C’est fait : l’islamophobie considérée comme un discours de haine sur les réseaux sociaux


C’est fait :  l’islamophobie considérée comme un discours de haine sur les réseaux sociaux

Ce n’est pas encore dans la loi (quoique dans les faits, comme le montrent un certain nombre de décision de justice) mais, à l’échelle de la planète, les réseaux sociaux ont décidé de payer le prix fort pour vous aider à marcher droit, à penser juste, à parler sans haine… de l’islam.

L’OCI (Organisation de la Conférence Islamique) a obtenu ce qu’elle voulait, la criminalisation de la critique de l’islam, préalable nécessaire à l’imposition de la main dure de l’islam sur toute la planète.

Hillary Clinton avait donné et la main et son approbation à ce que l’on avait appelé le « processus d’Istambul « , processus qui avait été refusé par l’ONU.

http://resistancerepublicaine.eu/2015/08/02/hillary-clinton-prete-a-interdire-la-critique-de-lislam/

http://resistancerepublicaine.eu/2012/07/24/aux-armes-citoyens-la-france-main-dans-la-main-avec-loci-qui-veut-retablir-le-blaspheme-a-lechelle-planetaire/

On leur refuse la grande entrée ? Peu importe, ils passent par les portes dérobées… Et quelles portes que celles de google, facebook et twitter. Big brother est là.

Mais on ne va pas se lamenter… C’est à nous de résister, c’est à nous de contourner, de s’obstiner, d’inventer d’autres façons de communiquer.

La répression va devenir de plus en plus féroce. A nous de trouver des lieux, des plate-formes… pour continuer, envers et contre tout, à mener notre combat plus que jamais indispensable.

Même dans Le Meilleur des Mondes ou dans Fahrenheit 451 les dissidents ont trouvé des façons de s’opposer au rouleau compresseur et pour certains d’y échapper, en attendant le grand soir.

Ne pas accepter, jamais.

Ne pas se coucher, jamais.

Dire non, toujours. Ou mourir.

 

http://www.fdesouche.com/712981-facebook-google-et-twitter-financent-une-plateforme-francaise-pour-agir-contre-les-discours-de-haine

C’est le message du think tank Renaissance Numérique, qui lancera mi-mai une plateforme collaborative « pour agir contre les discours de haine (racisme, antisémitisme, homophobie, islamophobie et recréer du lien social ». Google, Facebook et Twitter ont financé la première version de la plateforme, à hauteur de 60 000 euros, révèle La Lettre de l’Expansion. […]

Trois fonctionnalités seront proposées: du « fact checking » à la manière de Hoaxbuster ; des conseils d’universitaires et d’experts (philosophes, négociateurs de la police…) « pour gérer les trolls, l’escalade verbale et dépassionner les débats », explique Guillaume Buffet ; enfin, du partage de contenus (témoignages de victimes, de repentis…). En outre, des bénévoles de différentes associations seront disponibles pour répondre aux messages des internautes. […](L’Express)

 




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


23 thoughts on “C’est fait : l’islamophobie considérée comme un discours de haine sur les réseaux sociaux

  1. Alain alias " le para "

    Malgrès les lois à la c.. énoncées , je revendique le droit d’être ISLAMOPHOBE et je le crie haut et fort . L’islam n’est qu’une religion de merde pour des dégénérés du Moyen-Age . Vive l’occident chrétien et joyeuses Pâques à tous les patriotes .

    1. Bharata

      Si on prend le mot dans son sens premier : ‘qui craint l’Islam, qui a peur de l’Islam », alors, personnellement je ne suis pas islamophobe, mais j’en ai peur pour le monde. Si on le prend dans son sens second : »qui n’aime pas l’Islam », alors je le suis à 200 % et le revendique aussi bien haut et bien fort. Que veut dire ce mot ? Il ne veut pas dire : « qui n’aime pas les musulmans », mais « qui n’aime pas l’Islam », et pourtant ils font l’amalgame, nos crétins de so-salauds !

