Université anglaise : femmes séparées des hommes par une cloison pour le dîner du syndicat…


Université anglaise : femmes séparées des hommes par une cloison pour le dîner du syndicat…

Evidemment ça se passe de commentaires !!! On appréciera tout particulièrement la réaction des femmes qui ne voient pas le problème… Comment d’ailleurs peut-on avoir un syndicat d’étudiants musulmans ???

Le syndicat des étudiants musulmans d’une grande université de Londres pratique la ségrégation sexuelle

Le syndicat des étudiants musulmans de la London School of Economics pratique la ségrégation des sexes lors de son dîner annuel, y compris pour l’achat de billets par téléphone. La présidente de l’association des étudiants de l’Université, qui se dit féministe, ne voit aucun problème avec cette pratique.

(Mail) – Le syndicat des étudiants musulmans d’une grande université fait face à des critiques pour avoir organisé un dîner de gala où les hommes et les femmes étaient séparés par une cloison installée au milieu de la salle.
Les étudiants musulmans de la London School of Economics (LSE) devaient acheter leurs billets séparément, selon qu’ils étaient un «frère» ou une «sœur».
Lors du dîner, qui a eu lieu dans une salle de banquet au centre de Londres, une grande cloison séparait les tables des hommes et des femmes et les empêchait même de se regarder.

Les billets pour l’événement, à Grand Connaught Rooms près de l’université à Holborn, ont tous été vendus après avoir été annoncés en ligne au prix de £ 20 par personne. Ils étaient vendus séparément aux hommes et aux femmes, avec deux numéros de téléphone différents pour les «frères» et les «soeurs».
Lors du dîner dimanche soir, chaque table était unisexe et une cloison de plus de 1,80 mètre de hauteur séparait les deux groupes de tables. Des photographies prises lors de l’événement et mises en ligne par le syndicat étudiant montrent uniquement le côté des hommes, avec les étudiants qui rient et sourient à la caméra. Un étudiant s’est même moqué de la ségrégation en postant une photo où on le voit regarder autour de la cloison avec la légende : «Le côté des frères vous dit Hello» – une allusion à la populaire chanson «Hello» de Adele.
Nona Buckley-Irvine, présidente de l’association des étudiants de l’Université, et qui se présente comme féministe, a participé au dîner et a insisté sur le fait que l’atmosphère était «confortable et détendue» malgré la ségrégation sexuelle.
«J’ai passé une soirée agréable et j’ai à peine remarqué la séparation entre les hommes et les femmes, a-t-elle dit au Mail. «L’événement a été organisé tant par les frères que les sœurs, et j’étais heureuse d’avoir l’occasion de dîner avec mes collègues et amis dans un environnement où l’on se sentait à l’aise et détendus».
Elle a ajouté: «Quand des groupes souhaitent s’organiser d’une manière conforme à leurs croyances religieuses, culturelles et personnelles, et que les deux sexes consentent et qu’il n’y a pas de souci, ça ne me pose aucun problème. Ce n’est pas à moi de décider ce qui est bien ou mal pour le syndicat des étudiants musulmans, qui est l’un des syndicats les plus inclusifs avec lesquels j’ai eu à travailler».
D’autres étudiants ont toutefois dénoncé la ségrégation, affirmant que cela «intimide» certains musulmans qui souhaitent célébrer leur foi sans une stricte ségrégation des sexes.
«Cela se passe ainsi depuis longtemps, a dit un étudiant de la LSE. Je ne pense pas que cette situation a été signalée à l’Université. Une amie m’a dit qu’elle se sent vraiment intimidée car elle ne croit pas à la ségrégation, elle a donc cessé de participer à ces événements».
Le syndicat des étudiants musulmans a déclaré dans un communiqué: «Notre dîner annuel a été vérifié et approuvé par tout le personnel requis au sein du syndicat.» (…)

La ségrégation lors de dîners pourrait être une violation de la politique de l’Université sur l’égalité des sexes, laquelle stipule que toute forme de ségrégation doit être «entièrement volontaire». (…)
L’Université a été critiquée ces dernières années pour des restrictions alléguées à la liberté d’expression de ses étudiants : l’association de rugby a été démantelée pour sexisme ; des tabloïds ont été interdits sur le campus ; et l’association des étudiants athées a été réprimandée pour des T-shirts montrant Jésus tenant la main de Mahomet.

Un porte-parole de la LSE a déclaré aujourd’hui : «Ce dîner était un événement privé, à l’extérieur du campus, organisé par un syndicat membre de l’association étudiante, laquelle est un organisme juridiquement distinct de la LSE. La LSE discute de cette question avec le syndicat et l’association étudiante.»
La société qui gère Grand Connaught Rooms a refusé de commenter.

Source : London School of Economics Islamic Society holds segregated dinner with a curtain across the room to separate male and female students, Mail, 15 mars 2016. Traduction Poste de veille

http://www.postedeveille.ca/2016/03/etudiants-musulmans-londres-segregation-sexuelle.html




Alain de Catalogne

Responsable Résistance républicaine Espagne


7 thoughts on “Université anglaise : femmes séparées des hommes par une cloison pour le dîner du syndicat…

  1. Christian Jour

    moi je me serais levé avec ma femme et je serais parti. Au pays des cons, les cons restent ensemble.

  2. Nico57

    Et puis attention les anglais sont tatillons sur les questions religieuse
    Politiquement correct!

    Une petite breve qui date d’un an mais au combien d’actualité surtout quand on voit que dans les maisons de repos british la police de la sharia est déjà en action

    Tanguy Pastureau : les 3 petits cochons bientôt interdits
    https://www.youtube.com/watch?v=xTYBeJPJISk

  3. Armor

    si( çà ) n’ est pas de la ségrégation
    c’est quoi la ( ségrégation ) ??????

    on croit être sur une autre planéte

    bon printemps à tous
    kénavo

  4. Dorylée

    Il est à noter que la reine Alisabath ۲ d’Angleterristan s’en soucie comme de sa première culotte

  5. hoplitehoplite

    Les connes ont payé leur 20 £ pour participer à cette merde, c’est donc qu’elles étaient d’accord non?

Comments are closed.