Donald Trump, le Gargantua américain


Donald Trump, le Gargantua américain

Issu de l’union de deux géants, Gargamelle et Grandgousier, Gargantua se retrouve avec des mensurations vertigineuses. Avec un corps grand comme le sien, il se retrouve face à des monuments humains qui lui paraissent dérisoires et s’assied dessus. Profitant de ce gigantisme, il est tel un être invincible. Sa principale qualité est son intelligence. Gargantua est aussi un humaniste, lorsqu’il se fait mécène en faisant construire l’abbaye de Thélème, lieu de religion, libéré de tous complexes et fausses dévotions.

Si j’utilise cette métaphore avec Gargantua, c’est pour essayer de démontrer l’envergure d’un Donald Trump, lequel lui aussi se trouve face au monument qu’est l’establishment, qu’il estime dérisoire, apparemment, et sur lequel il s’assied, ainsi que sur un autre monument médiatique, FOX, pour, estime-t-il, ne pas être traité de manière équitable. Je précise que FOX est un important donateur du couple Clinton, les corrompus. Ceci explique cela. Sans oublier le politiquement correct qu’il détruit avec méthode, mais sans vulgarité, comme le prétendent les « spécialistes » et autres culs coincés. Il a la prestance et la gestuelle large et généreuse.

De débats officiels des GOP (Great Old Party) en réunions politiques à travers l’immense pays, il parle vrai. L’homme est sincère, ça se voit, cela se sent et le peuple qui en a marre des « sophistications » et trahisons de 8 années d’Obama et précédentes administrations, des guerres fomentées par les néocons, l’applaudit à tout rompre dans des salles combles, que les caméras refusent obstinément à balayer, pour ne fixer que lui, le Gargantua américain. Trump le Terrible ! Sans foi ni loi diront ses détracteurs de mauvaise foi et jaloux. Pourtant Trump est humain et l’a laissé paraître lors de l’avant dernier débat GOP contre Cruz, qui accusait les new yorkais de toutes les turpitudes.  La réponse de Trump laissa le sénateur du Texas à genoux et les sondages explosèrent en faveur du Gargantua.

Hier, donc, se tenait le dernier débat des GOP sans lui, qui, simultanément, intervenait à l’Université Drake à Des Moines, Iowa, dans une salle de vétérans comble, puisque son intervention était destinée à récolter des fonds pour eux. Ce que le fieleux Washington Post qualifiait en titre du jour de Téléthon ! Résultat, en une soirée, une manne de 6 millions de $ tombait pour ces vétérans si maltraités par les diverses administrations, dont Trump, le Gargantua américain se fait le champion, pendant que, de l’autre côté, sur le plateau de FOX, les candidats ne parlaient que de lui pour le moquer et où régnait la Megyn Kelly, cheveux nouvellement coupés, dont FOX serait bien inspiré de couper la tête. En effet, l’audience sans Trump s’était effondrée de moitié, au grand désespoir des annonceurs qui pouvaient prévoir. 12 millions de spectateurs, quand le dernier débat en présence de Gargantua faisait 25 millions ! Y-a-pas photo !

J’ai regardé la réunion de Des Moines. En lien. La surprenante présence de deux candidats Républicains, Mike Huckabee, que j’apprécie beaucoup et Rick Santorum, qui « n’avaient rien à faire à cette heure là » déclaraient-ils ironiques. On faisait dans l’émotion, l’humain et le respect pour les vétérans. Huckabee y est allé d’une histoire émouvante pour les vétérans, quand Trump invita un militaire très médaillé de la guerre en Afghanistan, dont le nom est, John Wayne Walding, ça ne s’invente pas. Le militaire a perdu une jambe dans une intervention meurtrière contre 200 Afghans qui avaient attirés dans un piège ce groupe de 25 soldats américains, dont John Wayne Walding. Le groupe s’en est sorti sans morts et avec les honneurs. Monsieur Wayne, le verbe haut et fluide, racontait son parcours, en déambulant sur la scène prouvant qu’avec une jambe en moins, l’on pouvait s’en sortir. L’esprit américain dans toute sa splendeur et la salle chauffée de clamer : « USA, USA, USA » ! C’est bien dans cette dernière réunion que l’humanité de Trump est apparue dans toute sa splendeur. N’en déplaise à ses détracteurs de mauvaise foi. Résultat des sondages, suite à ce dernier débat ou Trump brillait par son absence sur le plateau de FOX, Gargantua sort vainqueur ! Je ne m’étais pas trompée la première fois, lorsque tous les « spécialistes » le donnaient mort. Et ne me suis toujours pas trompée maintenant. Il me semble que le Gargantua américain est parti pour la Maison Blanche. Plus rien ne pourra l’arrêter. « He is bullet proof », (il est anti balles),  comme le dit l’article de CNN du jour. Comme Gargantua, profitant de son gigantisme, il est tel un être invincible à la guerre, car les munitions de fauconneau, sorte de canon et d’arquebuse, sont pour lui telles des mouches.

http://hildegardvonhessenamrhein.over-blog.com/2016/01/donald-trump-le-gargantua-americain.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




One thought on “Donald Trump, le Gargantua américain

  1. ant cette campagne electorale !

    L ‘atout géant, ce Trump !
    C’est donc lui, ( presque sûr ) le candidat républicain qui sera opposé au candidat démocrate…
    Ca va être géant cette campagne électorale !…

Comments are closed.