Le vote FN c’est un choix de société : retour à la nation souveraine, non à Juncker, Hollande et Sarkozy


Le vote FN c’est un choix de société : retour à la nation souveraine, non à Juncker, Hollande et Sarkozy

Ce qui s’est passé hier est bien plus qu’un coup de pied dans la fourmilière.

Ce qui s’est passé hier est bien plus qu’un coup de colère.

Si le ras-le-bol des Français et leur désespérance sont une réalité, le vote FN est bien plus. Sinon il ne serait pas le premier parti de France, arrivé premier dans 7 régions, plus de la moitié des régions, alors que les medias, les stars, les starlettes et même la manipulation après le 13 novembre ont fait un travail colossal pour faire peur aux électeurs, pour les séduire, pour les dissuader.

Réfléchissons un peu.

Ils savaient, tous.

Les politiques et les medias parce que les sondages, officiels et officieux, les rapports du Ministère  de l’Intérieur leur ont été communiqués 3 fois par jour la semaine dernière (pour ne pas parler des semaines précédentes).

Et puis parce qu’ils entendaient gronder le peuple… Les services de renseignements ne sont que partiellement chargés de surveiller les sites musulmans et les terroristes en puissance, ils sont nombreux à nous lire, à nous observer, à compter le nombre de commentaires, le nombre de lecteurs, à éplucher facebook, twitter, les forums, pour prendre le pouls de la France et des Français. Les rapports sont alarmants, chaque jour davantage, et ce ne sont pas les quelques condamnations ahurissantes de patriotes en légitime défense qui ont pu faire peur à l’électeur moyen.

Ils savaient, et ils savent, tous, que le peuple de 2015 ressemble (encore) étrangement à celui de 2005. S’il fallait (et il le faudra) voter pour savoir si on sort de Lisbonne, de l’euro, de l’Europe, si on abandonne la mondialisation, nous serions encore au moins 55% à voter pour la France, sa souveraineté, son indépendance, ses valeurs, son histoire, sa langue…

Ils le savent. Seulement… seulement   en arrivant au pouvoir ils se sont engagés à utiliser ce pouvoir donné par le peuple pour mettre ce dernier au pas, pour le diluer dans une société où il n’est plus qu’un simple consommateur, pour le faire changer, malgré lui. Histoire d’obéir à Obama et à Juncker. Histoire de ne pas assumer ce qui est le cours inexorable de l’histoire, à cause d’eux. Un affrontement sanglant entre des Français  décidés à ne pas se laisser coloniser, islamiser, « dhimmidiser », exploiter.. et ceux qui veulent les remplacer et leur imposer ce qui est incompatible avec notre monde, nos lois, notre héritage et notre façon de voir le monde.

Pourquoi les Français ont-ils voté majoritairement FN ?

Pour dire non à l’Europe. Pour dire non à l’islam. Pour dire non à l’immigration. Pour dire non au chômage et à la préférence étrangère. Pour dire non à la discrimination qu’ils subissent partout et sans cesse.

Ecoutez la voix des petits, des sans-grades, du chauffeur de taxi, du petit commerçant, du coiffeur, du petit retraité, et de ces millions de Français moyens qui n’ont droit à rien, sauf à travailler, payer, travailler, payer… le prix fort. Dans tous les sens du mot. Dans quelques régions les socialistes ont même osé fait campagne sur le « prix progressif » des cantines et des halte-garderies . Traduisez que non contents de payer des impôts, de voir leurs allocations familiales baisser, de payer le prix fort une mutuelle qui ne rembourse pas grand-chose afin de permettre aux autres de bénéficier de l’AME qui leur paye TOUT, absolument TOUT, l’essentiel et le superflu, il faut, en sus, qu’ils payent 5 euros le repas de cantine de leurs enfants pour permettre « aux autres » de ne payer que l’euro symbolique… Il y a là   un sentiment d’injustice et d’exploitation très fort.

