Qui pourrait faire confiance à l’inconsistant Chauprade, moderne Tartarin de Tarascon ?


Qui pourrait faire confiance à l’inconsistant Chauprade,  moderne Tartarin de Tarascon ?

Tartarin de Tarascon, c’est cet éminent chasseur inventé par Alphonse Daudet, régalant ses voisins et amis du récit de ses exploits commis en Algérie… où il n’a jamais mis les pieds. Un Tartarin, nous dit le Larousse en ligne, c’est un fanfaron, un vantard… On rappellera le fameux mot de Jean-Marie Le Pen (à qui on pouvait reprocher bien des choses mais pas son inculture) à Tapie  en 1989 :  Vous êtes un matamore, un tartarin, un bluffeur ! 

J’aurais pu effectivement, également,  traiter Chauprade de Matamore, ce personnage de farce vantard et lâche, agitant avec force hurlements une épée de carton pour mieux se cacher sous le lit à la moindre souris passant le bout de son nez.

Oui, Chauprade le Matamore, c’est une jolie épithète à lui accoler définitivement. Il ne mérite pas mieux.

J’aurais pu, aussi, parler de la girouette Chauprade…

Comment en est-on arrivés là ?

D’abord les moulinets, les récits de chasse en Algérie, le vent poussant vers l’est, bref, les tentatives d’en mettre plein la vue au pauvre patriote en désespérance devant la langue de bois d’une Marine Le Pen et d’un Philippot faisant, un peu trop à notre goût, la différence entre islam et islamisme :

Août 2014 : une belle déclaration en faveur des chrétiens d’Orient sans concessions sur l’islam et l’antisémitisme musulman où Chauprade met en demeure les musulmans de s’assimiler ou de partir.

Janvier 2015 : une video percutante, La France est en guerre , même si, comme le fit remarquer Eva immédiatement, Chauprade affirmait que nous étions à présent en guerre avec l’islam, alors que nous sommes en guerre contre l’islam depuis toujours.

Juin 2015 : une déclaration de guerre aux tièdes (en la relisant on ne sait si on doit rire ou pleurer).

Juillet 2015 : une interview sans langue de bois  ( du moins le croyait-on, naïfs que nous étions encore… ) sur Riposte laïque.

Octobre 2015 : une superbe  lettre à Cazeneuve à propos du meeting tenu à Strasbourg par Erdogan

Janvier 2016 : la déclaration de fondation d’un nouveau parti, accompagnée d’une charge virulente contre la « loi islamique », bref contre l »islam.

 

Puis, le vent soufflant vers l’ouest, des peurs d’enfant, des velléités de chasseur armé d’un pistolet en caoutchouc, l’envie d’exister politiquement passant avant les convictions, les paroles mais pas les actes qui vont avec, la lâcheté de celui qui craint le regard des autres et est prêt à tout et à tous les reniements pour   se faire un nom. Bref un être inintéressant et veule qui n’en a pas  :

Novembre 2014 :  le premier retournement de veste quand, interviewé par Askolovitch, il déclare ne rien avoir contre les barbus qui, avec leurs femmes voilées pourraient et devraient selon lui  demeurer en France, reniant ainsi ses déclarations d’août 2014…

Mai 2015 : Chauprade  a la brillante idée d’organiser une rencontre entre Marine Le Pen et   le GrandImam de l’université Al Azhar au Caire où il l’accompagne, rencontre qui donnera lieu à des explications embarrassées et une lamentable conférence de presse montrant que la Présidente du FN avait été roulée dans la farine. Par  l’imam. Et par Chauprade ?  Délibérément ?

Novembre 2015 : Chauprade démissionne du FN, laissant entendre qu’il cherche à rejoindre ou fonder un « parti des droites » qui, de toute évidence, est fait pour porter ombrage à Marine Le Pen et empêcher qu’elle ne soit au second tour. Chauprade faisant le jeu des Républicains, européistes, islamo-collabos et immigrationnistes, c’est le reniement de la plupart de ses belles déclarations qui ont précédé.

