Les mensonges islamistes de Malek Chebel à propos du coran et de l’islam


Les mensonges islamistes de Malek Chebel à propos du coran et de l’islam

Armand, dans un commentaire sous l’article évoquant la fin de l’islam en Occident  écrit :

« Les traductions ne sont pas toujours correctes. Quelles sont les meilleures traductions du coran? Dans sa traduction, Malek Chebel commence son introduction par:  »Tous ceux qui maîtrisent la langue arabe savent qu’il est extrêmement difficile de comprendre le Coran …  ». Voilà qui est dit! Le coran est incompréhensible même aux Arabes et donc intraduisible. »

Malek Chebel ment, comme il le fait souvent.

Ceux qui ont fait leurs études scolaires en arabe classique peuvent lire le coran, qui est un texte pas plus compliqué que d’autres textes (sacrés ou profanes) en langue arabe.
La plupart des versets du coran sont clairs, et n’ont nul besoin d’être expliqués ou interprétés par des barbus enturbannés, ni par des pseudo-intellectuels musulmans.
Au Moyen-Orient, beaucoup d’imams sont peu lettrés, et certains ne savent même pas lire. Ils connaissent par coeur des versets du coran pour les avoir psalmodiés à longueur de journée à l’école coranique depuis leur enfance, mais leurs connaissances s’arrêtent là. Donc je ris beaucoup quand j’entends parler de « savants » musulmans.
Il ne faut surtout pas croire que les imams sont aussi instruits que les membres du clergé chrétien.

La clarté du coran est revendiquée dans le coran, par exemple dans le verset 194 de la sourate 26 (les poètes), ou le premier verset de la sourate 27 (les fourmis). (1)
Quand un verset n’est pas clair, il s’agit souvent d’un verset insignifiant, à la limite de l’absurde. Mais peu de versets du coran ont besoin d’être interprétés.
Et la meilleure manière d’interpréter le coran est de comparer ce que Mahomet a dit avec ce que Mahomet a fait. Or la vie de Mahomet colle à la perfection aux versets du coran, y compris dans leurs aspects les plus outrageants.

Faire croire que des compétences spéciales sont nécessaires pour comprendre le coran a pour but de décourager les Occidentaux qui souhaitent évaluer l’islam par eux-mêmes, pour les obliger à passer par un « intermédiaire » musulman, qui grâce à la technique bien connue de la « taqiyya », pourra les enfumer, et leur faire croire que l’islam est une religion, alors que l’islam est une idéologie criminelle déguisée en religion.

Si Malek Chebel prétend que le coran est très difficile à comprendre, y compris pour les arabophones, c’est pour que les Occidentaux ne soient pas tentés de croire les chrétiens arabophones, ou les ex-musulmans arabophones, qui leur disent la vérité sur l’islam.

Or cet argument ne tient pas debout: les musulmans fanatiques comprennent très bien le coran, puisqu’ils en appliquent les atrocités.
Quant aux musulmans « modérés », ils le comprennent tout aussi bien, c’est pour ça qu’ils ne protestent jamais publiquement et massivement contre les crimes de leurs coreligionnaires fanatiques. Ils savent que le fait de désapprouver les horreurs commises par les islamistes c’est aller contre ce que les versets du coran autorisent, et désavouer Mahomet.
Pour TOUS les musulmans sans exception, le coran est la parole de Dieu, et Mahomet est l’envoyé de Dieu.

Ensuite, si le coran est si compliqué et difficile à traduire, comment se fait-il que Monsieur Chebel l’ait compris, et l’ait traduit en français, alors qu’il n’est pas traducteur de son état ?
Youssef Siddiq a également traduit le coran, alors qu’il n’est pas traducteur.
Les chrétiens qui ne sont pas traducteurs ne s’attellent pas à la traduction des Evangiles.
Pourquoi des musulmans qui ne sont pas traducteurs se mettent à traduire le coran, si ce n’est pour l’édulcorer, et adoucir certaines paroles violentes par le biais d’une traduction biaisée ?

