Quand la basilique d’Argenteuil deviendra une mosquée, ils brûleront la tunique du Christ


Quand la basilique d’Argenteuil deviendra une mosquée, ils brûleront la tunique du Christ

La sainte tunique d’Argenteuil, François Le Queré, Artège éditions

Un catholique patriote ne peut que souffrir des discours de la hiérarchie de l’Eglise, en cette période la plus douloureuse et la plus sombre de notre histoire.  Singulièrement au regard des discours relatif à l’accueil inconditionnel des « migrants »,  répété comme un mantra,  depuis le simple « laïque en mission  ecclésiale » tout pénétré de son importance,   jusqu’au sommet de l’Institution.

Quant aux conflits de très basse intensité entre  élus « les Républicains »,  au sujet d’Argenteuil, nous nous contenterons de répéter qu’affirmer « Argenteuil n’est pas Molenbeek. », comme le fait le maire LR Georges Mothron est de peu d’importance. La question  n’est pas de savoir si la ville d’Argenteuil « en est », je veux parler des repaires de terroristes,  ou non, mais si la France y échappera, ou pas, je veux parler d’islamisation.  Car,  lorsque 40 % des collégiens de Chalons sur Saône  veut de la nourriture halal à la cantine, j’ai presque envie de redire avec  le poète «  et  tout le reste n’est que littérature ». Des cellules dormantes islamistes ? En fait, quiconque se mêle d’être vraiment fidèle au Coran risque, tout  naturellement, de se transformer en « islamiste ».

Il se trouve que j’ai participé au chemin de croix inaugural de l’ostension de la sainte tunique ce vendredi saint dans les rues d’Argenteuil sous la houlette de l’évêque du diocèse de Pontoise.

Quel rapport avec le combat de Résistance républicaine ? Assez simple en réalité.

Il s’agit d’affirmer  que l’identité française et républicaine  est, aussi, catholique et que la rue appartient, aussi, aux catholiques. Certes cette affirmation identitaire ne serait certainement pas reçue par nombre d’ecclésiastiques,  mais les catholiques ne se réduisent pas à leurs curés,  ni à leur appareil ecclésial.

Bien sûr,  aller vénérer la sainte Tunique sera « récupéré »  par l’Eglise organisatrice.  Mais il faut un peu lever la tête du guidon, et se rappeler que cette relique a été rapportée en France et offerte par Charlemagne soi-même  à sa fille Théodrade, qui était alors mère abbesse du couvent installé à Argenteuil ! Sans doute,  les  prières de cette vierge n’étaient-elles  pas de trop pour sauver l’âme de son père,  dont l’Eglise de Paris, au demeurant,  a fait un saint… Pour moi,   je maintiens ferme que la dislocation de l’empire de Charlemagne fut  sans doute la pire chose qui soit arrivé à l’Europe, comme puissance et comme lieu d’identité.

Cela fait donc 1200 ans que cette tunique est ici à Argenteuil. Le jour où la basilique deviendra une mosquée le premier acte posé par cette religion d’amour de tolérance et de paix,  sera de brûler cette relique.

Aller la vénérer, pour les catholiques, et lui rendre visite, pour les athées,  est donc, aussi, un acte politique.

Je rappelle que lors de l’ostension de 1894, l’évêque de Versailles, de qui relevait la paroisse, avait rappelé dans son rapport au pape Léon XIII,  que ce dernier avait  « appelé la nation française à laisser toutes  les antiques discordes », ce qu’il faut comprendre comme un soutien au ralliement à la république prônée par le pontife. En outre,  l’évêque rappelle  « l’importante réunion et qui demeurera inoubliable pour la ville populeuse et industrielle d’Argenteuil », au cours de laquelle  « près de 2000 ouvriers de la paroisse»,  « sans souci du respect humain »  « avait repris le chemin de l’église ». p 178

Tout ce que l’on doit savoir sur la tunique d’Argenteuil sur le plan historique, scientifique,  ou religieux se trouve dans le livre éponyme de François Le Quéré. Attention,  l’ostension ne dure que quinze jours, il vous faudra attendre… 50 ans pour la voir à nouveau !

Note de Christine Tasin

Pour en savoir un peu plus sur cette relique

Argenteuil – « J’en ai la chair de poule ». Dans la basilique d’Argenteuil, des chrétiens sont venus en foule, en ce Vendredi saint, voir de leurs propres yeux une tunique qui aurait été portée par le Christ, et dont l' »ostension solennelle » n’a lieu qu’une fois tous les 50 ans.

