Les casseroles de Juppé, ça vous tente ?


Les casseroles de Juppé, ça vous tente ?

Petit florilège : les casseroles de Juppé chantent faux, prises au hasard sur le Net :

Alain Juppé, ancien repris de justice, très lourdement condamné en première instance à 18 mois de prison avec sursis, 5 ans de privation de ses droits civiques, et 10 ans d’interdiction de se présenter devant des électeurs pour avoir, disent les juges, « trompé la confiance du peuple français » (peine réduite en appel, suite à des pressions elles-mêmes pénalement répréhensibles, de la part du Président de la République Jacques Chirac, et du Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin *
http://www.dreuz.info/2011/10/01/les-francais-enverraient-ils-un-repris-de-justice-a-l%E2%80%99elysee-par-jean-patrick-grumberg/

 

Alain Juppé se voit déjà candidat à la présidentielle en 2017, maintenant que Jean-François Copé et Nicolas Sarkozy semblent hors-jeu.

Mais Alain Juppé a un passé qu’il faut rappeler.

1995, l’affaire de l’appartement

En juin 1995, Le Canard enchaîné révèle qu’Alain Juppé, à l’époque Premier ministre, a donné des ordres pour baisser le loyer de son fils Laurent qui occupe un appartement rue Jacob dont la ville de Paris est propriétaire. Dans la même rue, Alain Juppé occupe lui un appartement de 189 m2 pour un loyer anormalement bas et y fait réaliser des travaux de plusieurs millions de francs aux frais du contribuable.

Alain Juppé déménagera après une plainte pour « prise illégale d’intérêt » déposée par l’Association des contribuables parisiens fondée par le jeune Arnaud Montebourg.

1999, l’affaire des emplois fictifs de la ville de Paris

En 1999, Alain Juppé est mis en examen pour « abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux et prise illégale d’intérêt » dans le cadre d’une affaire de financement occulte d’emplois fictifs, pour des faits commis alors qu’il était secrétaire général du RPR (ancêtre de l’UMP) et maire adjoint de Paris (aux Finances).

Le 30 juin 2004, le tribunal correctionnel de Nanterre condamne Alain Juppé à dix-huit mois de prison avec sursis et à une peine de dix ans d’inéligibilité.

Le 1er décembre 2004, la Cour d’Appel réduit la condamnation à quatorze mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité.

Relisons avec intérêt les propos de la Cour d’Appel :

« Il est regrettable qu’au moment où le législateur prenait conscience de la nécessité de mettre fin à des pratiques délictueuses qui existaient à l’occasion du financement des partis politiques, M. Juppé n’ait pas appliqué à son propre parti les règles qu’il avait votées au parlement. »

Qui pourra croire qu’Alain Juppé est l’homme de la situation ?

http://www.medias-presse.info/alain-juppe-alternative-pour-lump-retour-sur-quelques-casseroles/10543

 

 La retraite dorée d’Alain Juppé : la réforme pour nous, le jackpot pour lui !
 

Voici une des plus belles illustrations du mépris dont Alain Juppé fait preuve pour ses concitoyens. 
 
Fin 2002, juste avant que n’entre en vigueur la réforme mise en œuvre par ses amis au gouvernement, Alain Juppé fait valoir ses droits à la retraite d’inspecteur des finances alors qu’il n’a quasiment jamais exercé ce métier :  il existe une loi sur mesure qui permet aux inspecteurs des finances, tout en faisant carrière politique, de cotiser comme s’ils étaient encore en poste !

A 57 ans, Alain Juppé n’a pas laissé passer l’occasion de profiter de cette loi indigne. Pourtant, depuis longtemps, il explique à qui veut bien l’entendre qu’il faut allonger la durée de cotisation des fonctionnaires à 40 ans minimum et repousser l’âge du départ à plus de 60 ans. Mais ça, c’est pour les autres, pas pour lui !

