« Arabi fora », c’est le cri du coeur d’un peuple qu’on tue !


« Arabi fora », c’est le cri du coeur d’un peuple qu’on tue !

Je sais que dans l’absolu « Arabi fora » c’est déplaisant : à preuve, MM Cazeneuve, Valls, Simeoni et Talamoni ont fait la grimace et ont déclaré sur toutes les ondes que ce n’était pas bien. Et c’est vrai, « c’est pas bien ».
Sauf qu’il s’agit d’un cri de colère et d’indignation, pas d’un slogan laborieusement concocté dans les bureaux confortables d’un parti politique respectable. C’est la parole du peuple, un cri spontané, le cri du coeur ! Avec toutes les exagérations d’une culture méditerranéenne assumée.
Vous avez lu Homère ? C’est politiquement correct, les invectives des guerriers avant le combat ?
Et moi quand je suis en colère il m’arrive de dire à des proches : je vais te tuer ! Ca ne fait pas de moi un assassin, que je sache ! Alors « Arabi fora » ce n’est pas un cri raciste (d’ailleurs, quelle race serait visée ? Les Arabes forment un peuple, pas une race), ni un cri fasciste ni même un cri nationaliste.
Simplement le cri d’un peuple qui a mal : on a voulu lui tuer (et dans quelles conditions) leurs pompiers et leurs policiers, en les traitant de « sales Corses » et en leur criant que les Corses ne sont pas chez eux en Corse : quel Méditerranéen, et donc quel Corse aurait assez de sang froid (nous on dit: sang de rave) pour ne pas réagir ? Comme chez Homère: la violence des propos est à la hauteur de l’insulte subie. Ceux qui ne comprennent pas ça sont indignes de se réclamer de la civilisation gréco-latine : qu’ils retournent à leurs Macdo et laissent les Européens vivre leur vie, qui est faite de passions, aussi.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




4 thoughts on “« Arabi fora », c’est le cri du coeur d’un peuple qu’on tue !

  1. AvatarInvite2018

    Vous écrivez : « d’ailleurs, quelle race serait visée? Les Arabes forment un peuple ».

    Vous jouez sur les mots. S’en prendre à quelqu’un en raison de sa couleur de peau, de son lieu de naissance, de celui de ses ascendants, ou de là où il réside, c’est ce qui se nomme « racisme ».

    Il existe beaucoup de slogans qui ne sont pas assimilables en soi à du racisme. On peut dire « à bas le terrorisme! », « à bas la théocratie! », « fuck le Coran! », « vive le droit au blasphème! », « à bas l’islam politique! », ou même « à bas l’islam! ». Quel est dès lors l’intérêt de s’obstiner à dire « dehors les Arabes!

  2. AvatarLavéritétriomphera

    @invite2018

    Inutile de jouer sur les mots, les îles Méditerranéennes ont dû faire face à des agressions répėtées de la part des arabo-musulmans (Malte..). Ces peuples en ont gardé le souvenir, il n’est donc pas surprenant qu’ils rappellent à leurs « envahisseurs » ces paroles prononcées par leurs ancêtres : « arabes dehors ».

Comments are closed.