Calais, Génération Identitaire 130 jeunes tout seuls pour défendre une population absente


Calais, Génération Identitaire 130 jeunes tout seuls pour défendre une population absente

Vendredi, je m’emportais contre les étudiants de Lille 3 incapables de se défendre face à 5 gugusses venus les terroriser en plein examen, mais je n’oublie pas qu’il existe une autre jeunesse, celle qui vient de lancer un e-magazine patriote, FRANCE http://francelemagazine.fr/ (il faut les lire et les soutenir) , celle de Génération Identitaire, une jeunesse qui relève le flambeau.

Et ce samedi matin je reçois la lettre d’info de Génération Identitaire, où j’apprends
que les CRS avaient délogé les 130 militants venus pour bloquer l’accès du centre ville de Calais aux clandestins.

Un peu plus tard, Le Parisien
http://www.leparisien.fr/faits-divers/manifestation-non-declaree-d-identitaires-contre-les-migrants-a-calais-12-03-2016-5620493.php

peine à cacher sa jubilation quand 14 militants « d’extrême-droite » ont été placés en garde à vue.
Et cet article du Parisien est particulièrement abject, puisque le scribouillard n’hésite pas à glisser ceci :

« Cette action intervient au lendemain de la mise en examen «pour vol avec armes» de cinq hommes soupçonnés d’avoir agressé des migrants à Calais en se faisant passer pour des policier. Fin février, quatre hommes avaient déjà été mis en examen pour l’agression de migrants. « 

puis cela :

« La crise des migrants et la Jungle de Calais attirent des groupes radicaux violents depuis plusieurs semaines. »  

La rédaction du Parisien aurait-elle oublié de faire prendre à ses pisse-copies leurs pilules de PASDAMALGAME ?
Mais revenons aux événements de ce samedi matin.

Devant la carence des « autorités », 130 courageux de G.I ont voulu rétablir l’ordre public dans le centre de Calais en empêchant que les hordes de clandestins belliqueux puissent y accéder. Ils ont tenu 1h30 avant d’être délogés par des CRS .

Plusieurs questions se posent :

1° – jusqu’à quand les CRS postés à Calais vont-ils obéir aveuglément aux injonctions d’un Étienne Desplanques (le « sémillant » directeur du cabinet de madame la Préfète, déjà à la manœuvre le 6 février) ?

2° – « Assurer la libre circulation des clandestins-voyous sur le territoire de Calais, quitte à mettre les Calaisiens en danger », tel est finalement l’ordre donné aux CRS ce matin : ont-ils conscience d’avoir obéi à un ordre manifestement illégal ? Ont-ils conscience que ce qui se passe aujourd’hui à Calais se passera bientôt dans la bourgade où ils ont laissé femmes et enfants ? Ont-ils conscience que chaque fois qu’ils obéissent à un tel ordre, ils perdent la confiance de plus en plus de Français ? Ont-ils conscience en obéissant aveuglément de faillir à leur mission ?

3° – Mais il n’y a pas que les CRS qui soient en cause : même si l’opération n’avait pas été annoncée à l’avance par GI (et on comprend bien pourquoi), avec les réseaux sociaux, beaucoup de Calaisiens ont dû être au courant dès son début d’exécution. Pourquoi n’a-t-on pas vu des bataillons de Calaisiens accourir à l’aide des militants de GI ? Qu’auraient fait les CRS si la population s’était interposée ?

Je ne veux pas leur jeter la pierre, aux Calaisiens. Je suis loin, je vis pas leur enfer quotidien, la peur de sortir de chez soi. Mais je ne peux m’empêcher de penser que si ceux qui veulent « sauver Calais », ceux qui sont légitimement « en colère », les routiers, les commerçants, etc. parvenaient à se soutenir les uns les autres plutôt qu’à se faire « concurrence », l’impact de chaque initiative contre l’invasion en serait démultiplié. Et ce qui vaut pour Calais, vaut pour chacune de nos provinces, chacune de nos villes.

Nous ne sommes, malheureusement, pas si nombreux à nous opposer ouvertement à l’islamisation et à l’invasion de notre pays, et il s’avère que pour l’instant nous ne pouvons pas compter sur les forces de l’ordre, nous devons par conséquent nous épauler les uns les autres, faire fi des ego et des chapelles. C’est notre seule chance.