La retraite d’Alain Juppé a été fixée à 3 654 euros par mois… auxquelles s’ajoutent les indemnités d’élu et de ministre. Ces indemnités cumulées sont néanmoins plafonnées à 7 775 euros, la retraite de fonctionnaire étant par contre pleinement cumulable. 
 
Allez, pour remuer le couteau dans la plaie :
 
J.O n° 302 du 28 décembre 2002 page 21910
Décrets, arrêtés, circulaires-  Mesures nominatives

Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie
Arrêté du 13 novembre 2002 portant admission à la retraite (inspection générale des finances)
NOR: ECON0200088A
Par arrêté du ministre de l’économie, des finances et de l’industrie en date du 13 novembre 2002, M. Juppé (Alain), inspecteur des finances, est admis, sur sa demande, à faire valoir ses droits à la retraite, à compter du 1er janvier 2003.
ÉTAT CIVIL : M. Alain Juppé – Né le 15 août 1945 à Mont-de-Marsan (Landes) – Circonscription d’élection : Gironde (2ème) – Groupe politique : UMP – Profession : Inspecteur des finances – MANDATS ET FONCTIONS À L’ASSEMBLÉE NATIONALE – RÉÉLU le 16/06/2002

 http://consciencepolitique.over-blog.com/article-alain-juppe-retour-au-gouvernement-68342182.html

 

Petite cerise sur le gâteau « recette langue de bois » p our ce type qui ose parler  d’obscurantisme » lorsqu’il s’agit de dénoncer, à l’époque, l’islam « obscur » dans un lointain pays, alors que l’islam, obscur par nature commence à frapper chez nous et que ce quidam part « draguer » de futures voix en Algérie, pour 2017, et qui sait si bien lécher les babouches musulmanes, même les plus louches.

 

Celui qui est devenu, horreur d’entre les horreurs, notre ministre des affaires étrangères, vient de justifier(1), une nouvelle fois, le titre d’islamo-collabo qui lui a été donné la semaine dernière dans l’édito (2) de Riposte laïque, au grand dam du distingué Jean-Marcel Bouguereau, du Nouvel Observateur.
En effet, on savait déjà que le roi des compromissions avec l’islam avait accordé un terrain sous forme de bail emphytéotique à l’association des musulmans de Gironde pour y construire un gigantesque complexe islamique qui dépendra de Tareq Oubrou, celui qui reconnaît volontiers que les musulmans peuvent, temporairement, tant qu’ils sont en minorité, respecter la loi de la République mais qui, dès qu’ils sont en nombre suffisant, doivent appliquer la charia in extenso.

Juppé-lèche1

On savait déjà que le roi des compromissions avec l’islam était opposé à la loi contre la burka au nom de la « stigmatisation possible de l’islam », et avait proclamé(3) que l’islam était compatible avec la République parce que « la France doit être accueillante et respectueuse des différences ».

Les méfaits du sieur Juppé continuent : en pleine révolution égyptienne, quand le fanatique(4) Qardawi prêche(5) devant des centaines de milliers de musulmans place al-Tahrir, le ministre (impossible de dire « notre ministre ») va discuter avec ceux qui sont parmi les plus intransigeants des musulmans et ose dire que l’on se trompe sur eux…
On se trompe sur eux, monsieur le Ministre ?

Ah bon… ces doux rêveurs(6) qui ont pour objectif avoué d’instaurer des républiques islamiques dans les pays à majorité musulmane ont même réussi, au cours de leur histoire, à se faire interdire dans plusieurs pays arabes et musulmans, comme la Syrie ou l’Egypte de Nasser (les doux Frères avaient assassiné neuf ans auparavant le premier ministre égyptien et semblaient prêts à poursuivre leur oeuvre de mort) et leur branche palestinienne est devenue le Hamas, organisation terroriste qui appelle ouvertement à la disparition d’Israël et applique de façon terrible la charia, notamment à l’endroit des femmes et des homosexuels.

