7 février : pourquoi nous avons choisi un rassemblement à Rungis, et pas une manif à Paris


7 février : pourquoi nous avons choisi un rassemblement à Rungis, et pas une manif à Paris

Amis résistants, vous êtes nombreux à nous dire votre déception, voire votre révolte de savoir que, le 7 février, pour les journées européennes « Sauvons notre pays », nous n’organiserons pas une manifestation au plein Paris. Nous vous comprenons et sommes les premiers à nous sentir frustrés. Comme on aurait aimé recommencer la grande manifestation du 12 novembre 2012 !


Mais…

Mais si nous vous proposons de nous retrouver dans une salle privée à Rungis c’est parce que nous n’avons pas pu faire autrement, tout simplement.

Quand nous avons commencé à échanger avec Tommy Robinson à propos de cette fameuse journée, c’était fin septembre,  et nous avions proposé que cela aurait lieu début décembre… Hélas, les autres organisations et notamment Pegida Allemagne ont souhaité que ce soit fin janvier, puis Tommy Robinson et Pegida ont unilatéralement décidé que ce serait le 6 février.

Ce qui ne nous arrange pas pour deux raisons. La première c’est que le 6 février n’est pas, en France, une date anodine, ce qui explique que nous ayons proposé que l’appel se fasse pour le week-end des 6 et 7 février, chaque organisateur choisissant la date qu’il veut et qui l’arrange. La seconde c’est que, entre-temps, les attentats du 13 novembre ont entraîné l’Etat d’urgence…

Nous avons été interdits, en-dehors de tout état d’urgence, après les attentats de Charlie Hebdo l’an dernier, à deux reprises en dix jours, dont une fois à une heure de l’échéance, et l’autre fois à 24 heures… Cela fait beaucoup de frais à fonds perdus. Comment imaginer une seconde que Cazeneuve (qui s’était en personne opposé à nos initiatives de 2015) puisse accepter une manifestation de rue de notre mouvance ? Nous avons donc préféré proposer un rassemblement qui permette à chacun de communier, de montrer son refus de l’islamisaiton et l’immigration plutôt qu’une interdiction au dernier moment qui aurait laissé Paris de côté dans les manifestations des 6 et 7 février. Nous ferons cela sur toute la journée, et, selon nos meilleures traditions, un apéro saucisson pinard permettra aux nôtres de festoyer convivialement. Et Cazeneuve ne pourra jamais empêcher nos images de circuler dans le monde entier, et d’être vues par des centaines de milliers d’internautes, comme le 18 décembre 2010.

Par ailleurs beaucoup de va-t-en guerre nous disent que nous devrions manifester avec ou sans autorisation quoi qu’en pense et qu’en dise Cazeneuve. Facile à dire… mais inefficace. Ce régime n’attend que cela. La Résistance à l’islamisation suppose que nos associations ne soient pas dissoutes, que les animateurs ne soient pas hors d’état d’agir et de continuer à informer et à rassembler les patriotes. C’est bien plus important qu’une partie de bras de fer d’une heure avant de se retrouver au commissariat en garde à vue. Les manifestants pro-Gaza ou les Antifas peuvent défier les interdictions et le pouvoir, ils ne risquent rien ;  nous, nous risquons tout. Et on ne peut pas se le permettre eu égard à la situation.

Et puis c’est un peu facile de nous envoyer au casse-pipe… Que ceux qui, derrière leur clavier, tempêtent, proposent et organisent une manifestation le 6 février, nous ne les en empêcherons pas, et nous relaierons même leur initiative. Si Cazeneuve les laisse faire, tant mieux. Et ainsi les Résistants en Ile de France pourront manifester de deux façons différentes leur volonté de dire non à la conquête islamique de notre pays, le 6 et le 7 !

Nous avouerons également que nous sommes quelque peu échaudés par le peu de mobilisation des Français ces derniers temps. Nous étions 150 place de la Bourse fin juin pour rendre hommage à Hervé Cornara, décapité…

Alors, me direz-vous, si, dimanche 7 février, des dizaines de milliers de personnes arrivaient à Rungis    ? Ça serait une énorme surprise, un énorme bonheur… On serait débordés, c’est sûr, mais on s’adapterait à la situation et on improviserait, avec l’aide des forces de l’ordre, forcément…

Si…

En tout cas, pour l’Ile de France, c’est à  Rungis que cela se passera, et le 7 février. Mais à Montpellier, Bordeaux et Saint-Brieuc, des rassemblements se mettront en place le 6 février.