J’ai pu constater plusieurs occurrences dans lesquelles Monsieur Chebel a traduit des paroles violentes du coran dans un sens plus acceptable pour le lecteur occidental. J’en ai discuté sur Résistance Républicaine, notamment avec Monsieur Jallade, qui est arabophone et qui partage mon avis sur la question. (2)
Ceci est une des nombreuses formes que peut prendre la taqiyya.
Tromper les non-musulmans sur l’islam est aussi une forme de jihad, puisque ce stratagème sert les intérêts de l’islam. (3)

Et qu’en est-il des musulmans non-arabophones, qui sont bien plus nombreux que les musulmans arabophones ?
Comment peuvent-ils lire le coran dans leur langue maternelle, si le coran était vraiment intraduisible ?
Personne ne dit aux musulmans turcs, iraniens, pakistanais, tchétchènes….que le coran n’est pas traduisible de l’arabe vers leur langue. Ces peuples ne connaissent pas l’arabe, et disposent de corans traduits dans leur langue.
Bien sûr ils connaissent quelques prières en arabe: qu’il soit arabophone ou pas, un musulman se doit de prier en arabe, car Allah est grand, mais néanmoins monolingue.
Au Moyen-Orient, personne ne dit que le coran est intraduisible, car les Arabes chrétiens savent que c’est faux.

C’est seulement aux Occidentaux que les musulmans font croire que le coran est intraduisible, car ils réalisent que son contenu barbare heurte la sensibilité des peuples civilisés. Et comme les musulmans ne sont pas encore majoritaires en Occident, leur stratégie est d’enfumer les Occidentaux, le temps que l’islam devienne majoritaire et puisse montrer son vrai visage, celui qu’il montre dans les 57 pays islamisés par l’épée.

Amis occidentaux, ce que les musulmans exigent de vous, c’est de leur demander l’autorisation d’avoir une mauvaise opinion de l’islam, alors qu’il est légitime d’être rebuté par la barbarie légalisée par l’islam, et pratiquée par Mahomet.
Votre opinion sur l’islam n’a nul besoin de recevoir l’aval des musulmans. Toutes les émissions sur l’islam dans les media français comprennent un ou plusieurs intervenants musulmans, comme si les intervenants non-musulmans n’étaient pas dignes de foi, et qu’il leur fallait la caution d’un musulman.
Pourtant un enfant saurait qu’un musulman n’a aucun intérêt à admettre que le but de l’islam est de vous asservir, de vous convertir de gré ou de force, et de vous exterminer si vous résistez.

Quand on fait des émissions sur d’autres idéologies criminelles, comme le nazisme par exemple, on n’exige pas la présence d’un nazi parmi les intervenants, ce ne serait pas sérieux !

En résumé, ce que les musulmans vous demandent, c’est de renoncer à votre indépendance intellectuelle et morale.
Ils exigent de vous que sous-traitiez votre capacité de jugement à leur profit.

Ce que les musulmans vous demandent est inacceptable.
——————————

(1) Sourate 26, verset 194:
C’est une révélation en langue arabe claire (ou explicite)
Sourate 27, verset 1:
Voici les versets du coran, d’un livre clair (ou explicite)

(2) Par exemple, quand un verset du coran dit qu’il faut châtier en public, afin que les spectateurs du supplice « se souviennent », Malek Chebel traduit « se souviennent » par « reviennent à de meilleures dispositions ».
Ce qui n’est pas pareil, car ce verset veut dire qu’il faut que les spectateurs du supplice soient frappés d’horreur, marqués de telle manière qu’ils se « souviendront » de ce qui arrive à ceux qui résistent à l’islam.

(3) Malek Chebel ment également quand il prétend, par exemple, que le mariage forcé n’est pas autorisé en islam, car il n’est pas mentionné dans le coran.
Mahomet lui-même épousait des captives dont il venait de massacrer le mari, le père, et les hommes de leur tribu.
Il est difficile de croire que ces captives ont épousé de leur plein gré celui qui a anéanti leur famille.
Mahomet a également épousé une enfant de 6 ans. Ceci n’est pas un mariage forcé ? La petite Aïcha pouvait-elle donner un consentement éclairé, qui ne soit pas vicié par son très jeune âge ?




