Préparatifs de guerre de l’armée turque sur la frontière syrienne


Préparatifs de guerre de l’armée turque sur la frontière syrienne

Les nouvelles du front syrien évoluent rapidement ces dernières heures avec les Turkmènes encerclés par les troupes syriennes et russes. La situation pour les Turkmènes est devenue vraiment critique et les préparatifs de guerre de l’armée turque sur la frontière syrienne sont à prendre très au sérieux.

Traduction de la video par Denis

Revue Militaire Internationale, Syrie, le 21 janvier 2016

(0:06) Le 20 janvier, l’aviation militaire Russe a fait 16 sorties et a détruit 57 cibles terroristes en Syrie. Les lieux visés étaient uniquement limités à la région de Latakia à cause du mauvais temps.

(0:19) Les forces aériennes Russes ont détruit un terrain tenu par daesh, plusieurs lance-rockets ainsi que de l’artillerie et des dépôts de carburant qui se trouvaient là.

(0:29) Une installation de lance-missiles et de dépôts de carburant située dans le village de Bgelia, a aussi été visée.

(0:37) Un camp d’entraînement de daesh, y compris le poste de commandement, et un baraquement situé dans de village de Mreya, dans la province de Deir Ez-Zour, a aussi été détruit.

(0:46) Séparément, les avions russes ont atteint les terroristes près de Jabal Al-Akrad alors qu’ils s’enfuyaient de Latakia après avoir été attaqués par l’Armée Arabe Syrienne (AAS).

(0:56) Il y a des présomptions de plus en plus fortes qui montrent que la Turquie est en train de préparer une invasion terrestre de la Syrie.

(1:01) Les Turcs sont déterminés à créer une zone tampon le long de sa frontière avec la Syrie.

(1:08) Il est clair que Erdogan a besoin de cette zone pour défendre l’approvisionnement des troupes terroristes ainsi que le trafic de pétrole.

(1:15) [Cette invasion] devrait aussi empêcher l’unité de protection Kurde (YPG) de s’étendre vers l’ouest.

(1:23) Ce qui confirmerait cette présomption [l’invasion turque] est le mouvement de véhicules turcs anti mines qui ont commencé à nettoyer une zone frontalière proche de la ville syrienne de Jarabulus qui est contrôlée par daesh.

(1:33) La Turquie a aussi installé son artillerie le long de sa frontière avec la Syrie.

(1:38) La raison officielle est d’aider les alliés contre daesh.

(1:42) En fait, c’est un autre mouvement qui conduira à l’établissement de la zone tampon dans le nord de la Syrie.

(1:46) Ce qui empêche la Turquie de faire une franche invasion, c’est la possible réaction des forces aériennes russes basées en Syrie à laquelle s’ajoute le refus des USA de soutenir cette action risquée [l’invasion Turque].

(1:58) Cependant, la Turquie semble vouloir persister dans cette entreprise.

(2:04) L’armée syrienne (AAS), soutenue par les forces aériennes russes, continue son avance dans les régions d’Alep et de Latakia.

(2:10) Simultanément, les forces Kurdes YPG avancent vers la ville de Manbij laquelle est contrôlée par daesh.

(2:18) Toutes ces manœuvres font obstacle à la volonté de la Turquie, de l’Arabie Saoudite et du Qatar de créer un front commun contre Assad dans le conflit Syrien.

En ce moment,  l’armée turque effectue des opérations de déminage sur la frontière est avec la Syrie, de travaux des tranchées, d’envoi d’armement lourd aux Turkmènes et aussi des frappes d’artillerie. Plus de 1000 chars d’assaut sont en attente de recevoir des ordres pour envahir la Syrie venant au secours des turkmènes d’Al-Nusra, une branche d’Al-Qaeda qui a des affinités avec l’EI.
tukmenes-syrie

En revanche, l’aviation turque reste clouée au sol car les Russes ont imposé un statut d’interdiction de vol grâce à leurs fabuleux missiles S-400.

La 15ème brigade de l’armée syrienne avec l’aide des Russes portant de t-shirts avec le portrait du pilote russe assassinée a libéré Sheikh Miskeen à Daraa et Rabiah à Lattaquié (Λαοδικεῖα en grec) forçant les Turkmènes à s’isoler dans les montagnes à Jabar Al-Turkmen, n’ayant plus aucune issue.
Ces derniers jours, les Turkmènes ont perdu de vastes territoires et leur dernier bastion est devenu Kinsibba. Si les Turcs n’interviennent pas rapidement dans les jours qui viennent alors les turkmènes auront tout perdu.
La situation militaire pour les islamistes à Idlib est critique car ils sont encerclés de Hama, Alep et Lattaquié.
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




5 thoughts on “Préparatifs de guerre de l’armée turque sur la frontière syrienne

  1. AvatarOlivier de V

    Quel parti vont soutenir les européens ?
    3 milliards déjà accordés aux turcs.
    Foi de verlaman, c’est pour se battre contre daesh.
    Attention ! le jour s’approche où nous n’aurons plus que des ennemis ou d’anciens partenaires écoeurés et devenus indifférents à notre sort.

  2. JackJack

    Si (ou quand) les tanks turcs franchissent la frontière syrienne, l’aviation russe n’aura d’autre choix que de les détruire… des tanks d’un pays membre de l’OTAN ! Que va-t-il se passer ensuite ? S’ils veulent (vraiment) la fin de l’ISIS, l’U.E. et les USA devront donner raison aux Russes contre un Erdogan qui s’apprête à emprisonner à perpétuité des journalistes qui ont osé révélé ses manigances.

  3. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Un grand merci à « Parole d’un Grec » pour ces informations passionnantes.

    Quand je vois Poutine humilier le sultan, je redeviens européen :=)

    Quand en France aurons-nous, enfin, une politique de ce style conforme à notre civilisation ?

    Pour le moment, nos « chefs de guerre » français, impassibles, laissent Erdogan venir nous menacer et exciter ses ressortissants sur le sol de notre patrie, à Strasbourg …

  4. Avatardurandurand

    Les connards du conseil de l’Europe qui vont donné 3 milliards d’euros au salopard erdogan (désolé je ne mets pas de majuscule à des enfoirés) soi-disant pour combattre daesch et contenir le flux de migrants ou plus exactement de clandestins sur son territoire belle fumisterie , le fourbe erdogan laisse passé les clandos en Europe , cet argent versé par l’u.e. tout bénef pour lui , cet argent servira en partie a financé son intervention en Syrie pas folle la salope de guêpe !

    1. AvatarDel93

      Vous avez raison de toute façon il sait que les migrants ou envahisseurs ne veulent pas rester dans sont pays, ce sont les même merdes que dans leur pays de muzz aucun des occupants ne veut rester dans un pays muzz puisqu’ils sont là pour convertir les non muzz en muzz de merde

Comments are closed.