On ne peut exclure l’émergence d’un « printemps européen » dans les prochains mois


On ne peut exclure l’émergence d’un « printemps européen » dans les prochains mois

Pour nous patriotes ce n’est pas nouveau, mais qu’on le dise, que la presse ose décrire une situation, évidente maintenant pour tout le monde c’est important et à diffuser pour que les gens se préparent psychologiquement au choc, et bien évidemment prennent des dispositions pour défendre leur famille et leur patrie.

Pour Arnold Karskens, un célèbre journaliste de guerre néerlandais, un « Printemps Européen » n’est pas à exclure dans les prochains mois à venir. « Tous les éléments sont présents pour un soulèvement de foule », avertit-il dans NRC.

Pour Arnold Karskens, les points communs avec le Printemps Arabe (2010) ne manquent pas en Europe: chômage, corruption, explosion démographique, oppression… Selon ce célèbre journaliste de guerre néerlandais, un « Printemps Européen » n’est pas à exclure d’ici le mois de mai. « Il existe assez d’ingrédients pour assister à une Révolution en Europe », écrit-il sur le site de NRC.

Migrants et situation économique

En premier lieu, Arnold Karskens pointe surtout l’émergence de partis qui se présentent comme les gardiens de valeurs occidentales. Pour lui, beaucoup de citoyens européens redoutent une islamisation de masse avec l’arrivée de migrants et la menace accrue des attaques terroristes sur notre continent. Les agressions sexuelles perpétrées à grande échelle à Cologne le soir du Nouvel An n’ont fait qu’augmenter cette crainte.
La situation économique en Europe est le second motif important pour un éventuel soulèvement de foule. Dans le sud de l’Europe par exemple, le taux de chômage a atteint des chiffres historiques chez les jeunes. De surcroît, les travailleurs peu qualifiés doivent désormais faire face à la concurrence des migrants, indique Arnold Karskens.

Insécurité

Le manque de leaders charismatiques crée aussi un grand sentiment d’insécurité en Europe. L’UE semble incapable de gérer la crise des migrants. Chaque conflit historique démarre avec un incident important. Toujours selon Arnold Karskens, les conditions météorologiques doivent également être favorables pour créer une Révolution.
Pour toutes ces raisons, Arnold Karskens redoute le pire d’ici le mois de mai alors que l’afflux des migrants risque d’atteindre un pic jamais atteint en Europe.

http://www.francepresseinfos.com/2016/01/printemps-europeen-vers-un-soulevement.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Alain de Catalogne

Responsable Résistance républicaine Espagne


16 thoughts on “On ne peut exclure l’émergence d’un « printemps européen » dans les prochains mois

  1. Avataragathe

    Chers amis, gaffe aux suites du « printemps » !
    printemps de Prague, mai 68, printemps arabe… ont été suivis d’un retour de bâton réactionnaire. Un printemps 2016 selon vos voeux n’anéantirait-il pas tout espoir de changement par les urnes en 2017 ?
    La masse, une fois privée quelques semaines de produits de consommation, est surtout soucieuse de retrouver vite son confort matériel. Nul doute qu’on s’emploierait à faire reposer la responsabilité des troubles à l »l’extrêêême-droaate », accusée d’avoir gêné l’approvisionnement en sucre, en essence…quitte à provoquer cette pénurie pour pouvoir thésauriser sur les stocks et affoler le bon peuple.

