Les 72 vierges promises aux terroristes ne seraient que des raisins : la bombe d’un chercheur allemand


Les 72 vierges promises aux terroristes ne seraient que des raisins : la bombe d’un chercheur allemand

Article de NEWSWEEK du 28/07/2003
http://europe.newsweek.com/challenging-quran-139447  

 Dans une lettre d’encouragement à ses compagnons pirates de l’air le 11 Septembre, Muhammad Atta applaudit à leur imminent « mariage au paradis » avec 72 vierges aux grands yeux que le Coran promet à ses fidèles défunts. Les journaux palestiniens sont connus pour décrire la mort d’un kamikaze comme un «mariage aux yeux noirs au paradis éternel.».

Mais si l’analyse d’un expert allemand des langues du Moyen-Orient est correcte, ces espoirs de récompense sexuelle dans l’au-delà sont basés sur un horrible malentendu. Arguant que la version actuelle du Coran a été mal transcrite à partir du texte original, l’érudit Christoph Luxenberg prétend que ce que l’on décrit comme «houris» avec « des seins rebondis» se ramène à rien de plus que des «raisins blancs» et des «fruits juteux».

Luxenberg – un pseudonyme – est le représentant d’un groupe restreint mais croissant de chercheurs, la plupart d’entre eux travaillant en pays non-musulmans. Leur objectif,  l’étude de la langue et de l’histoire du Coran. Il est possible que la publication de son livre cet automne soit le commentaire scientifique le plus avancé sur l’origine et la genèse du Coran. Il aborde une discipline naissante et inconnue – obligatoirement très controversée . En effet, l’orthodoxie islamique considère le livre saint comme étant la révélation verbatim d’Allah, parlant en arabe à son prophète, Muhammad, par l’intermédiaire de l’ange Gabriel. Par conséquent, l’étude critique de la parole de Dieu authentique a été interdite dans une grande partie du monde islamique. Pour la même raison, les traductions du Coran ne sont jamais considérées comme authentiques. Les érudits islamiques qui ont osé ignorer ce tabou se sont souvent retrouvés étiquetés hérétiques et visés par des menaces de violence et de mort. Luxenberg, un professeur de langues sémitiques dans l’une des principales universités de l’Allemagne, a choisi de rester anonyme parce qu’il craint une fatwa des extrémistes islamistes enragés.

L’hypothèse fondamentale de Luxenberg est que la langue originale du Coran n’était pas l’arabe, mais quelque chose de plus proche de l’araméen. Il dit que la copie du Coran utilisée aujourd’hui est une erreur de transcription du texte original de l’époque de Mahomet, qui selon la tradition islamique a été détruit par le troisième calife, Osman, au septième siècle. L’arabe n’est devenu une véritable  langue écrite que 150 ans après la mort de Mahomet, ce qui a été transmis aux Arabes à l’époque était une version basée sur l’araméen. En relisant le passage du Paradis en araméen, les houris mystérieuses se transforment en raisins secs et fruits, ce qui est beaucoup plus fréquent dans la description mythique du Paradis.

Le prochain livre contient beaucoup d’autres bombes. Il affirme que le commandement du Coran ordonnant aux femmes de se couvrir l’est aussi sur une lecture erronée. Dans la sourate 24, le verset qui appelle les femmes à «refermer leurs foulards sur elles-mêmes» devient en araméen «ceindre leur ceinture autour de leur taille». Encore plus explosive est la lecture qui renforce le point de vue de chercheurs, le Coran aurait des origines chrétiennes. Sourate 33 appelle Muhammad, le «sceau des prophètes», pour signifier qu’il est le dernier et ultime prophète de Dieu. Mais une lecture araméenne fait dire à Luxenberg, Muhammad devient un «témoin des prophètes» – à savoir, quelqu’un qui témoigne des textes judéo-chrétiennes établis. Le Coran, en arabe, parle de la «révélation» d’Allah, mais en araméen ce terme se transforme en «enseignement» des anciennes Écritures.