Ce sont toujours les mêmes qui, bien que prétendant avoir fait évoluer le mouvement en prônant démocratie et modernisme, ont décidé en 2007, c’était hier, que ni les coptes ni les femmes n’étaient assez qualifiés pour devenir Président de la République !
Ce sont les mêmes qui ont permis que naisse le Conseil européen de la fatwa(7), dirigé par Qardawi, qui « s’est donné pour mission d’émettre des fatwas spécialement destinées aux musulmans vivant en Europe afin qu’ils puissent rester intégralement gouvernés par la charia »(wikipedia)…

Mais il semble bien que l’islamo-collabo Juppé aime la démocratie à la sauce islamique, il aime la charia, il n’aime donc ni la France ni la République , ni ses valeurs : l’égalité homme-femme, et la liberté d’expression. On rappellera utilement à celui qui manie la takkia autant que ses interlocuteurs du Caire qu’il suffit, pour savoir le vrai, d’aller lire le manifeste(8) en 50 points du fondateur des Frères musulmans, qui est toujours d’actualité…

On y lit quelques joyeusetés propres à rassurer un ministre de la République française, prêt à collaborer avec les pires ennemis du genre humain qui soient :

– Modifier les lois afin qu’elles soient conformes à la charia (loi islamique) dans tous les secteurs d’activités

– Resserrer les liens entre les pays musulmans, particulièrement entre les pays arabes en vue d’un rétablissement du califat.

– Répandre l’esprit islamique dans tous les ministères du gouvernement afin que tous les employés se sentent obligés d’adhérer aux enseignements de l’islam

– Surveiller la conduite de tous ses employés et mettre fin à la séparation entre la vie privée et la vie professionnelle.

– Modifier les horaires de travail en été et en hiver afin que tous puissent facilement accomplir leurs obligations religieuses.

– Évaluer toutes les décisions gouvernementales en regard de la loi et des enseignements de l’islam. Les fêtes nationales, les réceptions, les conférences officielles, la vie dans les prisons et les hôpitaux devraient être conformes aux enseignements de l’islam. Les heures de travail devraient être établies de telle sorte qu’elles n’entrent pas en conflit avec les heures des prières.

– S’occuper de la «question de la femme » d’une façon qui améliore son statut et lui assure une protection qui soit conforme avec les enseignements de l’islam. Ce dossier (le plus important socialement) doit se garder des positions non orthodoxes de ceux dont les opinions sont soient déficientes soient excessives.

– Reconnaître que la fornication est un crime, quelles que soient les circonstances; un crime détestable qui mérite la flagellation.

– Interdire toutes les formes de jeux: loteries, courses et casinos.

– Faire campagne contre la consommation d’alcool et de drogue: le salut de la nation dépend de leur interdiction.

– Faire campagne contre le port de vêtements inconvenants et contre les conduites relâchées; éduquer les femmes sur ce qui est convenable, et être particulièrement strict envers les enseignantes, les élèves et les étudiantes, les femmes médecins et de manière générale avec tous ceux qui travaillent dans ces domaines.

– Revoir le programme scolaire offert aux jeunes filles et s’assurer qu’il diffère de celui des garçons à plusieurs étapes de leur éducation.

– Interdire la mixité entre les étudiants des deux sexes; traiter les fréquentations entre jeunes gens en âge de se marier comme un crime qui doit être puni.

– Fermer les salles de danse moralement indésirables et les boîtes de nuit, et interdire la danse et les autres passe-temps du même genre.

– Inspecter les théâtres et les salles de cinéma et choisir avec rigueur les films et les pièces qui y seront présentés.

– Censurer les chansons et sélectionner soigneusement celles qui seront diffusées.

– Choisir soigneusement les conférences, les chansons et les sujets qui seront diffusés à la radio: utiliser la radio pour éduquer la nation d’une manière vertueuse et conforme à la morale.

