les écrire. Et une fois l’affaire terminée, il serait purement et simplement abattu en place publique… et je ne dis pas « abattu comme un chien », car j’aime trop ces animaux.
    Alors, vous pensez à « torture » et « peine de mort » ?… Et bah oui, vous avez raison ! Entre gens normaux, on se comprend. Croyez-vous que les Résistants ont mené des actions de « Bisounours » pendant la dernière guerre ?… et tout le monde sait comment agissent les djihadistes : eux font la guerre. Et une guerre n’est jamais propre. Il n’empêche qu’il faut se donner tous les moyens de la gagner. TOUS LES MOYENS.
    Et nous ne la gagnerons pas par des « commissions de déradicalisation ».
    Par Marc NOÉ pour « Le Gaulois » http://www.francepresseinfos.com/

  18. Renoir

    La base de notre justice devrait être judéo-chrétienne, ou plutôt juive: OEIL POUR OEIL, DENT POUR DENT. En d’autres termes: répondre à l’injustice par une autre injustice, à la terreur par une contre-terreur, à des monstres par des monstruosités qu’ils ont eux-mêmes commises. La torture ne peut guère être envisagée que sous cet angle, qui est celui de la justice et non de la vengeance ou du sadisme.

  19. djems

    oulala mais de quoi parle t’on ? De la torture vous croyez que le gouvernement n’a pas pratiqué la torture pendant la guerre d’algerie , vous êtes mal placer pour en parler car vous avez fait beaucoup de mal et tout cela pour rien car l’algérie est restée indépendante et elle s’est battue jusqu’à la mort alors respect pour nos morts

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      L’Algérie est « indépendante » (sic) : allez expliquer cela aux centaines de milliers d’Algériens qui sont entrés chez nous.

      L’ « Algérie » était, avant notre arrivée, un réseau de bagnes pour Catholiques : nous vous avons appris à vivre honnêtement de votre travail et plus de razzias esclavagistes sur nos côtes.

      Visiblement vous n’avez même pas été capables de profiter de nos leçons …

  20. xrayzoulou

    Certains parlent des tortures faites par les militaires. Ils n’évoquent jamais les tortures infligés à certains militaires et surtout aux arabes et autochtones
    d’Algérie et aux Pieds Noirs : tortures innommables.
    Mon père a été muté en France le 1er octobre 1954, dont 1 mois jour pour jour avant le début des évènements, mais nous avons vécu tout cela par l’intermédiaire de notre famille et nos amis restés à-bas.
    Et les Harkis (ceux qui n’ont pas pu être rapatriés) ont été tués dans des conditions horribles. Je pense par exemple au commando « Georges » trouvés empalés sur des pieux dans un champs près de SAÏDA.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      oui les massacres de Harkis notamment après l’indépendance, un poids sur notre conscience, une trahison de la France mais pour celle-ci, authentique pas de mea culpa ni de Royal ni de Sarkozy ni de Hollande

Comments are closed.