  2. jacquelin

    utilisez VK.com………………..Le facebook Russe , lui , au moins , pas de censure de gauchiasse collabo

      1. AlainAlain

        Il y a le site fr, tout comme les autres réseaux, mais le truc chiant avec VK, c’est que contrairement à Minds ils ne sont du tout pour la protection et anonymat, donc pour y ouvrir un compte maintenant, faut filer tel toussa.

        Étant donné que de nos jours il n’y a plus moyen de savoir si VRAIMENT les données sont protégées, gardées confidentielles etc où elle se trouvent, si il faut se rabattre là les Guignols et fossoyeurs et traîtres et tintouin l’ont dans le fion pour le pistage des Patriotes, VK n’est forcément option de choix. Donc à chacun(e) de voir en fonction.

  3. AlainAlain

    Ils nous font tous plus que chier avec leur ‘phobie’ de merde ! Bon la Clinton ça fait un moment que cette harpie cherchait à leur faciliter ça ! Quand à faire fi ? JAMAIS.

    Maintenant si les réseaux sociaux veulent se coucher, ce sera sans nous qui jamais ne le feront. Fesses de bouc de toute manière est à rayer, surtout quand on voit à ‘quoi’ la mod du site Français est ‘confiée’.

    Si Twitter, qui ne monte pas mais descend et ne sait plus quoi inventer pour renverser la tendance, si ça veut s’amuser à nous faire chier, et bien on l’aide à creuser car les alternatives qui elles ne nous feront chier avec ça existent :

    https://www.minds.com en est une.

    Leur ‘phobie’ ? Peuvent tous se la caser en guise de suppositoire.

  4. Christian Jour

    Nous Chrétien il nous est interdit de critiquer l’islam, mais les musulman ne sont pas interdit de critiquer le Christianisme. à gerber. On va droit à une révolution.

  5. durandurand

    Toujours le deux poids ,deux mesures

    Vendredi 25 Mars 2016 à 09:25 (mis à jour le 25/03/2016 à 10:19)
    Une femme en burqa brûle une Bible en plein Paris
    rovocation. Une musulmane en Burqa a été interpellée en train de brûler une Bible dans le XIIème arrondissement de Paris rapporte le Parisien.

    Elle n’aura aucune poursuite si ce n’est une amende pour port de la burqa. Une femme de 34 ans a été vue par des policiers en train de brûler une Bible. « Vu le contexte actuel de menaces terroristes », les policiers se sont dirigés discrètement vers la suspecte avant de la menotter pour procéder à une fouille et constater qu’elle n’était pas armée.
    Après lui avoir fait retirer sa burqa pour procéder à un contrôle d’identité ils interrogent la jeune femme sur place qui explique son geste par le fait qu’elle se « sent persécutée ». Le parquet ordonne finalement qu’elle soit conduite à l’hôpital de l’Hôtel-Dieu où elle sera jugée « saine d’esprit ». Domiciliée à Aulnay-sous-Bois, la trentenaire devra s’acquitter d’une amende pour port de la burqa mais le parquet n’a pas retenu d’infraction pour l’incendie et la dégradation.
    http://www.valeursactuelles.com/societe/une-femme-en-burqa-brule-une-bible-en-plein-paris-60443

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      j’ai déjà répondu ce matin qu’il était normal (e t heureux qu’elle n’ait pas été inquiétée pour avoir brûlé la bible, chacun a encore le droit de brûler ses livres ! Le problème qest que quand c’est un coran qui est brûlé c’est tout un pataquès et avec parfois des plaintes et condamnations pour provocation,incitation à la haine etc

  6. J

    Nous devrions faire comme eux : clamer sans cesse à la christianophobie au moindre mot, encore et encore. A force, ils finiront par entendre.

