Bretagne : la préfecture installe secrètement des clandestins musulmans dans l’ex-IME de La Clarté


Bretagne : la préfecture installe secrètement des clandestins musulmans dans l’ex-IME de La Clarté

Kerlaz (Finistère) : La préfecture installe secrètement des familles de clandestins musulmans dans l’ex-IME de La Clarté

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (22/02/2015) Des familles de clandestins musulmans doivent être accueillies dans les anciens locaux de l’Institut Médico-Educatif de Kerlaz, près de Quimper. Ils ont été réquisitionnés par le gouvernement central via la préfecture du Finistère afin de procéder secrètement à l’installation des allogènes extra-européens.

Des locaux vacants depuis septembre 2015

Le choix des anciens locaux de l’IME dans la petite commune de Kerlaz (830 habitants), en bord de mer, s’explique par le déménagement récent de l’institut vers Quimper. La presse en avait fait mention en septembre.

Le Télégramme du 5 septembre 2015 rapportait (source) :

Cette semaine, 35 jeunes, âgés de 6 à 14 ans, ont découvert les locaux neufs de l’IME de la Clarté à Prat-ar-Rouz. Le déplacement de la structure de Kerlaz à Quimper répond à la nécessité de proximité avec la ville.

L’IME La Clarté est gérée par l’association Championnet et financée par l’Assurance Maladie. Les locaux appartiennent à l’association qui, en 2014, assurait vouloir en faire un centre d’accueil “pour personnes âgées” (source). Sollicitée par la préfecture du Finistère, cette dernière n’a fait aucune difficulté quant au projet de repeuplement mis en œuvre.
Une “trentaine” de famille de musulmans serait concernée.
Opération secrète du gouvernement français
Les locaux de l’IME “La Clarté” implantés sur le site du Vieux Châtel à Kerlaz, accueillait 116 jeunes en 2013 (source). Ils étaient donc vacants depuis septembre 2015 et ont été immédiatement réquisitionnés par le gouvernement français – via la préfecture du Finistère – pour y placer dans le plus grand secret des masses de musulmans.
La presse gouvernementale (Le Télégramme / Ouest-France) a observé les consignes de censure édictées par les autorités préfectorales françaises afin de ne pas déclencher de mobilisation de la part de la population bretonne. Des manifestations ayant éclaté suite à une installation similaire à Fouesnant sous l’impulsion de militants nationalistes bretons.
Malgré ces tentatives de censure, la presse alternative a rapidement été informée du plan mis en œuvre par la préfecture.
Coordonnées de l’association Championnet en charge des locaux
Tél: 02.98.92.41.12
Fax: 02.98.92.85.20
Mail : contact@imelaclarte.fr

http://breizatao.com/2016/02/22/kerlaz-finistere-la-prefecture/

 

Je ne devrais pas en ces lieux…

Mais c’est tellement tentant : Remplacer le mot SERBIE PAR BRETAGNE, au vu de ce que fut la Yougoslavie, avant que nous ne la trahissions.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/02/23/la-serbie-ferme-sa-frontiere-avec-la-macedoine-aux-refugies-non-enregistres/

J’ai longtemps déploré l’émergence des écoles Diwan, comme étant la porte ouverte à l’éclatement de notre France en provinces ; aujourd’hui où je vois ma France privilégier l’étranger ennemi de notre culture avec sa religion maudite par un envahissement organisé, je ne me suis jamais autant senti Breton. Il ne nous restera au fur et à mesure des abandons et reculades que le mur de notre jardin miné comme protection. Plutôt deviser en breton qu’en arabe que l’état français nous impose et que de dormir un fusil au milieu du lit en redoutant la valise ou le cercueil.

Paroles de Pied Noir (Manuel Gomez), paroles de Breton (Chateaubriand, s.v.p.). C’était il y peu sur Boulevard Voltaire.

Le dimanche 28 germinal, an X, jour de Pâques de l’année 1802, une salve de cent coups de canon annonçait au peuple le rétablissement de la religion catholique. Le bourdon de Notre-Dame retentissait pour la première fois après dix années de silence et les cloches de toutes les églises de France répondirent à cet appel.

Plus de deux siècles plus tard, les « racines chrétiennes de la France » sont toujours préservées en Bretagne. « Il est à naître qui ait vu Breton bretonnant prêcher autre religion que la catholique », écrivait Chateaubriand.

Et si la Bretagne vote socialiste c’est, sans doute, qu’elle n’a pas encore connu une « invasion » musulmane, comme le reste de la France !





8 thoughts on “Bretagne : la préfecture installe secrètement des clandestins musulmans dans l’ex-IME de La Clarté

  1. gaudet jean michel

    Effectivement , la manifestation des cultures internes à la France fut encore récemment vécue comme une menace pour l’unité nationale, mais la progression catastrophique des migrants , change totalement les données du problème , d’autant plus que l’état engage une politique d’éradication de la culture française originelle , dont le but est également l’anéantissement des citoyens français stricto sensus, en tant qu’entité ethnique , culturelle , et linguistique nettement identifiable .

