Miracle à l’islandaise: à Reykjavik, le taux de chômage est tombé à 1,9%


Miracle à l’islandaise: à Reykjavik, le taux de chômage est tombé à 1,9%

L’Islande est un exemple pour tout le monde, ils ont surmonté une crise grave en mettant les banques devant leurs responsabilités.

A la différence des autres pays heurtés par la crise, l’Islande a laissé ses banques faire faillite, ne préservant que les comptes des ménages résidents. »
Grâce aussi à une consultation populaire appelée ….référendum !

 

Miracle à l’islandaise: à Reykjavik, le taux de chômage est tombé à 1,9%
Par Pierre Magnan@GeopolisFTV | Publié le 09/02/2016 

L’information n’a pas fait la Une : «L’Islande a retrouvé son niveau de chômage d’avant la crise.» Un résultat impressionnant pour la petite île indépendante qui a connu l’une des pires crises économiques d’Europe. Depuis sa faillite retentissante en 2008, l’Islande et ses quelque 320.000 habitants ont réussi un retournement économique impressionnant. Avec quelles recettes?

Le chômage en Islande est désormais de 1,9%, selon les chiffres officiels, le taux le plus bas depuis 2007. En 2007, le taux de chômage était de 1,3%… Au plus fort de la crise, survenue en 2008, le chômage avait dépassé les 10% (avec des pointes à 12%).

Pourtant, la crise islandaise a été un vrai tsunami pour cette île. «Peu de pays, voire aucun, avaient vécu une débâcle économique aussi catastrophique», notait le FMI à son propos.

Ce petit miracle à l’islandaise s’explique. Selon le Premier ministre, «nous n’aurions pu sortir de la crise si nous avions été membre de l’Union européenne», avait-il dit en novembre 2015. Sigmundur Davíð Gunnlaugsson avait même été plus loin en affirmant que ne pas être membre de la zone euro avait été une chance pour l’Islande: «Si toutes ces dettes avaient été en euros, et si nous avions été obligés de faire la même chose que l’Irlande ou la Grèce et de prendre la responsabilité des dettes des banques en faillite, cela aurait été catastrophique pour nous sur le plan économique

Comparaison chômage Islande-Irlande entre 2005 et 2014 (source Alterécoplus) © alterecoplus

Pourtant l’Islande revient de loin. Le pays a connu une crise beaucoup plus violente que les autres pays européens du fait de la démesure de son système financier lors de l’éclatement de la crise des subprimes. Mais face à une telle situation, l’Islande a pris des mesures très différentes des autres pays européens, quitte à provoquer de vives tensions avec certains d’entre eux (leurs avoirs n’ayant pas été remboursés à la suite d’un référendum en Islande). «A la différence des autres pays heurtés par la crise, l’Islande a laissé ses banques faire faillite, ne préservant que les comptes des ménages résidents. Les étrangers qui avaient placé leur argent dans les banques du pays ont tout perdu lorsque ces banques ont fait faillite. Ailleurs, dans le reste de l’Europe, de nombreuses banques ont été nationalisées car il n’était pas concevable qu’elles puissent faire faillite», rappelait l’Express en 2015.
Le pays a mené une politique mêlant contrôle des capitaux (une idée mal vue en Europe), austérité budgétaire mais aussi hausse des impôts et surtout dévaluation importante de sa monnaie (60%) qui a entraîné une importante inflation, aujourd’hui maîtrisée… et une reprise de la croissance. Résultat, Reykjavik n’a pas sacrifié sa politique sociale et le FMI a été totalement remboursé de ses avances financières. Cette politique a fonctionné, moins d’entreprises ont fait faillite et il n’y a pas eu d’exode des jeunes comme au Portugal, Espagne ou Irlande.

http://geopolis.francetvinfo.fr/miracle-a-l-islandaise-a-reykjavik-le-taux-de-chomage-est-tombe-a-19-95935




Alain de Catalogne

Responsable Résistance républicaine Espagne


11 thoughts on “Miracle à l’islandaise: à Reykjavik, le taux de chômage est tombé à 1,9%

