Qui est le préfet Pierre Lambert, qui refuse les manifestations qui ne défendent pas ses propres idées ?


Qui est le préfet Pierre Lambert, qui refuse les manifestations qui ne défendent pas ses propres idées ?

Pierre Lambert est préfet. Nommé par le premier Ministre il est donc, comme tous les préfets, lié politiquement aux dirigeants du pays et chargé d’appliquer dans les départements la politique décidée en Conseil des Ministres.

Jusque-là, tout est normal.

Mais quand ce préfet prétend interdire une manifestation pour des raisons subjectives, clairement revendiquées comme personnelles, ce qui, à mon sens, est une faute de déontologie et une faute grave, on a le droit et même le devoir de chercher comment il est arrivé à ce poste… et quels sont ses engagements personnels politiques, idéologiques, qui se trouvent mis sur le devant de la scène lors de décisions liées à sa fonction.

Pour la magistrature, on a le mur des cons ; devra-t-on également chercher le mur des victimes de l’idéologie de certains préfets ?

L’itinéraire de Pierre Lambert est assez intéressant. Ce serviteur fidèle de ses maîtres, de droite ou de gauche, n’est pas n’importe qui…

Ancien conseiller technique de Jean-Pierre Soisson, ancien chef de cabinet de Ségolène Royal… C’est un fidèle des fidèles, et ces postes ont dû lui ouvrir bien des portes… Rien ne devait donc l’ empêcher de faire carrière, que ce soit sous la gouvernance UMP ou PS, renvoyées dos à dos, et pour cause.  C’est ainsi qu’il s’est retrouvé préfet pour l’égalité des chances sous Sarkozy !

 carrière-pierre-lambert

Source ici.

Le plus intéressant c’est évidemment ce poste de « préfet pour l’Egalité des chances », un non-sens et une hérésie, Napoléon a dû se retourner dans sa tombe. Mais hérésie ô combien représentative de notre époque et de la préférence étrangère qui sévit. Un préfet, représentant de l’Etat, voué à accorder la même attention à tous les citoyens, qui réserve tous ses soins à la discrimination positive  (autre nom de l’Egalité des chances), ça interpelle…

« Mon rôle est d’impulser la politique de l’Etat en matière de cohésion sociale, politiques liées à l’emploi, à l’éducation, à la réussite éducative, en direction des quartiers, notamment le soutien aux associations, ainsi que tout ce qui concerne l’adaptation scolaire, la lutte contre la violence scolaire… »

Intéressant, non, pour quelqu’un qui affirme, 5 ans après, qu’il n’y aurait aucune islamisation rampante de l’Europe. On se demande bien à cause de quoi et de qui il avait fallu créer son poste en 2010. On se demande bien pourquoi et pour qui  il fallait soutenir les associations. Associations de soutien scolaire aux petits Chinois ? Aux petits Anglais ? La violence scolaire ? Le fait, sans doute, de petits bouddhistes…

Par ailleurs on redira ici que Pierre Lambert, citoyen, a tout à fait le droit de penser que l’islamisation est un mythe, mais est-ce son rôle de préfet de refuser que ceux qui pensent autrement puissent le dire et défendre leur point de vue comme la Constitution le permet ?

Est-ce le rôle du Préfet de dire « je » (je ne suis pas en phase, je ne souhaite pas…)et d’insulter les organisateurs de manifestation avec lesquels il n’est pas d’accord ?

C’est ce qu’on lui a appris dans les Ministères ?

A moins qu’il  ne serve de fusible, délibérément, et qu’il ne soit que la voix de ses maîtres, Valls ou Cazeneuve, qui auraient décidé dictatorialement qu’en France on peut manifester pour Morsi l’islamiste,  contre le Président iranien (avec des centaines d’ennikabées hurlant en persi…), pour le Hamas qui appelle à tuer les juifs, contre la liberté d’expression comme le font régulièrement les « antifas« , pour les migrants, pour l’islam (on autorise même des barbus à distribuer gratuitement des corans, livres de haine, de discrimination et d’incitation au djihad… ) mais on ne pourrait pas dire non à l’islamisation de nos pays, à la multiplication des voilées et des émeutes communautaristes et non à l’invasion migratoire ?

Ce serait un déni de démocratie absolu  à l’heure où, partout en France, y compris en Bretagne, chaque jour ont lieu des manifestations, seules seraient interdites celles qui  déplairaient au pouvoir dominant et à  la politique voulue par les élites européennes et internationales.

Nous ne laisserons de toutes manières pas les choses en l’état et nous ferons naturellement un recours contre toute décision bafouant de façon évidente le droit du peuple français.

Voir aussi :

http://resistancerepublicaine.eu/2016/01/30/saint-brieuc-les-bretons-seront-au-rendez-vous/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “Qui est le préfet Pierre Lambert, qui refuse les manifestations qui ne défendent pas ses propres idées ?

  1. maury

    Il tient à garder ses privilèges!d’ailleurs tous les préfets sont liés au pouvoir pour être grassement payés sinon c la porte!!!!UNE MAFIA QUOI!!!!!

  2. pi31416

    Un préfet, ce n’est qu’un larbin du pouvoir, l’un des plus méprisables.

    En casquette à galons dorés
    En jaquette à boutons dorés
    Voyez s’rengorger
    Monsieur l’préfet

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      C’est le rôle qu’il joue qui est méprisable, mais je ne pense pas que la fonction soit méprisable en elle-même, bien au contraire.

