Victoire historique pour le FN, deuxième parti de France devant le PS, laminé en nombre de voix.


Victoire historique pour le FN, deuxième parti de France devant le PS, laminé en nombre de voix.
Le FN a continué sur sa lancée du premier tour, en récupérant encore plus de 800000 voix supplémentaires au second et il passe de 28 à 30 % au niveau du rapport de force, bien que de très nombreux électeurs qui s’étaient abstenus au premier tout soient venus voter au seconde. Le FN n’est plus un parti de protestation mais un parti d’adhésion et de programme.
Le résultat, le nombre de voix à ce deuxième tour des régionales est supérieur au nombre de voix des présidentielles. Le FN continue donc à progresser (le contraire, au vu de la situation actuelle, serait aberrant) et, en ayant trois fois plus (au moins ) de conseillers régionaux élus, le FN va pouvoir peser, contrecarrer… et nous défendre efficacement, parce que, même sans majorité, ils pourront dire et dénoncer les petits accords entre amis. D’ailleurs, comme le souligne Aliot, dans sa région, LR et le FN sont majoritaires… ça promet quelques alliances ponctuelles savoureuses, ou l’éclatement de LR.
Et puis, la pêche aux parrainages pour 2017 devrait être singulièrement facilités avec tous les élus FN ! Ce n’est pas à négliger.
Et puis, et puis… le PS est bien devenu le troisième parti de France, étant le parti qui a reçu le plus petit nombre de voix au niveau national, 28%… derrière le FN et les Républicains-UDI qui sont premiers. La honte pour un parti au pouvoir, un des deux partis ancrés dans la vie politique et les affaires, après avoir magouillé pour optimiser ses chances de gagner les régionales en rassemblant et redécoupant les régions…
C’est une cuisante défaite pour le PS, qui est en passe d’être éliminé de la vie politique française. Il finit troisième AVEC TOUS SES ALLIES  contre le seul FN et les Républicains alliés à l’UDI et au Modem.
A Paris, par exemple, Bartolone a perdu alors que sa liste était la fusion de 13 partis, allant du PS au Front de gauche, en passant par les écologistes, le PC, le MRC, le PRG etc.
Pécresse, elle, a gagné en représentant 4 partis, des Républicains à l’UDI, en passant par le Modem et le Parti Chrétien Démocrate.
Demeurons donc confiants, le système de vote et d’alliance, les soutiens, les féodalités… sont nombreuses et résistantes. Mais le château va s’écrouler. Forcément.
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “Victoire historique pour le FN, deuxième parti de France devant le PS, laminé en nombre de voix.

  1. Avatarxrayzoulou

    Bravo ! Bravissimo !!!!! J’espère que ces gros nuls entendront la leçon.
    Je pense, j’espère et je prie pour que la prochaine élection verra une chute vertigineuse de ces mafieux (ils doivent avoir des choses à cacher pour se prostituer de la sorte !)

  2. Avatarpatriote

    je pense que l’umps herpèsudimodem eelv pc et compagnie et alliés devraient fusionner en un seul parti et lui donner une seule et unique appellation , cela aurait le mérite d’être plus clair , car là , la situation est plus que bizarre , des mecs censés faire partie de ce que l’on appelle la droite sont élus par des électeurs censés être de gauche et vice-versa le pire de tout étant que les usurpateurs élus de cette façon osent pavoiser , vous me direz que les électeurs ayant donné leurs voix ont aussi leur part de responsabilité car moi même si Madame Marine le Pen me le demandait ( supposition impossible ) je ne voterai jamais pour l’umps herpèsudimodem eelv pc et compagnie et alliés , car comme on dit a Marseille ; moi j’ai une figure !!

  3. Avatarjan

    Je ne comprends pas votre titre !.. le FN est le premier parti de France en nombre de voix avec près de 30% ( ou 30% )

    Quand au parti socialiste, il ne fait pas 28 %
    28% c’est la coalition des parti de gauche sous l’égide socialiste. le parti Socialiste doit faire Beaucoup moins.
    Cuisante défaite dite vous ? C’est à relativiser. Le PS gagne 5 régions !
    Éliminez de la vie politique ? Il est encore au pouvoir pendant encore 14 mois, et il va en profiter ! , gagne 5 régions. et est à la seconde place dans d’autres. Il n’est pas impossible que certain parti de gauche fusionne avec le PS pour le renflouer !
    la Droite va le récompenser de lui avoir fait gagner le Nord et PACA…

    Hollande va remanier le gouvernement et tout va repartir de plus belle !
    Attention à ne pas faire trop de triomphalisme comme au soir du premier tour des Régionales

  4. Avatarphiliberte

    Comme il est dit dans un autre article, il y a l’art et la manière de manipuler les foules!
    J’écoutais ce matin sur i-télé une greluche qui clamait tous azimuts que le FN n’apportait pas de solution. A force d’asséner des mensonges, ils deviennent vérité dans la tête des gens. Tant que les meRdias ne seront pas neutres, on ne gagnera pas. N’est-ce pas le 4ème pouvoir?
    Quant à la campagne électorale…. elle a été menée du seul côté de la gauche, par de petites allusions. Je suis écoeurée. je mettais beaucoup d’espoir dans ces élections, et de voir que les Français ont une mentalité de femme battue me rend malade.

  5. Avatarhathoriti

    Marine a perdu le Nord Pas de Calais. Bon ! Ce que je ne comprends pas, par contre, c’est comment, pourquoi, les habitants de cette région n’ont pas voté en masse pour elle ! Flûte ! Ils ont « la jungle » à deux pas de chez eux ! ça ne leur suffit pas ? Ils en veulent encore ? Parce que…ce n’est pas avec le frère 3 points bertrand que ça va s’arranger …

  6. AvatarAetius

    Le PS, le Parti des Salauds, c’est un peu comme l’hydre dont les têtes repoussent au fur et à mesure qu’on les coupe.
    On annonçait leur déroute à l’issue de ces régionales, ils conservent des régions…
    Là où les RépubliCONS l’ont emporté, c’est aussi grâce au report de leurs voix, de sorte qu’ils auront beau jeu de rappeler à leurs complices néo-gauchistes de LR qu’ils leur sont redevables des places occupées…
    Déjà, le joufflu de l’Elysée avait su se maintenir à son poste à l’issue des attentats du 13 novembre, et il a su en tirer profit pour intensifier sa politique de surveillance des Français…

    La situation me semble loin d’être idyllique.
    Et elle ne me semble guère encourageante non plus, car si le FN gagne des voix élections après élections, il en gagne bien trop peu par rapport à ce qu’il devrait engranger, et combien d’années faudra-t-il pour qu’il arrive au pouvoir à ce rythme-là ? trente ans ? cinquante ans ? Et que restera-t-il de la France à ce moment-là ?

Comments are closed.