Comment Arte s’acharne sur les chrétiens et le christianisme


Comment Arte s’acharne sur les chrétiens et le christianisme

Voici le programme de Arte chaîne franco-allemande, le dimanche 7 février 2016 :

9h20 Le métis de Dieu
A l’âge de 14 ans, Aron Jean-Marie Lustiger se convertit au catholicisme contre l’avis de ses parents de confession juive. Alors que le jeune homme doit affronter la mort de sa mère lors de sa déportation, il se fâche avec son père. Ce dernier n’accepte pas sa décision. Pendant ce temps, Jean-Marie Lustiger est devenu curé. Il grimpe rapidement au sein de la hiérarchie écclésiastique grâce à son amitié avec Jean-Paul II. Mais en 1985, il doit gérer la plus grave crise entre entre juifs et chrétiens depuis la Seconde Guerre mondiale : un couvent de carmélites polonaises s’est installé dans les murs d’Auschwitz.

14h05 LE VRAI POUVOIR DU VATICAN
Depuis la création de l’Etat du Vatican, en 1929, sept papes et leurs neuf secrétaires d’Etat seulement ont assuré la continuité de la diplomatie.

15h00 LE VRAI POUVOIR DU VATICAN
Retour en arrière : en 1931, l’Eglise reconnaît la toute jeune République espagnole. Mais les massacres de religieux lui font choisir le.camp franquiste

20h45 AMEN
Durant la Seconde Guerre mondiale, en Allemagne. Kurt Gerstein, médecin en poste à l’institut d’hygiène de la Waffen SS, devient le superviseur de l’approvisionnement en gaz Zyklon B des camps de la mort nazis. De passage à Auschwitz, il découvre, horrifié, la terrible réalité des chambres à gaz. Chrétien convaincu, il décide de porter témoignage, de se faire «espion de Dieu» pour alerter la communauté diplomatique internationale. Aidé par un jeune prêtre italien, il tente surtout de prévenir le Vatican,

Ces programmes ont un point commun : faire ressortir les conflits entre l’église catholique et les juifs pour deux d’entre eux : « le métis de Dieu » et « Amen » et pour les deux autres affirmer la collusion de l’église avec les fascistes.

A noter, toutefois, que le franquisme qualifié par les Espagnols de « national-catholicisme », n’avait rien à voir avec le national socialisme, l’Espagne a sauvé nombre de ses ressortissants juifs, notamment les juifs gréco espagnols ou romaniotes.

Bref j’y vois personnellement une volonté de stigmatiser la chrétienté, qui même si elle n’est pas exempte de toute critique, n’a jamais eu dans ses livres saints comme programme l’extermination des juifs comme il est expressément et clairement écrit dans le coran.
C’est une méthode peu élégante pour désigner les chrétiens comme anti sémites alors qu’actuellement les victimes mondiales des musulmans sont les juifs et les chrétiens.