      Ce type sort de l’ENA.

      L’ENA forme des moutons soumis.

      Une énarque vient de publier un livre, contre la formation énarchique, soi-disant « post-anarchiste » et critique.

      Résultat la donzelle, à l’esprit libre, quand elle exprime sa propre pensée, phantasme exactement comme les autres moutons: La Manif Pour Tous était peuplée d’homophobes au front bas, Marine, si elle vient au pouvoir, fera assassiner les « antifascistes » (sic). etc etc

  3. gaudet jean michel

    Il fut un temps ou les préfets , même aux ordres du pouvoir politique en place s’attachaient à faire preuve d’une certaine neutralité même de façade, et se considéraient davantage contre des commis de l’état , se donnant d’offrir aux administrés un semblant de position relativement apolitique, qui doit être le propre de tout haut fonctionnaire professionnel.

    Mais nous en sommes parvenus à une époque , ou l’emprise idéologique d’un pouvoir à forte tendance dictatoriale, trés influencé par des personnalités ombrageuses comme Vals ou Taurbira, en vient à conférer à la condition de préfet ou de magistrat, une dimension doctrinale inconnue auparavant , mais réellement offensante pour les règles déontologiques de ces professions de serviteur de la nation

    Le propre d’un préfet est d’être un agent de l’état au service d’une population de département , et non pas un porte parole de parti politique . On peut supposer que Lambert adopte cette attitude par pure manœuvre se sachant surveillé par Caseneuse, qui le cas échéant est l’affût du moindre faux pas de la part d’un de ses préfets , surtout les circonstances trés délicates que connait le pays en terme de pression migratoire . Combien de préfets furent démis de leur fonction , parce qu’ils avaient déplu, …Une lettre , un coup de téléphone émanant du minstére annonçant la mauvais nouvelle tant redoutée, ….C’est tellement vite fait n’est ce pas ?

    Nous pouvons donc songer que ce Lambert se trouvant relativement bien en Bretagne , craint par dessus tout l’épée de Damoclès, qui en tombant du haut du gouvernement , l’enverra illico exercer ses fonctions sous d’autres cieux encore moins cléments , comme le Pas de Calais ou la scéne St Denis . Précisons à ce sujet que ce type de préoccupation et d’appréhension fondamentale,occupe bien sur la conscience de l’ensemble des collègues du sieur Lambert C’est donc ce genre de crainte révérencielle qui est bien propre à susciter beaucoup d’attitudes de soumission inconditionnelle !

    Par conséquent cet exemple nous permet de mesurer à quel point les règles de la démocratie et de la liberté de parole pèsent peu au regard des intérêts de carrière cruciaux , sur lesquels aucun préfet n’osera exprimer la moindre plaisanterie!

  4. Xtemps

    Trop gentil pour être poli, trop d’humanisme à sens unique pour être vrai, qui ne coure jamais vers les dix millions français pauvres dans la misère, là point d’humanisme, sûrement un des infiltrés escrocs chou chou du système rapaces.
    Système d’égalité des chances sans le peuple français et complètement exclu, sans pouvoir dire non au système sur toutes décisions, laissé sans référendum, seul outil indispensable pour s’exprimer est confisqué ou que ces messieurs dames qui dédaignent le peuple veulent bien concéder cette obligeance démocratique, qui ne font qu’a leurs guises.
    Vous le peuple français les laissés pour compte, vous avez le droit de dire non! et d’être persécutés pour ce droit par le pouvoir totalitaire fasciste.
    Le peuple a des droits et il a le droit de dire non!
    Tous les peuples européens ont des droits et sont persécutés par l’union totalitaire européenne et fasciste.
    Ps : Si l’Islam doit être connu le mieux possible pour nous, les états fasciste aussi, comment peut on reconnaître un état fasciste, quel sont les critères pour en être un averti : par sa violence contre le peuple ou qui laisse faire, se qui arrangent l’état fasciste, comme les antifas qui agressent ou les violes et agressions des migrants, ses manipulations de l’état fasciste, ses insultes, non respect démocratiques, imposer ses choix de force contre la volonté du peuple avec insultes et menaces, voir autres.
    Serai un petit rappel à l’ordre aux états qui ont tendance à l’être et de servir le peuple comme convenu démocratiquement sur le droit chemin.

  5. stem

    Lu sur Ouest-france: Il précise qu’il « ne souhaite ni cette manifestation ni la contre-manifestation annoncée par ailleurs ».

    Si il interdit cette manif par opposition idéologique, pourquoi interdit-il aussi la contre manifestation également prévue ? Visiblement, c’est pas la bonne foi qui vous étouffe.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      posez-lui donc la question, vous savez lire comme moi il ne parle en l’occurrence que de la nôtre avec des qualificatifs inacceptables, pour l’autre c’est une autre affaire qui ne nouos concerne pas

  6. Pouf

    Oui, il a totalement raison : il n’y a pas d’islamisation rampante de la société ! C’est au contraire une islamisation hyper-active !!!…et visible !!!

  7. durandurand

    Toujours deux poids deux mesures avec ces salopes de préfets de mes deux, fort en gueule pour interdire les manifs de Patriotes , mais ne pipant mots quant il s’agit des manifs d’extrêmes gauchiottes et de muzz . N’oublie pas citoyen préfet tu aura des comptes à rendre au peuple souverain !

Comments are closed.