Beatrice Bontemps

Rebelle et païenne, responsable Résistance républicaine de l'Ille et Vilaine


30 thoughts on “Calais, Génération Identitaire 130 jeunes tout seuls pour défendre une population absente

  1. Alexcendre 62

    Il faut se retirer de Calais et ne plus y mettre les pieds , même ne plus en parler , les Calaisiens ont une excellente maire , Une excellente préfète , des excellents policiers , des excellentes associations , et des excellents immigrés , alors laissons faire les choses plus personne ne doit aller se faire traiter de nazi ou de corpuscules d’extrême droite voir de fascistes dans cette ville .Le 13 décembre le habitants de cette ville ont voté respectons leurs votes et notons que leurs attitudes correspond toujours a leurs vote que dire de plus , si ça doit péter ça pétera pas eux mêmes, il ne faut jamais forcer le destin les choses arrivent toutes seules lorsque la coupe est pleine .

    1. Le Chatelain44

      Je suis totalement d’accord avec Alexcendre62
      Combien de patriotes sont allés défendre les droits des Calaisiens, se faire gazer, se faire embarquer et aucun soutien de la part de la majorité des habitants ?
      Laissez les se débrouiller, apparemment ils sont contents de leur sort !
      Calais 1er ville envahie avec l’approbation générale des élus
      et de ses électeurs !
      Une mosquée, une école, des commerces, des noms de rue, bientôt un tribunal charia …

      1. MaximeMaxime

        Cela reste néanmoins une cause nationale, et même au-delà, puisque les migrants sont ensuite pour certains déversés dans l’ensemble de la France.
        Les Calaisiens sont cependant les premiers concernés puisque leur ville est touchée en premier et ils peuvent plus facilement se réunir et protester que dans une ville moins concernée, où tout de suite les manifestants sont identifiés et stigmatisés car peu nombreux. C’est l’effet de troupeau, les minoritaires sont toujours censés avoir tort ! Les Calaisiens ont la chance de pouvoir espérer un effet de foule.
        Est-ce si difficile que cela de convaincre sa famille, son voisinage, le bouche à oreille faisant le reste, avec en plus la possibilité grâce aux réseaux sociaux de convier beaucoup de monde : organisation d’événements sur Facebook notamment…
        Certains savent bien le faire pour organiser des fêtes et anniversaires, mais pour les choses sérieuses, c’est une autre affaire, ils laissent Génération identitaire faire le « sale boulot » !

    2. hoplitehoplite

      D’accord avec Alexcendre 62. On oublie Calais. Aux régionales dimanche, le candidat Les Républicains Vincent Ledoux, maire de Roncq et vice-président de la Métropole européenne de Lille, a obtenu 46,84 % des suffrages, donc c’est qu’ils sont contents

    1. Christine TasinChristine Tasin

      c’est en effet surréaliste… des crs (bon on peut comprendre qu’ils se fassent c…r à jouer à la nounou mais quand même…) qui jouent à la marelle avec des clandestins qu’ils devraient mettre en prison…

  2. jan

    Déjà ,c’est dur en temps normal, avec des manifestions annoncées, de faire bouger ces calaisiens, alors faut pas imaginer qu’ils se précipitent aux cotés de manifestants identitaires, qui leur sont inconnue pour beaucoup, dans une  » opération » non annoncé….

  3. Henri de Montfort

    Pendant l’occupation la milice traquait les résistants! Maintenant les CRS , sbires d’un gouvernement islamo-collabo, répriment les résistants qui luttent pour que la Fance reste française! ils ne veulent pas qu’elle devienne à terme,la république islamique de Frankarabia! Bravo les identitaires!

  4. Xtemps

    Vous avez entièrement raison, si déjà les forces de l’ordre ont difficile avec les clandestins, imaginez une grande partie de la France ce mettre partout en France à manifester, et à pourchasser les clandestins, le gouvernement serait totalement dépassé.
    les français ont encore peur de franchir le pas avec les autorités corrompus, les français doivent cessez de s’excuser devant ces escrocs, vous n’avez rien demandé et rien fait, le pays est gravement en danger par ces ordures, comme partout ailleurs en Europe et le pouvoir centralisateur est la dictature union totalitaire européenne fasciste.
    Nous devons plus considérer ces gens là comme nos représentants, mais des ennemis des peuples européens, des fascistes en costumes cravates.
    N’hésitez pas de porter plainte et de manifester partout contre eux, ils doivent comprendre qu’ils font mal à nos peuples et que çà pue pour eux, çà suffit!.
    N’oubliez jamais que ces gens aux pouvoirs sont des infiltrés d’une organisation criminel, des faussaires qui parlent du racisme et autres excuses bidons pour vous faire voire ailleurs, pendant qu’ils corrompent avec des lois liberticides et nous dépouillent de toutes nos richesse, comme avec tous les peuples dans le reste du monde.
    Européens nous sommes en guerre contre une organisation d’escrocs criminels qui ont pris pouvoirs partout en Europe.

