Un élève pilote musulman prêt à risquer la prison à vie pour assassiner Trump


Un élève pilote musulman prêt à risquer la prison à vie pour assassiner Trump

Un élève pilote musulman se prépare à être expulsé du territoire après avoir déclaré qu’il était prêt à risquer la prison à vie pour assassiner Donald Trump. 

3 mars 2016 par Robert Spencer

Maintenant, il se fait passer pour la victime: «C’était juste un billet stupide sur internet. Comme on peut en trouver des milliers de ce genre, chaque heure sur Facebook et dans les médias. Je ne sais pas pourquoi ils pensent que je suis une menace pour la sécurité nationale des États-Unis à cause d’un message idiot ».

Le fait est qu’une menace de mort est une affaire sérieuse. Ou elle devrait l’être. Toute personne, musulmane ou non-musulmane, qui profère une telle menace de meurtre ciblée doit être poursuivie. On ne devrait pas transiger sur cette question parce que Elsayed a écrit cette menace sur Facebook, ou parce que ce genre de message est récurrent.

Par ailleurs, lors des cours de pilotage, s’est il intéressé au décollage ou à l’atterrissage de l’avion, ou tout simplement au pilotage? Je me pose juste la question.

« Un élève pilote égyptien fait face à une expulsion du territoire américain après avoir été mis en cause par des agents fédéraux pour un billet posté sur sa page Facebook, stipulant qu’il était prêt à encourir la prison à vie pour assassiner Donald Trump et que le monde l’en remercierait », par Amy Taxin et Brian Rohan, Associated Press, 3 Mars 2016:

 

ORANGE, Californie (AP) – Un élève pilote égyptien risque l’expulsion des États Unis après avoir été mis en cause par des agents fédéraux pour avoir posté, sur sa page Facebook, un billet mentionnant qu’il était prêt à tuer Donald Trump et que le monde l’en remercierait.

L’avocat Hani Bushra a déclaré mercredi que l’office de l’immigration, qui a arrêté Elmadeldin Elsayed le mois dernier à l’école de pilotage « Los Angeles-area » où il suit des cours, tente maintenant de l’expulser, alors que la justice américaine n’a retenu aucune charge contre lui.

Elsayed, qui est détenu dans une prison à Orange en Californie, est atterré de voir son rêve de devenir pilote anéanti suite à un billet stupide, comme le qualifie Bushra, paru sur Internet. Un tribunal administratif chargé de l’immigration statuera sur son sort quant à une expulsion du territoire.

Bushra a déclaré : « Il semble que le gouvernement n’ait pas été en mesure de retenir une charge contre lui, alors les autorités ont utilisé la procédure d’immigration pour l’expulser du territoire. Les enjeux sont particulièrement importants dans cette campagne électorale, et je pense tout simplement qu’il en fait les frais« .

Trump est en tête de liste des républicains pour l’élection présidentielle et il tient un discours particulièrement implacable sur l’immigration pour gagner beaucoup de voix. Il a promis de construire un mur le long de toute la frontière mexicaine et demande un moratoire quant à l’entrée des musulmans dans le pays.

Selon les allégations de Bushra, les agents de l' »U.S. Secret Service [NDT: les agents de l’USSS sont chargés entre autre de la protection des candidats à la présidence des États Unis] » ont interrogé Elsayed début février, après qu’il ait posté une photo de Trump sur Facebook, et écrit qu’il était prêt à encourir une peine de prison à perpétuité pour tuer le milliardaire, et que le monde l’en remercierait. Les agents de l’USSS sont revenus le voir huit jours plus tard, et l’ont informé que les procureurs fédéraux n’avaient retenu aucune charge contre lui, mais que son visa lui permettant de suivre les cours à l’école de pilotage avait été annulé. Il a été arrêté par le service de l’immigration par la suite. (1)

Elsayed a déclaré avoir écrit ce message parce qu’il était contrarié par les commentaires de Trump sur les musulmans. Il a affirmé avoir regretté aussitôt son geste, et il n’a jamais voulu nuire à personne.

Il a déclaré en prison lors d’un entretien téléphonique à l’Associated Press: « C’est juste un billet stupide comme vous pouvez en trouver des milliers chaque heure sur Facebook et sur d’autres médias. Je ne sais pas pourquoi ils pensent, du fait de ce message, que je suis une menace pour la sécurité nationale des États-Unis« .

Elsayed a déclaré que lors de l’entretien, son interlocuteur a mentionné la fusillade à San Bernardino par un couple de confession musulmane l’année dernière, ainsi que le 11 septembre 2001 où les attaques terroristes ont été perpétrés par des musulmans qui avaient suivi des cours de pilotage aux États-Unis.

Les agents des services de l’immigration et des douanes ont déclaré dans un communiqué, que Elsayed a été arrêté parce qu’il a violé « les conditions d’entrée aux États-Unis ». L’agence n’a pas fourni de plus amples détails.

Le Ministère des affaires étrangères et l' »US. Secret Service » ont refusé de discuter de l’affaire. Une porte-parole de la campagne de Trump s’est également abstenue de tout commentaire.

Elsayed est originaire du Caire, mais il affirme avoir passé une grande partie de sa vie en Arabie Saoudite, où son père travaillait comme ingénieur civil. Il est venu aux États-Unis pour la première fois en Septembre dernier pour suivre des cours à l' »Air Academy Universal« avec l’espoir de retourner en Égypte et obtenir un emploi dans une compagnie aérienne…

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera.

Source : http://www.jihadwatch.org/2016/03/muslim-flight-student-facing-deportation-after-saying-he-was-willing-to-serve-life-sentence-for-murdering-donald-trump

(1) Note de Christine Tasin

On s’inquiètera tout de même… Aucune charge retenue contre le quidam qui a explicitement menacé de mort un candidat à la présidentielle ???  Si cela avait été contre Hillary Clinton, aucune charge également ?

 




Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


8 thoughts on “Un élève pilote musulman prêt à risquer la prison à vie pour assassiner Trump

  1. Annette Lanonymette

    La décision de ne retenir aucune charge permet de lui retirer son visa et de l’expulser ( en jouant sur le fait qu’il a menti sur sa déclaration à l’entrée des usa) s’il y a des charges , cela induit une enquête, un jugement et une peine purgée sur le territoire américain ; là il a deja un pied et demi en dehors du pays 😉 …

  2. Ren

    Comme le dit si bien Trump lors de ses discours de campagne électorale lorsqu’un qu’il y a un protestataire dans la salle : « Out, out, get him out. »

  3. Pouf

    Il nous ferait pleurer : il ne pourra pas poursuivre son rêve d’être pilote ! Ah, bon ! Parce qu’il n’y a qu’aux USA qu’on peut suivre une formation ?
    Pour un peu, il nous ferait le coup du « c’est pas moi, M’sieur »… Il a un « bon » CV, égyptien et jeunesse en Arabie saoudite…

    Ceci dit, Trump a intérêt a porter un gilet pare-balles !

  4. HUINENG

    Bien vu Christine, pour la note en bas de l’article par rapport à Hillary Clinton.

    Par ailleurs, avoir toujours bien présent à l’esprit, que le Mensonge et le Déni sont un réflexe instantané vis-à-vis des mécréants en Islam .

  5. Paco Cabana

    Enfumage qui servira plus tard à expliquer le probable assassinat de Trump.
    N’ont-ils pas assassiné leur président à une époque pas si lointaine ?
    Elmadeldin Elsayed = Lee Harvey Oswald

Comments are closed.