  7. Xtemps

    Ils arrivent à déformer le langage à leurs manière, n’est rien d’autres que de la manipulation d’escrocs habituel des fascistes.
    Nous savons tous que l’Islamophobie, pas mieux que le racisme et autres escroqueries, qui ne sont pas des délits et ne sont rien d’autres que des façons de faire taire et empêcher les peuples de s’exprimer.
    Finalement par ces comportements d’escrocs, ils perdent du terrain sur leurs crédibilités avec les peuples européens pour en arriver là et un indicateur de fascisme augmenté pour eux, et visible pour ceux qui savent voir.
    Ils augment la dose, car cela marche plus leur cirque pour les peuples européens et en même temps la masse d’européens qui refusent leurs diktats, est bien plus importante de ce qu’ils veulent bien nous faire croire.
    Ils peuvent faire ce qu’ils veulent, ils ne font rien d’autres que de couvrir une meurtrière comme l’Islam qui tue en son nom, ce qui font d’eux des criminels.
    Et Malgré les graves avertissements qui leurs sont faites, ils persistent et continuent leurs politiques criminels.
    Avec ces escrocs aux pouvoirs les musulmans ont le champ libre amis résistants et çà pour nous pousser dans nos retranchements et obtenir se qu’ils veulent de nous, accepter leurs conditions et de se soumettre, non pas à l’islam, mais aux dictateurs qui nous gouvernent.
    Pendant combien de temps croyez vous que les gens, vont continuer à porter des bougies pour leurs victimes, pour juste satisfaire les caprices de nos dirigeants dictateurs.

  8. Olivia BlancheOlivia Blanche

    En parlant de l’UOIF, La Provence de ce samedi a rendu compte de la visite de cette « organisation » à Marseille, en titrant : « Après la « tempête » au nord, l’UOIF veut apaiser le sud : l’organisation islamique arrive à Marseille après une vivre polémique à Lille –
    Il paraît que le vent souffle plus fort à Marseille qu’à Lille. Pourtant les musulmans de l’UOIF, rassemblés dans le nord, ont traversé une épouvantable tempête politique et médiatique. Qui les a obligés à déprogrammer trois prédicateurs un peu trop « mordants » ? Et forcément, à quelques heures de leur venue à Marseille (ce dimanche au Parc Chanot), la tempête s’est remise à souffler.
    Mais retour sur Lille. A l’occasion de la Rencontre annuelle des musulmans du Nord (RAMN), début février, l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) avait fait notamment appel au Syrien Mohamed Rateb Al-Nabulsi, connu pour avoir affirmé sur la chaîne du Hamas, Al Assa, qu’il fallait… tuer les homos. A ses côtés, les prédicateurs marocains Abouzaï Al Mokri et saoudien Abdallah Salah Sana’an débarquaient à Lille avec des réputations peu reluisantes, nourries par des prêches antisémistes ou homophobes aussi. Alors, sous la menace de Manuel Valls, l »UOIF leur ferma subitement la porte de Lille.
    Et à qui l’ouvrira-t-elle ce 27 mars à Marseille ? A une équipe moins « offensive », apaisante même, si l’on en croit l’organisateur. Apaisante elle le sera peut-être, ce qui ne veut pas dire qu’elle l’a toujours été. Parmi les invités, Tariq RAMADAN, célèbre pour avoir demandé un moratoire (une suspension) de la lapidation des femmes. Récemment à Nice, il a dit que la radicalisation n’avait rien à voir avec les mosquées. Histoire peut-être de dédouaner tous les imams. Ce qui ne colle pas vraiment à la réalité, du moins en Provence. Sur l’estrade du Parc Chanot montera aussi Hassan Iquioussen, conférencier du nord, dont on dira qu’il a pour le moins, un discours guerrier. Ce qui est vérifiable sur Youtube. Où il entretient longuement le débat : faut-il tuer les apostats, autrement dit ceux qui quittent l’islam ? Mais apaisant, l’UOIF le sera néanmoins avec d’autres invités qu’on écoutera plus volontiers, comme Azzedine Gaci, qui prône le rassemblement entre les communautés. Local de l’étape, Mohsen NGazou pourra mettre en valeur son système scolaire musulman à la marseillaise, soit le premier établissement agréé par l’Etat qu’il a ouvert à la Cabucelle dans le 15ème.