    1. AvatarXtemps

      Cher Agathe,
      Il faudrait pour cela qu’il ai encore des gens pour profiter du confort, mais là, le pourcentage à fortement diminué depuis un certain temps, avec 45 millions de pauvres en Europe, c’est certainement pas une sinécure pour ces gens là.
      En Europe nous ne vivons plus comme dans les années 60, cette époque là est révolue, malheureusement, c’était trop beau pour être vrai pour que cela perdure, c’était une belle époque.
      Et aussi, et c’est le plus grand problème, de vivre avec des communautés agressives comme avec les musulmans, n’est certainement pas un confort et là il y à certainement des dizaines de millions d’européens dans l’inconfort musulmane, et donc c’est bien les musulmans qui posent problèmes en Europe et dans le monde entier, les autres communautés sont rarement mentionner.
      Et c’est certainement pas notre amie Eva arabe chrétienne qui nous le contre dira, pour l’ avoir vécu elle même dans son pays d’origine avec la religion de paix et d’amour.
      L’Islam est une horreur pour tous ceux qui doivent subir ses attaques permanentes, incessantes à l’usure et de long cauchemar pendant des années, comme certain pays dans le monde subissent déjà aujourd’hui.

  2. Avataryoniiii

    hi

    il ne faut surtout pas avoir peur

    l histoire est la pour nous rappeller que face a des ennemi civlisationele barbarre

    et face a un etat , ou sa propre civlsiation trop faible …

    alors la solution ne peu venir que des patriotes civiles en armes

    le srevolution armée , la guerre brutale est necessaire
    la guerre sanguinaire , et salutaire
    ce battre de facon direct et salvateur

    quand il s agit de ce sauver soi meme et les autres patriotes

    l histoire est la pour prouver que les revolution armées son salutaire et necessaire et la seul solution capable de solutionner un probleme mageur en terme de nocivité

    seul ceux qui combent peuvent esperer vaincre
    ceux qui ne combattent pas , ce laissent faire
    ne peuvent que périrent

    la guerre est une bonne chose
    elle et parfois la seul option qui nous reste si on veut survivre

    vivement qu elle debute , il n y a que comme ca que l on aura enfin la chance de vaincre nos ennemi et de survivre a cette 3e guerre mondaile qui ne dit pas son nom

    en la liberté , les patriotes occidentaux et la niut noir , l islamofaschisme , leur collabo et leur dhimmis de services

    by

    vive la guerre , elle sera notre salut

  3. Avatarcoco

    S’il rentre encore des migrants, cette fois on va être noyés dans la masse. Comme ils voient qu’on se rebelle et qu’on a pas l’intention de se laisser faire, ils décider d’accéler la manoeuvre et d’importer massivement une nouvelle population en Europe qui une fois en nombre suffisant donnera l’assaut contre les populations de souche.
    Les migrants installés dans nos villes et villages, passeront alors de maison en maison pour exterminer et violer tout ce qui est blanc.

    1. AvatarAlain de Catalogne

      Coco et vous croyez que tous les français les laisseront entrer comme ça dans les maisons ? Ce sera la guerre civile, terrible, et même avant qu’ils arrivent dans les villes, sous peu des milices composées de citoyens, de policiers et de militaires rebelles les empêcheront d’arriver…..la résistance française a harcelé une armée allemande organisée, des barbares en bandes ne nous feront pas peur, et je doute que tous aient l’esprit « kamikaze » je les vois plutôt assez lâches

      1. Avatarcoco

        Bonjour Alain,

        Ils sont déjà installés dans nos villes. Les fichés S, il m’arrive d’en cotoyer quelques fois sur mon lieu de travail. Ils sont partout, du fiché S au simple musulman que l’on nomme modéré qui est peut-être votre voisin sans histoire dont la femme n’est peut-être même pas voilée.
        Nous ne serons qu’une minorité à entrer en résistance. Pour l’immense majorité, les choses se passeront comme au Liban.

        Et pour les forces de l’ordre, j’ai entendu de mes oreilles l’un d’eux, dans l’exercice de ses fonctions, répondre à quelqu’un qui lui disait pour plaisanter qu’on croyait que c’était lui dans le Thalys, que la Légion d’honneur il la laissait bien aux autres.

        Nous sommes seuls Alain. De toute façon, c’est un erreur de compter trop sur les autres. Il nous appartient de retrousser nos manches et de nous emparer du dossier « islam », sans attendre que quelqu’un vienne le faire à notre place.

  4. ParachutisteParachutiste

    HOLA ! C’EST BON, OUI ?

