Le boulanger a peur de l’invasion migratoire ? Fin de son contrat avec les lycées allemands !


Le boulanger a peur de l’invasion migratoire ? Fin de son contrat avec les lycées allemands !

Effet de la dictature Facebook mise en place par Merkel-Zuckerberg.

Décidément, il faudrait que l’Etat Islamique frappe désormais l’Allemagne, afin que sa population de l’ouest, au cerveau lavé par les Américains après la guerre, dont les effets se font sentir plus que jamais en 2016, bouscule enfin les esprits. Et encore, j’ai des doutes, après les « taharrushs » de la nuit de Saint Sylvestre …

Un boulanger de Dormagen, Werner Meuser, dans le Land le plus islamisé d’Allemagne, NRW (Nord-Rhein-Westphalen), où sont situées Cologne et Wuppertal, où sévissent déjà les policiers de la charia, vient de vivre dans sa chair l’effet de la dictature Facebook mise en place par Merkel-Zuckerberg. Ce boulanger poste sur sa page désormais effacée : « Si les Africains nous submergent, cela a l’air d’être bien. Bien pour l’extermination de notre race. Je refuse ce suicide. »

 

Comme le boulanger livre en petits pains le lycée Leibnitz de Dormagen, une lycéenne est tombée sur la page Facebook du boulanger, pour le dénoncer à la direction de l’école. Un grand nombre de parents engagés dans la gestion du lycée et son approvisionnement, se sont déclarés choqués par les propos de Werner Meuser et ont immédiatement décidé de mettre fin au contrat à durée illimité qui les liait à lui. Les peurs ouvertement exprimées par le boulanger mettent en danger l’avenir de son commerce …

Ce lycée de l’hébétude, est associé à un large réseau de 2000 lycées et écoles d’Allemagne, contre le racisme, pour le courage … Pour sa défense, Meuser déclare ne pas être raciste, mais avoir peur.

Cette affaire met l’Allemagne en ébullition, si bien dans les mainstreams que sur les réseaux sociaux et l’on sort les inévitables comparaisons avec le nazisme. Une guerre civile virtuelle bat son plein, si bien sur les réseaux sociaux, où les pro et anti boulanger joutent vivement. Les uns comparent l’affaire avec le boycott des commerçants juifs durant la dictature nazi et désignent les lycéens de : « gamins idéologisés par des instituteurs de gauche ». Les autres comparent le boulanger aux nazis et lui reprochent d’être raciste.

Entre en scène le maire, Erik Lierenfeld, SPD, qui veut ménager la chèvre et le chou, comme tous les lâches, en déclarant « qu’il est horrifié des propos tenus ». On ne dit pas lesquels. Cependant, il félicite les lycéens de leur action citoyenne, tout en félicitant le boulanger d’avoir effacé ses propos sur Facebook. Et dans un communiqué, le comique Lierenfeld déclare sans rire, « qu’à ses yeux, Facebook n’est pas une plateforme adaptée pour des discussions aussi difficiles. Ce sont des échanges qui doivent avoir lieu en personne. « Débattre au lieu de conspuer ! Discrétion au lieu de monter les choses en épingle. » Et de terminer son communiqué avec un « bon dimanche à tous ».

Et bien, mon bon monsieur, je vous le dis, si les citoyens allemands sont privés d’expression libre sur Facebook, c’est la violence qui viendra prendre place dans votre gentille ville, dont les administrés ont l’air d’avoir le cerveau javellisé. Pas tous, heureusement. Cette affaire « clochemerlesque » mais tragique, démontre le fossé qui existe entre les deux Allemagnes et surtout le développement à la vitesse de l’éclair de la AfD et le succès de PEGIDA.

http://hildegardvonhessenamrhein.over-blog.com/2016/03/effet-de-la-dictature-facebook-mise-en-place-par-merkel-zuckerberg.html





17 thoughts on “Le boulanger a peur de l’invasion migratoire ? Fin de son contrat avec les lycées allemands !

  1. Nico57

    Incroyable! et pourtant, beaucoup d’allemands en ont marre de cette invasion et veulent voir merkel et ses potes dégager avec leur diversité..
    Mais en Allemagne comme ailleurs beaucoup de commerces tenus par des muzz ils passent leurs messages haineux par ça la plupart du temps il ne faut pas se voiler la face! J’habite à environ 30km de la frontière allemande et on voit bien l’exaspération monter chez eux par contre on voit aussi bien le grand remplacement à l’œuvre…ha mais j’oubliais il s’agit là d’une invention de l’esstremeuh droiteuh!!! Il faut donc croire que la vérité, la réalité ; est de droite….A force de se foutre de la gueule des gens ça se paye

  2. J

    Franchement, cette lycéenne qui a « dénoncé » le boulanger… J’en viens à lui souhaiter de mauvaises choses. Mais je ne dois pas penser comme ça. C’est juste terriblement énervant et frustrant. Des baffes se perdent.

