Tiens, tiens, Tarik ramadan interdit de conférence à l’Université ? On avance, on avance…


Tiens, tiens, Tarik ramadan interdit de conférence à l’Université ? On avance, on avance…

La Cité internationale universitaire de Paris annule une conférence de Tariq Ramadan

L’orateur assimile, entre autres désinformations, les terroristes palestiniens aux résistants de la Seconde Guerre mondiale.

 
« Émergence d’une élite musulmane française: Enjeux et défis ». C’est l’intitulé d’une conférence – organisée par le « Réseau Musulman des Grandes Ecoles » – qui devait avoir lieu à la Cité internationale universitaire de Paris le vendredi 15 janvier dernier.
 
La Cité U avait dans un premier temps accepté ce colloque. Mais queques heures seulement avant le début de l’évènement, les organiteurs ont informé que l’orateur serait Tariq Ramadan. La manifestation a été interdite par la présidence de l’université et des cars de police ont été mis en poste à l’entrée des batiments.

http://www.crif.org/fr/actualites/la-cit%C3%A9-internationale-universitaire-de-paris-annule-une-conf%C3%A9rence-de-tariq-ramadan/58896

Après avoir été la coqueluche des medias français et d’un certain nombre d’intellectuels ( « Une bonne partie des attaques sur Internet sont pilotées par des professeurs d’université français. Ils demandent à leurs étudiants-chercheurs d’insulter tous ceux qui émettent des doutes sur les compétences de Tariq Ramadan », assure Mohamed-Chérif Ferjani, islamologue et professeur à l’université Lyon-2), Ramadan en est réduit à tenir la chandelle à Houria Boutledja dans de minables réunions à Bagnolet… et à se faire jeter par le Président d’Université dès que ce dernier apprend sa présence.

Savoureux.

Cerise sur le gâteau : on dirait même que la ligne pro-palestinienne commence à avoir du plomb dans l’aile dans certains milieux.

La crémière en sus : il y a des universitaires capables de s’insurger de voir un parallèle fait entre les Palestiniens et les Résistants de la seconde guerre mondiale…

La nuit va être douce aux Résistants…




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Tiens, tiens, Tarik ramadan interdit de conférence à l’Université ? On avance, on avance…

  1. maury

    Double meurtre à Rouen : qui sont les complices ? .
    Nous connaissons l’assassin mais qui sont les complices de ce double meurtre ?
    Elise Fauvel, 24 ans, assistante de direction en recherche d’emploi, et Julien Tesquet, 31 ans, infirmier au CHU de Rouen, ont été assassinés dans la nuit du samedi au dimanche 20 décembre 2015.
    Elise a été violée avant d’être tuée.
    L’auteur de ce double meurtre, et du viol, vient d’être arrêté. L’ADN retrouvé sur les lieux du double crime, l’appartement d’Elise Fauvel, à deux pas de la place du Vieux Marché à Rouen, prouve sa culpabilité sans le moindre doute.
    Les deux corps dénudés étaient allongés côte à côte sur le sol.
    Il s’agit d’un Rwandais de 34 ans, Jean-Claude Nsengumukiza, en situation irrégulière en France depuis 2001.
    Condamné en 2011 à 8 ans de prison, par la Cour d’assises de la Seine Maritime, pour avoir (déjà) violé une jeune rouennaise dans la nuit du 4 août 2009.
    Il avait été libéré trois semaines plus tôt, en novembre, du Centre pénitentiaire du Havre, après seulement quatre années d’emprisonnement.
    Le jury populaire avait prononcé une interdiction définitive du territoire français. Il aurait donc dû être expulsé dès sa libération mais cette décision n’a pas été exécutée.
    Alors je pose cette question : le coupable, ce monstre, va payer certes, mais les complices de ce double meurtre :
    *Ceux qui l’ont fait sortir de prison 4 années plus tôt.
    *Ceux qui l’ont laissé libre de circuler dans la région rouennaise.
    *Ceux qui n’ont pas procédé à son expulsion.
    Ne sont-ils pas les complices de ces deux assassinats ?
    Sans leur laxisme, le délitement de leurs fonctions, le désintéressement total de la vie d’autrui, le manque total de fermeté de leurs hiérarchies, deux jeunes français innocents seraient toujours en vie aujourd’hui.
    Ces magistrats et ces fonctionnaires vont-ils poursuivre leurs carrières en toute tranquillité ? Auront-ils des nuits calmes ? Ne seront-ils pas hantés par les fantômes d’Elise et de Julien ?
    C’est tout le malheur que je leur souhaite, puisque je n’ai pas le pouvoir de les condamner !
    Madame la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, êtes-vous fière de votre justice ?
    Comme il est regrettable, certaines fois, que la peine de mort ait été abolie ! C’est le seul châtiment que mérite ce genre de monstre !

