Musulman et militaire, il rêve de l’EI : c’est Goupil protecteur des poules !


Musulman et militaire, il rêve de l’EI : c’est Goupil protecteur des poules !

Illustration : photo de François Bouchon dans Le Figaro Premium, « Policier, un métier qui attire de plus en plus les jeunes »

In vino veritas : militaire ivre, il avoue vouloir rejoindre l’EI… Ah ! Takkya quand tu nous tiens

 La presse régionale et même FR3 Aquitaine rendent compte d’une condamnation prononcée hier 15 février par le tribunal correctionnel de Pau à l’encontre d’Issa Camara, 26 ans, militaire du 5e RHC (Régiment d’hélicoptères de combat).

Voici les faits : dans la nuit du 10 au 11 décembre dernier, Issa avait bu whisky sur whisky chez des amis, puis dans un bar de la ville. Contrôlé par des policiers pour ivresse manifeste à la sortie de ce bar, Issa n’a pas apprécié et a lâché : « C’est à cause de flics comme vous qu’il y a des jeunes qui rejoignent Daesh. Je vais quitter l’armée pour les rejoindre ». Arrêté et placé en cellule de dégrisement, il n’en sortira que dans l’après-midi, sans aucun souvenir de ses propos.

Mais police et justice s’en souviendront jusqu’à hier, où il comparaissait pour apologie publique d’un acte de terrorisme et outrage à des policiers. Certes, devant le tribunal, il a reconnu et regretté sa faute, dont il n’a retrouvé aucun souvenir, et compris que c’en était fini pour lui de son appartenance à l’armée dans laquelle il disait s’être sincèrement investi.

Le procureur a moins retenu les circonstances d’une alcoolémie excessive que l’extrême gravité de « propos intolérables tenus quelques semaines après les attentats de Paris par un militaire dont la mission est de défendre le pays et ses valeurs ». Il a requis six mois de prison avec sursis et le tribunal est même allé au-delà : un an avec sursis.

On ne peut cependant s’empêcher de réfléchir au delà de ce “fait divers” : Que peut-on attendre des « forces » armées, militaires ou policiers, qui comptent de nombreux Issa, Ahmed et autres « chances pour la France » ?

Ceux qui les poussent à s’engager leur recommandent de passer inaperçus, donc de ne pas hésiter à boire de l’alcool et manger du porc : ça fait partie de la “taqiya”, ou mensonge conseillé par le Coran, quand il s’agit de servir l’Islam.

Mais grâce à Dieu (le vrai) et au bon patriarche Noë, que Mahomet a reconnu comme prophète, le jus de la vigne rend sa place à la VÉRITÉ : « in vino veritas » disaient nos ancêtres.

Mosaïque_Ivresse_de_Noé_v

Et l’on ose espérer qu’éclairés par ces « vérités » opportunément révélées, nos gouvernants appliqueront à la sécurité des Français eux-mêmes le « principe de précaution » que l’on a annexé à la Constitution pour ce qui est de l’environnement : à quoi bon protéger l’environnement, s’il n’y a plus de Français pour être « environnés » ?

À la santé de la France et des Français !

http://www.sudouest.fr/2016/02/15/pau-un-militaire-condamne-a-un-an-de-sursis-pour-apologie-du-terrorisme-2274515-4344.php

http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2016/02/15/01016-20160215ARTFIG00328-policier-un-metier-qui-attire-de-plus-en-plus-les-jeunes.php

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jean Lafitte

Linguiste, colonel de l’armée de l’air retraité


11 thoughts on “Musulman et militaire, il rêve de l’EI : c’est Goupil protecteur des poules !

  1. RODRIGUE

    Avec plus de 10% dans ses rangs de mahométans, elle est belle l’armée Française. Inutile de dire auprès de qui iront leurs balles le jour de la grande confrontation.

  2. gaudet jean michel

    Mon expérience dans les forces armées et surtout en milieu régimentaire, m’a effectivement mis en présence de documents écrits , interceptés par le commandement , présentant un contenu vraiment radical . Par ailleurs nous cadres avons pu observer la réalité d’une attitude d’hostilité ouverte de certains personnels engagés à l’égard de leurs camarades féminines , et ce mépris affiché et non acceptable puisait sa source dans des sentiments religieux non dissimulés .

    Encore récemment , des contacts avec d’anciens camarades toujours en activité , m’ont confirmé que la radicalisation posait dés maintenant des problèmes de confiance et de relations , quasiment irrésolubles , à tel point que des chefs de corps et des commandants d’unité , hésitaient grandement à envoyer certains de leurs personnels en opération extérieure , car les considérant comme potentiellement dangereux !

    Donc la montée du salafisme dans les armées possède hélas désormais le statut de réalité tangible, et plongeant les chefs dans des océans d’angoisse, car ces mêmes militaires engagés, sont amenés à surveiller des synagogues en étant équipés de leurs armes de service.