Luxenberg soutient que le Coran original était en fait un document liturgique chrétien, avant qu’un empire arabe en expansion ait transformé les enseignements de Mahomet en la base d’une nouvelle religion longtemps après la mort du Prophète.

Ces interprétations attireront sans aucun doute l’ire de nombreux musulmans – et pas seulement des extrémistes. Après tout, les chercheurs révisionnistes ont été persécutés pour beaucoup moins. En 2001, la Cour constitutionnelle de l’Égypte a déclaré «apostasie» le fait que l’ancien chercheur de l’Université du Caire Nasr Hamid Abu Zayd ait considéré que le Coran comme un document écrit par les hommes.

Luxenberg ouvre probablement une nouvelle ère pour les recherches coraniques. «Les conclusions de Luxenberg sont très pertinentes et convaincantes», explique Mondher Sfar, un spécialiste tunisien sur les origines historiques du Coran en exil à Paris. «Ils rendent possible une nouvelle interprétation du Coran.».

En Occident, le questionnement de la véracité littérale de la Bible a été une étape cruciale pour briser l’emprise de l’église sur le pouvoir et pour le développement d’une société laïque moderne. Cette expérience, autant que la remise en cause elle-même, est sans doute ce qui interpelle les musulmans conservateurs et interroge sur le sens et l’influence de l’Islam au XXIème siècle.

Le travail de Luxenberg est encore inachevé, la recherche ne fait que commencer…




Résistance républicaine Aquitaine


24 thoughts on “Les 72 vierges promises aux terroristes ne seraient que des raisins : la bombe d’un chercheur allemand

        1. Jean-Paul Saint-Marc

          C’est bien ce que je propose, il faut les ridiculiser !
          Il faut autant informer sur le contenu de cette religion que sa falsification !
          Je m’entends, je ne prétends pas que telle ou telle religion soit vraie ou fausse, je prétends que c’est celle qui a le plus travesti sa réalité, qui a le plus manipulé son mythe !

  1. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    Le paradis des musulmans est donc un bar (prétendument céleste) à hôtesses très déshabillées. Je suppose que pour les femmes (peu nombreuses puisque l’enfer est peuplé majoritairement de femmes), il serait question d’un bar à « call boys » (tout aussi « célestes »), eux aussi très déshabillés.
    Cependant il faut espérer que nos musulman/es « décédé/es » n’aient pas à l’arrivée un choc en s’apercevant que les houris ou call boys en question ne sont finalement pas aussi belles/beaux que ça, quelle déception ce serait !!!
    Christine je vous ai posté une traduction.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Merci j’ai vu sur mon téléphone je regarde ça dès que possible j’attendais avec impatience cette traduction

    2. Jean-Paul Saint-Marc

      il serait question d’un bar à « call boys » (tout aussi « célestes »), eux aussi très déshabillés.
      ————————————————–
      Si je comprends bien, il s’agit d’un Gang Bang pour musulmanes !
      Si elles en ont 72 aussi, cela risque d’être dur (pardon, le machiste que je suis se réveille), sûr qu’elles diront avant la fin, vivement demain qu’aujourd’hui s’achève !

  2. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Je ne crois pas du tout à l’origine chrétienne du Coran.

    On n’y retrouve ni sur le fond, ni sur la forme la « saveur » judéo-chrétienne.

    L’histoire de houris est quand même rigolote et il est urgent d’appliquer massivement au Coran, en Occident, la méthode critique qui a été développée pour la Bible, il y a déjà près de 400 ans …

    1. Jean-Paul Saint-Marc

      Il se discute une variante qui est le judéo-nazaréisme !
      De nombreuses sectes se sont crées en marge du judaïsme et du christianisme… Les nestoriens, les ariens et d’autres chez les chrétiens ! Elles refusaient le Christ fils de Dieu avec des variantes dans leur analyse et dans lesquelles on se perd ! D’ailleurs de nombreux évangiles différents de ceux retenus par l’Eglise romaine ont servi de base…