Eva

J'ai choisi pour me représenter un « noun » (la lettre N en arabe), que les musulmans peignent sur les portes des maisons des « Nazaréens » (chrétiens d’Orient) afin que leurs hommes de main passent les piller et les brûler.


40 thoughts on “Les mensonges islamistes de Malek Chebel à propos du coran et de l’islam

  1. Alain de Catalogne

    Voilà un article que je trouve personnellement très intéressant, pour plusieurs raisons. Vous nous aviez expliqué très clairement il y a quelque temps, que la majorité des musulmans, et vous le confirmez aujourd’hui, ne lisaient pas le coran dans la langue d’origine, mais dans une traduction, perse, pakistanaise, indonésienne, etc… et que il n’y avait aucune ambigüité quant à l’interprétation. Or Eva en tant qu’arabophone, ce que vous dites est très important : Mr Chebel comme d’autres musulmans de service prétendent que le coran est « intraduisible » mais ça c’est la version pour les occidentaux uniquement selon vous, et c’est très évident, mais le fait que ce soit dit par une arabophone a d’autant plus de poids. Je pense personnellement qu’il faudrait faire une publicité par affiches, des versets coraniques les plus caractéristiques avec la mention: selon le coran la parole de dieu est intemporelle (pour éviter l’argument du contexte historique ) pour INFORMER, INFORMER, INFORMER. Personnellement amateur de langues, j’aurais été plus jeune, je me serai mis à l’arabe (et à d’autres langues comme l’hébreux, le grec et le latin) pour mieux argumenter et aussi pour la calligraphie qui, est magnifique. Pour en revenir à Chebel, quand je pense que le Père Alain de la Morandais, le Grand rabbin Haïm Korsia, se sont joints à ce Malek Chebel pour faire une émission oecuménique « les enfants d’Abraham » , c’est une honte, associer cette idéologie à deux religions, la aussi les chrétiens, plus que les juifs doivent se démarquer des musulmans dans notre société, et tout passe par l’information, ce que vous faites très bien Eva. Ce que disait un éclésiastique à propos du Pape François: l’enseignement du coran n’est pas au programme du cursus de la Compagnie de Jesus !

  2. Xtemps

    Si voulez savoir les effets de L’Islam dans le future chez nous, vous regardez comment vivent ils les musulmans avec les non musulmans dans les 57 pays musulmans, en écoutant les conseils des apostas de l’Islam et les non musulmans.
    De dire aux incrédules qui connaissent pas l’Islam, que s’ils ne combattent pas l’Islam maintenant, ils seront eux, leurs enfants et petits enfants des esclaves des musulmans, des dhimmis.

    1. EVAEVA

      Oui, Xtemps, je pense comme vous que l’avenir des générations futures se joue aujourd’hui en France et ailleurs en Occident.

  3. DenisDenis

    Article intéressant mais qui enfonce une porte ouverte pour qui a gardé son esprit critique lequel est lessivé par toutes les dictatures, l’islam étant passé maître en la matière.

    Après le massacre de Charlie Hebdo, j’ai discuté avec un jeune musulman et lui ai parlé de son coran et des versets qui appellent aux meurtres. Devant sa mine déconfite, j’ai eu un doute et je lui ai posé la question suivante :

    – Vous avez lu le coran ?
    – Non, me répond-il.

    C’est surprenant, mais ce n’est pas le pire. Le pire c’est qu’il m’a dit qu’on lui déconseillait de lire le coran parce qu’il ne le comprendrait pas. À la place, il fallait lire un autre livre. Je ne doute pas un instant que l’autre livre est expurgé des textes qui nous hérissent le poil et qui auraient fait réfléchir notre jeune musulman pas encore sclérosé de la cervelle parce que, quoiqu’on en dise, l’école est un antidote à toutes ces bêtises musulmanes.