  5. DUVAL Maxime

    Ça me dégoûte de me laisser aller à écrire ça ; mais qu’est-ce qu’ils foutent tous là-bas ?…

    1. Christine TasinChristine Tasin

      excellent coup de gueule que je mets en ligne tout de suite mon cher Maxime, je partage ton avis et ne sois pas dégoûté, c’est eux qui devraient avoir honte ! Et il y a en a qui voudraient qu’on reprenne un roi comme ce Charles d’Orléans… pfff ! Robespierre reviens !

      1. maury

        Je pense chère Christine que c’est leur idéologie gauchiste qui empêchent la plupart à réagir sainement et à hurler avec les loups comme ça se passe d’ailleurs dans beaucoup de Pays où « la gauchitude »sévit !Cazeneuve Manolo et toute la clique au pouvoir et ceux placés à Calais SONT RASSURES !!ça ne bougera pas avant qu’il y ait un drame et encore! Gagner du temps en espérant que les français aient la mémoire courte plus courte que celle des veaux!!
        PAUVRE NORD DE MON ENFANCE QU EST TU DEVENU?????

  6. gentilitas

    C’est LA question, en effet : où étaient les Calaisiens ? On peut penser que si une bonne partie d’entre eux était partie bosser, d’autres, au fur et à mesure, auraient pu se joindre à GI et faire bloc. L’union fait la force, même à Calais. Merde, alors ! L’occasion n’était-elle pas bonne à saisir ? Qu’est-ce qu’il leur fallait de plus, aux Calaisiens mécontents, pour se sortir les doigts du cul ?
    C’est passablement désolant de constater que dans un secteur géographique aussi sensible, personne, parmi les autochtones, n’ait eu l’idée opportuniste de s’unir aux premiers arrivés. Même dans la confusion due à une absence d’organisation en amont, et alors ? Dans la nécessité, on resserre les rangs vite et bien. Quand on veut, on peut.
    Message personnel aux Calaisiens qui grognent à visage couvert : il va falloir décoincer, les gars, et mieux que ça ! Si vous estimez que venir faire barrage à l’envahisseur sert aussi votre cause – et c’est ce qu’elle fait – alors il faudra se montrer un peu plus déterminés, sauf à préférer mouiller sa culotte à la maison à la première alerte…

  7. Jean-Louis

    On est en train de battre tous les records !

    Acte 1
    La fille de mon neveu, étudiante à Strasbourg, se fait chronométrer à 12 km/h alors qu’elle circulait à vélo dans une zone limitée à 10 km/h. Elle essaie d’échapper à la contravention en arguant qu’elle n’a pas de compteur de vitesse sur son vélo et que le dépassement était somme toute bien léger. Le représentant de la force publique reste inflexible et lui rétorque que la loi, c’est la loi.

    Acte 2
    A Calais, des hors-la-loi édifient illégalement une cité de plusieurs milliers de personnes avec rues, commerces, lieux de culte, écoles,réfectoires, etc, agressent les chauffeurs routiers, la police, provoquent des émeutes sans que les forces de l’ordre lèvent le petit doigt.

    Conclusion :
    On marche sur la tête, pire, il n’y a plus de tête et les Français ont la cervelle bien ramollie pour accepter ce qui est devenu depuis longtemps inacceptable.

  8. Peter Wardein

    Il ne faut peut-être pas trop espérer en la conscience collective… Je suis en train de lire les textes d’analyse politique de Léon Chestov parus dans l’entre deux-guerres, réédités récemment sous le titre « Qu’est ce que le bolchevisme? ». Chestov, dans le cas du communisme et du nazisme, dit que le « Tatar », c’est à dire l’être humain primaire, habite en profondeur les membres des sociétés civilisées, et que la plus grande force de résistance jamais manifestée par des « civilisés » a été celle des américains contre la prohibition de l’alcool. Nos compatriotes ne sont peut-être pas des Tatars, mais seulement des veaux (comme disait le général De Gaulle). Mais il n’en sont que plus susceptibles de renoncer à leurs libertés. Se révolteront-ils même quand les musulmans leurs interdiront l’alcool? Les Paris sont à prendre.

  9. DUVAL Maxime

    Du Nord au sud, c’est la chienlit. Sauf qu’au sud, à Béziers, la population a eu le courage d’essayer que ça change.

    Hélas, Robert Ménard se fait mettre entre les pattes pour le faire chuter des journaleux et leurs micros afin de recueillir doléances auprès des racailles et de gens qui ne paient rien mais qui encaissent à rien faire… insuffisamment à leur gré cependant… RSA et on peut le supposer toutes les aides dont on les gratifie.

    Voyage à Béziers par F.de Souche qui vaut le détour, c’est effarant ! On laisse entendre que ce sinistre tableau lui incombe ! Et la racaille se gausse, provoque, crève les pneus des voitures de police…

    Béziers (34) : « Les nuits de la Saint RMI »

    Béziers (34) : l’argent de la drogue pour aider les réfugiés ?