Quant aux diktats de Bruxelles, d’un Juncker non élu qui prétend nous imposer des millions et des millions de réfugiés… Combien de Français sont d’accord ? Nos élites de l’Herpès ont essayé de faire croire que sans l’Europe il n’y aurait pas de salut. Or  chacun, même abreuvé par des medias aux ordres, se rend compte que c’est faux, tout simplement parce que ça ne peut pas être pire. Et un Sarkozy a beau agiter désespérément le chiffon rouge comme il sait si bien le faire, en le précédant d’un médiocre « je vous ai compris » (tout le monde sait à présent ce que cela signifie), nul n’est dupe : « 

« La France est fidèle à elle-même. Le verdict des Français clair. Les Français souhaitent que la République ne recule plus, elle a trop reculé. Ce message est adressé à ceux qui sont à la tête de l’Etat et de presque toutes les régions de France. Tout doit changer. Il nous faut comprendre et entendre l’exaspération des Français qui ont peur que l’on méprise leur identité et que l’on change leur mode de vie. »

Il ne manque pas de culot… Lui qui fraternise depuis les lustres avec le Qatar auquel il a offert nos bijoux  de famille sur un platau. Lui qui nous faisait la leçon sur le métissage  qui n’était pas un choix, qui était « OBLIGATOIRE, IMPERATIF, on ne peut pas faire autrement, au risque de nous trouver confrontés à des problèmes considérables » (tiens donc, et lesquels, monsieur le Président ? La démocratie exige que l’on présente les choix aux Français et qu’ils décident…).

C’était le 17 décembre 2008, à Palaiseau, dans un colloque  Diversité et égalité des Chances... tiens donc, quel beau programme… Et 7 ans après il ose dire : Il nous faut comprendre et entendre l’exaspération des Français qui ont peur que l’on méprise leur identité et que l’on change leur mode de vie.

Et le bougre d’égrener les lieux où nous devons nous métisser, où nous devons changer…

  • Dans l’éducation, dans l’entreprise, dans les administrations, dans les partis politiques…

Et des menaces : si ce volontarisme républicain ne fonctionnait pas, il faudrait que la République passe à des méthodes plus contraignantes encore.

De quoi se plaint-il ? Hollande, Valls, Belkacem, Taubira et la nullitude du Ministère du travail l’ont entendu, ils appliquent ses préceptes.

Par contre on appréciera son discours en Arabie Saoudite où il défend l’identité des musulmans. Rien n’est plus dangereux qu’une identité blessée.  La leur. La nôtre il s’en fiche… sauf en période électorale.

Mais il sait bien menacer… en l’air.

Ceux qui ont fait le choix du FN on entend leurs inquiétudes mais ils n’auront aucune réponse de ceux sont les propositions aggraveraient la situation de la France et mettraient de graves dysfonctionnements dans leur région. (Transcrit de mémoire).

La France est endettée comme elle ne l’a jamais été, au point que Valls a fait voter en août une loi permettant aux banques qui feraient faillite de se payer sur le compte des clients ; 8 millions de chômeurs et de pauvres et des milliers de clandestins qui nous coûtent des  centaines de millions d’euros que nous devons emprunter…

La loi protège de moins en moins le droit de propriété et la sécurité, l’école nivelle par le bas et Belkacem veut nous obliger à mettre nos enfants dans des lieux où ils seront minoritaires, agressés parce que français et  incapables d’utiliser un ascenseur social qui a disparu.

Quant aux dysfonctionnements… Si c’est la peur de sortir de l’Europe ou de l’euro… on en rêve, c’est même notre seule chance. Si c’est la perspective d’affrontements violents entre les nôtres et ceux qui veulent nous imposer la charia, nous préférons cela à une vie de soumission, d’humiliation et de renoncements.

 




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


21 thoughts on “Le vote FN c’est un choix de société : retour à la nation souveraine, non à Juncker, Hollande et Sarkozy

  1. Le Chatelain

    Un bonjour joyeux à tous les patriotes !
    Enfin, la France se réveille ! Dehors les imposteurs de gauche ou de droite !
    Vive le seul parti républicain le FN !

  2. hathoriti

    Bien dit, Christine ! Nous sommes joyeux aujourd’hui! Espérons que nous le serons encore et bien davantage la semaine prochaine !

  3. patriote

    La victoire est a portée de main , courage ! ce qui m’étonne le plus c’est que des gens continuent a voter pour l’umps , ils n’en ont pas assez pris dans la figure ??? ou bien sont-ils aveugles et sourds ???

  4. Marie jao

    Qu’est ce que j ai entendu comme sottises depuis hier de la part d amis un peu bobos. Je les aime et ne leur dis rien je ne veux pas me fâcher. Mais c assez étonnant le discours dépassé de certains : on part de France, les français sont bêtes… Au fait, vous avez vu que la Belkacem a été la seule à ne pas chanter notre hymne lors de l hommage aux victimes des attentats ? Et merci Christine pour ce brillant et pertinent article

  5. polka

    Que c est beau cette énorme vague bleu-marine!C est historique et fort mais… ce n est que le premier tour alors ne vendons pas la peau de l ours avant de l avoir tué.
    Personnellement, je me demande sous quelle roche se cache l anguille.
    Sarkozy qui refuse toute union avec la gauche c est une route dégagée pour le FN.
    Pour moi ca pue cette affaire,ils ont surement un plan (les nouveaux attentats et l annulation de 2ème tour??) On verra bien dans une semaine

  6. Diogène

    Quel peuple accepterait une invasion constante et le piétinement de son identité avec un remplacement de sa population ?