Nous savons que les Parisiens n’aiment pas avoir à se déplacer en banlieue, ils n’aiment pas le RER… Donc, le choix de Rungis fait également grogner pour cette raison.

Dans la mesure où les salles parisiennes nous sont systématiquement refusées ((les loueurs craignent les risques et les menaces), dans la mesure où des provinciaux n’hésitent pas à faire des centaines de kilomètres pour nous rejoindre à Rungis, j’ai envie de dire que l’on n’a pas gagné la guerre si la perspective d’une heure de transport en commun dissuade des patriotes de venir au rendez-vous européen.

Chacun prendra ses responsabilités. Pierre Cassen et moi nous prenons les nôtres. Nous avons fait le seul choix possible, malgré le coût élevé d’une telle journée pour les finances de Riposte laïque et Résistance républicaine, parce qu’il n’y a pas d’autre solution, hélas.

Rendez-vous aux courageux, déterminés, le 7 février à Rungis.

Sauvons notre pays, sauvons notre culture, sauvons notre futur…




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


32 thoughts on “7 février : pourquoi nous avons choisi un rassemblement à Rungis, et pas une manif à Paris

  1. Walker Fiamma Corsa

    Bonsoir

    « En tout cas, pour l’Ile de France, c’est à Rungis que cela se passera, et le 7 février. Mais à Montpellier, Bordeaux et Saint-Brieuc, des rassemblements se mettront en place le 6 février. »

    A Bordeaux le rassemblement se fera où et à quelle heure s’ il vous plait ?

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      on n’a pas encore l’info on publiera dès qu’on l’aura et on mettra sur l’agenda

  2. fred garcia

    y’a-t-il des manifestations prévues sur Marseille? je n’ai pas les moyens de me déplacer jusqu’à Paris

  3. Olivier de V

    Le 6 et le 7, des manifestations en semaine sont difficiles, quelle que soit l’heure pour ceux qui travaillent. Une manifestation ne pourrait elle-pas être organisée dans des mairies non favorables au gouvernement actuel ? Paris semble perdue pour longtemps.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Olivier le 6 est un samedi et le 7 un dimanche… ???? Pour le reste chacun peut proposer là où il habite quelque chose

  4. Boris

    Moi j’étais à la manifestation interdite contre l’islamisation de la France place de la bourse.
    Avec le recul quelle jubilation de voir une quarantaine de personnes, en majorité des personnes agées, entourée par des centaines de CRS !!!

    Amitiés

  5. Pierre 978

    Christine, tu as raison avec Pierre. Une manifestation dans Paris n’est pas la solution. Le risque d’annulation est certain par les autorités, ils n’attendent que cela pour se réjouir avec une perte financière totale, le faible nombre de personnes venant au rassemblement pour peu qu’il pleuve.
    Alors compte tenu de la situation en général, des moyens que nous avons, Rungis est une très bonne solution avec un meilleur impact concernant notre engagement et financier. Tant mieux si nous sommes nombreux, mais au moins il n’y aura pas d’annulation de dernière minute avec toutes les conséquences financières et morales des résistants.
    Je serais bien entendu présent, car c’est un devoir de défendre nos idées, de partager, de mieux connaître d’autres patriotes, d’échanger des conseils et surtout de faire bloc tous ensemble autour de toi Christine et Pierre. Sans vous deux, il n’y aurait que des résistants seuls et isolés à travers la France.
    Tous à Rungis le 7 février.
    Le temps de paix nous est vraiment compté et nous n’avons plus de temps à perdre avant les événements.

  6. Monique

    Bonjour Christine, ce serait bien d’ avoir des covoiturages Paris, Rungis, Paris pour le 07 Février avec participation aux frais. Qu’en penses tu ? Monique

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Bien sûr, je vais le proposer la semaine prochaine aux adhérents de RR, je mettrai en contact offres et demandes, mais je ne pourrai le faire pour les non adhérents

  7. Pouf

    Tout à fait raison ! Chaque fois que je lis RR….je me dis, ouf ! Encore là ! Car ne rêvons pas, nos gouvernants guettent le moindre faux-pas pour dissoudre RR et RL…
    La moindre manifestation serait interdite une heure avant, histoire de ruiner le mouvement. Et si vous maintenez, vous verrez les équipes de CRS, triées sur le volet, qui viendront dégager la place ! et aussitôt = dissolution !
    Oui, Christine, c’est la voix de la sagesse !
    Le nombre des présents donnera à nos dirigeants une idée de l’engagement des participants et même pour nous, provinciaux, une idée de la motivation réelle des Parisiens…Nous ferons bien 3 h de route ( et les frais… ) pour montrer que le mouvement progresse et devient européen ( des Nations )…alors un peu de RER…ce n’est pas la mort d’un cheval, comme on dit !

