Petit rappel historique sur les caractéristiques de l’extrême droite

Publié le 10 février 2016 - par - 12 commentaires

Certains lecteurs se sont inquiétés de mon allusion à l’extrême-droite et de l’absence d’évocation de la gauche et l’extrême-gauche  dans le discours que j’ai prononcé à Montpellier le 6 février dernier.

Je tiens à rappeler ici ce qu’est l’extrême-droite et ce à quoi je faisais allusion :

Concernant la qualification « extrême droite », elle se situe au milieu des caractérisations du camp de l’islam dans mon intervention, il s’agit bien d’une qualification de l’islam, et non pas d’une quelconque référence au FN.

Il importe que nous nous émancipions de l’endoctrinement quotidien que nous recevons selon lequel le FN et maintenant Résistance Républicaine et Riposte Laïque seraient l’extrême droite.

« L’extrême droite » c’est à dire ce courant politique raciste en particulier antisémite, antiparlementaire, anti-laïque, doctrinaire, inégalitaire, misogyne, totalitaire, dictatorial, qui entend régir les pensées et la vie de l’individu, totalement soumis, depuis la naissance jusqu’à la mort, depuis l’assiette jusqu’à l’habillement, depuis la façon de prier jusqu’à celle d’uriner, »l’extrême droite » donc est incarnée de la manière la plus aboutie- cf l’Arabie Saoudite- la plus caricaturale qui soit, après le nazisme, par l’islam, par la religion musulmane.

Et c’est parce que nous sommes à l’exact opposé, comme semble l’être le FN à travers ses statuts et ses prises de positions – mais c’est à lui de le dire- que nous menons le combat contre la gauche et l’extrême gauche.  Elles n’ont pas de place dans cette contribution parce qu’ elles ne présentent aucun intérêt, pas plus que le « centre  » ou « la droite ». Tous ces partis se sont inscrits dans les objectifs de l’Etat Européen qui est de transformer les états nations en régions de la nouvelle Union, et de détruire leur spécificité en implantant l’islam.

Que dire de plus si ce n’est que la gauche et l’extrême gauche, appuyées sur  l’idéologie du politiquement correct et de la bien pensance largement développée dès l’école, sont plus efficaces que les autres dans la réalisation de la politique de l’UE. La question qui se pose à chacun c’est: choisis ton camp

 

Print Friendly, PDF & Email

12 réponses à “Petit rappel historique sur les caractéristiques de l’extrême droite”

  1. Avatar yoniii dit :

    hi

    je pense pour ma part que la frontiere ne ce situe nullment entre extreme droite et extreme gauche et non extreme …

    la frontiere ce situe entre

    1) les patriotes occidentaux de droite , de gauche , du centre
    qui combatte pour leurs civlisation judeo-chretienne – grec etc

    et

    2) les dhimmis de gauche , de droite , du centre , leur collabo et nos ennemi islamofaschiste genocidaire des non muzz

    la frontiere est la , du moins en ce qui me concerne

    by

  2. Avatar Corneille dit :

    Personnellement, je n’ai plus aucun problème avec ce terme d’ ‘extrême-droite », tant celui-ci est galvaudé et surtout utilisé par la gauche pour culpabiliser et discréditer quiconque n’entre pas dans le moule du politiquement correct.
    Si l’on est d’ « extrême-droite » parce que l’on aime son pays et sa culture, que l’on a travaillé à l’école pour obtenir ses diplômes, que l’on a effectué son service militaire sans se plaindre, que l’on est poli, que l’on est ponctuel pour prendre son travail et se rendre à un rendez-vous, alors oui, je suis d’extrême-droite, non seulement revendiqué, mais en plus assumé !

  3. Avatar Corneille dit :

    Etre qualifié de « facho » ou d’ « extrêmiste de droite » par un socialaud ou un quelconque gauchiste, c’est un compliment parce que c’est une preuve d’intelligence !

  4. Avatar Alain de Catalogne dit :

    Vous avez parfaitement raison Jean droite gauche ne veut plus rien dire actuellement, les nazis sont les enfants les produits des musulmans,, comme vous dites ils ont misogynes,, anti sémites, racistes, pédophiles etc…. ce sont eux les nazis, et ça il faut le marteler, le crier, pour que ça entre bien dans la tête de tout le monde !!!

  5. Avatar gaudet jean michel dit :

    Le terme d’extrême droite est effectivement galvaudée et mis à contribution pour stigmatiser les personnes qui s’attachent aux valeurs traditionnelles de la France , et de la vie de famille séculaire .