    Cette rencontre de Marseille (RAMS) sera l’occasion aussi de présenter la tradition sous tous ses aspects (vêtements, livres, etc), de 10 h à 20 h. Moment où on saura si les organisateurs ont « passé le test » avec succès. C’est qu’en préfecture on sera vigilant, comme le sera Christian Estrosi, le patron de la Région, prêt à demander la dissolution de l’UOIF au cas où… Une position sur laquelle s’aligne le maire de Marseille, dont le porte-parole Yves Moraine assurait hier : « Il ne faut pas de parti pris mais pas de faiblesse non plus. Soit les discours sont clairs et respectent la laïcité, soit ils ne le sont pas et il faudra alors interrompre cette rencontre et dissoudre l’UOIF. Nous devons être d’une rigueur sans faille ».
    Signé : Jean-Jacques FIORITO.

    Fin de citation. Deux remarques personnelles : le ton nouveau de la part d’un journaliste de « La Provence » jusqu’à présent, journal « islamophile », comme tous les médias, et qui commence à avoir un avis objectif – Enfin, celui des politiques, qui tranchent, pour une fois, la première, par leur lucidité !

    (J’ai cru rêver en lisant !!!)…

    Encore une fois, combien de MORTS pour obtenir un brin de lucidité et de raison ???

    Bien que ce soit déjà long, je ne peux faire l’impasse sur les 3 questions posées par le même journaliste à Djamel Zekri, Directeur de la rencontre :
    « Le thème central sera le vivre ensemble »…

    – à Lille, pourquoi avoir pris 3 prédicateurs pour ensuite les déprogrammer ?

    « Les organisateurs ne savaient pas qu’ils avaient tenu, par le passé, les discours qu’on leur reproche. Cette déprogrammation était légitime ».

    – Tariq Ramadan a-t-il sa place dans votre rencontre et a-t-il raison de dire que la radicalisation ne se fait pas dans les mosquées ?

    « A l’époque où il a parlé de moratoire sur la lapidation, il a voulu dire qu’il fallait un consensus et se mettre autour d’une table pour parler. Mais ce jour-là, à la télé face à Nicolas Sarkozy qui était venu amuser la galerie, il n’avait pas pu s’exprimer parce que le face à face se faisait par télé-conférence. Mais Tariq Ramadan a toujours prôné la sagesse. Quant à la deuxième question, ceux qui se radicalisent sont des anciens délinquants. Ce n’est pas la faute des imams. Certains sont peut-être concernés mais c’est exceptionnel ».

    – Quel message comptez-vous faire passer à Marseille ?

    « Le thème central sera le vivre ensemble qui a été mis à mal. L’islam est pointé du doigt. Nous apportons un message de tolérance. La majorité des musulmans sont nés en France. Ils ont besoin de concilier la religion avec la citoyenneté. Sachez aussi qu’on fera une minute de silence à la mémoire des victimes des attentats de Belgique. L’islam est fait pour sauver, pas pour tuer ». …. Signer : J. – J.F.

    Fin de citation. (Là encore j’ai cru rêver…)….

    Sur le même journal il y a également une « Analyse » très intéressante de Thibaud de Montbrial, avocat. Mais c’est très long. Peut-être aurais-je le courage demain de recopier : « Les fleurs et les bougies ne mettront pas fin aux attentats »…

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Quand « la Provence » demandera clairement la dissolution de l’UOIF alors elle sera, vraiment et enfin dans le réel !