  8. Diogène

    Je peux faire du covoiturage le 7 février (je peux transporter 3 personnes).
    Christine tu pourras me joindre par courriel le cas échéant.

  9. Beatrice BontempsBeatrice Bontemps

    Bonjour Christine,

    Pierre et toi avez pris la bonne décision, et vous aurez sans aucun doute le soutien de la majorité d’entre nous.

    Une manifestation à Paris serait soit interdite au dernier moment, ou pire, elle serait autorisée ; je dis « pire », car dans ce cas la PPP se ferait un plaisir d’autoriser même jour même heure une contre-manifestation (du style réunion de militants No-Borders et autres « antifas », de clandestins surchauffés et d’islamo-collabobos), et là, quoiqu’il arrive de fâcheux, ce sera la faute aux  » extrémistes » que nous sommes.

    Que les cyber-va-t-en-guerre et les yakafaucons se souviennent de ce que,Manuel Valls déclarait le 29/12/2015 après les manifestations d’Ajaccio : »il faut proscrire définitivement ces groupes identitaires. Y compris en étudiant leur dissolution ».

    Que ces cyber-va-t-en-guerre et yakafaucons comprennent bien que l’un des tous premiers devoirs du résistant est de s’abstenir de toute action susceptible de mettre le mouvement en danger.

    Je serai à Saint-Brieuc le 6, et si tout va bien, j’ai très envie de passer par Rungis le 7.

    Amitiés

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci amie pour ce petit mot plein de lucidité, et si tu es à Rungis le 7 j’en serai ravie mais tu le sais !Bises

  10. Rochefortaise

    Décevant certes mais vous avez raison. Ne donnons pas à Cazevide et consorts la joie de pouvoir interdire la réunion.

  11. PJP

    iIs font tout pour provoquer une insurection , France/Europe cette année , ne pas tomber dans leurs pieges – Donc : Infos Infos, Infos/Conciences/organisations/maitrises. – Mame Crist a raison. – Tant que nous pourrons utilisés INTERNET – 165€ acheté groupe electrogene + reserve d’essence/gasoil, ils seront tres utiles aussi. – Sur google: » survivalistes » , panoplie de base pour les inquiets

    1. SPARTAC

      Sauf que quand les lignes du réseau télécom seront coupées, ton groupe électro te servira pour….. te chauffer ! ? Ok
      D’abord penser à la défense personnelle de son périmètre… comprenne qui voudra !

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        pas clair Spartak, un groupe électrogène n’a pas besoin d’électricité puisque à essence… je ne cmprends pas ce que tu essaies de dire

  12. SPARTAC

    Très déçu !
    Mais bon je me rallie à la sagesse…. encore pour l’instant.
    Quoi qu’il en soit, je reste convaincu que ce sont les événements à venir, provoqués par les tarés de muzz qui décideront à notre place. Genre, le 04 février à Cologne….. si çane pète pas à Calais avant !
    Perso je suis prêt à me retrouver en situation de défense, mais… est-ce le cas de tout bon résistant ! ?
    Un jour très proche, les français regretteront de ne pas avoir pris l’initiative.
    Belle journée à tous.

  13. sifaw

    Bonjour Christine, Mes hommages pour tous vois efforts que vous entreprendrez pour sauver votre pays la France de la racaille islamofaschiste.je tiens sincèrement à porter mon soutien le plus modeste qu’il soit à votre initiative. Malgré l’éloignement géographique, j’y serai avec mon cœur. Bon courage. Sifaw un berbère du Maroc.

  14. PUGNACITÉ

    La religion releve de la sphère intime et privée pour maintenir intact le consensus Republicain laïque et surtout Français.
    En d’autres termes les signes d’exacerbation de la religion:voiles,niquabs,kippas…sont antagonistes à la laïcité et au consensus social. ,voire au pays d’accueil qui consent à sa victimisation automatique de par ses racimes Chrétiennes.

Comments are closed.