    Meurtres de Rouen : silence complice des journaux télévisés
    Jean-Claude Nsengumukiza, un Rwandais de 34 ans né en Ouganda, était sorti du centre pénitentiaire du Havre trois semaines auparavant.

    J.-P. Fabre Bernadac Ancien officier de Gendarmerie Diplômé de criminologie et de criminalistique
    Mais le plus intolérable est que ni « Soir 3 » ni les journaux de TF1 et de France 2 n’ont évoqué l’affaire. Si le casse mobilier d’une salle de prière clandestine a été relayé durant plusieurs jours avec, en apothéose, la visite de Cazeneuve en Corse, pas un mot, pas une image, pas une interview n’ont été accordés pour montrer les tenants et aboutissants de ce double homicide.
    Quant à notre gouvernement, pas une seule parole de compassion pour les deux victimes, par un seul mot de réconfort pour les familles. Devant une telle abomination, aucun communiqué des ligues de vertu (MRAP, LICRA ou SOS Racisme) pour fustiger assassinats et viol. Aucun responsable de la Ligue des droits de l’homme pour intervenir au « Soir 3 » comme il l’avait fait pour fustiger l’« extrême droite » à travers la manifestation de soutien aux pompiers corses. Pour ces médias, le saccage d’une salle de prière clandestine est sans doute plus important que le viol et le meurtre de jeunes Normands. Nous savons bien, évidemment, pourquoi…
    Il faut que cette « propagande du silence » des médias cesse, il faut que par notre nombre nous fassions pression sur ceux-ci pour qu’ils y renoncent. .

  2. BeateBeate

    On avance, on avance… et il faut continuer d’écrire aux maires, aux associations de toutes sortes, aux directions d’écoles et d’universités, etc, laisser des messages sur des forums de toutes sortes, sur twitter, sur YouTube, etc en oubliant pas de mettre un lien vers le site de RR et RL

  3. DURADUPIF

    Espérons que ça dure pour que ce bifide aille distiller son venin islamiste dans un des trop grands nombres de pays islamique. Qu’il reste chez lui, on a plus que suffisamment vu cette tête de contre dans nos Pays Européens.

  4. gege34

    Ramadan, également interdit de venir faire une conférence a Béziers. Il devait venir ces jours ci, et notre Maire lui a signifié que sa venue n’était pas souhaitée.

    1. Huineng

      J’ai une idée très précise de qui a pris l’initiative d’informer Robert Ménard de la dangerosité des discours anti-France et anti-Blanc du « professeur  » Ramadan …

      A votre avis , c’est qui ????

  5. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Il y a un problème délicat à aborder.

    C’est justement la promotion des Musulmans dans les filières élitistes conduisant à des postes de responsabilité en France.

    A priori, cela part d’un sentiment honorable et conforme à la devise de la République française.

    Seulement si l’on se place dans la perspective de Tariq Ramadan, c’est une toute autre affaire.

    Ne répète-t-il pas sans cesse aux Musulmans:

    « Etudiez ! Prenez votre juste parce dans la société française !! » ?

    C’était sans doute l’objet de ses conférences annulées et cela semble bien innocent au premier abord.

    Or ce désir qui parait normal à première vue est en fait UN PLAN DE SUBVERSION conforme au Coran.

    Ce n’est pas un phantasme de ma part.

    J’ai lu, il y a plusieurs mois, un livre (« Converties ») qui traite des femmes converties à l’islam.

