Que c’est triste un Rochefort finissant au fond de la télé en jouant au djeune…


Que c’est triste un Rochefort finissant au fond de la télé en jouant au djeune…

Remarquez,Jean Rochefort n’est pas mal non plus dans sa tentative de séduction des arriérés :

« Gros zbeul dans le ter-ter, y a les Montaigu et les Capulet, les deux mi-fa de Verone, qui se tapent les pecs comme des Lopez sur Youtube. » Raconté par Jean Rochefort, dans un langage contemporain et fleuri, le classique Roméo et Juliette, de William Shakespeare, prend une autre dimension.


« Roméo et Juliette » de Shakespeare raconté par Jean Rochefort, façon « jeuns »

Roméo Montaigu devient alors un « Véronais fragile, qui match à 200 sur Tinder, avec une collégienne bien fraîche ». Mais « gros hacking de la fatalité », Juliette n’est autre que la « petite dernière » des Capulet, la famille rivale. Roméo la « stalke sur Facebook, la poke au balcon » et quand elle « lui montre son pure minois », il en profite pour « balancer une impro de poetic lover »…

Dans les prochaines émissions, le comédien revisitera, également en trois minutes, d’autres œuvres, comme L’Odyssée d’Homère, Le Cid de Corneille ou encore Les Liaisons dangereuses,de Choderlos de Laclos. Ils sont à voir chaque jeudi à 20h35 à partir du 21 janvier sur France 5

http://www.fdesouche.com/695597-jean-rochefort-romeo-et-juliette-facon-boloss-des-belles-lettres

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


12 thoughts on “Que c’est triste un Rochefort finissant au fond de la télé en jouant au djeune…

  1. deniauddeniaud

    Lamentable en effet ! On se demande si on ne devrait pas interdire de télé tous ces ( ex ) talents nationaux qui deviennent gâteux et baveux, mais qui restent toujours dans la bien-pensance, ça oui ….
    Quel dommage, quel gâchis, ça fiche par terre toute une grande carrière parfois !
    Ca me rappelle JJ Bourdin un matin sur RMC, qui riait aux larmes quand un « artiste » récitait un long passage de « Madame Bovary » ( Flaubert), revisité et défiguré honteusement, façon « djeune » là-aussi.
    Mais courage et patience, n’est-il pas, chère Christine ?

  2. AvatarAlix

    Jean Rochefort est pathétique, son jeu d’acteur tient de la momie égyptienne récitant sans comprendre un texte d’une langue étrangère.
    Et puis surtout ce n’est pas drôle, si encore ça avait été revisité par Pierre Perret à l’époque où il avait du talent (années 60/70) ou Bobby Lapointe, mais là l’écriture est affligeante d’ailleurs pas sûr que cela plaise au public destiné !

    1. Avatarjarczyk

      Pathétique reste le plus juste des qualificatifs, à son endroit, même si une approche plus contemporaine de Shakespeare est nécessaire, théâtralement parlant… C’est tout l’art de la mise en scène qui se distingue de la présente caricature !

  3. AvatarKancau11

    Jean Rochefort devrait marcher à l’ombre ou mettre un chapeau, il a dû prendre un coup de soleil sur la cafetière.

  4. AvatarFauchon

    Quelle est cette étrange maladie sénile ? Atroce…Il était si bien dans son dernier film « Floride » avec Sandrine Kiberlain sorti en août 2015 ! Depuis il pense peut-être que le nivellement par le bas évitera la guerre civile qui se profile…Si un peuple doit acheter la paix en s’abatardisant et en rabaissant son QI moyen à 75, il vaut mieux qu’il se batte…Ou qu’il meurt !

  5. AvatarFauchon

    Ça y est, j’ai trouvé. Jean Rochefort délire à cause des effets secondaires d’un médicament bien connu, se présentant sous forme de petites pilules bleues, le « Vieux-grave » !!

Comments are closed.