    J’en ai conclu que, même pour les muzz fanatiques, faire découvrir le coran tel quel au jeune public occidental, même si ce public est né dans une famille musulmane, prendre donc connaissance de ce coran « brut de décoffrage » peut être dangereux pour leur religion. Pourquoi ? C’est tout simple, comme il est dit dans cet article. Simple parce que notre jeune cerveau n’a pas perdu son sens critique parce qu’il ne baigne pas dans une société sclérosée. Il peut réfléchir, interpréter et aller à la pêche aux informations. Donc, même dans leur milieu, ils pratiquent la takya. Ce serait ballot quand même que la lecture de leur bouquin ait pour effet de faire fuir le dévot en herbe. Ce n’est pas le but recherché. Donc, le coran pur et dur est disqualifié.

    La contre partie de cette observation c’est que, si les muzz « investissent » tant dans la takya c’est aussi parce qu’ils ont peur. Ils ont peur de leur propre coran qui est une arme qui, un jour ou l’autre, va se retourner contre eux. Ça, ils le savent. Ils se sont eux-mêmes enfermés dans la nasse. Il y a 1400 ans, le mystificateur auto-proclamé prophète n’a pas pensé que nous aurions un outil capable de peler ce coran comme on pèle une orange et le mettre à nu. Non, leur dieu n’a pas prévu ça. En décrétant ce tissu de sottises comme étant parole divine intouchable et non modifiable, ils se sont piégés eux-mêmes. Et le piège se referme maintenant. Si ils le modifient malgré tout, l’islam est mort. Si ils persistent et fuient en avant, il est mort itou. Dans le premier cas, il meurt par dénaturation. Dans le deuxième cas, il meurt par asphyxie : plus personne dans les mosquées.

    La première solution eut été préférable. Elle est pacifique et on ne serait pas là à en discuter. Malheureusement, c’est la deuxième solution qui a été retenue. Donc, la fuite en avant, le djihad, les meurtres, les massacres et, apothéose de l’horreur et de la coranerie, daesh.

    Si Malek Chebel tente de nous enfumer, daesh est un coran à ciel ouvert qui nous en facilite la lecture. C’est une vraie bande dessinée de la réalité qu’est cette religion qui applique son bouquin à la lettre. Preuve, si il en fallait encore, que ce livre n’est pas obscure du tout. Il est même très clair, basique, binaire et barbare.

    Les Malek Chebel et autre imams de Bordeaux auront beau essayer de nous enfumer, la réalité est sous nos yeux, tous les yeux, y compris et surtout, sous les yeux de ceux qui en sont les premières victimes, les musulmans eux-mêmes. À votre avis, ils sont si peu nombreux que ça ceux qui se posent des questions ? Les mères devant qui on assassine leurs enfants, par exemple, ne croyez-vous pas qu’elles ne se posent pas de questions ?

    Merci M. Malek Chebel pour cette démonstration éclatante de la faiblesse de votre château de carte. Nul doute qu’un jour il va s’écrouler. Ce n’est qu’une question de temps. Mais bon, ça ne nous dispense pas de donner un coup de pied dedans, histoire d’accélérer les choses …

    Bien à vous.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Il suffit de lire la revue officielle de DAESH, « Dabik », pour s’apercevoir que toutes les cinq lignes il y une citation du Coran, des hadiths etc …

      Les rédacteurs de cette revue sont d’excellents connaisseurs de l’islam, certainement beaucoup plus avertis que cet enfumeur de Chebel.

    2. Alain de Catalogne

      Excellent ce que vous dites, c(est pour cela que nous allons faire connaitre ce qu’est le coran, aux musulmans eux mêmes !

      1. EVAEVA

        Bonjour Alain,

        Je ne crois pas à l’idée que les musulmans ne connaissent pas ce qu’il y a dans le coran. Bien sûr ils ne l’ont pas tous lu, mais ils en connaissent les principes, et les interdits. Ils connaissent également la vie de Mahomet, son appétit immodéré pour les femmes, sa pédophilie, sa cruauté, son goût pour le sang des innocents.