Les croyants dont le tour est enfin venu s’agenouillent et se signent devant la « seule relique du Christ vivant« , qui figure, selon l’Eglise, parmi les trois grandes reliques de la Passion, avec le Suaire d’Oviedo et le linceul de Turin. 

 Si l’évêque de Pontoise (Val-d’Oise), Mgr Stanislas Lalanne, n’avait pas décidé d’en avancer l’ostension, qui aurait dû avoir lieu en 2034, « je ne l’aurais pas vue. C’est une joie profonde« , affirme Joëlle Grignon, 68 ans.  

http://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/a-argenteuil-la-sainte-tunique-du-christ-fait-se-deplacer-les-foules-chretiennes_1776948.html





26 thoughts on “Quand la basilique d’Argenteuil deviendra une mosquée, ils brûleront la tunique du Christ

  1. Turbator

    Catholique patriote, oui je souffre de cet aveuglement d’une grande partie de l’Eglise sur les questions conjointes de l’islam et de l’immigration , mais je sais, comme le dit l’Apocalypse ‘qu’ils feront la guerre à l’Agneau mais que l’Agneau vaincra (17,14). Oui, pour le croyant que je suis, la Bête immonde de l’islam née de l’antichrist Mahomet sera vaincue.

  2. pirlouit

    merci pour ces aides concernant notre histoire.je poste deux articles qui me semblent pertinents .en préambule du premier j’ai relevé une phrase d’un de nos plus grands « tout ce qui était n’est plus,tout ce qui sera n’est pas encore.ne cherchez pas ailleurs le secret de nos maux » alfred de musset.1838.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      merci amie je publie ce soir le premier, je n’ai pas publié le second car je suis en train de préparer une série d’articles sur Kalergi et les faux procès qui lui sont faits et l’histoire des responsabilités américaines dans ce qui nous arrive, sans oublier Jean Monnet au passage

  3. hathoriti

    Ils brûleront la Sainte Tunique du Christ ? Rassurons-nous, mes frères et mes soeurs (même athées comme notre Christine), ils nous enverront à la place, le turban du mahomet !:

    1. Nico57

      « ils nous enverront à la place, le turban du mahomet !: »

      Désolé Hathoriti c’est déjà fait ça se nomme moltonel (n’y voyez aucunes grivoiseries 🙂 )

    1. Christine TasinChristine Tasin

      le Tafta la cerise sur le gâteau des abominations qui nous menacent, comme si le présent ne suffisait pas

  4. Christian Jour

    Bein oui les musuls en sont bien capable et personne ne mouftera.
    Le monde est davantage menacé par ceux qui tolèrent le mal que par ceux qui s’emploient à le faire.
    Albert EINSTEIN

  5. Cril17

    Là, c’est  » vous qui me donnez la chair de poule  » avec cette publication, chère Madame la Présidente de Résistance Républicaine, et ci-devant Dame Blanche de la République ! …
    =====

    La France est-elle capable de se libérer de la tunique de Nessus de la souveraineté populaire et de se revêtir de la tunique d’Argenteuil, pour échapper à la mort islamique ?

    http://cril17.org/

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Cher Cril17, quel mépris pour le peuple que d’appeler tunique de Nessus la souveraineté populaire… Je ne jure que par elle, envers et contre vous malgré mon amitié et notre combat commun contre l’islam

      1. Cril17

        Chère Madame la Présidente de RR,

        La Grande Nation ne s’est-elle pas revêtue de la tunique de la Souveraineté le 21 janvier 1793 et à l’image d’Hercule n’est-elle pas en train de mourir sous nos yeux impuissants ?

        1. Christine TasinChristine Tasin

          elle est en train de mourir mais ce n’est pas parce que le peuple est souverain (depuis 1789) !

          1. Christine TasinChristine Tasin

            Philippe de Villiers ne dit pas que des sottises, je suis en désaccord avec lui sur un certain nombre de sujets et il n’a pas envie de se compromettre avec des islamophobes patentés apparemmment… de plus il est dans le champ politique je suis dans l’associatif qui me donne une liberté absolue, bref pas grand chose à faire avec lui

  6. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Merci Laurent pour cet exposé. J’avoue que j’ignorais l’existence de cette relique et je regrette de n’avoir pu l’approcher ainsi que vous l’avez fait.