– Confisquer les histoires provocatrices, les livres qui promeuvent le scepticisme d’une manière insidieuse, les journaux qui encouragent l’immoralité et ceux qui profitent de manière indécente des désirs lascifs.

– Considérer sérieusement la mise sur pied d’une police des mœurs (hisba) responsable de punir ceux qui transgressent ou attaquent la doctrine islamique, tels ceux qui ne se conforment pas au jeûne du Ramadan, ceux qui ne font pas leurs prières, ceux qui insultent la foi et ceux qui commettent d’autres méfaits similaires.
Vous l’avez compris, le sieur Juppé est indigne. Indigne d’être ministre du pays des droits de l’homme et de la femme.

Le sieur Juppé est un collaborateur prêt à vendre pour une bouchée tout ce qui fait le plaisir de vivre en France : l’égalité, la mixité, la liberté d’expression, de mœurs et de religion, l’art, le primat de la loi des hommes sur la loi divine…

Monsieur Juppé est notre honte et nous ne pardonnerons pas à ce gouvernement de lui avoir donné un rôle et un pouvoir iniques, à vous qui nous trahissez de la pire des manières.
S’il y avait une vraie gauche, encore laïque et républicaine, en France, elle demanderait immédiatement sa démission, pour complaisance grave avec le fascisme !

Nous espérons qu’un Nuremberg jugera tous les islamo-collabos, et, quand ce jour arrivera, Juppé sera en bonne place !

Christine Tasin

(1) http://ripostelaique.com/sarkozy-remplace-une-islamo-collabo-ump-par-un-islamo-collabo-ump.html
(2) http://ripostelaique.com/sarkozy-remplace-une-islamo-collabo-ump-par-un-islamo-collabo-ump.html
(3) http://ripostelaique.com/Juppe-est-il-stupide-ou-islamo.html
(4) http://ripostelaique.com/antisemitisme-galliano-lynche-a-paris-qaradawi-salue-au-caire.html
(5) http://christinetasin.over-blog.fr/article-le-fanatique-qardawi-67630311.html
(6) http://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A8res_musulmans
(7) http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_europ%C3%A9en_de_la_fatwa
(8) http://www.pointdebasculecanada.ca/article/1375-le-manifeste-en-cinquante-points-dhassan-al-banna.php

http://ripostelaique.com/lislamo-collabo-juppe-leche-les-babouches-des-freres-musulmans.html

Beaucoup de foin pour des veaux…





22 thoughts on “Les casseroles de Juppé, ça vous tente ?

  1. gaudet jean michel

    La vérité de ce témoignage démontre que nous sommes en présence d’un personnage dangereux et répugnant

    Le seul doute existant encore ( mais pour combien de temps ) tient à la question de savoir si Jupeete ali irait jusqu’à ouvertement rétablir la peine de mort , non pas pour lutter contre le crime , mais pour parfaire la conformité avec l’immonde loi de la charia.

    Sachant que la gauche traditionnelle , rejette toute forme de peine de mort, je serais curieux de connaitre le point de vue de ces beaux messieurs sur l’avenement de la charia en France, sous sa forme intégrale et violente !

    De toute façon , le mois de septembre prochain nous annonce une primaire ripoublicaine, qui prendra vite la forme d’un véritable combat de gladiateurs entre presque 10 candidats différents, dont la violence dépassera celle des pires spectacles du cirque de Rome !

    Ces primaires nous offriront l’image d’une gigantesque bataille d’ego surdimensionnés , sans jamais déboucher sur une confrontation pourtant indispensable de projets concrets correspondant aux attentes des français, d’ailleurs rejetant pour beaucoup la violence de l’islam

    Je ne peux mesurer à quel point ces hurluberlus , prennent vraiment conscience que ces séances d’étripage en règle, devant la masse des électeurs , contribueront à répandre une image exécrable de ce parti !

  2. Souki

    Et dire qu’il y en aurait (d’après les sondages ) qui serait prêt à voter pour ce type là, pour les élections présidentielles .
    Et, on remet au pouvoir toujours la même clique.
    C’est désespérant ! Les français doivent être masos !