  1. l'indomptable

    J’ai été en ISLANDE, les mentalités y sont tellement différentes de chez nous … Les gens sont d’une gentillesse comme il n’en existe plus chez nous, aimant leur île et respectueux des autres et de la nature. Par exemple là-bas j’ai déjà dormi plusieurs fois chez des gens que je n’avais jamais rencontrés et ils m’ont laissé parfois leur maison et leurs clefs en me demandant de leur rapporter le lendemain à leur travail où ailleurs (vous imaginez ça chez nous ?). J’ai déjà vu une personne qui en trouvant un papier par terre l’a ramassé pour le jeter dans une poubelle 50 mètres plus loin afin que la rue reste propre (pareil c’est inenvisageable en France !)
    C’est pour moi le pays le plus civilisé que j’ai rencontré, loin et même très loin devant tous les autres Pays d’Europe !
    Espérons que ce Pays ne succombe jamais à l’immigration (car justement cet état d’esprit et cette façon de vivre succomberaient très vite), car ça serait catastrophique et une grosse perte pour l’humanité !
    Parole de celui qui a vu !!

  2. Claude

    Ah L’Islande….terre de contraste, île rebelle comme le titrait ce fabuleux photographe naturaliste qu’est Olivier Grunewald….de glace et de feu !

    Que j’aime tant pour l’avoir approchée par deux fois,par de trop courts séjours.

    Ceci dit il ne faut surtout pas croire que cette crise n’a pas laissé de traces ni impacté le niveau de vie des gens. Ils y ont laissé des plumes mais, et j »espère ne pas me tromper…mais à près tout ce sera à eux et eux seuls d’en décider….les islandais avant cette crise hésitaient sur ce que devait être leur choix politique devant la « construction » européenne : y adhérer ou pas ?

    Rester isolés ? ce petit peuple de quelque 300 à 400.000 habitants… ( les chiffres cités sont très souvent datés quant à la population actuelle )….certes l’île à des atouts notamment stratégique de part sa position dans l’atlantique ( l’aéroport international de Keflavik est potentiellement une base aérienne de l’Otan )…Mais ils se sentaient petits devant l’émergence d’un géant.

    Ils doutaient….je me rappelle de ces discussions avec notre guide, un français installé dans le pays depuis 25 ans ( c’était en 2000 )…..je me rappelle ce soir là, dans le refuse, lorsque au lieu de parler des sagas, de l’histoire viking et de la culture du pays on entama la conversation sur les réalités économiques du pays….il pesta contre ce système hyper financiarisé dont il nous dit qu’il faudrait bien un jour que ça se casse la gueule…que cela ne pouvait pas continuer comme cela !

    C’était en 2000 et 8 ans plus tard, les trois principales banques du pays faisaient faillite en 72 heures entrainant tout le pays dans la ruine.

    Manifestation monstre d’un peuple pourtant placide, gouvernement viré et ministre des finances jugé…..nouveau gouvernement, voulant adopter une loi pour faire payer au peuple le prix de l’irresponsabilité de ces dirigeants, opposition du président de la République à cette idée dont il perçu bien qu’elle pourrait entrainer encore plus de colère et de révolte du peuple….référendum…..93% de ceux qui s’exprimèrent dirent NON….On ne remboursera pas.

    Ils y ont laissé des plumes, le niveau de vie à l’époque à été durement affecté ( l’un des plus haut niveau de vie du monde occidental )…Le système social à été affecté même s’il n’a pas été sacrifié , mais de cette épreuve ils sont certainement sortis plus fort, plus confiant en eux mêmes, allant sans doute puiser dans la mémoire de leurs ancêtres ,intrépides navigateurs et pas simplement barbares sanguinaires.

    Si cette expérience peut leur donner la force de ne pas venir se fourguer dans cette galère, cette vaste entreprise suicidaire qu’est l’UE…alors cette crise aura été une bénédiction pour eux.