Heureusement toutes les chaînes n’ont pas le même langage. Par hasard, vendredi 5, j’ai regardé sur la chaîne RMC un reportage fort intéressant sur Otto Skorzeny, malheureusement diffusé un peu tard.
Chargé par Hitler lui-même de libérer Mussolini, il réussit cet exploit grâce aux commandos de parachutistes d’élite de la luftwaffe.
Otto Skorzeny était lié au camp de concentration d’Oranienburg Sachsenhausen, selon les témoignages des déportés français qui figurent dans l’ouvrage Sachso, livre publié par l’amicale de Sachsenhausen, en 1982, Éditions Terre humaine.
Mais ce qui est le plus intéressant, et qui est relaté dans le film projeté, c’est son activité après la guerre : il devient responsable du trésor de guerre nazi constitué (sans qu’Hitler le sache) par Martin Bormann dès 1944. Sa propre organisation, la Bruderschaft (la « Fraternité »), se transforme en ODESSA (« Organisation des anciens membres de la SS »( Organisation der ehemaligen SS-Angehörigen).
En 1953, Otto Skorzeny est envoyé par l’ancien général Reinhard Gehlen en Égypte comme conseiller militaire du général Mohammed Naguib. Avec le général Wilhelm Fahrmbacher et plusieurs anciens nazis tels Oskar Munzel, ancien général de division de Panzer, Leopold Gleim, ancien responsable de la garde personnelle d’Hitler, Joachim Daemling, ancien responsable de la Gestapo à Düsseldorf, et le docteur Hans Eisele du camp de Buchenwald, il structure les forces militaires et policières du pays, entraînant les premiers commandos palestiniens. Tout ceci avec la bénédiction du grand Mufti de Jerusalem Mohammed Amin al-Husseini qui a passé toute sa vie a vouloir exterminer les juifs, il a notamment fondé pendant la guerre la 13e division de montagne de la Waffen SS Handschar avec comme objectif celui de Daesch actuellement , faire de Jerusalem la capitale du caliphat islamique. Dans le reportage il est dit clairement que Yasser el Arafat lui-même a été formé par Skorzeny de même que toute les méthodes des commandos allant du hamas jusqu’à Al Qaida se sont inspirés des commandos WERWOLF (loup-garous) d’Otto Skorzeny.
Dans ce reportage on y voit des armées islamiques le bras tendu et également de nombreuses versions de « mein kampf » en arabe vendus partout en terre musulmane.
Ce reportage rend très flagrante la collusion des musulmans et des nazis qui ne sont que leurs enfants naturels.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Alain de Catalogne

Responsable Résistance républicaine Espagne


14 thoughts on “Comment Arte s’acharne sur les chrétiens et le christianisme

    1. BeateBeate

      Il est souvent important de regarder ou de lire la propagande que diffuse l’adversaire afin de pouvoir alerter et dénoncer la manipulation.

  1. Avatargaudet jean michel

    Oui la seconde guerre mondiale a vu l’alliance des musulmans et des nazis , dont le facteurs communs était la haine des juifs , mais je me presse d’ajouter non pas pour des raisons identiques .

    Les sources coraniques de l’antisémitisme , sont profondément confessionnelles . Mahomet a apparemment ( j’ajoute cette réserve car il semblerait que l’existence historique du personnage soit plus compliquée que l’on veut bien nous l’avouer ) commis des crimes de masse contre des tribus juives , avec pour motif une opposition politique et idéologique , mais éventuellement aussi des raisons bassement matérielles . Dans la démarche de Mahomet , nous ne découvrons aucune notion de mépris pour des causes dites « biologiques » car sa capacité d’imagination rudimentaire, ne pouvait produire de tels concepts ;;;;;;ELABORES !

    Avec le nazisme et les productions philosophiques et mêmes scientifiques de Adolph Hitler , nous changeons totalement d’univers et d’appréhension de la condition de « juif » . Là au contraire , il n’est même plus question de rejet d’une doctrine religieuse ( bonne ou mauvaise là n’est pas la question ! ) mais uniquement la supposée appartenance à une catégorie d’êtres vivants , dits racialement inférieurs , dont l’existence sur terre était néfaste .

    En cela , Adolf Hitler se reconnaissait le droit d’accéder à la condition de professeur en biologie humaine ( sans les diplômes ) lui permettant de considérer le « juif » comme étant une entité raciale humaine identifiable , comme un asiatique ou un homme de race noire !

    C’est là que réside effectivement le cœur des fantasmes illusoires du national socialisme . Car sans même se pencher ou non sur la question de la non égalité des races humaines ( là n’est pas le débat ) il est absolument impossible de déterminer une pseudo race « juive » actuelle . Existait il une race hébraïque homogène aux ‘temps de la bible »? , personnellement je n’en sais rien , et je ne suis pas sur que les archéologues le savent également !

