Angleterre : il répète que les maris doivent frapper leurs femmes et il fait des conférences dans les universités


Angleterre : il répète que les maris doivent frapper leurs femmes et il fait des conférences dans les universités

Photo Fadel Soliman 

Royaume uni: un religieux musulman égyptien qui déclare que les maris devraient frapper leurs femmes est autorisé à se rendre dans les universités. 

Le 9 janvier par Robert Spencer

Le quotidien Express est naïf – et les autorités britanniques le sont encore davantage – ils ignorent, sans doute possible, que la déclaration de Fadel Soliman quant au fait de battre les femmes désobéissantes, est tout droit sortie du Coran (4:34), et ne peut donc pas (voir exégèse des textes islamiques) par essence, être «extrémiste», mais s’avère uniquement être le constat d’échec de ces mêmes autorités britanniques.

Fadel Soliman déclare: « Après avoir franchi deux étapes sans le recours à la violence physique, le moment est venu de passer à l’acte, le but étant d’amplifier graduellement la portée de l’avertissement. La véritable finalité de la fessée [NDT: littérale dans le texte, spanking signifiant fessée] est de tirer la sonnette d’alarme faisant comprendre à l’épouse que son mari vient de franchir un cap quant au sérieux de son mécontentement [NDT : la correction est bien entendu administrée pour le bien du couple, de l’épouse , de la famille et de la société, c’est un devoir religieux si on pousse à l’extrême, la perversité de ce raisonnement] ».

Les autorités britanniques ne sont nullement dérangées par ce langage. Fadel Soliman a été autorisé à entrer au Royaume uni et il s’est rendu dans les universités, donnant des conférences.

Le cheikh saoudien Mohammed al-Arefe a déclaré que « le dévouement au djihad pour l’amour d’Allah, et le désir de répandre le sang, de briser des crânes, et de rompre des membres pour l’amour d’Allah et pour la défense de sa religion, est, sans aucun doute, un honneur pour le croyant. Allah a dit que si un homme se bat contre les infidèles, les infidèles seront incapables de se préparer au combat« . Ce discours n’a d’aucune manière interpellé les autorités britanniques et lui aussi a pu entrer dans le pays.

Alors que j’ai signalé que Mohamed al-Arefe a été interdit pour avoir déclaré que «[l’Islam] est une religion et un système de croyances qui demandent de combattre les infidèles dans le but d’établir un modèle de société lequel est absolument incompatible avec la société occidentale,«  j’ai été censuré par le « Home Office » [NDT: équivalent britannique du ministère de l’intérieur] pour avoir tenu ces propos. 

En un mot, la Grande Bretagne perd la raison.

 

«Un prédicateur musulman qui déclare que les maris doivent frapper leurs épouses» a eu l’autorisation de se rendre dans les universités du Royaume-Uni, « par Fraser Moore, Express, 9 Janvier, 2016:

Le religieux égyptien Fadel Soliman a prononcé l’année dernière, à cinq occasions un discours, dans lequel il préconise le recours à la violence dans les ménages et où il expose la «conception musulmane» de l’esclavage sexuel et de la polygamie.

Lors de son intervention à l’Université de Sheffield, il a recommandé à plus de 100 étudiants de regarder ses vidéos controversées sur Facebook, [source  Daily Mail].

Il semble aussi être une personnalité reconnue avec des disciples dans la gente féminine, lesquelles n’ont pas caché à quel point elles « appréciaient » le religieux avant son allocution à Sheffield.

Une jeune femme a même fait le voyage depuis Londres pour le voir en chair et en os.

  1. Soliman a nié qu’il cautionne la violence au sein des ménages, mais dans l’une de ses 30 vidéos, il soutient la thèse que :  » après avoir franchi deux étapes sans le recours à la violence physique, le moment est venu de passer à l’acte, le but étant d’amplifier graduellement la portée de l’avertissement.

La véritable finalité de la fessée est de tirer la sonnette d’alarme faisant comprendre à l’épouse que son mari vient de franchir un cap quant au sérieux de son mécontentement. »

Alors que l’organisation CAGE [NDT: conseil sur les relations américano-islamiques] qui a qualifié le bourreau cinglé de l’état islamique Jihadi Jon de « jeune homme admirable » s’est exprimée à 13 occasions dans les universités depuis Septembre.

