Des écoliers anglais ont dû se « CONVERTIR à L’Islam » pour un étrange devoir à faire à la maison


Des écoliers anglais ont dû se « CONVERTIR à L’Islam » pour un étrange devoir à faire à la maison

Des enfants avaient comme devoir d’écrire à leurs parents pour leur expliquer qu’ils avaient dû se convertir à l’Islam.

Par Jonathan Bucks – EXPRESS, Londres, 21 février 2016

http://www.express.co.uk/news/uk/646041/Guernsey-pupils-convert-Islam-Les-Beaucamp-High-School

Des écoliers de 8 ans de l’école Les Beaucamp à Guernesey, (l’une des îles anglo-normandes), ont reçu comme devoir à faire à la maison d’expliquer à leurs parents pourquoi ils se sont convertis à l’islam. Thème du devoir : « Comment d’être un disciple de l’islam a changé votre vie et à quel point vous aimez votre famille et espérez qu’elle acceptera votre choix« .

La maîtresse Amber Stables a donné comme directive du devoir à ses élèves : « Que ressentiriez-vous d’avoir à dire cela à vos parents ? Quelle pourrait être leur réaction ? »

Mademoiselle Stables a ajouté que ce travail n’était autre qu’une dissertation libre et de pure fiction. Elle a ajouté : « VOUS N’ÊTES ABSOLUMENT PAS EN TRAIN DE VOUS CONVERTIR À L’ISLAM, il s’agit simplement de sonder vos connaissances sur ce que nous avons appris cette année et comment vous pouvez en discuter objectivement !! ».

Cette nouvelle sent le complot du genre Cheval de Troie de l’an dernier qui a vu des Islamistes extrémistes tenter de prendre le contrôle de diverses écoles de Birmingham et d’en chasser le personnel non-musulman.

Ce n’est désormais plus un Cheval de Troie mais un régiment de cavalerie avec des détachements dans tout l’Occident.

Un incident similaire s’est produit l’année dernière en Californie, éveillant la fureur lorsqu’il avait été demandé à des élèves de chanter des chansons pour propager l’Islam : « This is their fight » (C’est leur combat), « Spread Islam now » (Propager l’Islam maintenant), « Prove they’re right » (La preuve qu’ils ont raison).

Pas plus tard que le mois dernier, dans le Minnesota, il a été demandé à des élèves de chanter une chanson sur le Ramadan lors d’un concert de Noël.

Un comté de Virginie a dû fermer toutes ses écoles par suite d’un climat de fureur lorsqu’il fut connu que les étudiants avaient dû écrire le « shahada », une déclaration islamique sur la foi, en calligraphie arabe.

Note de Christine Tasin

On touche en effet le fond, comme le dit Jack, avec une malhonnêteté insigne. C’est que l’on fait semblant de croire que l’islam serait une profession ou un hobby comme un autre. Imaginez que vous deveniez pianiste, que vous passiez vos week-ends à la chasse, que vous ayez décidé de devenir champion de course à pied, vous décidiez d’aller vivre au Japon….  et vous l’annoncez à vos parents. L’islam ainsi mêlé fantasmiquement  aux rêves, impossibles ou pas, prend tout à la fois la couleur et du quotidien et de l’ailleurs, de l’Eldorado… donc du possible, donc du souhaitable. Et l’exercice oblige à lire, relire… les cours sur l’islam, à s’en imprégner…

C’est très fort.

Mais qu’ont fait les parents face à cela ??? Telle est la question ? Et le professeur   ??? Même pas limogé ? Même pas sermonné ?




Jack

Résistance républicaine Etats-Unis “Those who surrender freedom for security will not have, nor do they deserve, either one.” « Ceux qui sacrifient la liberté pour la sécurité n'obtiendront, ni ne méritent, ni l'une ni l'autre » Benjamin Franklin


15 thoughts on “Des écoliers anglais ont dû se « CONVERTIR à L’Islam » pour un étrange devoir à faire à la maison

  1. gaudet jean michel

    Ici même je reprends à mon propre compte la réflexion de Christine Tasin, concernant l’attitude des parents face à cette agression spirituelle et mentale dont leurs enfants furent victimes . En soit cet article se trouve passablement incomplet , ne nous informant pas du tout sur la suite de cette histoire scabreuse.

    On peut comprendre que des gamins cédent facilement à la pression d’un professeur par crainte de sanctions . En revanche , à la maison ou heureusement une éducation nationale pourrie n’a pas encore accés, les parents ont toute lattitude pour poser un véto, interdire à leur enfant de rédiger un tel devoir scandaleux , et se rendre à l’école pour une séance de recadrage en régles !