    Cependant l’observation attentive des communautés juives diverses , nous permettent d’écarter l’existence d’une véritable cohérence de caractéristiques physiques pleinement homogènes , et tout au plus pouvons nous évoquer l’existence des séfarades, à l’aspect vaguement méditerranéens , dont beaucoup pourraient être assimilés à des espagnols ou des italiens du sud , et les ashkénazes , ressemblant fortement à des citoyens polonais , ou habitants d’un quelconque état d’Europe centrale

    Les descriptions physiques lancinantes imposées par le régime allemand des années 30 , aux écoliers de Bavière , de Rhénanie , ou de Saxe , pour les aider à racialement reconnaître un juif, reposent donc sur des imprécisions remarquables .

    Par conséquent le régime nazi se moquait ouvertement de la confession religieuse des personnes , pour uniquement considérer une présupposée origine raciale elle même illusoire , comme je viens de l’expliquer !

    C’est la raison pour laquelle une certaine Edith Stein, religieuse catholique de son état, convertie bien des années auparavant , fut malgré tout considérée comme juive impure et déportée ! car elle n’était censée être aryenne ! de par sa famille . Les convictions religieuses , n’étant pas pris en compte par les nazis pour régler ce genre de question .

    Par conséquent la rencontre historique impressionnante entre l’islam et le nazisme scientifique racial , nous met en présence de deux formes d’antisémitismes , qui pour des raisons un peu divergentes , décidèrent de s ‘unir pour engager une entreprise d’éradication, qui se poursuit en notre 21 °siécle , et qui est loin de s’achever

    Nous contemplons donc les pays occidentaux en train de renouer des relations avec l’Iran , tout en ne pouvant ignorer que cette puissance, reprend à compte le projet commun du nazisme et du grand mufti de Jérusalem , d’éradiquer Israël et la totalité de ses habitants

    Dans cette problématique l’Eglise catholique n’a jamais évoqué , la moindre notion de race proprement juive, et n’a jamais eu la prétention de se lancer dans des études biologiques savantes , contrairement au nazisme , pour déterminer , si il existe une « race » hébraïque millénaire , se perpétuant immuable dans le temps , sous la forme d’un type aux yeux globuleux, avec nez crochu et cheveux noirs crépus . Remarquons pour rire que les autorités nazi n’avaient pas bizarrement expliciter les critères précis permettant d’identifier une …..femme juive ! étrange non ?

    En vertu de quoi le pape Pie 12 , confronté au spectacle de la catastrophe évidente, choisit la voie du profil bas ( ce qui lui est reproché ) et donna en grand secret des consignes à l’ensemble des monastères, pour qu’ils ouvrent leurs portes et accueillent des familles en détresse , pour une oeuvre de sauvegarde fondamentale !

  2. EVAEVA

    Mille mercis, Alain, pour cet article qui fourmille d’informations utiles et précises, notamment sur les rapports entre nazisme et islam.
    Je vais garder votre article dans mes archives, il me sera utile dans le futur.

    1. AvatarAlain de Catalogne

      Chère Eva, je viens de lire sur « riposte catholique » un article que vous allez apprécier en tant que catholique,. Il s(agit d’un grand philosophe allemand proche de Benoît XVI:*Robert Spaemann, proche de Benoît XVI, dénonce l’accueil des chrétiens dans des centres multiculturels

      Il faut, dans la mesure du possible, héberger les demandeurs d’asile avec des personnes de convictions semblables : « N’est-ce pas un commandement d’humanité ? » Robert Spaemann s’est élevé contre le préjugé idéologique qui sous-tend ce mélange des cultures et des religions. Un fonctionnaire allemand a pu déclarer en effet que l’accueil proposé aux réfugiés constituait une sorte de « Nations unies en miniature : les gens doivent apprendre au moins ici à s’entendre. »

      Le philosophe catholique reproche aux responsables de méconnaître la dimension communautaire de la religion, qui fait que les gens se sentent « frères » – ces gens « qu’on arrache les uns aux autres alors qu’ils sont dans des pays étranger ». « C’est une tyrannie malveillante », accuse Robert Spaemann.