    Que les français s’en inspire et comme le disait Frédéric Pichon lors de la manif au Trocadéro le 11 février, qu’à l’instar des islandais qui n’oublient pas qu’ils ont été vikings…..que les français se souviennent que leurs ancêtres gaulois n’avaient peur que d’une chose : que le ciel leur tombe sur la tête.

    Et l’UE ce n’est pas le ciel….

    Vive l’Islande qu’elle reste elle même et que la France fasse de même.

  3. Xtemps

    Il y a qu’une vraie démocratie qui peut arriver à çà.
    IL ne faut pas oublier qu’un pays qui n’a pas de référendum, est un peuple qui n’a rien à dire, une démocratie n’existe pas sans référendum, le peuple est dominé par une dictature sans référendum.
    Peuples européens prenez vous en mains, faites comme eux et les Suisses, plus d’intermédiaires pour les profiteurs banques rapaces et voleurs et des vrais représentants à surveillés par le peuple par le référendum pour tous changements.

  4. Claude

    Je confirme sur la gentillesse mais il ne faut pas non plus en faire des méditerranéens.
    En fait, si je comprends bien, vous avez dû avoir une expérience plus enrichissante que moi sur le plan relationnel, sans doute de par une meilleur maitrise de l’anglais couramment parlé par les gens d’une cinquantaine d’année et plus jeunes ( la plupart sont bi voir trilingues sauf les personnes âgées ayant vécues hors des « grandes villes » qui sont peu nombreuses )

    Je suis resté sur ma faim de ce côté là mais c’était de ma faute… ( je précise que j’y suis retourné seul la seconde fois )…ne maitrisant pas suffisamment l’anglais pour entretenir une conversion courante avec l’habitant.
    Et puis je voulais voir des Aurores boréales, et on assiste pas au spectacle en dormant tous les soirs dans un lit. J’ai passé 8 nuits sur 13 à dormir d’un oeil dans la voiture et à me précipiter dehors pour assister au spectacle.
    Dame nature s’est montrée généreuse avec moi et m’en a mis plein la vue.

    Au sujet de ce que j’appelle l’apriori confiance, c’est un fait que l’on a beaucoup moins à craindre dans ce pays que chez nous, de celui que l’on ne connait pas.
    Du reste on remarque une chose lorsque l’on se promène dans les quartiers pavillonnaires de Reykjavik : il n’y a pas de volets aux fenêtres des maisons !
    On lira dans le guide du routard ou d’autres ouvrages que c’est parce qu’en hiver la luminosité est faible et autre fadaise……l’électricité existe en Islande, ils n’ont aucun problème pour en produire….Je pense que c’est surtout parce que les cambriolages sont peu fréquents, sinon quoi …lumière ou pas…les gens protègeraient leurs demeures en mettant des volets aux fenêtres.

    La propreté …c’est effectivement culturel chez eux. Allez à la piscine…vous êtes obligé de faire une toilette complète entièrement nu…Il y a tout le nécessaire pour ce faire dans les vestiaires : savon,shampoing…avant d’enfiler le maillot de bain ( J’imagine Christine Tasin écarquiller les yeux…. quand on sait que chez nous des musulmanes vont se baigner toute habillée)

    J’ai vu des petits enfants aller seuls à l’école à 5, 6 ans….les voitures s’arrêtant au feu vert pour laisser traverser les piétons ( expérience vécue…je ne comprenais pas pourquoi le conducteur s’était arrêté au vert et me faisait de grands signes du bras m’invitant à traverser avec de reprendre sa conduite )

    Ce n’est pas le paradis sur terre…mais ça y ressemble, ou du moins ça y ressemblait à l’époque.

    Mais vous savez l’indomptable, si ces gens aiment leur île, mais aussi leur histoire, leur culture et leur passé c’est parce qu’ils ont vécus un épisode conservé en mémoire comme ayant été « la longue nuit » .

    Cinq siècles de domination danoise durant lesquels le Danemark essaya de faire disparaitre la culture et le mode de vie des islandais…cela laisse des traces dans les esprits.