    L’une d’elle a une phrase singulière et très inquiétante qui m’a beaucoup frappé:

    Elle a pris une petite responsabilité (Je ne me souviens plus adjointe au maire ou parent déléguée) et elle explique :

    « Comme cela ce n’est ni une Catholique, ni une Juive qui occupe ce poste ! »

    Quelle femme non-musulmane, placée dans de telles circonstances, raisonne ainsi ?

    Pour conclure est-ce que dans les années 50, il y avait une politique de l’administration française pour, au nom de l’égalité, placer des militants communistes à des postes de responsabilité ?

    Bien au contraire, un Joliot-Curie, par exemple, a été écarté de la recherche nucléaire pour sympathies communistes.

    Or la promotion d’éléments musulmans, en 2016, aux postes de responsabilité est du même ordre : une lente subversion islamique.

    Il faudra bien trancher entre notre désir d’égalité de toujours et la subversion musulmane.

    Sans doute la seule solution restera l’interdiction de l’islam comme le nazisme est interdit en France.

    http://www.seuil.com/livre-9782021180671.htm

    1. Chris2aChris2a

      Bien vu, mais inexact.. Les cocos ont toujours tenu l’Educ Nat et les Transports …suite à la redistribution des cartes effectuée par Charly en 1945.
      Ils sont même allés jusqu’à réintégrer à Jussieu l’odieux Bougarel qui avait été tortionnaire pour compte du Viêt Minh de soldats français…Ces années d' »expérience » en Indochine ont même été validées sous la pression des cocos et des syndicalistes !!… Il a eu bcp de chance qu’une de ses anciennes victimes ne lui fasse pas la peau ! Salopard !
      Et on a les mêmes avec les islamo-trotskistes dans presque tous les grands machins .. ! RATP, SNCF, France TV (cf nos ancêtres les sarrasins!…) CAF,SS etc…
      Mais le CRIF semble être plus écouté que les nationaux-populistes ….

  6. Agnes

    Le titre de la conférence qu’il envisageait de faire :  » émergence d’une élite musulmane française : enjeux et défis  » appelle quelques commentaires.

  7. Christian

    C’est vrai, qu’on trouve de plus en plus des musulmans à des postes de responsabilité, comme dans les mairies, à la sécurité sociale ou aux allocations familliale. Ces places devraient revenir à nos enfants, mais non on les infiltre partout. C’est la faute à ceux qui les placent à ses postes.

    1. Parole d'un grecParole d'un grec

      Il faut absolument les limoger et le meilleur moyen de faire ça en légalité est d’instaurer le service militaire avec une durée allant de 18 à 24 mois pour ceux qui ont déjà obtenu la nationalité française. Ils vont réfléchir plus que deux fois avant de le faire!

  8. hathoriti

    Je partage l’avis se Antiislam. Et je ne comprends pas qu’un musulman soit maître de conférence dans une université française ! Oui, absolument, il faut interdire l’islam en France, comme on a interdit le NATIONAL SOCIALISME et comme aurait dû l’être le communisme !

  9. Sébastien95

    On avance doucement, mais surement, soit…

    Mais, l’hydre « Ramadamesque » continue son double discours.

    Voilà indubitablement la perle de ce « Frankenstein islamique » des temps « dits » modernes, en ce début d’année 2016 :

    « Le djihad est un mouvement vers la paix ». (sic)

    Le lien est récent : en date du 17 janvier :

    https://www.youtube.com/watch?v=Sk_7ceIkZtk

  10. Cassie

    Les livres de ce T.Ramadan sont en vente libre à la Fnac , celle du centre commercial de Villebon (91). C’est un homme dangereux

  11. Renoir

    Les medias sont aux ordres, et on sait qui est leur maître. Rien à attendre d’eux, sinon le pire.
    Ce qui rend d’autant plus indispensable la lecture de RR : grâce à vous, cher Maury, on sait exactement de quoi il retourne.
    La Résistance passe par la contre-information, mieux dit: la réinformation. Et dans « information » il y a « formation ».
    Merci à tous nos vigiles.

Comments are closed.