Les Ricains ne risqueront pas une guerre générale via l’OTAN pour sauver le postérieur de Erdogan


Les Ricains ne risqueront pas une guerre générale via l’OTAN pour sauver le postérieur de Erdogan

http://resistancerepublicaine.eu/2016/01/27/la-turquie-se-prepare-a-envahir-jarablus-cite-grecque/

Erdogan joue un jeu dangereux très oriental. Il rêve d’une résurrection de l’empire ottoman et d’en devenir le premier Calife/Sultan.
Merkel est coincée parce que l’Allemagne héberge le plus gros contingent de Turcs qui ne sont jamais devenus allemands. Mais le mauvais calcul de Erdogan c’est de croire que tous les Turcs en Allemagne roulent forcément pour la Turquie. Rien n’est moins sûr quand on réalise qu’une grande partie de ces « Turcs » ne parlent qu’Allemand et se sentent Allemands.

Mais l’Allemagne règne sur l’UE, me dira-t-on.

Plus pour très longtemps si l’UE prend le coup de pied bien placé que va lui donner Poutine.

Manque plus qu’un autre attentat sanglant en Europe pour réveiller tout le monde. Attentat déjà prévu par nos « services », à croire qu’ils vont le commettre eux-mêmes pour être sûrs.

Les Ricains ne risqueront pas une guerre générale via l’OTAN pour sauver le postérieur de Erdogan. À ce petit jeu là, ceux que d’aucuns croient qu’ils sont nos amis, les Etasuniens, ont beaucoup trop à perdre. La Turquie est dans l’OTAN, certes, mais l’OTAN ne suivra pas.

L’heure est à l’amitié forcée avec la Chine qui est devenue le coffre-fort du monde. Pour des raisons de champignons atomiques, toutes les puissances susceptibles de déclencher une vitrification générale n’ont aucun intérêt à le faire pour les intérêts mesquins d’un oriental attardé habité de rêves d’un autre âge qui, lui, n’a pas cette puissance là. Erdogan est foutu et il le sait d’où ses gesticulations.

D’autant que toutes ces gesticulations freinent le commerce mondial, seule église à laquelle croit tout ce joli monde, UE, USA, BRICS etc.

S’en prendre à la Grèce, Terre mère pour la Russie Orthodoxe, est la dernière des bêtises à ne pas commettre.

Personnellement, je pense que cela sent très fort le roussi pour Erdogan et les grands gagnants de ce marasme risquent d’être les Kurdes et, le perdant, la Turquie dont le territoire pourrait fort bien subir de grosses amputations.

On ne pourra que se réjouir d’un État Kurde prêt à mettre un grand coup de pied dans le salafisme.

Finalement, cela pourrait sentir bon la fin d’un rêve à la « Perrette et le pot au lait », qui sait …

Gardons quand même présents à l’esprit les fondamentaux de la diplomatie : il n’y a pas d’ami mais les ennemis de mes ennemis sont mes amis et tous les coups sont permis, l’essentiel étant de ne pas se faire prendre le doigt dans le pot de confiture.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Denis

Hermès Trismégiste est le symbole égyptien du savoir. Sans la connaissance, il ne peut y avoir de liberté ni de vérité. C'est pour cela que toutes les idéologies totalitaires commencent par s'attaquer à l'information. Toutes les dictatures manipulent la connaissance et abolissent le sens critique. En sens inverse, l'information est le principal ennemi des dictatures. Les Grecs donnent le nom de leur dieu Hermès à la divinité égyptienne Thot.


7 thoughts on “Les Ricains ne risqueront pas une guerre générale via l’OTAN pour sauver le postérieur de Erdogan

  1. Parole d'un grecParole d'un grec

    @Denis, bravo pour cette analyse de la situation. Le retournement de la situation a commencé comme nous pouvons le constater sur la vidéo ci-contre.

    Non, il ne s’agit pas de la Syrie en 2011 mais de la Turquie en 2015 (aucun media occidental n’en parle cette fois)

    https://www.youtube.com/watch?v=1wSD5SjCyWs

    Rappel: La population kurde en Turquie s’élève à 25 millions soit 30% de la population totale du pays.

    1. DenisDenis

      Pouvez-vous nous expliquer ce qu’il faut comprendre dans cette vidéo svp ?
      On y voit le drapeau turc, des véhicules de l’armée turc, le sigle de l’armée kurde (ypg) et quelqu’un qui flatte un chien et qui, donc, n’est pas musulman.

      Des éclaircissement seraient bienvenus …

      Bien à vous.

      1. Avatarjan

        En fait on y voit des femmes soldats au PKK
        C’ est un reportage effectué à par la chaine iha.com, à Diyarbakır qui a vu un conflit entre le PKK et ses adversaires.

  2. AvatarLavéritétriomphera

    En accord avec Denis, les américains n’ont aucun intérêt à vouloir sauver les fesses du sultan. Les iraniens ne veulent pas d’un hégémonisme turc et ne resteront pas les bras croisés. Les russes considèrent la Grèce et … Constantinople comme la mère de leur civilisation et de la nôtre. La vieille rivalité turco-russe pourrait renaître si Erdogan ne se calme pas.

  3. Avatargaudet jean michel

    Je souhaite sincérement que l’auteur de cet article vigoureux puissent voir ses vues se réaliser, dont le point central est l’abandon salutaire de Erdogan par les USA , véritables chefs de l’OTAN;

    Réside cependant une certaine inconnue, dans l’attitude de Erdogan, qui pourrait éventuellement se rendre compte du caractére dangereux de son entreprise , lui attirant l’hostilité menaçante du Kremlin . Mais effectivement des opérations organisées contre le territoire Grec pourraientt provoquer l’action des moyens navals russe , en un laps de temps rapide

  4. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Merci, Denis, pour ces informations qui complètent bien les informations de l’article sur le même thème …

    Peut-on espérer expulser le sultan de Chypre … Et pourquoi pas d’Andrinople et Constantinople … Pour commencer …

    Voilà d’autres « amputations » qui feraient plaisir à tous les Européens …

  5. Chris2aChris2a

    Merci Denis pour le pertinence de votre article ainsi que du rappel de ce que la censure et le mensonge sont les 1ères armes mises en œuvre par les dictatures…
    Oui, les Etats Unis ne prendront jamais le risque de déclencher un conflit nucléaire….mais, ne perdons pas de vue la prépondérance de l’effectif turc dans l’OTAN ainsi que sa politique du fait accompli déjà réussie dans le passé à Chypre…et les ambitions impérialistes de son Président.
    Une fois la place annexée (cf plus loin l’article sur les préparatifs turcs..) je ne vois pas quelles troupes terrestres seraient susceptibles d’aller les déloger … sauf si entente entre USA et Russie et feu vert de l’ONU…Alors là, oui, ils auraient droit à un sacré pilonnage aérien et inter-balistique….
    Ce serait sans doute le scénario souhaitable pour ramener certains à la raison d’une façon définitive, ou du moins, pour pas mal de temps ??….

Comments are closed.