L’organisation aurait même appelé les étudiants à saboter la stratégie de prévention du terrorisme mise en place par le gouvernement. 

En accord avec la loi anti-terroriste, un nombre non négligeable d’universités (19) font maintenant l’objet d’une enquête sur une lacune quant à la « surveillance des étudiants se ralliant à la cause extrémiste pour que ces derniers ne deviennent pas un danger ».

Le ministre de l’Intérieur Theresa May – qui est pionnière dans la politique de prévention du terrorisme – a déclaré que dans les universités, les intervenants dans les meetings, doivent s’efforcer de circonscrire  » la rhétorique extrémiste malsaine « , laquelle se répand sans opposition dans les campus.

Jihadi John, de son vrai nom Mohamed Emwasi, se serait radicalisé dans l’université de Westminster.

En septembre, il a été relevé que la communauté musulmane de Westminster est « hostile » [NDT: à la décision du ministre de l’intérieur].

Mais les remises en questions de la société quant à ce discours radical ont été minorées ou ignorées par l’université de crainte « de passer pour islamophobe »…

Source : http://www.jihadwatch.org/2016/01/uk-muslim-cleric-from-egypt-who-said-husbands-should-hit-wives-allowed-to-tour-universities

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


10 thoughts on “Angleterre : il répète que les maris doivent frapper leurs femmes et il fait des conférences dans les universités

  1. 100tor

    J’ai depuis très longtemps admiré le peuple Anglais, qu’il soit civil ou militaire pour son comportement au cours de la seconde guerre mondiale. Soixante dix ans après c’est affligeant de constater cette décadence, où sont ces héros fiers de leur nation ?, morts et les descendants qui devaient assurer la continuité, absents.

    1. templiertemplier

      je suis exactement dans la meme lignée que vous 100TOR….
      je ne comprend plus les ANGLOS SAXONS…qui habituellement possede un esprit de combat plus développé que nous autres FRANCAIS…..
      J EN SUIS SIDERE…
      JE LES VOYAIS PLUS COMBATIFS….
      MAIS PEUT ETRE QUE NOS AMIS BRTISHS…..N AIMENT BOUFFER QUE
      ……………………………DU FRANCAIS……………………………….

  2. coco

    C’est incompréhensible de voir de jeunes européennes se convertir à l’islam quand on lit des inepties pareilles. En Europe, nous avons été éduquées à l’usage de notre raison, comment font-elles pour ne pas voir à la lecture du coran l’avenir minable qui les attend dans l’islam?

  3. Xtemps

    Les anglais comme le restant de l’Europe sont dominés par la même dictature.
    Et les anglais ont plus difficile de combattre leurs propres dirigeants comme la plupart des européens, mais aussi comme le restant du monde.
    C’est pas le manque de combativité que nous avons, c’est le système, le vrai cheval de Troie, qui est tordu et profondément malhonnête et c’est eux qui nous amènent l’Islam, pas les musulmans et c’est nos dirigeants qui sont responsables de tous les problèmes que nous avons.
    Des dirigeants qui préfèrent les autres à notre place et nous voir disparaître et nous infliger des souffrances, vous appelez çà comment, des amis ou des ennemis.

  4. Louvois

    Au Royaume-Uni comme en France (Et moult pays occidentaux), on peut se poser la question suivante :
    Nos dirigeant sont ils convertis à l’islam ou sont ils simplement « achetés » par l’Arabie Saoudite (Ou Qatar, ou autre pays de racailles) ?

  5. hoplitehoplite

    Les Anglais ont déclaré admissibles en Angleterre des mariages avec des mineures contractés dans des pays où cela était légal.
    ils ont également validé la polygamie et vont même jusqu’à payer des allocations à chacune des femmes des barbus entrés sur leur territoire.
    Ils admettent que la charia s’applique dans certains quartiers de Londres.
    Alors, les Anglais….

  6. Christian

    Bein voyons, et si il prenait quelque coups de poing sur la gueule se connard, peut être qu’il changerait d’avis. Si il en veut je suis à sa disposition. Ce qui me fait chier c’est qu’il puissent déblatérer toute ses conneries sans craindre d’être censurer ou même appréhender.

Comments are closed.