    Les indiens d’Amérique se sont révolté, contre l’implantation massive de colons, mais, en nombre insuffisant, ils ont été laminés, humiliés, mis dans des réserves…Nombre d’entre eux se sont réfugiés dans l’alcoolisme…

    La moindre des choses, la moindre des dignités, est de se révolter contre l’islamisation de la France, de l’Europe…Ne serait-ce que pour honorer la mémoire de nos anciens !

    La moindre des choses est de ne pas se soumettre et d’ouvrir sa gueule quand tant de « bobos » qui n’ont toujours pas compris la leçon, en dépit du doux crépitement des kalachnikovs, nous enjoignent de la fermer !

    Il ne faut pas que nous « terminions » comme les indiens d’Amérique : » parqués, humilés, bouffis par l’alcool et dépressifs… »

    Notre dignité est de résister même si, au sein de nos propres familles, nous nous heurtons, parfois ou souvent, à l’incompréhension de nos proches à la pensée immature !

    Diogène

  7. Sébastien95

    Un grand merci à tous les patriotes d’avoir fait leur devoir de citoyen et surtout d’avoir glissé le seul et unique bulletin qui vaille dans l’urne.
    Encore un grand merci à Christine Tassin, sans oublier Pierre Cassen et tous les nombreux contributeurs pour la formidable somme de travail accompli durant toutes ces années, ainsi que pour la gigantesque prise de conscience qu’ils ont fait naître chez nos compatriotes.

  8. Laurent CLaurent C

    La classe dirigeante a voulu et organisé l’immigration

    http://lesobservateurs.ch/2015/12/06/la-classe-dirigeante-a-voulu-et-organise-limmigration/
    http://www.fdesouche.com/676835-immigration-quelle-est-la-responsabilite-des-politiques
    Extrait des 7 pages:
    • François Hollande
    « Depuis 10 ans, notre pays accueille environ 200.000 personnes par an : la proportion la plus faible d’Europe rapportée à notre population…Cette diversité est une chance si nous savons la valoriser, l’enrichir, la dépasser par une volonté commune de vivre ensemble… »
    « … l’Islam, qui est d’une façon inacceptable présentée par certains comme incompatible avec la République…» (décembre 2014)
    • Manuel Valls
    « … L’immigration est une chance pour notre pays, à condition qu’elle soit claire, lisible et organisée. » (03/09/11)
    « C’est toute une nation qui dit aussi que l’islam a toute sa place en France, parce que l’islam est une religion de tolérance, de respect, une religion de lumière et d’avenir, à mille lieues de ceux qui en détournent et en salissent le message. » (26/06/14)
    « Il faut faire jaillir un islam profondément ancré et implanté en France, dans la République… » (23/06/15)
    • Alain Juppé
    (Il faut) «comprendre et accepter» (la fidélité des immigrés à leurs origines), «source d’une diversité qui enrichit notre patrimoine» (09/09/14)
    « (L’islamophobie) est un péril mortel. C’est un péril de guerre. Il ne faut pas laisser se développer ce mouvement détestable« . (07/01/15)
    « Il faut arrêter de dire que porter un foulard sur la tête est un scandale ». (29/05/15)
    « Mais de là à considérer qu’un enfant qui ne veut pas manger de porc doit être exclu de l’école publique ou qu’une adulte qui porte un foulard n’a pas sa place à l’université… Il faut garder son sang-froid! Ne tombons pas dans l’extrémisme et dans la stigmatisation systématique. Il existe des accommodements raisonnables » (29/05/15).
    • Nicolas Sarkozy
    « Le métissage enrichit les sociétés, la consanguinité les tue… Les sociétés meurent de la consanguinité et n’ont rien à craindre du métissage », a poursuivi Nicolas Sarkozy, mais il faut débattre « de la mesure du nombre de gens que l’on peut accueillir et de la manière de les accueillir » (18/06/15).
    « L’objectif c’est relever le défi du métissage… C’est la consanguinité qui a toujours provoqué la fin des civilisations et des sociétés… (Pour relever le défi du métissage et promouvoir la diversité) les territoires, les quartiers et les catégories les plus défavorisées doivent faire l’objet d’une politique volontariste (…). Si ce volontarisme républicain ne fonctionnait pas, il faudra alors que la République passe à des méthodes plus contraignantes encore ». (Discours de Palaiseau 17/12/08).
    • Cecilia Malmström, commissaire européenne aux affaires intérieures
    « L’immigration sera nécessaire, étant donné notamment l’évolution de la démographie dans la plupart de nos pays ». (10/07/12)
    • Pierre Gattaz, président du MEDEF
    L’accueil des migrants est « une opportunité pour notre pays » (08/09/15)
    • J.C. Cambadélis, premier secrétaire du PS
    « Les socialistes sont pour le traitement républicain de l’immigration : c’est dire que l’on peut s’installer où on veut, quand on veut (…). Nous voulons maintenant que la France soit une grande nation d’accueil ».(04/06/15)
    Pour conclure ce premier point on relèvera la parfaite unanimité des responsables politiques : sur ces questions d’immigration, de « diversité » et de « vivre ensemble », MM. Hollande, Sarkozy, Valls et Juppé (et il en est de même de leurs lieutenants et seconds couteaux) tiennent des discours en tout point identiques.