    Face donc à cette vague destructrice étatiquement organisée , le fait d’appartenir à la communauté alsacienne, bretonne , basque ou corse, en prenant soin de développer une activité vitale culturelle et linguistique dynamique, permet bien d’avantage de « tenir le coup » face au salafisme éminemment dangereux .

    De fait , les français les plus vulnérables aux conséquences effroyables de l’immigration religieuse et ethnique, sont les citadins moyens , peu cultivés sur le plan culturel , médiocrement attachés à leurs racines nationale par pure indifférence égoïste , et qui donc céderont immédiatement devant les contraintes violemment imposées par les docteurs coraniques , avant bien sur d’être probablement éliminés physiquement .

    Bien au contraire la conservation d’un puissant orgueil identitaire régional, assorti de vivantes traditions locales , devrait constituer une bonne protection mentale , mais aussi physique face à l’immensité du péril , menaçant d’anéantir une France qui a pourtant survécu , à bien des tempêtes extrêmes , au cours de son histoire

  2. fanch

     »Bien au contraire la conservation d’un puissant orgueil identitaire régional, assorti de vivantes traditions locales , devrait constituer une bonne protection mentale  »
    Attention les Bretons ont eu, eux aussi, leurs milices pro nazi, en 41 : Les Bagadous Stourm: une organisation nationaliste bretonne, milice du Parti national breton.
    Il pourrait y avoir (ou il y a déjà), de nos jours, des partisans pro islam, genre antifa que l’on retrouve souvent en contre manif du FN ou dernièrement de RR Pediga.

  3. veverre

    merci maintenant ont va éviter la Bretagne pour les vacances,ma fille,revient habiter en Normandie,tes parents ne viendront plus te voir.sauf si le coin ou tu est est clair.

  4. zenoviev

    Pour quoi s’indigner? Les bretons ont fait leur choix aux élections !

    Eh oui les bretons sont des bretons et pas DES CORSES!

  5. Xtemps

    Et avec çà, nos gouvernements donnent des cartes d’identités à nos ennemis, en les appelant des français comme vous et moi, le camouflage parfait pour nos ennemis, est de les faire passer pour les nôtres, pour ne pas les reconnaître, et avec l’argent des contribuables et toujours derrière le dos du peuple, jamais honnêtes.
    C’est bien une extermination de l’Europe que nous observons, une guerre contre l’Europe et nos ennemis sont aux pouvoirs, ils ont tous les leviers.
    Nous pouvons dire sans peine aujourd’hui, que tous les pays musulmans ont été conquis de cette manière, par l’intérieur et l’extérieur et les pires ennemis sont à l’intérieur.
    Des ennemis qui nous désarment mentalement, d’avoir honte de soi et de ses valeurs, de ne pas se défendre, c’est mal, laissez vous faire, laissez vous exterminer par les autres.
    Nous devons considérer, à partir de maintenant, toutes personnes qui nous traitent de raciste et autres raccourcis et tous ceux qui portent atteinte contre notre civilisation, comme étant des ennemis du pays et de l’Europe.
    Vous n’avez rien à vous reprocher amis résistants, que bien du contraire, soyez toujours fière d’être ce que vous êtes.
    N’hésitez plus de dire : Tu n’ as pas honte d’insulter ton peuple, ceux qui nous insultent de raciste et autres raccourcis sont nos ennemis.
    La grande France est de retour, comme de la grande Europe, commence dans nos esprits.

  6. Marc

    La Bretagne est foutue! Et sa filière porcine va être sacrifiée aux intérêts des étrangers ou du nouvel électorat.

  7. Armor

    je ne vais pas défendre les bretons ce n’ est pas à moi de le faire
    ( je ne suis rien )..
    sur ce site nous sommes ( tous patriotes ) il me semble

    alors pourquoi s ‘insulter
    ……
    sachez que Tous les Bretons ne sont pas socialistes , beaucoup ont votés FN , même …
    certain …… je ne rentre pas dans leur combat .. ont votés PS parce qu ‘ils ont écoutés des syndicats
    d’ autres peut être pour un nom qui sonnait Breiz à leurs oreilles ..

    je suis d ‘un milieu bretonnant , et….. ou le caractére est fort
    moi je compte sur ces gens la pour conserver leurs traditions
    qui sont celles de chez nous .
    .
    ces gens la ne se soumettrons pas facilement ( parce que Breiz ………à tao )
    ( bien qu ‘ils ne soient pas Corses ( que je respectent d ‘ailleurs )

    qui vivra verra

    kénavo

Comments are closed.