  2. Pierre Gouverneur

    Lorsque l’on quitte le pays de ses origines, par libre choix ou obligation, l(on se doit de respecter le pays d’accueil, et, notamment, sa culture sans chercher à y imposer la sienne.
    A l’évidence, nombre de Musulmans s’appliquent à déculturer leurs nouveaux compatriotes, pour imposer progressivement leur culture, dont les pratiques sont souvent et incontestablement rétrogrades, jusqu’à la barbarie.
    En fait, leur ambition, dissimulée, ou franchement exprimée, est de conquérir, et non de s’assimiler.
    Ils profitent de la coupable faiblesse et du manque de lucidité de nos gouvernants actuels.
    Le communautarisme musulman, dont l’ambition vouée à la conquête se manifeste de diverse façons, tel le voile, va forcément rencontrer l’opposition de plus en plus ferme des patriotes.
    Dans le contexte de guerre interne et externe avec l’Islam radical, le voile n’est que pure provocation.

    1. EVAEVA

      Bonjour Pierre,

      Je me permets de préciser que les musulmans ne cherchent pas à imposer leur culture, mais leur religion. Les chrétiens qui viennent des mêmes pays que ces musulmans s’intègrent et ne cherchent pas à imposer leur religion, us et coutumes dans le pays d’accueil.

  3. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    L’institutrice n’a pas à demander aux enfants de statuer sur une démarche qui se voudrait personnelle.
    La conversion à une religion ne regarde personne, à moins qu’elle contrevienne à la loi. On peut alors demander à l’enfant d’expliquer à ses parents qu’il est devenu communiste alors que ces derniers sont catholiques.
    L’institutrice devrait être sanctionnée.
    On peut espérer que nous atteignons le sommet de l’absurde et que la situation ne peut en fait que s’améliorer vu qu’elle ne peut plus se dégrader davantage. L’espoir fait vivre.

  4. pirlouit

    ce qui me surprend c’est que cela se passe à guernesey qui est so british mais aussi un paradis fiscal ceci expliquant cela.la finance islamique doit y trouver son compte.si des profs demandent ce type de devoir c’est que le mal est là.

  5. durandurand

    Les habitants de Guernesey devraient sanctionner l’institutrice en appliquant la charia 100 coups de fouet , en lui expliquant que c’est cela l’islam religion de paix d’amooouuur et de toléééérennnce .

  6. Marc

    C’est absolument révoltant d’abrûtir l’esprit d’enfants de huit ans avec une telle réflexion, quand il n’ont pas la maturité nécessaire pour aborder de tels sujets et que l’actualité nous inonde tous les jours des méfaits de cette religion sur les esprits en produisant des fanatiques a la chaine.

  7. Philiberte

    Vu l’âge des enfants, j’ai du mal à croire à cette histoire. On ne fait pas de « dissertation » en France à 8 ans. (CE2).

  8. Marc

    L’ISLAM devrait être MIS HORS LA LOI dans TOUT le Monde Occidental!! Quand aux méthodes de lavage de cerveau pour transformer nos jeunes enfants en futurs Islamo-Collabos, elles sont tout simplement ABJECTES!! Les professeurs qui osent organiser de telles ignominies devraient être interdits à vie d’éxercer tout métier éducatif, point barre!

  9. Marc

    Récemment au Canada, les officiels ont accueilli les réfugiés Syriens avec une chanson à caractère religieux. Elle remonte au temps du prophète Mahomet quant il a quitté la Mecque en allant se réfugier à Médine. La tradition islamique raconte qu’il a été reçu par cette chanson qui dit : « Talaâ el badro âlaina… » en comparant ce nouveau venu comme une lune qui illumine le ciel et par extrapolation les hommes…

    Quelques années plus tard, une partie de cette population accueillante et généreuse a été décimée par ce réfugié filou, notamment les Banou Koreida qui ont préféré resté juifs au lieu de suivre la secte mahométane.

    Passer cette chanson « de geste » du tout début de la conquête islamique en boucle sur les médias canadiens est un exploit inespéré pour les islamistes. Ceci veut dire aussi que les islamistes s’infiltrent partout où il y a des brèches, les naïfs occidentaux, comme les opportunistes sans scrupule, les pro-immigration musulmane, paieront la facture un jour. D’autres peuples naïfs l’on payé avant eux et continue à subir les conséquences de cette erreur fatale, notamment les Africains du Nord.

Comments are closed.