Janvier 2016 : en marge de sa déclaration d’intention lors de la fondation de son parti, interviewé par Valeurs actuelles, bas les masques ! Chauprade annonce clairement son ambition, empêcher le FN d’être au second tour et rejoindre Les Républicains…  Il renie ses engagements de plusieurs années aux côtés de Marine Le Pen, le souverainiste devient européiste, l’adepte de la res publica devient un libéral pro mondialisation…  et doc, quoi qu’il en ait… pro immigration, y compris musulmane ! Bref, il est clairement devenu un ennemi du camp patriote. Vous avez dit girouette ? Vous avez dit inconsistance ?

Janvier 2016 encore : la cerise sur le gâteau. Nous ne sommes évidemment pas d’accord avec la ligne libérale et le rapprochement entre Chauprade et Les Républicains, mais sa dénonciation de la charia nous amène à l’inviter dès le lendemain de sa déclaration islamophobe à intervenir à Rungis le 7 février, lui proposant ainsi une tribune pour développer sa pensée. Nous ne sommes pas d’accord politiquement avec lui comme avec un certain nombre d’intervenants que nous invitons ou avons invités lors de nos manifestation ou rassemblements, mais, fidèles à l’Union des patriotes que nous appelons de nos vœux, nous donnons volontiers la parole à ceux qui ont compris les dangers de l’islam.

Bref, il nous semblait évident qu’un Chauprade, au discours islamo-lucide rare dans le paysage politique aurait toute sa place à Rungis, il aurait ainsi une occasion unique de montrer que son discours n’était pas une posture mais un engagement…

Las… le mufle –pourtant empressé à communiquer avec nous quand il s’agit de l’interviewer ou de parler de son procès- n’a daigné répondre qu’à la quatrième relance. Même pas un accusé de réception, même pas une excuse à deux balles, même pas une temporisation, demandant le temps de la réflexion…  Sans doute qu’après tout ce temps il a fini par trouver le prétexte « absent pour cause de voyage à l’étranger »… parce que notre dernier courriel étant tout sauf amène.

Un silence piteux qui dit mieux que des discours sa couardise et sa crainte de fâcher ses nouveaux amis/maîtres, que ce soit l’islamo-collabo Juppé ou le falot mais fort riche Charles Beigbeder (ça aide à se faire une place en politique, même quand on a tout raté, POWEO, Industrie agraire en Ukraine, investissement dans les PME… , postule même après et malgré ses échecs à la présidence du Medef, échec encore… ). Il  se dépêche de céder les parts des entreprises qu’il a fondées avant qu’elles ne vaillent plus rien ou soient en liquidation judiciaire. On espère que « Chez Castel » est mieux géré que les autres entreprises, il serait dommage qu’une telle institution avec un tel nom finisse dans les limbes noires des échecs de Beigbeider… Tout aussi inconsistant et girouette que Chauprade (qui se ressemble s’assemble) il erre lui aussi à la recherche du parti ou mouvement qui fera de lui un président, passant du Medef au parti de Borloo, soutenant une fois Sarkozy qui lui donne la légion d’honneur, une fois Copé, se faisant exclure de l’UMP pour avoir voulu se présenter à la Mairie de Paris  face à Kosciusko-Morizet,  fondant son parti puis rejoignant Million et la Manif pour tous pour fonder un « laboratoire d’idées » (version droitisée, sans doute, de Terra Nova… ) avant sa dernière pirouette : « En juillet 2015, il affirme : « je n’hésiterais pas une seconde et n’aurais aucun état d’âme à soutenir le FN », au sujet de l’élection présidentielle de 2017. Il précise par la suite ses propos et affirme vouloir soutenir le candidat du parti Les Républicains qui sortira vainqueur de la primaire en 2016 (source wikipedia) »  On comprend facilement  pourquoi Chauprade compte sur le richissime Beigbeder mais aussi pourquoi on n’a pas fini de les voir partir dans tous les sens, une girouette, ça va, deux, bonjour les dégâts.