        Je connais des chrétiens qui n’ont jamais lu les Evangiles, mais qui connaissent néanmoins leurs recommandations et leurs interdits. Mes grand-parents étaient illettrés, mais ils connaissaient très bien la vie de Jésus, et certains passages des Evangiles.
        La majorité des musulmans (Arabes et non-Arabes) sont peu lettrés, et souvent illettrés. Mais les versets du coran leur sont psalmodiés du matin au soir à la télévision, à la radio, et par les haut-parleurs des mosquées.
        Et la vie de Mahomet leur est relatée depuis l’enfance par leurs parents et grands-parents, ainsi que par les imams.

        Donc personnellement, je ne crois pas à l’hypothèse des musulmans qui ne connaissent pas leur religion car ils n’ont pas lu le coran.

    3. DURADUPIF

      Moi aussi à deux jeunes musulmans qui m’indiquaient ne pas comprendre l’attentat contre Charlie, je leur indiquait que cela etait écrit dans le coran, ne m’ont pas cru et répondu que non et n’avait pas lu le coran.

      1. EVAEVA

        Ne pas avoir lu le coran, et ne pas croire quelqu’un comme vous qui l’a lu, prouve la mauvaise foi de ces musulmans.

    4. Hamadouche

      Vous avez vu juste, c’est le coeur du problème. Les musulmans n’ont pas lu le coran.
      C’est pour cela qu’il faut dans ce pays, un vrai débat national sur la place (ou pas) de l’islam en France.
      Il faut que l’on cesse de harceler les personnes qui se posent honnêtement des questions sur cette pseudo-religion.

      Le jour ou nous pourrons débattre librement de l’islam, je suis sûr que les musulmans de France se détourneront par milliers de cette doctrine inhumaine.
      Il y aura des frictions au début, mais à force, beaucoup comprendront.

  4. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Merci Eva pour ces développements.

    A mon avis, contrairement à ce qui est répété partout, le Coran est très facile à lire.

    Ce que je trouve le plus inquiétant, à sa lecture, c’est son caractère anhistorique.

    Pour quelqu’un issu de la civilisation judéo-chrétienne où tout est marqué par le sceau de l’évolution , par la flèche du temps, c’est très frappant …

    1. EVAEVA

      A votre service, Antiislam.
      Personnellement, ce qui me choque le plus dans le coran, c’est le fait que tous les crimes que Jésus a condamnés 7 siècles avant Mahomet sont autorisés et même ordonnés dans le coran.

      Ce qui me choque aussi, c’est que les ancêtres des Français ont, dès le 7ème siècle, surnommé l’islam « la peste noire », alors qu’aujourd’hui, leurs descendants sont traînés en justice s’ils signalent la criminogénie de l’islam.

  5. Lanlignel ArmandLanlignel Armand

    Merci à Eva pour ces éclaircissements et aux autres commentateurs. Que Chebel soit menteur quand ça l’arrange, c’est connu. Ici, cela fait un mensonge de plus à son actif.

    C’est vrai que n’importe qui peut jouer le rôle d’imam. Les connaisseurs sont paraît-il les mollahs et les ayatollahs qui ont, en principe, suivi une formation adaptée.

    L’émission  »Les enfants d’Abraham » ne peut pas être  »œcuménique », mais elle est  »inter-religieuse ». L’œcuménisme ne peut avoir lieu qu’entre chrétiens.

    1. EVAEVA

      Désolée Armand de vous avoir répondu tardivement, mais votre question m’intéressait et je ne voulais pas y répondre à la va-vite.
      Je ne sais pas si les Mollah et les Ayatollah (chiites) sont les seuls à avoir reçu une formation adéquate comme vous dites.
      Mais ce dont je suis sûre, c’est qu’un enfant de 10 ans n’ayant pas subi un lavage de cerveau se rendrait compte que si Dieu existe, il ne peut pas avoir choisi un criminel comme Mahomet pour prophète.

      L’islam n’est pas de Dieu.

    1. EVAEVA

      Bonjour Objector,

      J’aurais dû mettre la référence de ce verset, dont j’ai longuement discuté avec notre ami Philippe Jallade il y a quelques mois, mais j’étais pressée de répondre à Armand, je n’avais pas le temps de faire la recherche. Je la ferai dès que j’aurai un moment de tranquillité.