    Un autre politichien:

    «Ce qui cimente le vote FN, c’est le sentiment d’invasion, la perte d’identité.»
    (Selon Gerald Darmanin, maire (LR) de Tourcoing)

    Ce sentiment,Darmanin, se justifie par les dérogations à notre culture par ceux qui essayent d’imposer l’islam (voir le projet de l’UDMF et du PEJ) et par les nouveaux arrivants qui refusent même la nourriture qui leur est offerte.

    Mr Castaner en PACA : »Il faut rappeler nos valeurs, combattre le FN »

    – Ces valeurs, si c’est la LAICITE Mr Castaner; elle est refusée par l’islam. (Les mises en garde des CF2R, et du Rapport Obin n’ont été écoutées en 2004)
    – Ces valeurs, si c’est la LIBERTE Mr Castaner; l’islam veut introduire le délit de blasphème (injure à leur dieu en le critiquant pour ses absurdités – la terre serait plate – il bombardait les djinns avec les étoiles etc)
    On s’étonne aussi que l’alcool soit interdit dans le coran mais pas la drogue – largement utilisée par les salafistes de Daesch,le grand défenseur de l’islam dogmatique.

    – Ces valeurs, si c’est l’EGALITE Mr Castaner; la encore l’islam en est adversaire :

    S4-34. Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci…
    [ Ce qui amène, lors d’un héritage, à n’attribuer à la femme que la 1/2 part d’un homme !
    Autorisation de frapper la femme si elle est désobéissante (le coran ne dit pas à partir de quel refus, il y a désobéissance) ]
    Sourate 8 : AL-ANFAL (LE BUTIN). [ Etonnant que l’on parle de butin dans une religion d’amour, de paix et de tolérance! ]
    Sourate 17 : AL-ISRA (LE VOYAGE NOCTURNE)Verset 17. Que de générations avons-nous exterminées, après Noé ! Et ton Seigneur suffit qu’Il soit Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant sur les péchés de Ses serviteurs.

  9. Bruno

    Je ne sais pas si on peut déjà crier victoire, attendons le second tour car, ils vont tout faire pour faire barrage aux candidats du FN. En effet, les sociaolos vont se désister en faveur des Républicains (et on reparle de l’UMPS !). Comme quoi leur seul souci c’est de faire barrage au FN. La politique qu’ils nous promettent n’aura rien de différente de ce qu’ils ont fait jusqu’à aujourd’hui.
    Ce qui m’énerve le plus c’est qu’avec plus de 30 à 40% des votes, ils nous disent encore que c’est un vote de colère, de contestation, toujours les mêmes discours, ils pensent que les gens sont débiles et votent que par colère? Pas à ce niveau de pourcentage. Ils ont peur de voir le FN à l’œuvre, ils ont peur que les élus FN fassent mieux qu’eux !

    Y’a Walls qui me crie dans les oreilles (le même blablatage de générosité, rassemblement, tolérance et patati et patata !) dans le journal de la Une.

    Il y a des tweets qui sont soi-disant du FN (Marion Maréchal-Le Pen) où ils nous demandent de mettre un cœur sur le bulletin… comme ça les bulletins seront nuls, ils nous prennent vraiment pour des crétins.

    Mais j’espère bien que les gens qui ont voté pour le FN le referont lors du second tour !

Comments are closed.