Mort de rire : les séparatistes catalans ont cru que Madrid leur envoyait les tanks !


Mort de rire : les séparatistes catalans ont cru que Madrid leur envoyait les tanks !

L’armée espagnole se réorganise, et des chars Pizzaros ont été groupés à la frontière catalane qui fait partie du territoire espagnol . Or pour les Indépendantistes qui voient l’Espagne comme une ennemie, installer les tanks espagnols là est vu comme une provocation, pour eux la Catalogne étant en passe de devenir une République indépendants.

Vu de France c’est ubuesque, car même nos 50 000 compatriotes de Barcelone n’ont pas  conscience de ce mouvement qui balaie toute une province. Je m’en rends compte au niveau de la famille de ma femme; il y a de tout, indépendantistes et non indépendantistes, c »est un peu comme l’affaire Dreyfus, ça créée des dissensions au sein des familles.

C’est pourquoi l’envoi de cent chars blindés a mis en émoi le monde politique indépendantiste catalan, alors qu’ils s’agissait d’une « réorganisation » de l’Armée espagnole aux portes de la Catalogne. Réorganisation peut-être pas tout à fait innocente, après l’impertinence de la maire  de Barcelone envers les officiers de l’armée espagnole ( Ada Colau maire de Barcelone s’est rendue au salon de l’enseignement à Barcelone, où il y avait un stand de l’Armée, ce qui est logique, comme en France au  salon de l’étudiant. Il y avait deux officiers supérieurs et elle s’est permis de leur dire qu’elle n’était pas favorable à leur présence dans ce salon! Pour la  petite histoire deux membres de »podemos » se sont perdus en montagne et ont été secourus après appels au secours par deux gardes civils alors qu’ils passent leur temps à cracher dessus !)

On mesure la « paranoïa » qui sévit dans cette province espagnole, qui vit encore dans les remugles de la guerre civile espagnole, et dans le souvenir de la république catalane du « Président Companys ».

Certains voient déjà les chars dans les rues de Barcelone, et parlent de « viol de  l’espace aérien de la Catalogne souveraine « .

En tout cas cela est certain, le processus indépendantiste est en route et doit se terminer en 2017. Je ne sais pas comment ça va se terminer mais nous allons assister à un foyer de tensions en Catalogne.   

L’envoi par l’armée d’une centaine de blindés en Catalogne, information ce lundi de la « Vanguardia » est apparue comme une agression envers les séparatistes. Les réactions à l’information ne se sont pas fait attendre et les commentaires ne manquent pas de sel.

Certains critiquent  » voilà comment nous gouverne d’Espagne »  qui « dès qu’il est avéré qu’ils (ils les Espagnols)ont été confronté à un front de protestations, font entrer l’armement lourd   dans une configuration de conquête » et s’étonnent qu’après nous ne souhaitons pas être liés à l’Espagne, alors que d’autres qualifient l’initiative de « réellement scandaleuse » et affirment que le Ministre des Affaires Extérieures (ntd catalan) Romeva doit convoquer d’urgence une réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU  devant l’agression de l’Espagne contre la nation catalane.(sic)

1 00 chars blindés avec ses canons menaçants au Nord de Girona !!! Romeva est en train de se plaindre déjà auprès des instances de l’ONU, souligne-t-on , un autre ajoute « ce n’est pas concevable » et dit indigné « L’armée doit manoeuvrer à l’intérieur de son pays (ntd sous entendu en Espagne et non  en Catalogne)

Dans ce contexte on a entendu souvent « ils n’ont pas à venir ici » , nous sommes des démocrates mais l’Espagne de nous plaît pas, et nous ne voulons pas êtres espagnols ni nous ne voulons rien savoir de la constitution . Un autre tient pour acquis que  la Catalogne  sera indépendante dans 18 mois et se demande alors s’ils pourront garder les chars ou leur rendre car ils ne sont pas les bienvenus .Un autre lecteur signale que les tanks sont arrivés, c’est certain,  et qu’il « a vu des avions de l’Armée espagnole survoler l’espace aérien souverain de la Catalogne «  vraiment scandaleux » et il demande  à son « ministre plénipotentiaires et d’Affaires Extérieures, Don Raül Romeva »  qu’il  dénonce « cette agression de l’Espagne devant tous les organismes internationaux «

Certains se demandent si ce sera un « cadeau d’adieu » et qui sait si «  ces tanks feront partie de l’Armée Catalane  juste après le jour de l’indépendance »

De leur côté les constitutionnalistes ont pris la nouvelle avec humour « Le chauve (Raul Romeva) fera encore une attaque de paranoïa » augure l’un «  Ouf, quand Colau (la maire de Barcelona) sera au courant elle nous fera une crise de nerf » raconte un autre, et un troisième « L’armée a dit à Colau ; et maintenant   tu vas l’avaler la couleuvre «  comme réponse à son impertinence  envers l’institution militaire, en avisant les officiers qu’ils n’étaient pas les bienvenus  au Salon de l’Enseignement.

Un autre lecteur demande l’indépendance mais des « politiques inaptes du Gouvernement »  alors qu’un autre affirme que « ce n’est pas tenir compte des lois … ».

Réorganisation de l’Armée

Selon ce que dit la « Vanguardia » la réorganisation de l’Armée de Terre arrive en Catalogne. Le journal raconte que le régiment historique de chasseurs alpins Arapiles 62 basé à Bruc et à Saint Clément Sescebes va s’intégrer à la Brigade Organique Polyvalente Aragon avec comme quartier général Zaragoza.

Ce changement implique que le Régiment comptera pour la première fois  une unité blindée sur chenilles, formée d’à peu près 100 véhicules de Combat d’infanterie Pizarro et Transports Orugas Blindés et le journal ajoute  que l’armée de Terre a précisé que ce changement entre dans le cadre «  du processus actuel de réorganisation de l’Armée, qui fait que toutes les brigades actuelles deviennent des brigades Organiques Polyvalentes, unités qui auront des capacités similaires »

Enfin, le journal explique que « L’Armée insiste sur le fait que le processus sera progressif, car il faut adapter les installations, former le personnel comme les conducteurs ou mécaniciens, et recevoir les véhicules d’autres unités ». De fait « quelques Pizarro sont en cours de fabrication

http://www.gaceta.es/noticias/tanques-ejercito-cataluna-independencia-14032016-1216




Responsable Résistance républicaine Espagne


5 thoughts on “Mort de rire : les séparatistes catalans ont cru que Madrid leur envoyait les tanks !

  1. durandurand

    TV Libertés
    Révélations chocs et effarantes d’un ancien soldat français sur l’état de l’armée dans notre pays et le communautarisme étranger qui domine désormais.

    Une interview réalisé sur T.V.liberté d’un soldat de l’armée française à écouté avec attention , si vous croyez que l’armée sera du coté du peuple en cas d’insurrection , hé bien chers amis vous allez déchanter
    .
    http://www.tvlibertes.com/journal-du-mercredi-9-mars-2016-social-la-loi-travail-dans-limpasse/

    Avancez la vidéo à 5 minutes pour le sujet merci .

  2. ozone

    Ce qui se passe en Catalogne c’est de la pure folie,une plaisenterie des gauchistes habituels,lesquels ont,depuis longtemps,laisser s’installer une énorme population musulmane,dont ils pensent qu’ils seront avec eux le jour venu………………PFFFF

Comments are closed.