      1. Objector

        Bonsoir Maxime
        Je vous remercie de m’avoir indiqué cette référence textuelle et pour la leçon de morale. Il me semble que mes demandes ou leurs formulations ne sont pas appréciées sur se site. Je le regrette.

        1. Christine TasinChristine Tasin

          mais non Objector je crois que nous avons été plusieurs ànous mettre en 4 pour répondre à vos demandes non ? Ne soyez pas injustes. Peut-être avez-vous été maladroit dans une des formulations et Maxime vous a gentiment demandé de faire attention

      2. EVAEVA

        Merci pour votre réponse, Maxime. Je vais noter le numéro de ce verset.
        C’est une bonne chose que les erreurs soient signalées, vous ne trouvez pas ?
        Je suis au service des lecteurs de Résistance Républicaine, mais parfois je tarde à répondre aux questions ou aux commentaires à cause des mini-Huns qui envahissent mon appartement de leur adorable présence, et chevauchent mon canapé avec l’énergie de leur jeune âge ! 😉

        1. Guildon Aténary

          Bravo à Eva et à tous ceux qui contribuent à éclairer sans haine gratuite pour les peuples mentalement asservis comme pouvaient l’être les Allemands sous le nazisme, ou les Soviétiques sous le bolchévisme. En fait, la situation est bien pire, car ceux qui en sont victimes ont fini par en être les défenseurs parfois homicides, un degré extrême du syndrome de Stockholm.

  6. jocelyn

    il y a une magnifique video de majid oukacha sur youtube a ce sujet
    d ailleur je conseil a tous les lecteurs de ce blog d aller jeter un oeuil a ce jeune ecrivain talentueu et anti islam d aller consulter ses videos tres pointues

  7. Marc

    Malek CHEBEL: un des plus sinistres désinformateurs islamiques en France!! Il avait osé affirmé, avec un phénoménal culot, que l’expansion islamique avait été « pacifique » après le 8 ème siècle!!! Or, juste après avoir totalement anéanti la grande civilisation Chrétienne et Gréco-Romaine de la Méditerannée, c’est à cette époque précise que commence l’expansion islamique en INDE: UNE BOUCHERIE INNOMMABLE, qui dura plusieurs siècles, et qui fit au minimum 80 MILLIONS de MORTS!!! Décidément le CULOT des Islamopithèques nous laissera toujours pantois!…

    1. Kawsen Yafelman

      Vous n’imaginez pas les dégâts que cette idéologie barbare appelée « religion » a provoqué chez les Berbères qui étaient chrétiens. Les crimes que les musulmans ont commis contre les berbères sont immondes et bien sûr « justifiés » par leur livre des malheurs.

      1. Marc

        Existe t-il un vrai mouvement anti-islamique et laïque au sein des populations Berbères de l’Afrique du Nord?? Il est très difficile de savoir quoi que ce soit de précis à ce sujet! Il est vrai qu’un Berbère se disant publiquement anti-musulman se retrouverait immédiatement en DANGER DE MORT!!….

      2. Louis Martial

        Vrai , 14 siècles de barbarie , d’arabisation, d’islamisation de force et encore aujourd’hui cet envahissement continu ,les Kabyles essaient de s’en sortir , mais je crois que c’est la lutte finale car l’état Algérien est Islamisé et Arabisé et islamisant et Arabisant a outrance

  8. ALPHA ... OMEGA .

    J’ai lu dans le commentaire d’Alain de Catalogne « INFORMER , INFORMER » .
    C’est bien ce que font des Proches-Orientaux chrétiens : vous Eva , Sami Aldeeb , Hélios d’Alexandrie , le Père Henri Boulad , etc . C’est bien ce que font aussi des apostats de l’islam venus s’installer en Occident pour leur sécurité .
    Mais voilà , ils ne sont jamais conviés dans nos presses subventionnées par nos Etats , qui ont une large diffusion .
    Restent alors les sites islamo-lucides , mais qui sont trop peu connus : voici un peu plus de six ans que je les consulte ; et sur ce laps de temps , l’installation en douce de l’islam dans nos pays s’est accentuée . Avec toute cette actualité , je crains bien que des gens très puissants sont en train de réaliser l’islamisation et l’africanisation de l’Europe que proposait en 1922 Richard Nikolaus de Coudenhove Kalergi . Pour rappel , les trois derniers lauréats du prix Kalergi ont été :
    – 2010 : Angela Merkel , Chancelière d’Allemagne .
    – 2012 : Herman Van Rompuy , Président ( non élu ) de l’Europe .
    – 2014 : Jean-Claude Juncker , Président ( non élu ) de l’Europe .