  3. Jean-Paul Saint-Marc

    Que du plaisir quand je lis tout çà !
    Mais comme disais un certains Charles, les français sont des veaux !

  4. patriote

    Ce n’est même plus des casseroles qu’il traine mais des lessiveuses !!! Et le type il continue son chemin tranquille , il s’est fait oublier quelques temps après avoir été condamné et il revient aux affaires . Le pire c’est qu’il a été réélu Maire de Bordeaux . A 70 ans , il en a pas assez du pognon ? il est gavé comme nombre de ses acolytes et ils disent aux Français qu’il faut se serrer la ceinture .

  5. TOPLITZ

    Jean-Marie Le Pen avait bien dit voici quelques années que la France était aux mains d’une bande de maffieux!
    Jean Arthuis, alors sénateur avait déclaré sur Europe 1 en août (205 ou 2006 ): »Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons »! Parole de sénateur Centriste de surcroit!

  6. cora de paillette

    bravo pour ce recap christine Tasin! le voilà « déshabillé » pour l’hiver !
    tout le monde sait – hors les médias et les politiques – que l’attitude des candidats ou des partis vis à vis de l’islam sera déterminante pour les électeurs

    parce que « nous le peuple » nous savons parfaitement que pour n’importe quel programme qui amènerait la fin du chômage et la prospérité économique , si c’est pour le vivre sous la sharia, ce sera NON !!

    Mais ces candidats faisandés le savent aussi et c’est la raison pour laquelle nous devons nous méfier de leur grand classique dans les coups pourris , qui pointe à l’horizon, un mega attentat parfaitement bienvenu pour eux , accompagné de la suspension d’un processus électoral par la grâce de l’état d’urgence !
    le schéma est exactement le même aux USA , exactement pour les mêmes raisons

  7. PUGNACITÉ

    Les escrocs semblent toujours davantage attirer les Français.
    En ce qui concerne Bordeaux, certes Juppé à fait beaucoup pour cette ville.
    Mais il tend à l’offrir aux muzzs et aux politico religieux qui l’environnent.
    Je ne vis malheureusement plus dans cette belle ville mais j’ose néanmoins esperer que les autochtones oseront virer les prédateurs.

  8. Elbaz

    COLUCHE disait : Un pour tous, tous pourris !

    Monsieur Juppé n’est pas mon Candidat, du fait de ses options pro-islam.

    MAIS, il serait bon de ne pas faire les poubelles et de ressortir des faits prescrits.

    Son Casier Judiciaire est VIERGE. Point barre.

    Je trouve que vous tous un profil vichyste, et je n’envie pas le jour où vous aurez le pouvoir de mettre des gens contre un mur pour les exécuter.

    Richelieu (pas un con, hein) disait : “Qu’on me donne six lignes écrites de la main du plus honnête homme, j’y trouverai de quoi le faire pendre”.

    Réfléchissez-y…

      1. Elbaz

        Alors n’hésitez pas : faites la grasse matinée !!!

        Vous constaterez ainsi, plus facilement, que vous vivez dans un Monde d’escrocs, du plus haut, jusqu’au plus bas, des Présidents de ceci-cela, jusqu’à votre voisin de palier…

        Et ceux qui cherchent l’honnête homme, à tout prix, ne se lèvent plus, ce qui explique notre puissance économique et notre chômage.

    1. Dorylée

      Pour ma part, je considère que tous les canards boiteux pris le bec dans la gamelle et condamnés définitivement doivent être inéligibles À VIE ! La prescription est un procédé simple qui permet à un récidiviste de redevenir primo délinquant. Pourtant, il existe, pour les quidams lambda condamnés définitivement, des interdictions DÉFINITIVES de détenir une arme, d’exercer un emploi public, de tenir un un emploi en contact avec des enfants, etc où il n’est pas question de prescription.