  9. Maxime

    Comme vous le dites, Christine, dans votre article, des décisions de justice ont condamné des islamophobes auxquels il était reproché d’avoir cherché à développer des sentiments hostiles à l’égard des musulmans.
    J’imagine que vous connaissez bien mieux le sujet que moi, mais certains lecteurs ne savent peut-être pas précisément ce que jugent les juridictions.
    J’ai comparé deux affaires jugées il y a une dizaine d’années. C’est donc assez ancien, mais ces affaires me paraissent emblématiques.
    Dans la première, le prévenu se voyait reprocher notamment d’avoir fait un parallèle entre le Coran et Mein Kampf au lendemain des attentats du 11 septembre. Il est condamné pour provocation à la haine (entre autres).
    La cour d’appel s’est notamment fondée sur la représentation, sur l’affiche diffusée par le prévenu, d’une scène de croisade, y voyant une provocation à la haine (alors que le texte de l’affiche se référait à l’histoire des croisades) et elle a tenu compte du fait que l’affiche avait été diffusé peu après les attentats du 11 septembre, semblant considérer de la sorte que cette circonstance limitait la liberté d’expression du prévenu…
    Dans l’autre affaire, une personnalité politique (belle-mère de Yasser Arafat) pro-palestinienne fut poursuivie en justice pour avoir dénoncé le « racisme des juifs de France », selon elle, et s’être demandée si le but était d’exterminer les palestiniens. Elle, au contraire, ne fut pas condamnée…
    Je développe mon analyse sur cette page : http://collisiondegalaxies.over-blog.com/2016/03/liberte-d-expression-comparaison-de-deux-affaires-jugees-par-la-cour-d-appel-de-paris-et-la-cour-de-cassation.html

  10. hathoriti

    Chère Christine, croyez-vous que nos dirigeants vont se ranger à nos côtés ? Au contraire, ils vont appuyer les exigences des bouffeurs de sable dégénérés ! Comme ils sont trop cons, ils en font trop, comme toujours, c’est dans leurs gènes, ils sont irrécupérables ! N’oubliez pas que « la France sera à un cheveu de devenir mahométane « ! Quelle horreur! Un vrai cauchemar ! Mais elle ne le sera pas !!! Ils se croient déjà vainqueurs! Grand bien leur fasse ! N’oubliez pas non plus Sun Zu : « que le vainqueur n’écrase pas le vaincu, car, de souris, le vaincu se changera en tigre ! »

  11. Michel Blanc

    Bonjour,
    Je viens d’écouter les infos de 7h15 sur europe 1

    Un français présumé terroriste arrêté à Rotterdam??? dixit la speakerine de service!!!

    français????!!!!

    ils pourraient préciser : d’origine maghrébine, musulman ou arabe!!!
    ils insultent les français en nommant ces énergumenes français!!!!

    ils ne manquent pas d’air!!!

    français peut-être mais ils pourraient préciser l’origine, ce n’est pas stigmatiser que de citer l’origine d’un individu!!!

    individu, c’est souvent le terme utilisé, pour ne pas dire musulman!!

    le français qui a décapité ….etc….

    ils sont proislamistes ou quoi???

    Le vivre ensemble?!

    mettez un pitt bull avec un caniche!!!
    vous devinez ce qui va se passer!!!

    Et c’est exactement ce qui se passe!

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      ils se précipitent pour ajouter électeur du FN, membre de l’extrême droite etc dans l’autre sens naturellement ; cependant musulman n’est pas une origine, mais ils pourraient dire un Français musulman ça se serait déjà plus juste

  12. Laurent CLaurent C

    Petite réflexion: si ces réseaux élimine la liberté d’expression, ils en subiront aussi les inconvénients de la perte de Pub !!!!

  13. fred

    avec tous se qui se passe au nom de l islam les gents croient encor a leur franchise et a l amour qu il nous porte quelle rigolade ouvrez les yeux quan se sera le jour eux meme votre voisin qui est musulment avec qui vous parlez tous les jours et en france depui 20 ans vous plantera un couteau dans le dos au nom de halla . FRANCAIS ouvrez les yeux il nous combatte sounoisement avec les lois il attende le jour J

Comments are closed.