Frontex souligne la difficulté de freiner l’afflux de migrants en Grèce


Frontex souligne la difficulté de freiner l’afflux de migrants en Grèce

Des obstacles légaux et géographiques empêchent de contrôler efficacement les frontières de la Grèce, a souligné Frontex lundi alors qu’Athènes est sous le feu des critiques de ses partenaires européens qui lui reprochent de laisser entrer trop de migrants.

Lorsque ses bateaux recueillent des migrants en mer, il est tout simplement légalement impossible à Frontex de les renvoyer chez eux. «Il en a toujours été ainsi, c’est le principe de non-refoulement», a indiqué à l’AFP la porte-parole de l’Agence européenne pour la gestion des frontières extérieures de l’UE, basée à Varsovie, au retour d’un voyage à Lesbos, une des îles grecques confrontées à l’afflux de migrants.

Commentaire de Parole d’un grec:

Voici la réponse de Frontex aux détracteurs de la Grèce. Il est tout à fait impossible de repousser les migrants à cause des frontières maritimes sauf dans le cas où les Européens créent de zones terrestres sécurisées tampon sur les côtes d’Asie Mineure avec l’aide des armées des pays européens.

Je sais cela paraît fou mais c’est la seule solution, sinon voyez avec les Turcs qui sont les potes de Daesh.

Voilà le retour du bâton pour l’Occident pour avoir trahi les populations chrétiennes en Asie Mineure. Un retour de bâton qui punit sévèrement les pays qui ne ratent pas un seul instant pour afficher leurs sentiments anti-Grecs et contre les chrétiens dOrient !

Notamment l’Allemagne et les pays scandinaves.





8 thoughts on “Frontex souligne la difficulté de freiner l’afflux de migrants en Grèce

  1. Nestor Mackno

    Salut à tous, ça bouge en Allemagne, d’abord par la parole . Madame Frauke Petry présidente du parti AFD ( alternative für Deutschland ) préconise, pour défendre ses frontières, que la police doit faire l’usage de leurs armes à feu en cas d’urgence . Voila des paroles qui nous font du bien . Bien sûr tous les partis, les assos, les syndicats sont vent debout devant de tels propos .

    On va y arriver à ce genre de méthode, de gré ou de force . Qu’on se le dise .
    http://www.lefigaro.fr/international/2016/01/31/01003-20160131ARTFIG00061-l-afd-choque-l-allemagne-en-proposant-de-tirer-sur-les-refugies.php

  2. hoplitehoplite

    La seule difficulté non pas de freiner mais de stopper l’immigration s’appelle Erdogan.Toute l’europe le sait, toute l’europe est complice.
    Frontex n’est qu’un slogan de papier vide de sens et de volonté.

  3. hoplitehoplite

    Juste une question:
    Sur l’ensemble des vidéos montrant des clandestins débarquant en Grèce, nous voyons des tas de gilets de sauvetage jetés sur les plages, mais PAS UN SEUL PNEUMATIQUE.
    Sur une vidéo en particulier, j’ai remarqué qu’après avoir débarqué sa cargaison humaine devant les assos et autres ong etc… le canot repartait tranquillement avec le passeur aux commandes pour recharger en turquie et revenir. Alors ma question est: Est-ce que la Grèce n’a pas reçu l’ordre de fermer sa gueule!!!

    1. Parole d'un GrecParole d'un Grec

      Il s’agit de faux gilets de sauvetage vendus aux prix d’or par les commerçants Turcs. Ils sont responsables de centaines de noyades..

      L’exemple avec le canot illustre bien la situation de frontières maritimes très très larges.. Il est impossible de contrôler tout ça. Il se peut que les autorités ont arrêté le passeur après au large. La Grèce n’a reçu aucun ordre mais une chose est sûre et certaine nous n’avons jamais invité les immigrés en leur disant que nous avons besoin des milliers de travailleurs pour relancer notre économie comme a fait l’Allemagne.

      En effet, vu le nombre de barques qui arrivent alors Frontex doit envoyer davantage de moyens et travailler un peu plus que les horaires de fonctionnaires dans le public.

    2. Parole d'un grecParole d'un grec

      Il est impossible de contrôler des frontières maritimes très étendues par les autorités portuaires. Là il ne s’agit surtout pas du travail de la marine grecque qui doit être prête à contrer les Turcs et non pas à jouer les policiers avec les migrants pour qu’ils n’aillent pas en Allemagne 🙂

Comments are closed.