Tarik Ramadan, vous avez dit « émergence d’une élite musulmane  » ?


Tarik Ramadan, vous avez dit « émergence d’une élite musulmane  » ?

Le titre de la conférence que Ramadan envisageait de faire :  » émergence d’une élite musulmane française : enjeux et défis  » appelle quelques commentaires.

Une élite existe dans tous les pays : une élite émerge du peuple dans les systèmes démocratiques à chaque génération sauf quand le processus est vicié par la confiscation de l’ascenseur social par une pseudo-élite qui s’érige en caste volontairement. Avant les années 1980, quand le mot élite avait le sens qui devrait être le sien : la classe des meilleurs (ce qui l’apparente au mot aristocratie du point de vue sémantique) personne ne se posait la question de savoir si ses membres appartenaient à une religion ou une autre, ni à une race ou une autre. Grâce à une école de qualité ( à l’époque elle était encore de qualité ), des enfants de milieux modestes ou d’émigrés italiens, espagnols, polonais… ont pu grâce à leur seul mérite accéder à des postes importants et ils n’ont jamais prétendu appartenir à l’élite catholique française, l’élite protestante française, l’élite juive française, l’élite athée française. Ils appartenaient à l’élite de la nation française et c’était leur droit en tant que citoyen français d’être catholique, protestant, juif, athée… Ces personnes méritantes n’ont jamais bénéficié d’aides autres que les bourses dont certaines attribuées au mérite. Elles ont réussi par leur propre valeur.

Aujourd’hui, des personnes prétendant appartenir à l’élite musulmane française mettent en avant non pas leur nationalité française mais leur appartenance à l’islam. Cela ne correspond en rien à l’élite républicaine qui est laïque et, du fait de cette laïcité ( à laquelle la chrétienne que je suis est viscéralement attachée ), reconnaît la valeur intrinsèque des personnes et non la valeur des personnes en raison de leur appartenance à une quelconque communauté religieuse, philosophique ou autre…

 

Tarik Ramadan, par le seul titre de cette conférence, montre sa volonté délibérée que  la France soit asservie à  l’islam  car il veut faire prévaloir le caractère islamique de l’élite en train d’émerger et non son caractère républicain et laïque . Il est aidé en cela par tous les islamocollabos pour qui il est de bon ton d’avoir une « élite musulmane » jusque dans les sphères gouvernementales.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




5 thoughts on “Tarik Ramadan, vous avez dit « émergence d’une élite musulmane  » ?

  1. PUGNACITÉ

    Les muzzs ont des maîtres qui peuvent être des seigneurs voire de façon mineure des élites.
    Eux constituent une meute quantitativement et d’un point de vue démographique inquiétante et remettant en cause la pérennité des valeurs ,des usages et des coutumes du peuple Français .
    Quant au peuple Français : hormis bougies et pleurs comme systématiques réflexes…les muzzs peuvent perdurer tranquillement avec les guerriers de claviers,les bougies et pleurs et autres pleutres issus de l’éducation fourvoyée soixante huitarde et catho parfois..cela prête à rire cette convergence de positionnement entre les enfants et petits enfants de la lignée peace and love et les cathis masochistes naïfs et crédules qui tendent systématiquement l’autre joue

  2. Aetius

    Et voilà, encore une charge contre les « cathos »… ces « cathos masochsites naïfs et crédules qui tendent systématiquement l’autre joue »…
    Je ne supporte plus ça !

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Où avez-vous vu une charge contre les cathos dans ce texte qui parle de Ramadan ????? A RR nous défendons sans cesse le christianislme e t le droit de croire, quel est ce procès d’intention ? Par contre je ne vous autorise pas à cracher sur 1789 et la République qui sont nos fondamentaux justifiant ô combien notre lutte contre l’islam

    2. Agnes

      Je n’ai nullement écrit dans ce texte la phrase que vous contestez, étant catholique moi-même . Ce qui ne m’empêche pas d’adhérer à son esprit car je m’insurge, et je ne suis pas la seule contre le discours du Pape et de la conférence des évêques de France qui veulent que les chrétiens hébergent chez eux les fossoyeurs du Christianisme, les futurs violeurs de leurs femmes et enfants , leurs futurs maîtres . La dhimmitude des hautes autorités ecclésiastiques me révolte. Mais dans mon article, je dissertais sur l’élite ( la notion d’élite dans une société meritocratique) .

  3. Christian

    Une élite ça, qui croit au diable qui pète, laissez moi rire. Ils se croient supérieur à nous parce qu’ils sont musulmans. Surement pas, ils n’ont rien inventer à part la guerre, le viol, et la torture

Comments are closed.