Birmanie, un proche de Aung San Suu Kyi élu Président à sa place afin de contourner la constitution ?


Birmanie, un proche de Aung San Suu Kyi élu Président à sa place afin de contourner la constitution ?

Nous suivons attentivement ce qui se passe en Birmanie, symbole le plus emblématique de la désislamisation de l’Asie.

http://resistancerepublicaine.eu/2015/11/08/en-birmanie-la-re-migration-des-musulmans-bat-son-plein/

La Birmanie, un enjeu majeur en Asie

http://resistancerepublicaine.eu/2015/11/06/chine-usa-chine-inde-la-birmanie-enjeu-majeur-en-asie/ 

Htin Kyaw vient d’être élu président de la Birmanie.

Les bouddhistes, majoritaires (80 %), ne veulent pas de musulmans dans leur pays, lesquels fuient vers la Thaïlande, qui n’en veut pas davantage, pour rejoindre la Malaisie, où l’islam est religion d’Etat  (mais la Constitution de la Malaisie instaure une subordination de la charia aux principes de la Constitution, même si cette mesure n’est pas encore effective à cause d’un manque de coopération de la part du pouvoir judiciaire dans l’exercice du contrôle de constitutionnalité).

Une femme, Aung San Suu Kyi, avait vocation à devenir présidente en raison de son combat pour la démocratie en Birmanie. Encensée par les media internationaux depuis des années, également, pour son combat, longtemps assignée à résidence en raison de son opposition à la junte militaire, elle ne pouvait pas se présenter pour cause de mariage avec un britannique.

Aung San Suu Kyi avait refusé de condamner les violences contre les musulmans, ce qui lui avait valu d’être lâchée par les mêmes media.

Démagogie pour conserver l’estime des Birmans ? Peut-être pas, dans la mesure où les Rohinga, la minorité musulmane, se voient reprocher par eux de s’être opposés à l’indépendance du pays en combattant contre eux. Une fois l’indépendance acquise, on comprend mieux pourquoi les Birmans refusent de leur faire une place dans leur nation.

Le président Kyaw est un fidèle d’Aung San Suu Kyi, dont il est un ami d’enfance. Vraisemblablement, c’est, à travers lui, Aung San Suu Kyi, qui ne pouvait se présenter en personne, qui se trouve confortée comme chef politique.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/03/15/97001-20160315FILWWW00025-le-chauffeur-d-aung-san-suu-kyi-elu-president.php




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


5 thoughts on “Birmanie, un proche de Aung San Suu Kyi élu Président à sa place afin de contourner la constitution ?

  1. Henri de Montfort

    Les Birmans, et les Asiatiques en général,ne sont pas des veaux suicidaires, au cerveau lavé et relavé depuis l’école, comme la majorité de nos compatriotes! Ceux-ci s’obstinent contre toute raison à voter LRPS, alors que les islamo-collabos les mènent à l’abattoir halal ! Tout leader Birman qui prendrait parti pour ces Bengalis , immigrés en Birmanie lors de la colonisation anglaise, serait balayé par la colère de ce peuple doux et pacifique , mais qui a horreur de l’islam! Notre grand capitaine, va-t-il armer son pédalo avec la Kärcherette du »petit méchant mou agité » pour leur porter secours ? Ou mieux encore organiser leur venue en France, où ils vivront oisivement aux crochets de notre bon peuple anesthésié, écrasé d’impôts et s’empreesseront de rejoindre les gentils djihadistes bien de chez nous?

    1. MaximeMaxime

      Merci de votre commentaire ; je crois aussi que ce qui se passe en Asie montre qu’une autre réalité est possible, même si, en Occident, on nous présente les Rohinga comme des victimes et même comme une des minorités les plus persécutées au monde (selon quels critères, d’ailleurs ?).
      Plusieurs incidents ont été rapportés par la presse. Il est difficile de savoir alors qui a mis le feu aux poudres, mais je pense que ce sont surtout les circonstances historiques qui expliquent les tensions.
      Sur le thème de la désislamisation de l’Asie, vous pouvez aussi lire cette synthèse que j’ai tentée sur mon blog :
      http://collisiondegalaxies.over-blog.com/2016/03/le-recul-de-l-islamisation-de-l-asie.html
      J’informe ainsi de sa création, motivée par la volonté d’approfondir ou remanier des analyses juridiques que j’avais faites et d’en développer d’autres.
      J’aborde des thèmes sur lesquels je n’ai jamais fait d’analyse ici, par exemple les condamnations pour port du voile intégral et les assignations à résidence pendant l’état d’urgence (décisions de février 2016 en particulier).
      Ce blog est ainsi largement consacré à une approche juridique, donc il n’en concurrence aucun autre. Il n’a pas vocation à devenir communautaire, les commentaires sont et resteront désactivés.
      Ce blog répond à un concept précis que j’explique à la dernière page. Il comporte une forte dimension onirique qui fait son originalité notamment (un peu de poésie et de la musique pour faire danser l’imam de Brest).
      Généralement, l’islam y est une toile de fond, les questions que j’aborde ne s’y rapportent qu’indirectement…
      Ces articles peuvent être reproduits librement en mentionnant l’adresse du blog.
      Il comporte déjà une cinquante d’articles.

  2. Annerica72

    J’ai passé 3 semaines en Birmanie en 2008 et dans plusieurs villes il a fallu supporter l’appel du muezzin tous les jours à 4 h du matin (puis à 5 h les chants bouddhistes mais là c’était normal). J’ai même croisé dans un marché un Taliban Afghan avec sa barbe teinte caractéristique. Les Birmans connaissent bien les musulmans puisqu’ils sont infiltrés et imposent leur mœurs.S’ils se révoltent malgré leur gentillesse et leur ouverture aux autres, c’est que la présence des Rohingas n’est vraiment plus supportable. J’espère pour les Birmans un avenir meilleur, ils le méritent.

  3. Nico57

    Un homme de paille…Tiens c’est bizarre ça me fait penser à quelqu’un mais pas d’amalgame! Oups c’est vrai le « padamalgame » c’est plus à la mode maintenant c’est « halte conspi »!
    Enfin peu importe le vocabulaire quand ça sent le foutage de gueule ça s’exprime pas,ça s’éprouve

Comments are closed.