  9. lancien

    Franchement à la vue des hautes qualités morales et politiques du « meilleur d’entre nous » je n’hésiterais pas une seconde à voter pour lui aux prochaines présidentielles…
    Son inventaire personnel et son bilan parlent pour lui…..
    Les Français j’en suis convaincu feront ( comme à Calais) le bon choix….

  10. Xtemps

    Et il n’est sûrement pas le seul, ici vous en désigné qu’un seul, il y en a toute une kyrielle en Europe avec des lois pour les profiteurs et liberticides pour les peuples esclaves de la dette, c’est pas pour rien que tous les pays européens sont surendettés avec des centaines de milliards d’euro.
    Et que font ils, le gouvernement français, l’union européenne et les droits de l’homme, personne!
    Tous ces gens là sont des escrocs démocrates, des voleurs et des menteurs en tous genres.
    La vraie gauche comme la vraie droite condamnent ces vraies escrocs tous corrompus aux pouvoirs.
    Tout doit leur être saisi et absolument tout, avec plus jamais le droit d’exercer nul part en France et dans toute l’Europe, et même leurs enlever la carte d’identité française et leur interdire dans toute l’Europe et fichés comme criminel dangereux intégristes voleurs et étiquetés Fascistes à vie.
    N’arrêtons pas de dénoncer ces escrocs aux pouvoirs, avec les listes des casseroles qu’ils traînent derrières eux, nous n’avons que l’embarra du choix.

    1. Dorylée

      Il y en a autant qu’un chien peut en bénir avec sa queue. Mais l’infâme juppé s’est fourré dans le crâne de présider à nos destinées, d’où l’intérêt de mettre ce naze en exergue

  11. penelope

    Un repris de justice peut donc devenir Président de la République Française ? Merci à qui trouvera la faille explicitant qu’une personne comme Ali Juppé multi-récidiviste peut donc prétendre à la magistrature suprême.

  12. zenoviev

    De l’époque qu’il a été premier ministre je me souvienne que dans son plan de lutte contre le chômage il y avait la création des places des gardiens d’immeubles. Toutes les immeubles devrait avoir gardien payé pas les locataires ou propriétaires.
    J’attend voir qu-est ce qu’il va nous sortir cette fois-ci!
    Payer un immigré clandestin devant chaque porte??????????

  13. patriote

    Et dire qu’en ce moment même la  » justice  » cherche des poux aux élus du FN au prétexte qu’ils n’étaient pas là où ils auraient dû être a un moment donné et qu’ils auraient occupé leur temps a effectuer une tâche autre que celle pour laquelle ils sont rémunérés . Si les faits sont avérés , je dirais qu’ils ne font que se conduire comme tous les autres donc je ne vois pas pourquoi le FN serait poursuivi et les autres non , l’assemblée nationale n’est-elle pas a moitié vide de ses députés la plupart du temps ? ou sont ils ? il sont payés pour être présents et ils ne le sont pas . Le premier ministre est rémunéré pour tenir son rôle de premier ministre , gérer son gouvernement dans l’intérêt du pays , pas pour faire campagne contre le FN lors des régionales , et la liste serait longue . Evidemment cette histoire fait la une des  » journaux  » télévisés et ces salopes de journaleux qui ont tous intérêt a ce que rien ne change s’en donnent a cœur joie , mais ce matin sur bfm l’un d’eux s’est fait remettre en place par Monsieur Gilbert Collard qui a rappelé a cette personne qu’elle portait un micro et un stylo et non pas une robe de magistrat . Je trouve cette réponse bien a propos car ce ou cette journaliste (je ne me souviens plus ) devrait être poursuivi pour avoir fait autre chose que ce pourquoi il est payé. Nombreux sont les « politiques » Français qui devraient être derrière les barreaux pour des faits bien plus graves que ceux reprochés au FN et qui n’y sont pas , c’est flagrant ….deux poids deux mesures ….

Comments are closed.