Il avoue : le but du croyant est de mourir en martyr, pour Allah…


Il avoue : le but du croyant est de mourir en martyr, pour Allah…

Chers résistants,

je tenais à partager avec vous cette perle de  »L’islam démasqué ».


Comment dire… ? Observez comment ce sympathique personnage parle avec calme et douceur de son grand amour pour la mort.

Vous le prenez sans doute pour un dément ?

Et pourtant il ne fait que citer un livre dont la diffusion et la promotion est parfaitement autorisée (voire encouragée) en France.

(Coran 4:69)
 »… ceux là seront avec ceux qu’Allah a comblés de ses bienfaits : les prophètes, les véridique, les MARTYRS,... »

L’islam, religion de paix ??? :

«Frères et sœurs, nous demandons 17 fois par jour à Allah de faire de nous des martyrs !»

Je ne dois pas avoir la même définition du mot  »paix ». Non, L’islam est bien un culte de la haine et de la mort !

Cet illuminé aime la mort comme nous chérissons la vie. Mais franchement, si notre monde est une prison pour ce nécrophile. Si il a tant envie de partir de notre planète. Si il a tant envie de mourir, pourquoi ne se fait il pas sauter, seul, dans le désert ? Ce n’est certes pas moi qui le retiens.

Mais non bien sûr ! Ce que veut cet aboyeur, c’est terraformer ou plutôt islamoformer notre joli monde en un enfer puant rempli de sac poubelles et de décapiteurs en série. Afin de le rendre aussi désirable qu’une décharge toxique d’où les habitants n’auront plus qu’un seul échappatoire : la mort !

Bon visionnage,





11 thoughts on “Il avoue : le but du croyant est de mourir en martyr, pour Allah…

  1. Marc

    Avec ces tristes pantins, nous en revenons a l’obscurantisme triomphant, a un XXIème siècle en pleine régression. Ils n’ont rien compris : Il y a des cas où la tolérance rime avec complicité . C’est le cas du gouvernement hollande.
    Qu’ils aillent se faire tuer ailleurs.

  2. Xtemps

    Il y a des personnes qui honore la vie que Dieu a créé et d’autres pas, il y a que Satan qui hait la vie que Dieu a créé, et donc l’Islam est la haine de Satan, la fourberie, la tromperie, la Takkia, la haine des autres, et de tuer aussi.
    Voilà un témoignage de Satan.
    Que les musulmans arrêtent de réciter dans la coran les versets satanique de l’islam.
    Lire et comprendre ce qui est écrit dans leurs livres, pas de les réciter.
    Et c’est çà que nos dirigeants veulent nous imposer, tous des criminels!, assassins! escrocs!, voleurs!, Nuremberg pour vous!.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Les Musulmans aiment la mort comme les fascistes (« Viva la muerte » hurlait le fasciste Millan Astray).

      Nous, nous avons hérité de ceci:

      « J’ai placé devant toi la vie et la mort, choisis la vie ! ».

      (Deutéronome)

  3. Philippe le Routier

    « islamoformer »…

    Superbe formulation qui illustre en plus très bien le fossé séparant le monde occidental, ses connaissances et projets scientifiques futurs du monde musulman et son archaïsme, vraiment bien trouvé.

    Maintenant, si ce monsieur veut vraiment crever en martyr, on devrait lui arranger ça …
    … Mais en le prévenant qu’on supprimera AUSSI certaines « pièces » qui lui interdiront la fréquentation des 72 vierges et des jeunes éphèbes dans le lupanar d’allah !

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      :=)

      J’ai lu que les Russes savaient quel était le salopard qui avait émasculé leur pilote (Pilote qui a été abattu par les Turcs).

      Je crois que, celui-là, les Russes vont lui dévisser quelques pièces, ce qui permettra aux houris de souffler un peu !

  4. ARDECHOISE

    Il faut l’enfermer de toute urgence ! C’est un fou furieux ! Pourquoi reste-t-il en vie s’il n’aime pas la vie ? Il s’imagine vraiment qu’il ira au paradis et qu’il y sera heureux ? D’ailleurs sait-il ce que c’est qu’être heureux, je ne le crois pas. Cette pseudo-religion n’est qu’une bouillie nauséabonde. Il faut à tout prix l’éliminer de notre terre.

  5. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    À soigner du toute urgence avec mise en pyjama et tranquillisants suffisamment puissants pour calmer cette crise d’agitation gesticulaire et verbale. Puis une prise en charge psychiatrique en unité fermée, en chambre d’isolement si necessaite avec contentions, car la dangerosité du patient pour lui-même et son entourage semble avérée. Un traitement chimiothérapique avec surveillance sera ensuite indispensable. Le patient pourra ensuite sortir de l’unité accompagné. Une sortie du lieu de soin pourra alors être envisagée à condition que le malade prenne régulièrement son traitement et soit suivi médicalement par la suite. En cas de rechute, la ré-hospitalisation sera immédiate.

Comments are closed.