    1. romulus

      moi-m^me j’ai expérimenté cela au travail, ou un musulman a qui, à juste titre je ne voulais pas délivrer le document souhaité, me fonçait dessus alors que je repartais. Par peur j’ai alors crié alors qu’il allait passer à l’acte: « vas-y essaie tu verras ». Eh bien ce réflexe de survie n’avait pas lieu d’être aux dires de ma chef qui m’a alors menacé de sanction. Il eût fallu soit que je m’enfuie, soit que je ma fasse cogner (avec plainte, cellule psycho, bonjour 15 jours sans lunettes!). Quel est cette société soit disant avancée qui ne reconnait m^me plus un réflexe lié à la survie! Pas étonnant que nous soyons ou nous en sommes! C’est sûr on va atterrir de cette société malade mais ça va faire mal! J’en ai marre de cette société de faux-semblants ou tout est marchandisé, calculé, balisée; si encore elle était raffinée mais tout est devenu vulgaire au profit de quelques uns et de ses petits suiveurs.

  3. Jean-Francois Morf

    Visiblement, la lycéenne bisounours n’a jamais lu la vie de Mahomet le violeur, n’a pas encore été violée par des mahométans, n’a jamais lu l’expansion de l’islam et les 590 millions de non-mahométans tués par les mahométans. Elle croit encore aux mensonges de la gauche bobo. Moi, à l’université, je croyais dur comme fer qu’inflater +400% les frais financiers d’un pays faisait baisser son indice des prix à la consommation, jusqu’à ce que je fasse les graphiques sur 4 cycles pour 3 pays, des graphiques historiques qui me démontrent absolument le contraire. 18 professeurs d’université m’avaient menti…

  4. DUVAL Maxime

    @ Hildegard von Hessen am Rhein

    Vous dites, je cite :

    … »population de l’ouest, au cerveau lavé par les Américains après la guerre, dont les effets se font sentir plus que jamais en 2016″…

    Regardant la télé sur La Havane et Cuba donc recevant Obama, on ne peut que s’attendre au même processus en cette île. Le vieux Fidel Castro, avait tenu bon et son île n’est pas le pire pays de cet endroit du monde. Les gens y sont cultivés et la mafia n’y fait pas la loi. Du moins c’est ce qu’il semble.

    Maintenant, isolé dans un monde où le capitalisme effréné fait des ravages, ce bout de terre n’avait aucune chance de s’y soustraire. Comme pour l’Allemagne de l’Est et le bloc du même nom il lui faut admettre la réalité, sa défaite idéologique voulue par le blocus US. On lit souvent à propos des pays de l’Est que précisément l’autarcie qui leur fut imposée fait qu’aujourd’hui il ont précieusement conservé leurs racines, leur identité, qui de ce fait reprennent vigueur.

    Pour Cuba on pourrait être moins optimiste et craindre qu’elle redevienne l’île bordel de Batista d’avant la Révolution.

    Voici déjà que débarque l’American way of live.

    La Havane a vibré au son des Rolling Stones

    J’en suis malade pour eux.

    1. durandurand

      Je suis curieux et je voudrai voir ,combien de temps Cuba va rester sans subir l’invasion muzz ? A suivre

  5. ozone

    Marine Le Pen « reçue » au Quebec par les bobos locaux qui veulent des migrants

    Prenons les au mot,ils n’ont qu’a venir les prendre a Calais,on leur fait un paquet cadeaux avec petit ruban arc-en-ciel par gentillesse

  6. Souki

    Re 😉

    Un ex-soviétique nous avertit : « J’ai vécu dans votre futur et, ça n’a pas marché »

    Effectivement, il y a beaucoup de similitudes. Mais, je ne pense pas que les lobbies divers et, variés avaient autant de poids en U soviétique, que celui qu’ils ont en Europe.
    Quant au fait, qu’il compare le politiquement correct à un goulag intellectuel….. je plussoie ! La preuve ci-dessus !

    https://www.youtube.com/watch?v=-5bdhn0IKKU

  7. FRATINI MIREILLE

    Les lycées doivent préférer les boulangers muzz, les muzz qui ont égorgé le blé, avant de le transformer en farine. Ils (ces bisounours) méritent ce qu’il adviendra.

Comments are closed.