      Les judéo-nazaréens seraient plutôt des juifs ayant pris le Christ comme prophète ! Ils ont postulé que le Christ n’était pas mort sur la croix bien qu’ayant rejoint Dieu ! Ils prétendaient qu’il reviendrait sur terre si le temple de Jérusalem était reconstitué. Ils auraient pour cela sollicité les tribus arabes dans la lutte pour la reconquête de Jérusalem contre les romains de Byzance ! Ils auraient réussi à reprendre Jérusalem entre 630-638 ! Bien que le temple fut reconstruit (carré, en bois, ressemblant à la kaaba de la Mecque !), le Christ n’est pas redescendu ! Les tribus arabes se seraient senties comme trompées et auraient décidé de mettre en place leur propre religion à partir des lectionnaires que les judéo-nazaréens auraient édités pour donner un substrat religieux aux tribus arabes leur prêtant main forte, d’ailleurs les lectionnaires se seraient nommés qu’ram ! La haine faisant, les conquêtes à légitimer, le coran serait devenu un véritable outil-base d’organisation politico-religieuse…

      Cette dernière thèse est formulé dans un petit livre, les grands secrets de l’islam.
      https://legrandsecretdelislam.files.wordpress.com/2015/04/le-grand-secret-de-lislam-2804153.pdf
      La réalité absolue sera-t-elle un jour connue ?

      1. Aetius

        Le coran tel que nous le connaissons aujourd’hui aurait donc été, primitivement, un apocryphe chrétien.
        Ce n’est pas impossible mais, comme le souligne Anti-islam, il y a un tel écart avec le message des deux Testaments bibliques, tant au point de vue théologique que dans la forme, que cela semble bien improbable.

  3. gb

    Avec des gens intelligents et cultivés, il a fallu des siècles pour briser l’emprise de l’ église …. Combien de millénaires seront nécessaires avec de tels abrutis pour humaniser cette secte d’arriérés ?

  4. hathoriti

    L’histoire du bordel céleste et des houris viendrait de la secte des « hashisshins » qui a donné le mot assassin. la secte était dirigée par « le vieux de la Montagne » qui enrôlait des jeunes hommes en les droguant après leur avoir décrit le paradis rempli de femelles éternellement vierges. Les drogués planaient et s’y croyaient; ensuite, ils étaient envoyés assassiner celui-ci ou celui-là et se faire tuer pour aller jouir des bienfaits d’allah pour l’éternité.

    1. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

      Le bordel « céleste » est bien plus ancien, c’est un concept païen qui se réfère au repos traditionnel du guerrier.

  5. Louvois

    Erreur de traduction !
    Ce ne sont pas 72 vierges aux yeux noirs mais 72 VERGES au gland noir qui sont promises aux valeureux martyrs…

  6. CMartel

    Une confirmation qu’il n’y a pas de ’72 vierges’ au paradis des mécréants pédophiles mais du raisin blanc !
    http://anglesdevue.canalblog.com/archives/2007/05/16/4947746.html
    http://torah-injil-jesus.blog.co.uk/2009/01/12/ancien-testament-ou-coran-5366953/
    http://www.postedeveille.ca/2010/06/le-sexe-au-paradis-selon-le-coran-et-mahomet.html

    Mahomet est bien un imposteur, les preuves sont multiples
    http://resistancerepublicaine.eu/2016/01/04/mahomet-est-bien-un-imposteur-les-preuves-sont-multiples/

  7. Maurice

    C’est une erreur de traduction ; ce n’est pas de vierges qu’il fallait traduire mais verges !
    Peut-être que certains d’entre eux l’on compris et se font sauter pour les avoir ! Lorsque l’on aime…

  8. Jean Lafitte

    Un ami d’origine libanaise m’avait dit, il y a dix ou vingt ans, donc bien avant la montée de l’islamisme, qu’il existe en des lieux que je ne dirai pas ici — on comprendra — des manuscrits très anciens selon lesquels Mahomet était un moine chrétien ou quelque chose comme ça, qui, en rupture avec sa hiérarchie, aurait inventé ses fables.
    Mais, disait mon ami, on tient cela secret pour éviter les remous…

Comments are closed.