Taubira se fait porter pâle pour la déchéance de nationalité mais ne démissionne pas


Taubira se fait porter pâle pour la déchéance de nationalité mais ne démissionne pas

Le beurre et l’argent du beurre… Que sait-elle donc sur Hollande pour le tenir ainsi à sa merci ? Un Ministre de la Justice qui désavoue de la sorte l’exécutif ça ferme sa gueule ou sa démissionne, selon le mot fameux de Chevènement, non ?  

Manuel Valls présentera lui-même la révision constitutionnelle au Parlement, sans Christiane Taubira, a annoncé le Premier ministre lors de la réunion de groupe PS. 

« Je présenterai la révision constitutionnelle », tandis que la ministre de la Justice « Christiane (Taubira) présentera la réforme de la procédure pénale », a-t-il précisé devant ses troupes.

Initialement, ce texte sensible devait être défendu par Manuel Valls et Christiane Taubira mais cette configuration est devenu impossible depuis le couac de la ministre de la Justice sur le sujet. Elle avait en effet annoncé l’abandon de la mesure d’extension de la déchéance de nationalité aux binationaux nés Français avant que François Hollande ne confirme dans la foulée cette mesure.

Sûr d’obtenir la majorité

« Je défendrai la réforme constitutionnelle avec Christiane Taubira devant le Parlement et n’en doutez pas un seul instant : je suis convaincu que nous aurons une large majorité à l’Assemblée nationale et au Sénat après un débat -et c’est normal- de très grande qualité, mais nous aurons une majorité pour réformer la Constitution », a dit Manuel Valls.

Le projet de révision constitutionnelle est attendu à l’Assemblée à compter du 4 février. Il devra ensuite être examiné au Sénat. Son adoption est soumise à une majorité qualifiée de 3/5e du Parlement réuni en Congrès.

http://www.20minutes.fr/societe/1764455-20160112-decheance-nationalite-manuel-valls-presentera-reforme-constitutionnelle-taubira




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


7 thoughts on “Taubira se fait porter pâle pour la déchéance de nationalité mais ne démissionne pas

  1. Pouf

    On se fait tous la même réflexion : que détient-elle ?
    …Enfin, pendant ce temps, les € tombent dans l’escarcelle !

  2. chris2achris2a

    D’après Eric Zemmour dans sa chronique du 12/01 sur RTL, ce qu’envisagerait de faire notre Mister Bean national, via le Conseil Constitutionnel, entraînerait plus de laxisme qu’autre chose par rapport à la législation existante, tout en améliorant sa popularité…
    Je n’en serais qu’à moitié surpris, ayant été lui même à bonne école avec le florentin …

    1. Maxime

      Je suis d’accord sur l’idée que la déchéance de nationalité est une mesurette sur le plan pratique. Ce n’est sûrement pas ainsi qu’on pourra lutter contre ce terrorisme, ni le punir efficacement, puisque les auteurs d’attentats veulent sacrifier leur vie pour Allah de toute façon et prendront de la prison pour un bon bout de temps quoi qu’il arrive.
      Pour ma part, j’y suis favorable pour des raisons symboliques et il faut lutter contre l’idéologie systématiquement hostile à la déchéance de nationalité. Ce débat a le mérite de poser la question de la nationalité, à l’heure où la nationalité ne veut plus dire grand-chose (notre droit de la nationalité est d’une complexité indescriptible, il faut le clarifier, poser la question de la citoyenneté française). La déchéance de la nationalité est aussi le prélude à la remigration.

Comments are closed.