Des aide-soignants musulmans refusent aux handicapés les denrées à base de porc


Des aide-soignants musulmans refusent aux handicapés les denrées à base de porc

Illustration : Photo du centre de soin Wagtail Close de Bradford où les employés musulmans ont été blâmés lors d’un contrôle pour avoir refusé d’aider des handicapés concernant des produits à base de viande de porc.

Toujours au Royaume Uni, les patients handicapés d’un centre de soins se voient refuser l’achat de denrées contenant du porc par leurs aide-soignants… Qui sont musulmans, bien sûr.
Donc, les Européens n’ont plus le droit de manger ce qu’ils veulent. Par contre, on leur impose le hallal. Et si on faisait un lâcher de cochons aux abords des mosquées ?

Julie B

 

Les employés d’un centre de repos municipal ont refusé d’aider les patients à acheter du jambon, des pâtés à la viande de porc ainsi que des sandwiches au lard fumé.

 

Par Ben Tufft pour MailOnLine publié le 16 mars.

Des employés musulmans d’un centre de repos municipal, en raison de leurs convictions religieuses, qui refusaient d’aider des patients handicapés pour cuire ou acheter des produits à base de viande de porc tels que des sandwiches au lard fumé, des pâtés, ont été blâmés suite à un contrôle.

Les employés du centre de soin Watgtail Close de Bradford qui prend en charge des patients déficients mentaux, ont attenté aux droits des patients en restreignant leurs préférences alimentaires. Selon un rapport, ces employés ont délibérément refusé de satisfaire les choix alimentaires des patients.

Un patient friand de sandwiches au lard fumé pour son petit déjeuner quotidien et qui achetait du jambon, des saucisses ainsi que des pâtés à la viande de porc, s’est plusieurs fois plaint, sans résultat.

Il a déclaré que certains employés ont refusé de l’aider à acheter ou cuire des produits à base de viande de porc que les musulmans, pour des raisons religieuses et culturelles, n’ont pas le droit de consommer ni manipuler.

Photo du centre de soin Wagtail Close de Bradford où les employés musulmans ont été blâmés lors d’un contrôle pour avoir refusé d’aider des handicapés concernant des produits à base de viande de porc.

Le rapport de la commission en charge du contrôle de qualité écrit que « cela signifie que les employés ne répondaient pas aux préférences [alimentaires] et attentaient aux droits de ces personnes en matière de liberté de choix ».

L’auteur du rapport a discuté de cette affaire avec des agents anciens et expérimentés mais aucune suite n’a été donnée.

Wagtail Close est un centre de soin pour personnes ayant des handicaps physiques, mentaux ou ayant des troubles cognitifs.

Au moment de l’inspection, le centre hébergeait 24 patients mais le personnel ne s’occupait que d’une seule personne [NdT : les autres étaient-ils à l’abandon ?].

Les inspecteurs ont aussi découvert que la formation des employés n’était pas actualisée et que rien n’était prévu en terme de surveillance des accidents et qu’aucun registre n’était tenu [à jour].

 Les employés du centre de soin Watgtail Close de Bradford qui prend en charge des patients déficients mentaux, ont attenté aux droits des patients en restreignant leurs préférences alimentaires. Selon un rapport, ces employés ont délibérément refusé de satisfaire les choix alimentaires des patients

 Traduit de l’anglais par Denis.

Source : http://www.dailymail.co.uk/news/article-3495590/Muslim-staff-Bradford-Council-run-respite-centre-refused-help-disabled-patients-buy-ham-pork-pies-bacon-sandwiches.html




Denis

Hermès Trismégiste est le symbole égyptien du savoir. Sans la connaissance, il ne peut y avoir de liberté ni de vérité. C'est pour cela que toutes les idéologies totalitaires commencent par s'attaquer à l'information. Toutes les dictatures manipulent la connaissance et abolissent le sens critique. En sens inverse, l'information est le principal ennemi des dictatures. Les Grecs donnent le nom de leur dieu Hermès à la divinité égyptienne Thot.


15 thoughts on “Des aide-soignants musulmans refusent aux handicapés les denrées à base de porc

  1. Roland l'Alsacien.

    SOLUTION : il faut tous les licencier et déchus de la nationalité et expulsion dans leurs pays d’origine point barre parce que cela est du racisme et endoctrinement sectaire .
    Que font tout nos politiques du Vent et rien d’autres et ce laisse soudoyer par les fanatiques sectaires !

  2. Villeneuve

    Bonjour,

    Info à méditer dans le cadre de l’article 6 du projet de loi « El khomri » en France…

  3. pirlouit

    ce qui risque d’arriver chez nous avec l’embauche de plus en plus nombreux de musulmans.le refus des soins par les muzz amène à leur embauche pour éviter les problèmes.cqfd.

    1. HUINENG

      Rectification :

      Un jour, à Carrefour, j’ai rencontré un de ces connards de muzz qui a refusé d’aider un copain rockeur se déplaçant en chaise roulante depuis des années suite à un grave accident de moto.