    La tabula rasa c’est par pour eux..et puis quand on vit sur une île de 103.000 Km² aux 200 volcans actifs…..on est modeste et respectueux de la nature qui remet à sa place l’homme….lui fait bien comprendre qu’il n’est en rien le maître des choses.

    De tout cela je pense qu’ils en tireront la force nécessaire de ne pas se laisser submerger par quiconque. C’est du moins ce que l’on peut leur souhaiter.

    Un lien qui reprend les éléments de l’article en les développants pour certains aspects de cette crise et de sa sortie.

    http://www.letemps.ch/economie/2015/10/19/realites-illusions-gestion-crise-islandaise

    Au plaisir peut être un jour de vous rencontrer et de partager nos expériences islandaises.

    1. l'indomptable

      Ce que vous dites est très juste ils ont également leur propre histoire comme tous, mais la colonisation date d’un moment, et les circonstances n’étaient pas les mêmes.

      L’essentiel est que les Elfes et autres traditionnelles créatures imaginaires semblent bien veiller sur eux !

  5. Alépée

    Les médias asservis se gardent bien de diffuser la réussite Islandaise , et surtout leur décision de renoncer à leur entrée dans l’UE , ce Peuple Intelligent a compris à temps le piège Européen qui ne pourrait leur apporter que les malheurs existants dans les autres Pays intégrés à cette UE . Par cette décision ils viennent de sauver tout simplement leur Pays , bravo les Islandais et vive l’Islande .

  6. fred

    en FRANCE on pay pour tous juste a voir l affaire du credit loynais ce vol manifeste du contribuable au profit d un escrot bravo

  7. Alexcendre 62

    Voila un pays où il faudrait d’avantage échanger mais je doute que ce type de conseil devienne les bases d’une romance chantée par notre classe politique camisolée dans les bévues et l’échec . Bien sur nous savons bien qu’il y a d’autres approches de la politique mais pour ça il faut être libre et patriote et surtout vouloir œuvrer pour son pays et ses concitoyens . En clair le contraire de ce nous voyons tous les jours lorsque nous nous connectons aux médias aux ordres et nourris sans aucune critique du chemin suivi , chemin qui nous enfonce de plus en plus a l’intérieur du piège de la mondialisation .Les choses sembles figées et peuvent amener une certaines tranquillité chez nos dirigeants , encore une grosse erreur car depuis quelques temps le vocabulaire de nos concitoyens évolue et des mots comme traites , trahison et d’autres sont apparus dans les conversations de trottoirs les plus banales , la radicalisation de notre peuple me semble en passe de décollage , gageons qu’il reprennent rapidement son destin en mains .

  8. DenisDenis

    @ l’indompdable

    Je ne suis jamais allé en Islande et je n’ai aucun doute que cela soit le paradis sur Terre.
    Ils ont bien géré leur problème en ayant de la chance que cela soit arrivé en 2008. Les avoirs ayant été perdus majoritairement par des anglais, à une autre époque, ils n’auraient pas hésiter à aller casser de l’Islandais pour retrouver leurs billes …

    Les échelles ne sont pas comparables entre eux et nous mais, ils ont eu parfaitement raison, on aurait du, tous les pays de l’UE ensemble, faire la même chose.

    Pour ceci « J’ai déjà vu une personne qui en trouvant un papier par terre l’a ramassé pour le jeter dans une poubelle 50 mètres plus loin afin que la rue reste propre (pareil c’est inenvisageable en France !) »
    Alors, oui, c’est parfaitement envisageable en France. Je le fais moi-même et je le vois faire régulièrement.
    Tout n’est pas si mal chez nous même si, là je suis d’accord, il y a beaucoup à faire.

    Bien à vous.

  9. Dorylée

    Je ne suis jamais allé en Islande. Vu de ma fenêtre, il me semble que l’énorme avantage qu’ils ont sur nous, c’est d’avoir des dirigeants intelligents qui prennent les bonnes décisions. On a peu d’espoir quand on voit que, pour les Français, le meilleur candidat à la présidence c’est juppé….Le chômage à 1,9% c’est pas pour demain.

Comments are closed.