    Cela vous fait plaisir de vous faire peur et de vouloir faire peur aux autres ?
    C’est sans arrêt que l’on peut lire ici le même genre de propos ! « C’est foutu », « il n’y a plus rien à faire », « nous allons nous faire massacrer », « c’est la fin de la France », etc …

    Et là: « Les migrants installés dans nos villes et villages, passeront alors de maison en maison pour exterminer et violer tout ce qui est blanc. »

    Cela n’arrange rien de dire et répéter cela ! Cela s’appelle du défaitisme !
    Et cela n’aura rapidement comme effet que de démoraliser tout le monde.
    Si cela vous amuse, en revanche, nous sommes un certain nombre que cela ne fasse pas rire du tout !

    Imaginez un instant un Chef de Section, ou un Officier, devant mener une attaque, et qui, au lieu d’organiser ses gars de sa Compagnie et les stimuler pour leur donner confiance, leur dise et leur répète:
    « Vous bilez pas, de toute façon, cela ne servira à rien, ce n’est même pas la peine d’essayer quoi que ce soit, nous sommes foutus d’avance ! ».

    Croyez-vous un instant que les gars en question seraient en condition pour mener l’assaut ?

    Alors merci de ne pas saper le travail qu’un certain nombre d’entre nous – nombre sans cesse grandissant, sachez-le – essayons de faire avancer, et ce n’est pas facile.

    Quoi que l’on pense, quoi que l’on veuille, nous sommes tous coresponsables, d’une manière ou d’une autre, de ce qui se passe en ce moment.

    Bientôt, et ce n’est pas avec plaisir morbide ni fanfaronnerie que je dis cela, ce ne sera pas avec un clavier d’ordinateur sous les doigts, mais avec quelque chose de bien plus dur et brûlant dans les mains que nous allons avancer.

    Pour l’avoir déjà connu, je ne souhaite pas, nous ne souhaitons pas, que cela se passe ainsi. Pour beaucoup, nous avons passé l’âge de ce genre de trucs, car nous avons déjà donné.

    Alors de grâce, aidez-nous, nous avons besoin de cœurs fermes et décidés, ne donnez pas à croire aux aliens d’en face qu’ils vont pouvoir vaincre sans péril, sans qu’aucune résistance ne se dresse devant eux !

    1. AvatarAgnes

      Je suis d’accord avec vous pour refuser le défaitisme mais faire peur est parfois utile car la peur est prise de conscience des choses. Vous conviendrez qu’ayant pressenti dans mon article du 4 septembre des viols collectifs et que ceux – ci ont effectivement eu lieu en Europe , je pense utile de rappeler aux français qu’ils doivent être vigilants. Cela n’a rien à voir avec le fatalisme. Lisez les sept strophes de la Marseillaise qui, avant d’être un hymne, fut un chant de guerre fait pour galvaniser les troupes et vous constaterez que « ils viennent …. égorger vos fils et vos compagnes … » Ce n’est pas follement joyeux mais, loin de démolir le moral des troupes, cela leur donne de l’ardeur au combat.
      Il faut éviter de crier victoire avant l’issue du combat. Il faut certes croire en la victoire car, je suis d’accord avec vous, si l’on part perdant, on arrive perdant. Mais il faut être conscient du danger. Le camp d’en face est composé de gens lâches et désorganisés mais ils sont déjà dans la place. Ils vivent parmi nous et sont d’autant plus dangereux que difficilement repérables et très mobiles.
      Nous sommes par ailleurs tout à fait conscients du fait que les patriotes s’organisent et nous croyons à la victoire de notre civilisation sur la barbarie. Mais nous prédisons que le sang va couler car dans toute guerre, c’est le cas. Nous prions pour la France, le peuple français et pour tous les amis de la liberté : chrétiens, juifs, agnostiques, païens , athées . .. pour tous les ennemis de l’obscurantisme et de la barbarie islamiques.