    1. Christine TasinChristine Tasin

      il faut arrêter avec le soi-disant plan Kalergi, Kalergi n’a pas proposé cela, je ferai un article sur le sjuet (promis depujis longtemps mea culpa) quand il n’y aura plus de vacances scolaires

      1. ALPHA ... OMEGA .

        Pourtant les similitudes sont troublantes . Quand l’on peut se souvenir d’un discours du Président Nicolas Sarkozy , dans lequel il disait que l’Europe avait besoin du métissage , qu’il était inévitable . Il y a alors une subtilité que je n’ai pas saisie .
        J’attends évidemment votre article .
        Cordialement .

    1. Christine TasinChristine Tasin

      merci à vous pour ce lien plus qu’intéressant je confisque pour publication ce soir ou demain selon l’actu suisse et immigrationniste

  9. Marc

    La vérité est que le coran n’est pas fait pour être compris : C’est bien commode de dire qu’on ne comprends pas pour l’appliquer aveuglément. C’est rien d’autre que la posture nazi qui voulait s’affranchir du manque de conscience par l’obligation d’obéir!

  10. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    Cette mise au point est nécessaire, j’ai moi-même été confronté à une maghrébine qui me disait que l’arabe était saturé d’homonymes. Il était donc facile de prendre un mot pour un autre. Je vous remercie Éva d’avoir clarifié la situation.
    Je déplore cependant que les arabes non musulmans et les ex-musulmans soient peu ou pas entendus par les grands médias alors que les dits musulmans modérés ou autres … sont en revanche beaucoup trop entendus à mon goût.
    Quant aux écritures islamiques, on ne peut nier que l’arabe coranique classique n’est probablement pas celui que parlait Mohamed. Et je ne crois pas qu’une langue écrite existait vraiment en Arabie à cette époque. Les arabes ont dû emprunter au syriaque, comme les anglais l’ont fait avec le français, pour élaborer une langue écrite.
    Je pense donc que l’on ne peut se fier au coran actuel pour se faire une idée réelle des prédications de Mohamed.
    En tout état de cause nous n’étions pas là au temps de Mohamed et la radio et la télévision n’existaient pas à cette époque.
    Quand j’ai essayé de lire le coran en français (je ne suis pas arabophone), j’ai eu l’impression de me trouver devant une copie de la bible (mauvaise) avec la poésie et la spiritualité en moins. J’ai été choqué par la violence de certains versets totalement déplacée dans un livre qui se prétend religieux. Ce livre, à mon sens, a été écrit par plusieurs auteurs d’origines et de sensibilités diverses. Et il a subi l’influence de la politique de son temps.
    Quant à la biographie de Mohamed, on ne peut pas non plus s’y fier car les sources sont contestables. Je pense à des hadiths dont on sait pertinemment qu’ils sont faux.

    1. EVAEVA

      Bonjour Lavéritétriomphera,

      Vous dites:
      « Cette mise au point est nécessaire, j’ai moi-même été confronté à une maghrébine qui me disait que l’arabe était saturé d’homonymes, il était donc facile de prendre un mot pour un autre ».

      Je l’ai déjà dit précédemment, mais j’aimerais le répéter:
      q

    2. jlriv

      Pourquoi utiliser le terme « Mohamed » pour désigner ce personnage plus ou moins fictif, auquel -en tout cas – les textes « sacrés » prêtent un ombre incalculable de crimes, qu’on appelle traditionnellement mahomet en français ?

  11. Arfilde REFERC

    Bonjour,
    Sauriez-vous me suggérer une traduction du coran qui vous parait fidèle. Merci

Comments are closed.