      En fait, mon copain voulait qu’il lui passe un pack de bière situé en hauteur mais qu’il ne pouvait pas atteindre vu qu’il était paraplégique bloqué dans son fauteuil roulant

      La-dessus, je suis arrivé à pic et j’ai saisi le pack de bière pour le donner à mon copain et envoyé sèchement paître le connard de muzz qui invoquait sa religion pour ne pas aider un handicapé paralysé des 2 jambes.

      Maintenant quand le connard de muzz me croise dans les rayons de Carrefour, je le fixe dans le fond des yeux et il chie dans son séroual.

  4. patriote

    Le problème est déjà sournoisement présent chez nous aussi depuis des années , bien sûr dans de nombreuses cantines scolaires ou le porc a complètement disparu , certaines chaines de « restauration rapide  » n’en servent pas non plus et utilisent des produits halal , je pense que certains restaurants d’entreprises agissent de même , la raison invoquée étant le plus souvent la simplification d’exploitation de ces lieux ou en mots plus simples : tout le monde bouffe halal comme ça on s’emmerde pas a faire plusieurs menus : Cet état de fait est également présent là ou l’on s’y attend le moins .J’ai eu a fréquenter un centre de formation très connu et j’ai constaté que les stagiaires cuisiniers apprennent donc la cuisine mais jamais avec du porc . Le problème est partout et l’on peut même manger halal tout en l’ignorant puisque une grande partie des abattoirs ainsi que certaines entreprises de l’agroalimentaire appliquent ce rite . Si vous désirez manger de l’agneau pour Pâques , sachez que la nouvelle Zélande interdit l’abattage halal ….donc ….sinon voici un lien bien utile .
    http://www.observatoireduhalal.com/abattoirs-non-halal/

    1. Christine TasinChristine Tasin

      je crois que cette liste n’est pas à jour c’est celle de l’OBAMA qui date de 3 ou 4 ans et n’a pas été mise à jour…

  5. Menestrelle

    Réflection sur « détruire l’islam et sauver l’humanité »
    C’est le chat qui se mord la queue!!!
    comme l’iceberg l’islam c’est la partie émergée, qu’allez vous faire des 90% de la face cachée de cet iceberg?
    90% qui englobent : musulmans, arabes…qui sont proislamistes, il ne faut pas se leurer! même ceux qui ont la nationalité des pays d’accueil où ils vivent! si ces gens là manifestaient le désir d’intégration dans les pays d’accueil, ils n’auraient pas besoin de mosquées,halal, distinction et provoc vestimentaire et l’instauration de la charia!!! comment est-il possible d’être aussi naïfs! le ver est dans le fruit, l’invasion programmée galopante est bien réelle!
    La réflection de Roland l’Alsacien est réaliste, la réedition de 1789 nous débarasserait de tous ces traîtres qui nous gouvernent, c’est valable pour les autres pays européens, et pays des autres continents, le problème est mondial !!!

  6. HUINENG

    Un jour, à Carrefour, j’ai un de ces connards de muzz a refusé d’aider un copain rockeur se déplaçant en chaise roulante depuis des années suite à un grave accident de moto.

    En fait, mon copain voulait qu’il lui passe un pack de bière situé en hauteur mais qu’il ne pouvait pas atteindre vu qu’il était paraplégique bloqué dans son fauteuil roulant

    La-dessus, je suis arrivé à pic et j’ai saisi le pack de bière pour le donner à mon copain et envoyé sèchement paître le connard de muzz qui invoquait sa religion pour ne pas aider un handicapé paralysé des 2 jambes.

    Maintenant quand le connard de muzz me croise dans les rayons de Carrefour, je le fixe dans le fond des yeux et il chie dans son séroual.

  7. Alexcendre 62

    On y va a grand pas vers ce type de situation , et puis si il y a déjà des cas ils sont étouffés dans le vivre ensemble , le pas vague , et le pas d’amalgame .

  8. Sébastien95

    Aucunement étonner… Mais révolter au plus haut point !

    En France, dans les IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers ), les infirmières et infirmiers apprennent à respecter au plus haut niveau « l’ hisse-lame » : on enseigne aux étudiantes/étudiants à ramasser le coran avec des « gants » ou « une serviette » afin de ne pas le « souiller » (ah ! ces maudits kafirs…) !

    Eh oui ! Bienvenue dans la « véritable » réalité du FranKistan…

  9. PUGNACITE

    Il appartient aux employeurs d’exercer leur pouvoir disciplinaire et de faire respecter la loi ainsi que de veiller à l’application des bonnes pratiques dans le domaine qui nous occupe.
    Par ailleurs les Agences Régionales de Santé ou ARS ont pour mission et donc devoir « en tant qu’autorités de tarification » d’opérer des contrôles via des inspections au cas où…
    Cela ne semble pas avoir eu lieu dans ce cas précis…
    Notre soumission est autant affligeante que pitoyable.

Comments are closed.