    Seul bémol, je déplore que votre titre s’exprime au futur. Si cette relique est bien celle du Christ Il ne permettra pas l’hérésie que vous envisagez.

  7. hoplitehoplite

    En France
    1965 : 5 mosquées
    1985 : 913 mosquées
    1999 : 1 536 mosquées
    2010 : 2 359 mosquées

    No comment.

    1. carlesen

      Malheureusement le mot mosquée évoque pour beaucoup trop de Français l’église des musulmans avec l’inconvénient désatreux que, dès lors, ils ne voient pas au nom de quoi on pourrait s’opposer à sa construction.
      Aussi je trouve plus pertinent de renoncer à utiiiser le mot mosquée et de le remplacer par maison de la charia et du jihad ( ec qu’il est facile de justifier en parcourant les ouvrages de la bibliothèque) car alors clairement il devient juridiquement légal de s’opposer à une telle construction car la charia est incompatible avec une démocratie comme l’atteste l’arrêt du 13 février 2003 de la CEDH, la plu shaute autorité juridique de l’UE.

      1. Christine TasinChristine Tasin

        ce serait incompréhensible pour tout le monde, on ne va pas se mettre à parler par périphrases incompréhensibles !

  8. Jean-Francois Morf

    Comment fabriquer une « vraie » relique:
    1) faites pousser du lin dans une serre fermée chauffée au gaz naturel (aucun carbone 14 dans le gaz naturel vieux de plusieurs millions d’années)
    2) tissez une tunique avec ce lin, et faites la dater au carbone 14: résultat: des millions d’années!
    3) mettez la tunique dans un flux de neutrons, qui vont transformer les quelques isotopes 13 du carbone du lin en isotopes 14. Mettez juste assez de neutrons pour arriver à un âge, mesuré au carbone 14, de 2016-33=1983 ans.
    4) Bronzez votre tunique au four pour lui donner une allure plus vieille…
    PS: pour générer des neutrons, il suffit de placer des béryls (gemmes) au dessus de la tunique, et de placer le tout dans une grotte bourrée de radon: les rayons alpha émis par le radon transmutent le béryllium en émettant des neutrons thermiques, qui coulent comme un gaz sur la tunique. Des Neutrons qui transmutent les quelques % de carbones 13 de la tunique en carbone 14…
    Dans les bombes atomiques, on utilise aussi le béryllium et les rayons alpha comme générateur de neutrons, mais c’est pour amorcer l’explosion…

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Merci Jean-François, il est évident qu’il ne s’agit pas ici d’encourager chacun à croire ou pas en l’existence historique de cette tunique. Je n’y crois pas personnellement pour des raisons « scientifiques » telles que celles que vous evoquez. Mais on s’en fiche. Cette tunique a fait rêver depuis des siècles les nôtres, elle fait partie de notre histoire, réelle, légendaire, mythifiée, c’est selon et peu importe. Tant qu’il y aura des gens qu’elle rendra heureux, qu’elle aidera à faire le bien au nom du Christ, qu’elle conduira dans une très belle église pour admirer nos vitraux, nos statues… elle aura son sens et son utilité et il n’est pas acceptable que des barbares islamisés la détruisent non pas au nom de la raison mais au nom d’une gigantesque supercherie qui n’amène que guerre, souffrance, violence, discrimination et inculture.

      1. Jean-Francois Morf

        Plus troublant est le saint suaire de Turin où Christ a réalisé un miracle en y laissant sa photo recto-verso en négatif. Photo révélée en positif sur le négatif du premier photographe qui a eu l’idée de photographier ce grand linge blanc.
        On y voit Christ vraiment mort, ne respirant plus, sans aucun doute possible.
        Christ a réalisé que Caesar Auguste, Marc-Antoine, Lépide, Herodes, etc nous laissent des statues d’eux, mais pas lui. Christ a donc produit cette photo de lui, un vrai miracle. On y voit qu’il a 77 ans et pas 40. Il a donc été conçu juste après la mort de Jules Caesar, et il est né juste avant le couronnement des 3 rois. Et c’est tout simplement l’immense comète de J.C. qui a guidé les 3 astrologues perses vers Herodes. Herodes qui venait de tuer tous ses fils pour ne pas finir comme Jules César. Et les mages lui demandent: où est votre fils…

Comments are closed.