En effet, son silence après notre invitation dit tout de Chauprade. Nous avons invité un certain nombre de personnalités, certaines ont refusé en prenant la peine de nous appeler et de nous expliquer pourquoi cela ne serait pas possible ou pas souhaitable. C’est leur choix et nous le respectons, nous ne leur en voulons pas et nous ne les mettrons jamais à l’index. Mais quand on s’appelle Chauprade, qu’on prétend s’attaquer à l’islamisation, qu’on ose carrément écrire aux nôtres qui demandent des précision sur son parti qu’on soutient Résistance républicaine et Riposte laïque mais qu’on n’a pas le courage de s’afficher avec eux dans une journée européenne contre l’islam, il ne peut y avoir que mépris pour lui et une seule conclusion à en tirer : il n’y a rien à attendre d’un tel arriviste/opportuniste.

Basta, que ces quelques lignes puissent ouvrir les yeux de ceux qui croiraient encore au père Noël…




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


18 thoughts on “Qui pourrait faire confiance à l’inconsistant Chauprade, moderne Tartarin de Tarascon ?

  1. QUIGNARD Jean-Pierre

    Aprés moultes recherches je découvre votre site qui parait correspondre à mes opinions. PS: je me suis rendu sur le site d’ Aymeric ………je me suis fait gerber. Je lui ais demandé pourquoi ayant quitté le FN il ne démissionerai pas de son poste. !!!!! Je vais parcourir votre site et peut-étre à bientot pour échanges.
    Jean-Pierre

  2. Renoir

    Oh que voila un bel article qui résume tout, le personnage démasqué par ses propres pantalonnades !
    Heureusement que, comme les Maigret, Martinez et compagnie, les ambitieux qui quittent le FN pour chercher une bonne planque sont condamnés par leur propre médiocrité.
    Ils ont tous droit à notre mépris, pire: à notre indifférence.
    Qui parlera de Chauprade dans un an ?

  3. QUIGNARD Jean-Pierre

    Aprés moultes recherches je découvre votre site qui parait correspondre à mes opinions. PS: je me suis rendu sur le site d’ Aymeric ………je me suis fait gerber. Je lui ais demandé pourquoi ayant quitté le FN il ne démissionerai pas de son poste. !!!!! Je vais parcourir votre site et peut-étre à bientot pour échanges.
    Jean-Pierre

  4. coco

    Ben décidément…. Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre…. Combien nous réservent encore cette petite surprise? Et combien que nous avions cru perdu pour la France vont finalement se montrer de valeureux patriotes?

  5. Xtemps

    Si cela est vrai de tout ce qui lui est reprocher, alors il aura son carrosse doré comme les autres brillants politiques sur le dos du peuple et devra accepter de le voir agresser pour sa place dore ou il sera jeté comme un malpropre après usage.

  6. DenLibr

    Très circonspect… Porté aux nues, puis voué aux gémonies, c’est sans doute trop d’honneur et trop d’indignité. Chauprade me semble un homme intelligent et respectable, qui a la carrure d’un homme d’Etat. Roule-t-il pour Les Républicains ? Je demande à voir… et je lui laisse un peu de temps. Pas lu Valeurs actuelles, je vais sûrement le faire pour en savoir plus. Mais à la question « Qui pourrait faire confiance… » je peux répondre « Moi » !

  7. Jean AllemandJean Allemand

    Lors de votre première charge contre Chauprade je l’avais soutenu car ma sympathie va spontanément à ceux que l’attrape-tout Marine Le Pen exclue …

    Cette seconde charge , qui est argumentée et etayee , emporte mon adhésion .

    Plus que les tribulations compréhensibles d’un banni à la recherche tatonnante d’une nouvelle famille d’accueil , c’est l’anecdote révélatrice du « silence en réponse » qui me convainct de sa duplicité opportuniste et calculatrice .

