Un imam texan obligé de démissionner après avoir soutenu la position de Trump à cause de Clinton


Un imam texan obligé de démissionner après avoir soutenu la position de Trump à cause de Clinton

11 décembre 2015, par Robert Spencer

«Pourquoi ce garçon ou cette fille ou cette femme ouvre soudainement le feu et tue 15 personnes : parce que les musulmans américains ne font pas leur travail dans le pays ».

Pourquoi est-il si rare d’entendre des leaders musulmans aux États-Unis tenir ce genre de propos?

« Un imam aux États Unis affirme qu’il a été forcé de démissionner parce qu’il approuve les propos de Trump sur l’immigration musulmane », par Haley Bull, KBTV-TV FOX 4, 11 Décembre, 2015 (merci Pamela Geller):

La communauté islamique du Sud-Texas fait face à un problème d’ordre politique. Un homme qui était un leader musulman dans la région a déclaré, jeudi, que cette affaire a provoqué son éviction.

Le Dr Nidal Alsayyed a déclaré: « Ne m’impliquez pas dans des enjeux d’ordre politique au nom de la religion. Sur cette question, je ne me mêle pas de politique « .

Mais il ajoute que des motivations politiques l’ont forcé à démissionner de sa fonction d’imam. Il déclare « malheureusement, dans cette affaire, c’est Clinton contre Trump ».

Le Dr. Al Sayyed a déclaré sur KFDM News, qu’il a été contraint de démissionner de sa fonction de directeur religieux de l' »islamic Society of the Triplex » après avoir fait des commentaires, lundi, sur les déclarations de Donald Trump, où il exprime son accord quant à l’arrêt temporaire de l’immigration musulmane aux États Unis.

Alors que le leader religieux a déclaré qu’il attendait qu’on lui demande éventuellement de donner sa démission, il a admis avoir été rattrapé par la situation politique. « Je me pose des questions sur tous ces futurs candidats et présidents, quels qu’ils soient, qui n’approuvent pas la nécessité d’être plus circonspects et plus prudents quant à l’entrée d’individus dans ce pays, qu’ils soient musulmans ou non  » a déclaré le Dr Alsayyed.

Ses commentaires, dit il, n’ont rien à voir avec la politique, mais l’ancien imam déclare que les affirmations de Trump sont en accord avec la religion islamique. « Le texte du Saint Coran enseigne que la perte d’une vie équivaut à tuer toute l’humanité».

Pas vraiment. Cette interprétation est assez éloignée du vrai sens du passage du Coran (5:32) auquel l’imam et les apologistes occidentaux de l’islam font référence. Tout d’abord, on relève que l’interdiction de tuer n’est pas générale. D’importantes exceptions ont été formulées pour ceux qui tuent au nom « du salut de l’âme ou du fait de la corruption sur la terre« . Deuxièmement, ce n’est pas un commandement qui s’adresse à tous, mais seulement aux enfants d’Israël. Troisièmement, « beaucoup d’entre eux, après cela  … furent des transgresseurs ». En réalité, est formulé qu’Allah a donné un ordre aux enfants d’Israël et qu’ils l’ont transgressé.

Cependant, certaines autorités islamiques interprètent ce passage de manière suprémaciste dans le fait où ce texte ne s’appliquerait qu’aux seuls musulmans. Sa’id bin Jubayr en explique le sens : « Celui qui s’autorise à verser le sang d’un musulman, est comme celui qui permet à ce que soit versé le sang de toute l’humanité. Celui qui interdit de verser le sang d’un musulman, est comme celui qui interdit de verser le sang de toute l’humanité  » [NDT : Comprendre donc que les non musulmans ne font pas partie de l’humanité !].

En outre, ce verset est suivi par le verset 33, qui définit la punition encourue pour la corruption et la transgression des enfants d’Israël : « En effet, la récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment » (5:33)­.

En réalité ce passage explique la conduite à tenir envers les Juifs qui rejettent Mohamed, il n’édicte pas des principes moraux élevés. Ibn Warraq résume: « Les soi-disant nobles sentiments sont en fait un avertissement adressé aux Juifs« . « Comportez-vous comme il vous l’est demandé, parce que sinon … » tel est le message. Loin d’écarter la violence, ces versets s’appesantissent agressivement sur le fait que quiconque s’oppose au prophète sera tué, crucifié, mutilé et banni! « .

Son point de vue, après s’être appesanti sur des questions concernant les origines du couple responsable de la fusillade à San Bernardino, est en partie biaisé.

Le Dr Alsayyed déclare : « Mais l’allure prise par les évènements quand on observe ce déluge de feu occasionné par des personnes dont les antécédents ne laissaient rien prévoir, et, tout d’un coup, les services de renseignements eux-mêmes, les différents organismes, ne sont pas en mesure de comprendre ce qui arrive, pour quelle raison soudainement, ce gars ou cette fille ou cette femme ouvre le feu et tue 15 personnes : parce que les musulmans américains ne font pas leur travail dans le paysAussi nous devons faire le point, ne plus chercher à prendre plus [de migrants] tant que nous n’aurons pas réglé la situation« .

Le leader religieux déclare qu’un problème existe quant à certains musulmans américains qui sont en conflit entre leur volonté de suivre leur foi et la fidélité au drapeau, et une question se pose quant à différencier la communauté religieuse de son implication politique. Il affirme que ces deux instances ne devraient pas se confondre.

« J’ai été informé ce matin par des sources proches et des amis, que plus de 102 imams et personnes religieuses d’Houston, ont été licenciés et contraints dans les faits à quitter leur emploi, de quitter leurs mosquées tout simplement parce qu’ils n’étaient pas en accord avec l’agenda politique des membres du conseil »  a t-il ajouté. Le Dr Alsayyed a déclaré qu’il a pris la décision d’aider les jeunes à comprendre l’islam dans ce pays, et que les leaders islamiques devraient se focaliser sur la jeunesse…

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera

Source : http://www.jihadwatch.org/2015/12/texas-imam-forced-to-resign-over-support-of-trumps-muslim-immigration-plan

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


4 thoughts on “Un imam texan obligé de démissionner après avoir soutenu la position de Trump à cause de Clinton

  1. Avatarpere noel

    Hilary Clinton, une vieille (et laide) femme sexuellement frustrée et humiliée par son abruti de mari qui visiblement a une b… a la place du cerveau.

    Une femme frustrée, avide de pouvoir, psychologiquement déséquilibrée. Dangereux. Une sorte de Hitler ou Staline féminin en quelque sorte.

    Sa campagne est aussi financée par certains émirs.

    Ça promet…

  2. AvatarDURADUPIF

    C’est aux Européens et aux Américains à se focaliser sérieusement sur la jeunesse et non les tenants de la secte islam.

  3. Avatars

    bah, moi je me soucie pas de cet imam. C’ est un hypocrite comme les autres. On le voit bien dans ses propos, pleins d’enfumages

Comments are closed.