    Je ne me reconnais pas compétent pour estimer lucidement le niveau de radicalisation dans la police . Mais l’hypothèse selon laquelle , un militaire ou un policier accomplirait un attentat, au moyen du matériel de service n’est plus à exclure , contre une synagogue , une église, ou un lieu de spectacle et de loisir .

    Le péril auquel nous sommes confronté est d’autant plus colossal, que le processus mental de radicalisation peut être foudroyant !

    En effet les services de renseignement ont déjà vu des personnes indifférentes à la religion , buvant alcool et se droguant, se transformer en ardents prédicateurs aux visée terroristes à la vitesse de l’éclaire

    La notion même d’islam modéré doit aussi être considérée avec circonspection , compte tenu de la probabilité non négligeable d’une brutale radicalisation salafiste, conduisant la personne vers des comportements meurtriers, en un temps record, pouvant parfois ne pas excéder une semaine.

    Au final nous sommes bien en face de milliers de personnes présentant des risques de « glissade » fort menaçants , sans que l’on puisse bien sur tous les surveiller administrativement , et le danger exorbitant est d’autant plus élevé que pas mal d’entre eux , sont dans l’armée ou les services de sécurité divers !

    Donc autant de bombes à retardement , dont le contrôle est purement illusoire et qui ne demanderont qu’à « peter » , moyennant des sollicitations et des circonstances relationnelles et idéologiques, cumulatives et défavorables ! Demain par conséquent les assassins potentiels seront innombrables !

    1. durandurand

      Comme vous le dîtes des vraies bombes à retardement et je n’ose même pas imaginer , tous ces muzz engagés dans nos armées tous les renseignements et les techniques opérationnels qu’ils pourraient collecter , !et là le seul pare-feu c’est de les virés de nos forces armées .bien que le mal soit déjà fait !

  3. Xtemps

    Que voulez vous il faut bien entretenir nos ennemis, l’entrainement aux combats avec nos meilleurs instructeurs de chez nous.
    Je comprend que l’alcool est interdit en Islam, les musulmans pourraient trop parler sous alcool.
    Les policiers risquent de ne pas oublier pendant longtemps, ils doivent pas dormir tous les jours les policiers comme les gendarmes.
    Ce musulmans là n’avait pas des raisins entre les orteils.
    Retrouver sa souveraineté est le plus important, comme quoi on est toujours mieux servit que par soi même pour se protéger.
    Barack Obama n’aurait il pas besoin de quelques terroristes comme garde du corps chez lui, il serait peut être mieux protégé que nous.

  4. EVAEVA

    Bonjour Rodrigue. Il me semble que le pourcentage de musulmans dans nos forces armées est de 20 %, pas seulement 10 %.

  5. hathoriti

    C’est d’une imprudence folle de la part des gouvernants d’avoir accepté des gens comme ceux-là dans la police et l’armée française ! C’est inacceptable ! Impardonnable ! Quant au militaire renard, il a pris quoi ? 6 mois ? Un an? Et avec sursis ? On se moque de nous !!! Un coup de pied au cul, oui ! Et aller sans retour pour le califat ! Paraît que là-bas, les vaillants guerriers de allah vivent Stalingrad (dixit X. Raufer sur TV Libertés) . Envoyons-les tous là-bas, et avec un peu de chance…

  6. gillic

    Le ver est dans le fruit, mais c’est voulu par les traîtres qui vendent le pays à l’ ennemi depuis + de 40 années !!

  7. Dorylée

    L’idée stupide à l’origine de cette pollution de notre Police était de recruter dans les quartiers sensibles afin de permettre à la Police de pénétrer les zones de non droit. Le résultat, prévisible, est exactement l’inverse : les cités ont pénétré la police. Idem pour l’armée, la Gendarmerie, l’administration, la RATP, etc… Nous pouvons nous attendre à des surprises

  8. Cavalier

    Petite anecdote véridique.
    Nous connaissons une nourrice agréée que nous rencontrons souvent lors de nos promenades. C’est une femme dévouée et compétente dont les services sont recherchés.
    Il y a deux ans un homme d’origine maghrébine policier de son état se présente à sa porte et lui demande si elle peut garder son fils, réponse :
    – oui
    – il ne doit pas manger de porc
    – pas de problème
    – vous êtes catholique?
    – oui comme beaucoup de gens, pourquoi?
    – désolé ça va pas le faire.

    Fin de l’histoire.
    C’est un policier français! Vous imaginez la probité de cet individu dans l’ exercice de ses fonctions?

    Destituons et révoquons les musulmans de la police de la gendarmerie et de l’armée.
    Par contre nos chers médias qui sont si prompts à nous « halalisers » les faits et les victimes ne se sont pas attardés sur le cas du policier tuer lors de l’attentat à Charlie Hebdo? Victimes ou pas?
    Par contre les collabos continuent à exploiter le cas et le voile de Latifa Ibn Ziaten dont le fils a été tué par Merah. Bizarre vous avez dit bizarre…

Comments are closed.