    Car le sain rejet impitoyable d’une communauté étrangère musulmane qui rêve de nous amener par tout moyen à adopter son comportement d’esclaves , relève de la sensibilité allergique qui est un réflexe immédiat de survie élémentaire de notre corps social , et ne peut en aucun cas procéder d’une réflexion corticale tortueuse et alambiquée .
    Dans un combat vital c’est bien souvent le réflexe – inné ou acquis – qui va vous maintenir en vie , là où celui qui prendra le temps de la réflexion va la perdre …

  8. Pouf

    Eh bien, je peux vous assurer qu’au moins sa dérobade à Rungis fera un heureux : moi ! Parce que les enfumeurs, ça finit par me fatiguer au point de ne plus supporter leurs discours !

    Son comportement ne m’étonne pas du tout, passer la première exposition médiatique, j’ai tout de suite vu le « faux-jeton » à la recherche d’une notoriété…

    Les « penseurs » de Terra Nova ont de la suite dans les idées et leurs poulains apparaissent peu à peu sur la scène suivant leurs besoins : Chauprade en fait partie…comme un certain Macron… L’ennui, dans cette affaire, c’est que Marine Le Pen et autres FN ou RBM se soient fait abuser. À ce jour, elle a joué totalement perdante avec ce « Tartarin »…Compte-tenu de la diffamation continuelle dont ce parti est victime, ce n’est pas facile de trouver des « cadres engagés ou susceptibles de s’engager » et forcément il accepte des gens pas forcément intègres…

  9. hoplitehoplite

    il n’empêche qu’on y a tous cru à ses beaux discours anti islam et on s’est fait avoir en beauté.On s’est fait un film avec MLP, Chauprade, Ménard pour la construction d’un nouveau parti.C’est encore raté.
    Je garde encore ma confiance en Ménard…Pour combien de temps?

  10. Christian

    Je n’ais jamais aimé ce polichinelle. Depuis ses déclarations en novembre 2014 sur les barbus j’ai vite compris ce qu’il était.Girouette, Tartarin, surement en tout les cas mois je le considère comme un traître vendu à l’islam, point barre.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Non, on ne peut pas dire qu’il est vendu à l’islam : il n’a simplement guère de constance dans ses actes …

  11. Olivier de V

    Il est clair que des hésitations de ce genre n’en font pas l’homme de la situation, étant donné l’ampleur de la tâche et la fermeté qui va être nécessaire.
    Ambitions personnelles de portefeuille de ministre ? Il ne doit pas tellement aimer le combat politique en fait et mieux aimer se blottir soit dans la bien pensance qui voit dans le verlanaman une vénérable religion respectable, c’est plus sûr…, soit dans sa propre bien pensance personnelle. Gageons que c’est un mauvais calcul et que les reniements ne seront un jour pas bien vus du tout.

  12. Respectvaleurs

    Parce que vous croyez que les Philippot et autres MLP ne sont pas des « tueurs » et des arrivistes? Faites-vous davantage confiance à un Philippot ,qui déclare dès maintenant que tous les Français sont égaux, quelle que soit leur religion??? Ca aussi, ça pue, comme vous dites parfois. Je ne sais pas, mais ça ne m’étonnerait pas que sous couvert de « France apaisée », le FN au pouvoir soit le parti de l’islam soit-disant tranquille et définitivement installé en France. On sait que pour pouvoir assurer un avenir à nos enfants, il faudra une remigration d’une façon ou d’une autre. Or le FN y est opposé.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Tout est possible, mais ils ont choisi de dédiaboliser pour rassurer… par ailleurs quel autre choix a-t-on de leur donner une chance, ce sont les seuls avec un programme autre que celui de l’UMPS en mesure de remporter les élections, et les seuls dans ce cas à prendre de la distance par rapport à l UE et la mondialisation

  13. La Mécréante !

    Tartarin + Don Quichotte + mégalo + bernard-l’hermite = Chauprade.

    Christine, dans votre prochain mail donnez lui l’adresse d’un psy.

Comments are closed.