Naturalisations à gogo au Journal officiel


Naturalisations à gogo au Journal officiel

Intéressant journal officiel du 27 janvier dernier…

On y découvre une liste significative de naturalisations, réintégrations… Environ 35 pages avec chacune à peu près 40 noms : 1400 naturalisations ou réintégrations.

Deux renoncements à la nationalité française qui se dit libération de leur  « Allégeance à l’égard de la France » (3 Allemands…). On se rappellera en passant que c’est encore à l’inénarrable Giscard d’Estaing que l’on doit d’avoir tant de bi-nationaux. La loi du 9 janvier 1973 prévoit en effet qu’il n’y ait plus perte automatique de la nationalité française par acquisition d’une nationalité étrangère….

Et une liste de 6 pages de ceux qui ont demandé à franciser leur nom et / ou leur prénom (on verra en regardant de près la liste qu’il s’agit la plupart du temps du prénom ). On ne peut que s’en réjouir, il faut sans doute y voir la volonté de s’intégrer, d’être vraiment français ( et sans doute, pour certains, celle de rompre avec une religion apostasiée, voire pour quelques-uns, peut-être, aussi, la volonté de tromper l’ennemi en ces temps de guerre civile potentielle… ).

Télécharger ici : naturalisations-joe_20160127_0022_c000

Codes  – Les indicatifs figurant à la suite de l’identité des intéressés signifient : NAT : naturalisé français ; REI : réintégré dans la nationalité française ; EFF : enfant saisi par l’effet collectif attaché à l’acquisition de la nationalité française par ses parents ; LIB : libéré de l’allégeance française.




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


21 thoughts on “Naturalisations à gogo au Journal officiel

  1. patriote

    Bonjour , ce n’est peut être pas le lieu mais si quelqu’un pouvait clairement m’expliquer les conditions a remplir pour obtenir la double nationalité , je n’ai jamais compris comment on pouvait avoir deux nationalités , les infos que j’ai trouvé sont vagues et compliquées a interpréter , merci d’avance .

    1. MaximeMaxime

      Bonjour Patriote,
      j’ai trouvé un article en ligne sur Cairn info de Paul Lagarde. C’est un spécialiste incontesté du droit de la nationalité.
      https://www.cairn.info/revue-commentaire-2012-2-p-441.htm
      L’article est payant, mais nul doute que cet auteur est le meilleur dans ce domaine.
      Je ne connais pas assez bien le droit de la nationalité pour bien exposer le pourquoi et le comment à ce sujet.

      1. Pierre Gouverneur

        En France, il faut payer pour connaître le droit, alors qu’il est dit que nul ne doit ignorer la loi …
        D’une façon plus générale, s’il y a à réformer grandement dans notre pays, c’est le mode de fonctionnement de la Justice, telles les procédures qui n’en finissent pas et qui régalent les Avocats, tels l’opacité du système, le corporatisme, qui se prêtent à tous les abus, sans que le justiciable puisse vraiment les dénoncer.

        1. MaximeMaxime

          Non, vous pouvez accéder directement à l’information en consultant les conventions internationales, les textes de loi, la jurisprudence, les circulaires… tout est transparent, mais cela demande du temps et une capacité à analyser l’information et la comprendre. Cela suppose souvent aussi de connaître l’histoire du droit, la façon dont il se forme et évolue. Il n’y a que la charia qui reste permanente et qui n’a jamais évolué. Ce que vous reprochez, en réalité, c’est l’agitation politique de ceux qui font les lois et l’inconstance de ceux qui jugent (notamment quand ils font des revirements de jurisprudence), leur incapacité parfois à formuler clairement une solution aussi, défaillances humaines somme toute contre lesquelles les citoyens doivent réagir en étant vigilants en permanence. Mais la plupart des citoyens ne le sont pas et croient que leurs droits tombent du ciel, c’est pour pourquoi nous sommes là où nous en sommes aujourd’hui alors qu’en théorie, notre système pourrait bien fonctionner. C’est le manque de vigilance citoyenne qui fait que nous en sommes là où nous en sommes et les générations de l’après-guerre y sont pour beaucoup, vouant un culte au divertissement en abandonnant sa conscience citoyenne. Moi je me suis intéressé très jeune à notre histoire, notre droit, notre civilisation, pendant que mes parents regardaient TF1 ou jouaient à la game boy…