    A ce compte là , les familles catholiques se rendant modestement à la messe en rite latin du dimanche, sont assimilées aux directeurs de camps de Pologne , prononçant chaque jour, la mort de centaines de juifs ! mais oui, vous n’avez pas la berlue, le pouvoir socialope , et les merdias gauchistes, ;;;en sont bien parvenus à ce stade !

    S’ agissant du front national , rappelons que parmi les résistants à l’occupant allemand, se sont trouvés des illustres individus de trés grande droite, à coté desquels Marine Le Pen , se scandalisant simplement de la montée du salafisme ,fait carrément figure de ……..trés gentille centriste modérée !! et oui l

    Cependant effectivement , si le fait de continuer à reconnaître , en fonction de réalités historiques incontournables , que la France est de racines celtiques , que nous sommes attachés à un fonctionnement moral traditionnel de la société humaine et de la famille , et que nous rejetons toute forme d’occupation alogéne africaine et orientale brutale et dangereuse, alors oui la qualification d’extrême droite pourra être retenue, mais pour se trouver aussi assumée en toute conscience , sans état d’âme excessif et inutile !

  6. Avatar patriote dit :

    La plupart des gens ignorent que  » extrême droite  » désigne l’emplacement occupé par les représentants du FN ( ou autre ) par rapport au président de l’assemblée , le mot  » extrême  » est maintenant bien ancré dans le cerveau des gens et sert a diaboliser ceux qui pensent autrement .

  7. hoplite hoplite dit :

    La stratégie de la gauche est de nous obliger à nous défendre continuellement d’être des extrémistes, des nazis etc… car pendant que l’on perd du temps à ce petit jeu où ils nous entraînent, on ne fait pas autre chose! C’est une vieille stratégie des communistes…
    C’est exactement comme traiter quelqu’un de raciste: le but est de l’obliger là encore à se défendre de l’être.Pendant ce temps, il ne fait que perdre son temps.
    Arrêtons de nous défendre, obligeons ceux d’en face à se défendre contre nos attaques, vous verrez qu’ils changeront de discours.

  8. Diogène Diogène dit :

    « je n’ai plus aucun problème avec ce terme d’ ‘extrême-droite », tant celui-ci est galvaudé et surtout utilisé par la gauche pour culpabiliser et discréditer quiconque n’entre pas dans le moule du politiquement correct.
    Si l’on est d’ « extrême-droite » parce que l’on aime son pays et sa culture, que l’on a travaillé à l’école pour obtenir ses diplômes, que l’on a effectué son service militaire sans se plaindre, que l’on est poli, que l’on est ponctuel pour prendre son travail et se rendre à un rendez-vous, alors oui, je suis d’extrême-droite, non seulement revendiqué, mais en plus assumé ! »

    Bravo Corneille je suis bien d’accord avec vous.

    Corneille : si vous permettez une petite pirouette empruntée à un autre grand littéraire (tel Corneille) des siècles passés, en l’occurrence Nicolas Boileau :

    « Selon que notre idée est plus ou moins obscure,
    L’expression la suit, ou moins nette, ou plus pure.

    Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement,
    Et les mots pour le dire arrivent aisément. »

    Vous exprimez fort bien votre pensée, Corneille !

  9. Avatar Xtemps dit :

    Mon parti c’est mon peuple, le démos et son pouvoir qui n’est rien d’autres que la véritable démocratie et pas celle des autres, où les élus ne doivent que rendre des comptes qu’ au seul peuple et tous changements par référendum, toutes décisions et accords sans référendum est nul et non avenue, les autres peuples ne les regardent pas.
    Tout ce qui est imposé de force au peuple contre sa volonté, comme imposer l’immigration par manipulation et des insultes, comme insulter de racisme et autres raccourcis pour faire taire le peuple qui refuse, n’est rien d’autres que du fascisme.
    Tout ce qui est contre la volonté du peuple est fasciste, de la dictature, de la maltraitance.
    Et donc imposer l’immigration, comme avec tout le reste, par la force avec insultes contre la volonté du peuple, ne sont rien d’autres que de la maltraitance infligé de la part des dirigeants dictateurs fascistes contre le peuple.
    En démocratie les représentants ne peuvent rien imposer contre la volonté du peuple, ce qui indique aussi que les droits de l’homme et l’ONU ne font pas leurs travail pour faire respecter les droits des peuples, même les pays démocratiques, et ferme les yeux sur les injustices commis par les états totalitaires contre la volonté des peuples dans le monde.

  10. Avatar patriote dit :

    Sans avoir fait d’études supérieures , je sais évidemment que le front national n’existait pas au moment de la révolution Française , ce que je voulais dire c’est que l’on désigne par extrême droite les places se situant a l’extrême droite d’un hémicycle par rapport a celui qui préside .

Lire Aussi