      1. AvatarRenoir

        Oh que votre dernière phrase est belle et juste !
        Prions donc aussi pour que notre clergé se mobilise enfin pour sauvegarder ces valeurs communes essentielles, et pour qu’un jour cette phrase soit dite en chaire, dans les églises, les temples et les synagogues !

    2. Avataragathe

      Bien, Parachutiste, on est content de mesurer la détermination de certains. Ne prenez pas toute remarque temporisatrice pour de la lâcheté ou du défaitisme qui n’ont pas leur place ici. Veuillez prendre en compte objectivement le risque d’un printemps trop précoce porteur de gelées dévastatrices.

  5. Avatarjpilou

    bonjour
    et tout d’abord félicitation pour le site.

    J’ai 41 ans et vécu mes premières années en campagne…. puis vers l’adolescence je me suis retrouvé dans une banlieu et pour tout vous dire j’ai mangé bon ! le petit français a du se faire sa place difficilement. J’ai du partir car cela devenait invivable pour le petit blanc que j’étais.

    Bref maintenant je suis dans un village avec femme et enfants et chaque jour je vois progresser l’islamisation (dans le plus mauvais sens du terme) de ma France. Oui j’ai fais l’armée, oui je suis fier de mon Pays (mais pas des politiciens véreux depuis 30 ans qui ont vendu notre pays aux propriétaires du pétrole…) et oui le drapeau Tricolore me donne l’envi de me rebeller furieusement. Certains sont morts pour ce drapeau..et maintenant certains pissent dessus…et les politiques cautionnent, à moins qu’ils ne leur tienne la queue !

    Alors la « Révolution » je l’attend, je l’espère…mais je ne pense pas qu’elle arrivera.
    Pourquoi ?
    en un Mot : LES MEDIAS
    Et oui ce sont eux sous le contrôle des politiques qui nous disent ce qu’il faut et qu’il ne faut pas penser.

    Depuis des années avec mon épouse on a fait le choix de supprimer la TV de chez nous…et vous savez quoi ? C’est ce qui nous est arrivé de mieux pour enfin réaliser à quel point les reportages, les débats…. tout était là pour nous dire comment penser et ne surtout pas rejeter l’Islam et l’immigration massive….

    Nos enfants sont libres de penser chez nous. Libre de leur choix. Et sans ces médias ils ont acquis une faculté d’analyse que nous n’avions pas quand nous étions jeunes.
    Alors oui la Révolution est espérée… mais personne ne se lève pour nous y mener. Mme Lepen, avec tout le respect que j’ai pour son combat est elle aussi (c’est mon avis), dans le système.

    Alors pour moi l’acte de résistance passe pas l’abandon de ces MEDIAS. Le pas est facilement franchissable. Et puis se promener sur notre BEAU Térritoire , passer du bon temps en famille c’est là aussi un acte de RESISTANCE. Je ne suis plus un mouton.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Merci Spilou pour vos encouragements vous avez bien fait en supprimant la télé mais il faut aussi veiller à ce que subissent vos enfant sà l’école l’endoctrinement bat son plein

  6. AvatarRenoir

    Cher jpilou, vous aurez remarqué qu’ici à RR, quand on regarde la télé, c’est avec un oeil particulièrement critique ! Nous sommes des démocrates et laissons à chacun le droit de s’exprimer, mais notre droit de critiquer fait partie du combat général pour la démocratie, et nous aide à décortiquer les montages idéologiques de l’adversaire.
    La télé, et les média en général, ne sont qu’un instrument du pouvoir en place. Et cet instrument sert à nous instrumentaliser, on est bien d’accord. Sauf qu’avec un peu d’esprit critique (on l’acquiert ici en lisant RR) il est facile de résister à l’endoctrinement.
    Et quand on discute avec un tiède ou un « pas au courant », qui a la tête gavée de ces « informations », il faut bien être au courant de ce qu’il a pu entendre ou voir pour pouvoir lui exposer notre propre vision des choses.
    Ce côté pédagogique du combat n’est pas à négliger.

Comments are closed.