  2. Pierre Gouverneur

    Avoir deux nationalités, n’a pas de sens.
    Si l’on choisit d’être français, cela n’implique nullement d’oublier ses racines, mais cela signifie d’épouser sincèrement et pleinement la France et son passé, en divorçant totalement de la nation d’origine.
    Cela implique aussi d’accomplir ses devoirs avant de prétendre aux droits, de faire des efforts pour s’insérer soi-même, sans attendre des autres et de l’État, qu’ils le fassent à votre place.
    L’immigration est aussi accessible que l’émigration. Lorsque l’on ne se sent pas bien dans un pays, on le quitte
    L’on peut vivre et travailler en France, sans avoir la nationalité française.
    Il n’est pas acceptable, par ailleurs, que des Français manifestent leur haine ou mépris de la France.
    Il est ahurissant que des Ministres d’un pays ait deux nationalités, comme c’est le cas de la France, actuellement.
    Un franco algérien, s’il venait à choisir, en cas de conflit entre les deux pays, que ferait-il ? Tout le monde pense que la plupart prendrait le parti de son pays d’origine. Même au foot, certains préfèrent le drapeau algérien et n’hésitent à cracher sur le drapeau tricolore … Quant aux « Nike la France » sur les murs, ce n’est nullement une plaisanterie et c’est totalement inadmissible …, sauf pour un gouvernement français qui fait fi de la France, au point d’être composé par des binationaux qui, en outre, n’ont pas un cursus que l’on peut attendre de si hautes fonctions. Il faut stopper la recherche de dhimmitude des Français. Chaque peuple est en droit d’exiger que l’on respecte son identité, d’autant que la France demeure un phare de l’Humanité de par son passé. Mais force est reconnaître que beaucoup cherchent à éteindre ses lumières. Aux patriotes de s’opposer à ce déclin et de se libérer des extincteurs.

    1. zenoviev

      Je suis d’accord avec vous dans votre analyse. Mais la question est « Quelles sont les conditions pour obtenir la naturalisation? »

      1) Avoir un enfant né en France de parents clandestins à mon avis ne doit pas obtenir le statut. (Mères célibataires y compris)

      2) La loi Chevenemant doit être abolie. Je ne crois qu’une personne avec une maladie (souvent ordinaire comme hypertension ) doit être naturalisée. Il faut savoir que c’est la voie royale de tout avoir d’un seule coup. Ça ne veux pas dire SURTOUT PAS q’on laisse des gens souffrir. Par ça je veux dire mon admiration pour l’association « La chaîne de l’espoir »

      3 ) Que devient les débutés????? Des recours à ne plus finir? Pouvant toucher 10- 15 ans? et tout ce temps on leur paye tout.

  3. Lanlignel ArmandLanlignel Armand

    1400 personnes, c’est beaucoup si ces listes de naturalisés apparaissent souvent. Mais c’est peu si cela ne se produit que deux ou trois fois par an.

  4. DUVAL Maxime

    Pour avoir envoyé le courriel qui suit à divers amis, le voila placé ici en commentaire.

    Si le « quand on est venu chercher des… je n’ai rien dit » peut s’appliquer également à lui. Il a encore sa nationalité française, même si pas bi-national et hors-d’âge et vieux mâle blanc… Après tout.

    Mais peut-être me suis-je laissé envoûter par ce « duo de charme » que constitue Jean-Marie et Marie d’Herblay l’intervieweuse complice.

    Donc, voici l’objet de ma compassion et de mon courroux :

    Ce « parlement européen » est une dictature.

    Aujourd’hui cette nouvelle forfaiture… Demain la « Lettre de cachet » ?

    Journal de bord n° 426

    Feb 20, 2016
    La vidéo de mon Journal de bord n°426.

    Chacun à travers cette vidéo de Jean-Marie pourra s’en rendre compte.

    1. AlainBis

      Maxime, j’ai beau lire et relire votre commentaire, je ne comprends strictement rien à ce que vous voulez dire…

  5. bm94

    Il y a un maximum de marocains et ce ne sont pas les moins religieux!

    Est-ce que c’est l’effet déchéance de nationalité?

  6. Xtemps

    Et toujours sans demander l’avis des peuples, les grands oubliés et les plus discriminés, les européens.
    Tous les critères d’un état fasciste qui impose de force contre la volonté des peuples européens sont bien établis.

  7. Christian

    Ils en ont rien à foutre d’être Français, la double nationalité c’est pour toucher le pognon des allocs et autre mannes qui va les faire vivre la canne à la main en s’offrant des bagnoles qu’un Français ne pourra jamais se payer en travaillant. La preuve leurs insultes c’est « ta gueule toi, le Français ». Se qui veux dire qu’ils ne seront jamais Français et qu’ils nous méprisent.Les plus cons c’est surtout ses vendu d’ islamotraitres qui la leur accorde.

  8. AlainBis

    en regardant vite fait, on voit très facilement qu’il s’agit pour 95% de noms musulmans, le reste c’est un mélimélo de portugais, chinois, russophones, Bengagi et quelques pays d’Afrique et moyen orient…

Comments are closed.