    Béziers (34) : Des jeunes de la Devèze se confient

    Francois | 14/03/2016

    Enquête exclusive – M6 – 13/03/2016 Merci à Cgrave

    Le choc que l’on ressent !

  10. carlesen

    Les Zids comptent sur l’effet de surprise donc lancer un appel aux Calaisiens de venir les soutenir n’était pas possible. C’est compliqué. S »ils annoncent à l’avance leur manifestation des forces de l’ordre en surnombre les attendent et s’ils ne disent rien ils sont condamnés à être seuls.

    1. Beatrice BontempsBeatrice Bontemps Post author

      3 sont passé en jugement aujourd’hui, et 2 ont été condamnés à 3 mois ferme : G.I. fait appel bien sûr, mais il n’empêche que le jugement prononcé en première instance est destiné à faire peur aux candidats à la résistance. Taubira est partie, sa « justice » reste.

  11. Beatrice BontempsBeatrice Bontemps Post author

    Je constate que certains vous sont bien plus véhéments que moi à l’encontre des Calaisiens.

    Les uns leur reprochent d’avoir « mal voté » (en clair, de ne pas avoir donné une majorité au FN aux dernières élections). Qu’en est-il vraiment ?

    1° – TOUS les Calaisiens n’ont pas « mal voté », le FN a obtenu des scores importants dans le Calaisis.

    2° – Beaucoup de Calaisiens, comme partout ailleurs en France, se sont abstenus, ne faisant confiance à aucun parti politique.

    3° Franchement, si j’étais de Calais, je n’accorderais pas trop de crédit au FN : le FN a-t-il déjà appelé à manifester contre l’invasion de Calais, a-t-il publiquement déclaré son soutien à une manifestation organisée par d’autres, son soutien à l’un ou l’autre des collectifs citoyens de Calais ? Pas à ma connaissance.

    D’autres, dépités, estiment qu’il ne faut plus aller à Calais, ne plus en parler, laisser les Calaisiens à leur sort. Oui, mais :

    D’une part, il y a « 2 » Calais : celui des riverains de la jungle, et l’autre (où les habitants n’étant pas en première ligne se soucient assez peu du sort de ceux qui résident dans « l’autre Calais »). Allons-nous abandonner Simone et tous les courageux qui se démènent jour et nuit pour organiser une résistance locale ?

    D’autre part, n’oublions pas que ce qui se passe aujourd’hui à Calais nous concerne tous, car c’est une ville de France, donc c’est un peu chez nous, et aussi parce que nous savons intuitivement que la même chose se passera tôt ou tard un peu partout dans le pays si nous ne réagissons pas.

    Parmi les 130, il y avait au moins un Calaisien (je ne l’ai appris qu’après avoir envoyé l’article), Gaël ROUGEMONT : après le traitement médiatique qui lui a été réservé le 23 janvier, d’autres seraient rentrés dans le rang, pas lui. Est-ce que les ROUGEMONT ne méritent pas notre soutien ?

    Parmi les 130, Romain et Matthias ont été condamnés aujourd’hui à 3 mois ferme : abandonner Calais serait donner raison à leurs juges. On ne va pas faire ça ?

    Nous pouvons fustiger les Calaisiens absents des manifestations, vouloir les réveiller, mais on n’abandonne pas les siens.

    1. Alexcendre 62

      Béatrice moi Alexcendre 62 j’apporte un petit complément a votre propos : j’assume ce que j’ai écrit concernant Calais et je maintient que c’est aux calaisiens en premier a manifester leurs désaccords . Les gens de l’extérieur sont là pour apporter leurs appuis et non pas faire la promotion de l’efficacité des troupes de monsieur Cazeneuve comme c’est le cas actuellement et je ne pense pas abandonner les calaisiens en disant ça . Les gens d’en face ont tous les moyens , politiques , médias , polices , renseignements ,hauts fonctionnaires passivité générale etc etc , de l’autre coté avouons le pour le moment il n’y a pas grand chose au regard des forces présentes . Je pense que se faire tabasser , se faire embarquer , et ensuite se faire condamner , fasse vraiment avancer le chmilblic . Pour moi l’abricot n’est encore mure il faut attendre , un gradé il y a fort longtemps nous disait nous sommes là pour faire les combats que l’on gagnent les combats pour perdre et fournir des morts et de prisonniers a l’ennemi très peu pour moi , toute ma vie je suis resté d’accord avec ça , mais j’ai 76 ans toujours debout peut-être que je suis gâteux et hors du coup alors merci d ‘excuser mon âge car la sagesse n’est pas par définition une valeur montante hélas . amitiés a vous !

Comments are closed.