Ces enfants qui ont décidé de résister aux manipulations à l’école


Ces enfants qui ont décidé de résister aux manipulations à l’école

J’avais appelé les parents à boycotter la semaine consacrée au racisme à l’école, du 21 au 28 mars, des parents et des enfants ont fait un autre choix et je suis heureuse de pouvoir leur donner la parole. Il y a de la graine de résistant dans la jeune génération, ça fait chaud au coeur et ça donne de l’espoir pour notre pays. 

Christine Tasin

 

Bravo à la fille de Alexandrine 57, digne de sa maman :

Après débat avec ma fille de 13 ans sur cette semaine d’éducation, ma fille a décidé d’aller en cours. Par contre, elle m’a fait acheter le petit Quotidien « La République française et ses valeurs expliquées aux enfants » (un des supports pour les enseignants).

Elle a recherché chaque contradiction (interdiction de porter une croix, un foulard). Elle a fait des photos de jeunes filles voilées, etc… Elle a recherche le racisme anti-blanc… etc

En conclusion, elle a décidé d’exprimer ses idées et d’affronter les intervenants qui viendront en argumentant par ses propres recherches. Elle a déjà une idée de la Justice Française.

C’est sa manière de dire NON. Très justement, elle m’a dit : « Maman, celui qui ne vote pas, n’a pas le droit de critiquer la politique ensuite. Alors je ne dirais pas non par mon absentéisme mais par ma voix ! ».

Je suis restée scotchée !!! Elle a raison et je suis fière d’elle.

 





10 thoughts on “Ces enfants qui ont décidé de résister aux manipulations à l’école

  1. Béatrice BontempsBéatrice Bontemps

    Bon courage à notre jeune Résistante, elle va certainement s’attirer des réparties peu amènes de la part des « intervenants », mais il est aussi tout à fait possible qu’elle fasse des émules parmi ses camarades de classe, et ça ce serait une première victoire.

    Quant à Alexandrine 57, je voudrais lui dire que si elle a bien raison d’être fière de sa fille, elle peut aussi être fière d’elle-même, car l’attitude combative de sa fille n’est sûrement pas étrangère à l’éducation familiale.

  2. J

    Respect à cette petite. J’espère que beaucoup prendront exemple sur elle, et qu’elle ne subira aucune retombée de la part des bien-pensants.

  3. Roland l'Alsacien.

    il faut appliquer un contre pouvoir au lessivage de cerveau que ces manipulateurs et manipulatrices veulent faire à tout nos enfants pour soutenir cette secte sanguinaire et nauséabonde point barre..

  4. Baptiste

    Bonjour,
    « Manipulations et Bourrage de crâne à l’école. »
    Sans doute que les lecteurs et scripteurs sur le site « RR » ont des raisons objectives de penser que l’école a seule fonction décérébrante.
    Qu’il me soit permis de dire et de rappeler qu’une partie des enseignants, font de la Résistance, REELLE (dont il est tellement question sur ce site) s’obstinent, s’opposent, pour former des citoyens lucides, informés, cultivés, capables de penser par eux-mêmes.
    Travail dont les jeunes filles sont, souvent, les premières bénéficiaires.
    Qu’il serait bon que ces enseignants soient soutenus ACTIVEMENT par la population, type « lecteurs/scripteurs du site. »
    Enfin face à la vague qui arrive, et les remparts qui fuient de toutes parts, heureusement que l’EN est là, qui sert en quelque sorte de Barrage contre l’obscurantisme, la veulerie, la lâcheté ambiante, même si peu soit-il.
    Bise à tous. Les élèves attendent dans couloir.

  5. Alexandrine 57

    Je vous remercie pour vos encouragements dans cette démarche.
    Je vous informerai des suites.

    Bien à vous

  6. Laurent CLaurent C

    Bravo pour cette lueur d’espoir. Conservons le nom de cette demoiselle avec l’espoir de lui réserver une légion d’honneur.

  7. durandurand

    Valls lynche monseigneur Barbarin et ferme les yeux sur ces électeurs les profs pédophiles.
    Hier, on apprenait qu’une plainte avait été déposée contre le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon pour « mise en danger de la vie d’autrui et provocation au suicide ». Hier, même Manuel Valls s’est mêlé à la cohue appelant le cardinal, je cite : « A prendre ses responsabilités ». Un haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur, chargé du suivi des affaires religieuses, serait à l’origine de la plainte.

    « D’autres affaires du même type vont être révélées dans les tous prochains jours », a affirmé mardi à l’AFP un membre de La parole libérée, précisant qu’elles n’émaneraient pas de l’association qui s’est constituée pour dénoncer un prêtre qui a longtemps dirigé une troupe scoute indépendante.

    Quels sont les faits reprochés à l’archevêque de Lyon ?

    Derrière les grands mots, il s’agirait de plusieurs imprudences. Il aurait conservé en paroisse donc avec des possibilités d’être au contact d’enfants ou d’adolescents des prêtres mis en cause pour pédophilie ou pour homosexualité dans le passé.

    Pourquoi le battage médiatique fait autour de ces accusations peut-il susciter un certain malaise ?
    L’innocence détruite par une personne engagée au service de tous à la suite de Jésus est un crime odieux et une très grande douleur. Il est donc juste que des questions soient posées pour savoir si la gouvernance de l’évêque a été suffisamment prudente après des dénonciations faites contre tel ou tel.

    La sortie progressive de faits et de nouvelles visant un seul homme peut cependant rappeler des campagnes médiatiques faites pour forcer une personne à la démission.

    La panique morale qui se lève fait oublier la patience d’attendre les résultats d’enquêtes précises.

    Il y a aussi un déséquilibre médiatique. L’écho médiatique a été moins fort après la révélation récente du fait que le ministère de l’Education nationale avait laissé un enseignant en fonction en dépit d’une première condamnation en Angleterre, dont il avait connaissance. On pourrait voir les parents retirant leurs enfants de l’école, si on remettait en cause l’institution gouvernementale de l’Education nationale, à cause des crimes de ses employés reconduits dans leur poste d’enseignant.

    Monseigneur Barbarin représente, d’autre part, une cible, car il use aisément des moyens de communication pour prendre la défense de ce qu’il est du bon ton médiatique de critiquer ou de détruire : la vie naissante, le mariage, la défense des chrétiens d’Orient.

    Dans les années 30, le journal du chef nazi Goebbels était rempli de considérations sur l’utilisation possible de procès orchestré contre les vices du clergé. Il s’en était servi pour tenter de le déconsidérer et pour détourner l’attention des actes du parti nazi au pouvoir.

    Source Le Point

  8. Walker Fiamma Corsa

    Bravo Alexandrine 57 ainsi qu’ à votre fille !
    Qu elle fasse quand même attention aux réactions des racistes anti-blancs
    Merci de nous tenir au courant.

  9. fred

    bravo faut apprendre cela a nos enfants qu il se fasse pas bouffé par cette racaille avec leur coran

Comments are closed.