      Crise des migrants : aider les réfugiés chrétiens d’abord

      « C’est à l’Église catholique que Spaemann demande particulièrement de changer d’attitude et d’accueillir en priorité les chrétiens : « Lorsqu’on ne peut aider tout le monde, il y a une hiérarchie selon la proximité ou l’éloignement. Il peut s’agir de la religion ou de la nationalité, de personnes qui ont des intérêts communautaires ou une même vision du monde. N’est-ce pas ce qu’il y a de plus naturel au monde ? »
      Qu »en pensez vous ?

      1. EVAEVA

        Bonjour Alain,

        Je pense qu’il faut avoir vécu enfermé dans un placard sans électricité durant ces dernières années pour ne pas savoir que les « réfugiés » musulmans sont pour la plupart de faux réfugiés

  3. AvatarThierry-Ferjeux Michaud-Nérard

    Pourquoi s’étonner de ce que Arte, la chaîne des activistes anarcho-libertaires LGBTQ pro GPA/PMA continue à diffuser des programmes anarcho-nihilistes et déconstructionnistes ? C’est comme vouloir se plaindre de ce que la pluie mouille ou de ce que les socialistes ruinent le pays !

  4. Avatarcatou29

    Même avec des preuves la plupart des gens dits « normaux » n’y croiront pas, ils préfèrent « casser du Catho » en critiquant le Vatican et ses richesses etc… Etant catho moi même je ne suis pas toujours d’accord avec tout mais ce que je sais c’est que nous avons une religion chrétienne qui bien que divisée depuis des siècles n’en est pas moins la seule qui essaie de faire régner la paix et la fraternité dans le monde. L’antéchrist est très présent et actif dans nos sociétés occidentales nous le constatons tous les jours à travers les nouvelles des guerres, des abominations du terrorisme, du règne de plus en plus violent du capitalisme mondial basé sur la finance et non plus les valeurs humaines.

  5. AvatarXtemps

    C’est bien de la manipulation médiatique digne d’un état fasciste au pouvoir, avec des excuses bidons et manipulations comme d’habitude, c’est à çà que nous reconnaissons les fascistes.
    Apprendre à reconnaître les fascistes est important de nos jours et soyez toujours critiques, n’acceptez jamais pour argent comptant tout ce qu’on vous dit, vérifiez les sources, les pigeons c’était hier.

  6. AvatarMaxime

    On pourrait peut-être ajouter à la liste dressée par Alain de Catalogne un documentaire historique, au demeurant fort intéressant, sur Henry VIII.
    Je l’ai regardé plusieurs fois et je dois dire que les scènes de décapitation m’ont choqué dans le contexte actuel (Etat islamique, Arabie Saoudite, etc…). Certes, on nous dit que c’était un roi très méfiant de son entourage, qui n’hésitait pas à faire procéder à des exécutions, y compris parmi ses plus proches, mais combien d’images de scènes de décapitation dans ce documentaire, qui ne sont pas les plus agréables à regarder bien sûr. Evidemment, on ne voit pas les têtes tomber, bien sûr c’est une reconstitution fictive et on ne peut nier que c’était une sanction applicable à l’époque, mais de là à nous ressortir à chaque fois la scène où le condamné en question est conduit sur le lieu où il doit être décapité… cette insistance m’a gêné, comme s’il s’agissait de nous rappeler que même les Chrétiens ont décapité à qui mieux mieux dans le passé. Dans le contexte actuel d’ultra-violence islamiste, cela m’a choqué, je pense que le documentaire aurait pu être de toute aussi bonne qualité sans, à chaque fois illustrer le sang qui coule, le condamné terrifié la tête posée sur le bois et son bourreau…
    http://www.arte.tv/guide/fr/061712-000-A/henri-viii-complots-a-la-cour?autoplay=1

Comments are closed.